Témoignages


témoignages travail et allaitementLes témoignages travail et allaitement pour découvrir toutes les manières de faire et trouver la vôtre.

Allaiter et travailler : le témoignage de Charlotte

Charlotte a tiré son lait au travail malgré une direction qui lui avait dit non !

Allaiter et travailler : le témoignage d’Aminata

Envers et contre tous, Aminata a tiré son lait au travail, dans des conditions difficiles.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Emilie

Emilie a choisi de reprendre le travail sans stock de lait, sans avoir commencé à donner le biberon, juste en tirant son lait pour la crèche…et ça marche !

Allaiter et travailler : le témoignage d’Adeline

Adeline a poursuivi l’allaitement à la reprise du travail mais a dû changer deux fois de nounou avant de trouver quelqu’un qui accepte l’allaitement.

Allaiter et travailler : le témoignage de Natalia

La lactation de Natalia s’est effondrée à la reprise du travail et le sevrage a été très douloureux !

Le refus du biberon : le témoignage de Narjes

Lana refusait le biberon et s’était braquée. Il a donc fallu lui laisser le temps et lui permettre de l’apprivoiser, redonner confiance à ses parents.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Estelle

Estelle est orthophoniste et a choisi de poursuivre l’allaitement à la reprise du travail malgré un début chaotique. Elle a tiré 450 ml par jour au travail.

Allaiter et travailler : le témoignage de Leslie

Leslie est enseignante en maternelle et a réussi à tirer son lait au travail pendant plus d’un an. Elle vous explique comment elle a fait.

Allaiter et travailler : le témoignage de Fanny

Fanny a choisi de tirer son lait au travail mais cela n’a pas toujours été facile, que ce soit au travail ou avec la crèche.

Refus du biberon : témoignage

Un excellent témoignage d’une maman sur le refus du biberon de son bébé.

Allaiter et travailler : le témoignage de Delphine

Delphine est infirmière en néonatalogie et a choisi de poursuivre l’allaitement et de tirer son lait à la reprise du travail

Allaiter et travailler : le témoignage de Sophie

Sophie est infirmière puéricultrice et élève seule son fils. L’allaitement est un bon moyen de s’occuper au mieux de son enfant. Elle l’a donc poursuivi.

Allaiter et travailler : le témoignage de Marie

Marie n’en a fait qu’à sa tête pour concilier allaitement et travail, et ça lui a bien réussi !

Allaiter et travailler : le témoignage d’Orianne

Orianne est sage-femme et s’est préparé avant la reprise du travail en faisant des stocks de lait. Elle nous livre son témoignage en deux partie : avant et après la reprise du travail.

Le tire-allaitement d’Annabelle

Annabelle a rencontré des difficultés d’allaitement et a du se résoudre à faire un tire-allaitement qui s’est très bien passé.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Elodie

Elodie avait peur du tire-lait mais la naissance prématurée de son fils l’a familiarisée avec et elle a décidé de s’en resservir à la reprise du travail.

Suisse : le témoignage de Pétronille

Pétronille a 4 enfants et a repris le travail en allaitant dans des conditions différentes pour chaque enfant.

Allaiter et travailler : le témoignage de Sarah

Sarah a allaité bien plus longtemps que prévu car la reprise du travail en libéral s’est très bien passée.

Suisse : le témoignage de Joseane

Joseane a repris le travail en Suisse. Pour elle le tire-lait a été pénible mais elle ne regrette pas de l’avoir fait.

Allaiter et travailler : le témoignage de Julie

Julie a repris le travail en poursuivant l’allaitement car son fils Léo dépend complètement du lait maternel. Elle a besoin de vous !

Allaiter et travailler : le témoignage de Camille

Camille a repris le travail en poursuivant l’allaitement avec un bébé souffrant d’un fort reflux et de diverses allergies.

Suisse : le témoignage de Sarah

Sarah a bénéficié de l’aide de sa responsable RH pour tirer son lait sur son lieu de travail, en Suisse.

Refus du biberon : le témoignage de Caroline

Refus du biberon : cela a été le cas de Clémentine jusqu’à ce que sa maman reprenne le travail et qu’elle comprenne l’utilité de le prendre.

Luxembourg : le témoignage de Stella

Stella est grecque et travaille au Luxembourg. Poursuivre l’allaitement était son moyen de compenser ses 9 h d’absence quotidiennes.

Allaiter et travailler : le témoignage de Marie-Cécile

Marie-Cécile est chirurgien viscéral. Elle a décidé de tirer son lait au travail, malgré les horaires contraignants et un mauvais tire-lait.

Suisse : le témoignage de Sophie

Sophie est infirmière en pédiatrie et a du s’organiser pour poursuivre l’allaitement en travaillant en 12 heures.

Allaiter et travailler : le témoignage de Justine

Justine ne voulait pas allaiter. Finalement, non seulement elle a commencé à allaiter mais elle a poursuivi à la reprise du travail en tirant son lait.

Suisse : le témoignage d’Alyson

Alyson vit en Suisse et a choisi de tirer son lait au travail.

Allaiter et travailler : le témoignage de Leslie

Leslie est médecin urgentiste, ce qui ne l’a pas empêchée de tirer son lait au travail et de poursuivre l’allaitement de son bébé.

Suisse : le témoignage de Stéphanie

Stéphanie a fait le choix de tirer son lait dans son entreprise en Suisse. Elle a du faire face à des situations, cocasses, drôles ou stressantes…

Allaiter et travailler : le témoignage de Marie-Hélène

Marie-Hélène a fait le choix de l’allaitement long avec ses trois enfants, en reprenant le travail à chaque fois.

Luxembourg : le témoignage d’Annabelle

Annabelle travaille au Luxembourg et a pu bénéficier de conditions favorables à la poursuite de l’allaitement à la reprise du travail.

Allaiter et travailler : le témoignage de Fanny

Fanny a tiré son lait en reprenant le travail à 80%. Elle est heureuse d’avoir pu poursuivre son allaitement pendant 11 mois.

Suisse : le témoignage de Laure

Le témoignage de Laure, qui travaille en Suisse et fait un allaitement mixte, par nécessité plus que par choix.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Emilie

Emilie a rencontré de nombreuses difficultés avec son allaitement mais est heureuse d’avoir pu conjuguer allaitement et travail.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Hélène

Hélène a fait le choix de ne pas faire de stock de lait maternel avant la reprise du travail et de tirer son lait au travail, quitte à compléter avec une préparation pour nourrisson en cas de besoin.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Alexandra

Alexandra nous explique la poursuite de son allaitement au travail depuis la Belgique.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Anne

Anne a rencontré des difficultés pour allaiter et travailler car son bébé refusait le biberon, avant de finalement l’accepter.

Sevrages : le témoignage de Soizic

Soizic a fait le sevrage de sa fille aînée petit à petit, en 4 mois.

Allaiter et travailler : le témoignage de Mélodie

Mélodie a conjugué allaitement exclusif, reprise du travail et maladie de la thyroïde. Un vrai challenge !

Sevrages : le témoignage de Marie

Marie a choisi un sevrage tout en douceur.

Allaiter et travailler : le témoignage de Vervaine (2)

Vervaine nous explique de manière très détaillée comment elle s’est organisée pour allaiter et travailler malgré un lieu de travail situé à une heure et demi de son domicile.

Sevrages : le témoignage de Virginie

Virginie a eu un allaitement difficile. Une nuit, elle a craqué et sevré son bébé immédiatement. Ce sevrage n’a pas été une bonne expérience.

Sevrages : le témoignage de Françoise

Françoise nous avait parlé de ses allaitements, de ses reprises de travail, elle nous parle maintenant de ses sevrages.

Allaitement : le témoignage d’Aurélie

Aurélie a eu une révélation en découvrant l’allaitement, qu’elle a poursuivi lors de la reprise du travail, très rapidement en allaitement mixte.

Allaitement, travail et sevrage : le témoignage de Marion

Marion a tirer son lait de manière intensive à la reprise du travail puis a choisi un allaitement mixte avant un sevrage : une longue aventure !

Tirer son lait : le témoignage de Marlène

Marlène a tiré son lait pour son bébé dès la maternité car son bébé a refusé de téter, la reprise du travail a été une continuité dans le tirage.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Hélène

Hélène avait fait le plein d’informations et un bon stock de lait avant la reprise du travail et pense que c’était une bonne chose.

Sevrages : le témoignage d’Amélie

Le sevrage de Lilou n’a pas été celui souhaité par sa mère mais elle reste satisfaite de la manière dont ça s’est passé.

Allaiter et travailler : le témoignage de Laetitia

Laetitia a repris le travail il y a 3 semaines et elle a fait le choix de tirer son lait mais son bébé a du mal à accepter les biberons.

Sevrages : le témoignage de Sophie

Sophie a commencé à penser au sevrage après la première année de son enfant. Elle a étalé ce sevrage sur quelques mois et cela s’est très bien passé.

Allaiter et travailler : le témoignage de Lola

Lola voulait une reprise de travail en allaitement exclusif, elle fait finalement du mixte et en est satisfaite.

Sevrages : le témoignage d’Aurore

Aurore a retardé le sevrage de sa fille initialement prévu à 3 mois. Le sevrage s’est finalement fait à 8 mois.

Allaiter et travailler : le témoignage de Claire

Claire a repris le travail en tirant son lait et finalement c’est un tire-lait manuel qui s’est avéré le plus efficace pour elle.

Sevrages : le témoignage de Séverine

Séverine a choisi de laisser ses enfants se sevrer quand ils l’ont choisi, il s’agit d’un sevrage naturel.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Estelle

Estelle est médecin généraliste. Elle s’est battue pour poursuivre l’allaitement de son bébé à sa reprise du travail, malgré des conditions difficiles.

Sevrages : le témoignage de Jeanne

Jeanne a rencontré des difficultés pour sevrer son fils qui refusait le biberon. Les sevrages ne sont pas toujours simples…

Allaiter et travailler : le témoignage d’Anne

Anne est médecin généraliste. Elle a poursuivi l’allaitement à la reprise du travail pour ses deux enfants selon des modalités variables.

Allaiter et travailler : le témoignage de Cécile

Cécile travaille à son compte. Elle a d’abord emmené son bébé lors de ses RDV puis sa fille est entrée en crèche et Cécile a tiré son lait.

où tirer son lait au travail…par les lectrices

Les lectrices du blog vous emmènent : découvrez où tirer son lait au travail !

Allaiter et travailler : le témoignage de Julie

Julie nous fait part de son expérience pour la seconde fois avec un bébé très différent, qui a refusé de manger en son absence.

Allaitement et travail : le témoignage de Marion

Marion a tiré son lait au travail. Comme elle se déplace à vélo, elle a fait le choix d’un petit tire-lait manuel.

Allaitement et travail : le témoignage d’Edith

Edith a fait du stock de lait avant de reprendre le travail pour que son fils Tom n’ai que du lait maternel en son absence.

Allaitement et travail : le témoignage d’Emilie

Emilie a tiré son lait au travail et a bénéficié d’un patron hyper-compréhensif.

Allaitement et travail : le témoignage de Virginie

Virginie a du se battre pour maintenir l’allaitement de sa fille, allergiques aux protéines de lait de vache et souffrant de grave reflux. La reprise du travail n’a pas été simple.

Allaitement et travail : le témoignage d’Elisabeth

Elisabeth a trouvé une assistante maternelle qui a accepté de donner du lait maternel alors qu’elle ne l’avait jamais fait. Cela a permis à Elisabeth de fournir son lait pendant un an à son bébé.

Allaitement et travail : le témoignage de Valérie

Valérie a mis toutes les chances de son côté pour pouvoir fournir son lait à son bébé en son absence : elle a fait un stock de lait et tiré au travail.

Allaitement et travail : le témoignage de Soizic

Soizic a fait le choix de tirer son lait dans le lycée où elle travaille, entre infirmerie et maison, les tirages se sont fait sans trop de problème.

Allaitement et travail : le témoignage de Lucie

Lucie a repris le travail en tirant son lait. Elle a rapidement diversifié l’alimentation de sa fille.

Allaitement et travail : le témoignage de Céline

Céline est médecin généraliste est a choisi de tirer son lait pour pouvoir poursuivre l’allaitement de ses enfants.

Allaitement et travail : le témoignage de Françoise

Françoise a créé sa société quand elle a débuté sa grossesse. La poursuite de l’allaitement après la naissance de son troisième enfant a donc été sportive.

Relactation : le témoignage de Tiphaine

Tiphaine a lancé une relactation alors qu’elle travaillait et que sa fille était sevrée depuis 2 mois.

Allaitement et travail : le témoignage de Fabienne

Fabienne a repris le travail il y a 15 jours et nous explique comment elle s’organise pour poursuivre l’allaitement.

Allaitement et travail : le témoignage d’Aline

Aline a choisi de sevrer sa fille pour reprendre le travail et n’a gardé que deux tétées, le temps que la lactation s’arrête.

Allaitement et travail : le témoignage de Stéphanie

Stéphanie a fait des réserves de lait dès le début de son allaitement pour pouvoir nourrir son bébé exclusivement au lait maternel chez la nounou et pouvoir conjuguer allaitement et travail.

Allaitement et travail : le témoignage de Rachel

Pour concilier allaitement et travail, Rachel a tiré son lait avec un tire-lait manuel, sans faire de stock avant la reprise du travail.

Allaitement et travail : le témoignage de Sarah

Sarah a détesté tirer son lait et a donc arrêté quand sa fille a préféré les solides aux biberons.

Allaitement et travail : le témoignage de Pauline

A la reprise du travail, Pauline a tiré son lait au travail mais tirait assez peu de lait et fut contente quand est arrivée la diversification.

Allaitement et travail : le témoignage de Sarah

Sarah a détesté tirer son lait au travail, elle l’a pourtant fait pendant plusieurs mois.

Allaitement et travail : le témoignage d’Amélie

Amélie a tiré son lait au travail mais n’a pas pu constituer de stocks avant de pouvoir concilier allaitement et travail. Elle a donc fonctionné en flux tendus.

Travail et allaitement : le témoignage d’Emilie

Emilie a réussi à concilier travail et allaitement en tirant son lait et en faisant de l’allaitement mixte.

Travail et allaitement : le témoignage de Vérane

Vérane a pris un congé parental à mi-temps pour pouvoir poursuivre l’allaitement, elle a également tiré son lait. Elle en a même donné au lactarium !

Travail et allaitement : le témoignage de Celine

Céline a repris le travail aux 3 mois de son bébé et a choisi de tirer son lait au travail. Elle a pu aussi aller donner une tétée en journée à la crèche.

Travail et allaitement : le témoignage de Céline

Céline a souhaité tirer son lait mais a eu beaucoup de mal. Elle a donc fait un allaitement mixte.

Travail et allaitement : le témoignage d’Angélique

Angélique a repris le travail en maintenant un allaitement mixte : une partie de lait tiré, une partie de lait en poudre.

Travail et allaitement : le témoignage d’Elodie

Elodie a fait le choix de tirer son lait sur son lieu de travail. Sa supérieure a été très compréhensive…pendant un temps.

Travail et allaitement : le témoignage de Françoise

Françoise a poursuivi l’allaitement après la reprise du travail mais elle a rencontré des difficultés.

Travail et allaitement : le témoignage de Line

Line a choisi de tirer son lait sur son lieu de travail puis a pris un congé parental avant de reprendre le travail aux neuf mois de son bébé. Celui-ci est toujours allaité.

Travail et allaitement : le témoignage de Perrine

Perrine est assistante maternelle. Elle a repris le travail et continue à allaiter sans troisième enfant, comme elle l’a déjà fait pour les deux aînés.

Travail et allaitement : le témoignage de Céline.

Céline travaille avec des horaires variables et des gardes. Pourtant elle est heureuse de réussir à tirer son lait pour son bébé.

Allaiter et travailler : le témoignage de Nadège

Nadège est assistante maternelle et continue à allaiter son fils de dix-huit mois tout en gardant trois enfants.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Emilie

La nounou du bébé d’Emilie a refusé de donner du lait maternel. Mais ce bébé était allergique aux protéines de lait de vache, problème !

Allaiter et travailler : le témoignage d’Anne

Anne a choisi de travailler chez elle pendant un an pour pouvoir tirer son lait plus facilement pour son bébé gardé en crèche.

Allaiter et travailler : le témoignage de Vervaine

Vervaine a décidé de tirer son lait grâce à une collègue l’ayant déjà fait sur son lieu de travail.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Anne-Sophie

Anne-Sophie allaite son deuxième enfant qui refuse le biberon pendant qu’elle est au travail. Heureusement, il se rattrape la nuit !

Allaiter et travailler : le témoignage de Julie

Julie ne voulait pas sevrer son bébé. Elle a donc renoncé à une place en crèche qui refusait le lait maternel et c’est son mari qui a arrêté de travailler pour s’occuper de leur bébé et lui donner du lait maternel tiré.

Allaiter et travailler : le témoignage de Virginie

Virginie souhaite allaiter jusqu’au sevrage naturel, elle tire donc son lait au travail pour que sa fille le boive chez l’assistante maternelle.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Emilie

Emilie a réussi son pari : ne jamais donner de lait en poudre à son bébé bien qu’elle ait repris le travail lorsqu’il avait trois mois. Elle a tiré son lait puis lui a proposé des laitages.

Allaiter et travailler : le témoignage de Solyane

Solyane allaite toujours son quatrième enfant, après la reprise du travail. Elle est très motivée et n’imagine pas faire autrement que tirer son lait pour son bébé.

Allaiter et travailler : le témoignage de Florence

Florence a repris le travail en tirant son lait pour son bébé de six mois. Elle continue à le faire, sa fille a 14 mois et elle referait le même choix si cela se présentait.

Allaiter et travailler : le témoignage de Perrine

Perrine a poursuivi l’allaitement après la reprise du travail pour chacun de ses trois enfants. Elle a apprécié de ne pas avoir à tirer son lait pendant très longtemps et referais le même choix, sans hésiter.

Allaiter et travailler : le témoignage de July

July a choisi de faire un stock de lait avant la reprise du travail puis de tirer son lait au travail. Elle est satisfaite de son choix même si elle doit utiliser les toilettes pour tirer son lait.

Allaiter et travailler : le témoignage de Géraldine

Géraldine est ingénieur, elle a choisi de tirer son lait au travail. Son bébé a refusé le biberon et cela l’a stressée au début. Aujourd’hui, le sevrage n’est pas à l’ordre du jour.

Allaiter et travailler : le témoignage de Fraisouille63

Fraisouille a choisi de tirer son lait mais elle a du continuer un peu malgré elle car son fils est allergique au lait de vache. Désormais elle aimerait poursuivre l’allaitement sans avoir à tirer son lait.

Allaiter et travailler : le témoignage de Nathalie

Nathalie a choisi de tirer son lait sur son lieu de travail. Elle trouve parfois difficile de concilier vie familiale et vie professionnelle mais ne ferait pas un autre choix.

Allaiter et travailler : le témoignage de Magali

Magali est instructeur de vol. Elle a choisi de tirer son lait au travail malgré un environnement masculin. Son fils a 14 mois, il tète toujours et s’en porte très bien !

Allaiter et travailler : le témoignage de Delphine

Delphine a décidé de poursuivre l’allaitement après la reprise du travail. Pour cela elle a toujours tiré son lait, donné à son bébé par la nounou ou le papa. De plus, elle continue à donner du lait au lactarium. Elle souhaite poursuivre l’allaitement jusqu’à ce que son bébé décide d’arrêter.

Allaiter et travailler : le témoignage d’Audrey

Audrey a choisi de tirer son lait lors de sa reprise du travail. Elle est satisfaite de ce choix mais pas de sa séparation d’avec son bébé à trois mois.

Allaiter et travailler : le témoignage de Martine

Martine est enseignante et a tiré son lit dans son lycée. Son bébé n’a jamais eu de lait en poudre.

Allaiter et travailler : le témoignage de Saveria

Saveria a eu des difficultés pour poursuivre son allaitement quand elle a repris le travail pour son aîné. Pour son second fils, elle s’est organisée et parvient à concilier travail et allaitement.

Allaiter et travailler : le témoignage de Leslie

Leslie a choisi de poursuivre l’allaitement à la reprise du travail. Elle a réussi à tirer son lait grâce au soutien de son mari. Sa fille a choisi de ne plus téter à 7 mois, cela a été dur pour Leslie qui ne s’y attendait pas.

Allaiter et travailler : le témoignage de Gaëlle

Gaëlle a choisi de tirer son lait sur son lieu de travail bien qu’on lui ai dit que ce n’était pas possible. Elle a réussi et son bébé est toujours allaité.

Allaiter et travailler : le témoignage de Marina

Marina a choisi d’amener son bébé avec elle dans sa boutique pour pouvoir poursuivre l’allaitement à la reprise du travail.

Allaiter et travailler : le témoignage de Prune

Prune a choisi de poursuivre l’allaitement à la reprise du travail. Sa fille a présenté un refus du biberon et de manger de manière générale en son absence.

Allaiter et travailler : le témoignage de Cécile G

Je ne sais pas si j’ai fait les bons choix. Et je ne le saurai sans doute jamais. Il se trouve que j’ai l’impression que ça va. Mes enfants n’ont pas plus l’air traumatisés que d’autres.

Allaiter et travailler : le témoignage de Mymy

Je suis vraiment épanouie avec mon allaitement et dans la relation que j’ai avec mon fils. C’est une formidable expérience que j’espère poursuivre encore pendant plusieurs mois, et même pour le deuxième bébé…

Allaiter et travailler : le témoignage de Marie

Je ferais la même chose ! Pouvoir continuer d’allaiter mon bébé est très important pour moi ! Par contre, je ne proposerais plus de biberon avant le jour de ma reprise ! Les bébés comprennent tout !

Allaiter et travailler : le témoignage d’Anna

Je recommencerais sans hésitation. La seule chose que je changerais, c’est que je ne m’angoisserais pas pendant des mois avant, je profiterais vraiment à 100% du temps avec mon bébé.

Allaiter et travailler : le témoignage de Claire V

Pour le prochain, j’aurai peut-être droit a un congé parental complet 🙂
Sinon, tout pareil, et avec plaisir !

Allaiter et travailler : le témoignage de Claire

Je vais re-tenter la même aventure d’ici quelques semaines : la famille s’est agrandie depuis bientôt 3 mois avec un petit bonhomme.

Allaiter et travailler : le témoignage de Vanessa

Pour moi il était évident qu’il fallait que je fasse en sorte de pouvoir allaiter mon enfant de manière exclusive jusqu’à au moins ses 6 mois. Et quand je dis exclusive c’est aussi avec l’idée de « l’open-bar », impliquant que mon enfant soit toujours avec moi. C’était pour moi important de savoir que je donnais à ma fille la nourriture la mieux adaptée.

Allaiter et travailler : le témoignage de Zoé

Ce serait à refaire, vous referiez le même choix ? Que changeriez-vous ?
Je n’ai aucun regret, mes deux filles sont heureuses et en pleine forme, en tant que mère, que demander d’autre ?

Allaiter et travailler : le témoignage d’Anouck

L’allaitement n’est pas pour moi un obstacle ou une contrainte, mais une façon d’être ensemble, un mode de relation familial, donc si c’était à refaire …

Témoignage sur le web

Allaiter et travailler : le témoignage d’Anne-Laure

Et les douces rigolades, quand il joue avec mon collier et essaie de le fourrer dans ma bouche, et que je fais mine de manger sa main… il se marre, le sein dans la bouche, c’est d’un tendre !

Allaiter et travailler : le témoignage de Lucie

Si c’était à refaire, je referais le même choix, mais différemment.
En effet, je ne connaissais personne ou peu pour m’orienter dans mes choix et je n’ai pas su demander de l’aide à ma sage-femme au moment où j’ai décidé de continuer l’allaitement au travail.

Allaiter et travailler : le témoignage de Sophie

Si c’était à refaire, je referais le même choix et je ne changerais rien !! Je suis contente d’avoir tenu car maintenant qu’ est venu le temps des vacances, allaiter offre de nombreux avantages : pas de problèmes d’ intendance, tout est prêt à toute heure et quel que soit l’endroit, c’est aussi un remède aux « petits malheurs » quotidiens.

Allaiter et travailler : le témoignage de Sandrine

J’ai donc suivi ce séminaire avec mon fils de 6 semaines en écharpe et allaité. Les 3 jours se sont extrêmement bien passés, mes collègues étaient ravis d’avoir un petit bout de chou à câliner…

Allaiter et travailler : le témoignage d’Agnès

Je referais de même, quel bonheur de donner du lait approprié à notre fille ! En 6 mois, jamais malade ! Quelle relation merveilleuse ! Car l’allaitement, c’est nourrir, réconforter, câliner, calmer, endormir ! Et que c’est pratique : rien à préparer, toujours du lait sur soi !

Allaiter et travailler : le témoignage d’une lectrice

Aujourd’hui plus d’allaitement, mais je peux vous assurer que vu comment elle aime se lover contre moi le soir, j’ai l’intime conviction qu’instinctivement elle n’?a pas oublié ces merveilleux moments que nous avons passé ensemble…

Allaiter et travailler : le témoignage de Karine

Oui je referais le même choix et nous referions le même choix avec mon mari !

Allaiter et travailler : le témoignage de Julie

Je referais exactement la même chose. J’aurais finalement aimé prendre un congé parental de 6 mois, ça aurait été plus confortable, mais ce n’était pas possible financièrement, dommage.

Allaiter et travailler : le témoignage de Sylvie

Ce serait à refaire, vous referiez le même choix ? Que changeriez-vous ?
Bien sûr !
Je ne changerais rien je crois…
Enfin si, je serais encore plus organisée dans la gestion des stocks ! Le soir en rentrant, je remplis directement les biberons du lendemain pour la crèche et je congèle tout de suite le surplus.

Allaiter et travailler : le témoignage de Marianne

* Ce serait à refaire, vous referiez le même choix ? Que changeriez-vous ?

OUI mille fois oui!
Je me serais informée avant la naissance sur le nombre de tétée (à la demande est la meilleure réponse) pour éviter de diminuer à 4 et baisser ma lactation.J’utiliserais un tire lait double pompage où les mains seraient libres (j’arrivais pas avec le double pompage).

Allaiter et travailler : le témoignage de Sabine

Ça vaut le coup ! Maintenir l’allaitement pendant ces quelques mois, permet de continuer ensuite très longtemps, pour le bonheur de tous.

Allaiter et travailler : le témoignage de Cécile

Bien sûr je referais le même choix : allaitement mixte au minimum !
Ce qui doit changer, c’est la place de l’allaitement dans la société en général, et dans le monde du travail dans ce cas concret.

Allaiter et travailler : le témoignage de Sophie

L’expérience de mon premier allaitement m’a donné des améliorations à apporter à mon deuxième allaitement… S’il devait y avoir un troisième bébé (oh pas tout de suite !!)… Je ferais au moins comme pour mon deuxième, mais si possible encore plus longtemps !

Allaiter et travailler : le témoignage d’Alexia

Oui oui et ouiiiiiiiiiii! Si j’avais su je me serais préparée avant l’accouchement en participant à des réunions avec la leche league par exemple et en lisant des livres sur l’allaitement afin d’avoir dès le départ des bons conseils au lieu d’écouter tout et n’importe quoi de la part de personnes qui ne s’y connaissent pas en matière d’allaitement.

Allaiter et travailler : le témoignage de Béatrice

Quatre bébés, quatre situations différentes, mais toujours ce même plaisir à allaiter. Je referais les mêmes choix sans hésiter et j’espère bien que l’allaitement en cours, et qui sera le dernier, durera encore longtemps.

Allaiter et travailler : le témoignage de Virginie

Je ne changerais rien, je suis actuellement très satisfaite de mon choix et de l’organisation mise en place.

Allaiter et travailler : le témoignage de Sibylle

Ce serait à refaire, vous referiez le même choix ? Que changeriez-vous ?

Oui, absolument. Mais je déciderais dès le départ de faire réellement confiance à mon enfant. Beaucoup d’inquiétudes étaient infondées et quand on a besoin de toute son énergie, c’est dommage de la dépenser dans un stress inutile.

Allaiter et travailler : le témoignage de Clara

Evidemment, si c’était à refaire, je referais exactement le même choix, mais en me stressant moins si possible !

Allaiter et travailler : le témoignage de Florence

Ce serait à refaire, vous referiez le même choix ? Que changeriez-vous ?

A 300% je referais le même choix ! A défaut de pouvoir allaiter sur mon lieu de travail.


0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. allaiter-en-sarthe La reprise du travail – la fin de l'allaitement ?? - allaiter-en-sarthe - [...] Des temoignages sur Lactissima [...]