Comment reprendre le travail en tirant son lait

tirer son laitJe me suis aperçue qu’aucun article du blog ne répondait clairement à cette question alors même que j’ai détaillé toutes les étapes dans d’autres articles.

Je vous propose donc une série d’étapes pour reprendre le travail en conservant un allaitement exclusif et donc en tirant son lait :

  • Vous avez le choix entre faire un stock de lait ou pas. Faire un stock n’est pas forcément indispensable et surtout pas toujours possible.
  • Vous pouvez choisir de préparer votre bébé au biberon ou pas.
  • Vous devez vérifier si votre lactation n’est pas trop abondante, ce qui peut créer des problèmes à la reprise du travail.
  • Vous pouvez vous renseigner sur le lieu disponible pour tirer votre lait sur votre lieu de travail.
  • Vous pouvez vous renseigner sur vos droits en matière de pauses d’allaitement.
  • Vous devez choisir comment tirer votre lait : à la main, tire-lait électrique ou manuel,…
  • Vous allez réfléchir à comment transporter votre lait et comment le conserver.
  • Vous allez discuter avec la personne qui va s’occuper de votre enfant de la manière de gérer votre lait et de la quantité de lait à prévoir pour votre bébé.
  • Et vous allez peut-être vous apercevoir que votre enfant refuse le biberon
  • Enfin, au travail, vous allez avoir besoin d’être efficace en tirant votre lait.

Et vous, pensez-vous qu’il y ait des points à rajouter dans cette liste ?

Articles en rapport :

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !


29 Comments

  1. MÉLODIE

    Vous allez devoir vous préparer mentalement aux commentaires désobligeants de vos collègues… 😉

  2. Hélène Mêmesi

    – Vous pouvez vous renseigner auprès de votre employeur et la personne qui va s’occuper de votre enfant pour venir allaiter sur place pendant votre pause déjeuner.
    – Vous pouvez prévoir un kit « épicerie-pharmacie-réserve » : tire-lait bien entendu, pots de conservation du lait, sacs congélation (au cas où dans un tiroir de bureau si les pots sont oubliés), cuvettes, goupillon, savon, torchons, coussinets, amandes, tisane au fenouil, fenugrec en cas de coup dur…
    – Vous pouvez ajouter le site A tire d’ailes dans vos onglets favoris car vous allez sans doute le consulter très régulièrement !!

  3. Clara

    Mes suggestions : faire 1 ou 2 journée de « répétition » chez soi sans bébé, si c’est possible, pour apprendre à bien gérer son temps : temps de trajet jusqu’au travail (pour ma part, je sais qu’il est long puisque je travaille à 85 kms de chez moi), et temps de préparation pour sortir le tire-lait/ tous les gestes qui précèdent et qui suivent le temps de tirage, pour mieux évaluer le temps que ça prend en tout, ça évite un gros stress le jour J, et suivant l’âge de l’enfant à la reprise, savoir si vous avez besoin de tirer votre lait 1 fois ou 2 (ou 3, suivant vos horaires aussi !) sans risquer l’engorgement.
    Pour les remarques désobligeantes, sans forcément clamer haut et fort qu’on tire son lait, l’attitude la plus convaincante à mon avis (et qui en général permet d’éviter les commentaires), est de considérer que cela va de soi…
    Une fois la routine bien établie, plus personne n’y pense en général !
    (sauf ceux qui sont admiratifs, et il y en a toujours…!)

    • @Clara
      Merci pour ces compléments !

      • Andréa

        Bonjour,

        Je vais bientôt reprendre le travail et aimerais continuer l allaitement.
        Mes horaires de travail sont 8h-16h.
        Je pensais donner le sein a ma petite fille avant de partir et tirer mon lait pendant l heure de midi. Apres 16h, je pourrai à nouveau tirer mon lait à plusieurs reprise une fois a mon domicile.
        Est ce qu en tirant mon lait qu une seule fois pendant ce labs de temps je ne risque pas de ne pas produire suffisamment de lait??? Sachant que ma petite fille boit environ toutes les 2heures…
        Ou est ce que ma production de lait sera plus abondante en fin de journée puisque je solliciterai plus fréquemment? Ainsi je pourrai préparer mes biberons du lendemain.
        En fait, j aimerais savoir si la production de lait s adapte aux demandes plus ou moins fréquentes aux differents moments de la journée? Ainsi si ma production serait plus importante en fin de journée, je ne risquerais pas l engorgement en tirant mon lait qu une fois…
        J espere etre claire, merci pour ces éclaircissements. Je veux juste être sûre de ne pas manquer de lait en faisant ainsi…

        Autres questions: combien de temps puis je garder un biberon de lait decongelé au frigo?
        Puis je transporter du lait congelé dans une glacière afin de le remettre au congel chez la nounou?
        Puis je congeler du lait frais qui est resté au frigo plusieurs jours?

        Merci pour vos réponses!!!
        Bien cordialement

        Andréa

        • @Andrea
          Ce que vous prévoyez de faire me semble bien.
          Si le lait à été décongelé au frigo, vous pouvez le garder 24h au frigo.
          Oui pour vos deux dernières questions en n’excédant pas trois jours de frigo avant congélation.

    • Bonjour,

      Je vais reprendre mon travail et vais poursuivre la tetee du matin et du soir.
      Je me pose une question (sûrement idiote) mais combien de fois doit on tirer son lait dans la jounee lorsque je serai au travail?
      En un seul tirage je parviens à avoir pres de 250ml ce qui est pas mal. Mais si je tire mon lait qu une fois pendant mon temps de travail ne vais je pas reduire ma production de lait? Ne devrais je pas tirer mon lait a chaque fois que mon bebe est sencé boire un biberon chez la nounou?

      Merci de vos reponses

  4. Lovoli74

    pensez à prendre de quoi vous occuper l’esprit pendant que vous tirez votre lait : non seulement, le temps passe plus vite mais en plus (en tout cas pour moi, c’est comme ça) moins on est focalisé sur les quantités, plus ça fonctionne.

  5. Emilie

    Les premiers temps, pendant que je tirais, je sentais un petit coton imbibé de son savon…

  6. Bonjour véronique !
    je suis d’accord avec le commentaire d’Hélène : j’ai ajouté le blog à mes favoris en vue de ma reprise lundi ! Je passe un temps assez fou à lire et relire les articles 🙂 Merci pour ce boulot formidable !
    Ma puce a 4 mois et demi allaitee exclusivement, et je souhaite continuer ainsi ! Sauf que je suis quasi sûre de ne pas pouvoir tirer ce qu’il faut à ma fille pendant mon absence. Il me faut 3x 140. Quand je tire à la place d’une tétée je tire entre 100 et 120. Il y a donc déjà un petit gap et je ne pourrai tirer que 2 fois par jour au travail (le matin et le soir à la maison, mais ça ne suffira pas à combler car elle tète encore la nuit et prends souvent les 2 seins le matin) Je me demandais du coup si démarrer une cure de fenugrec pourrait me permettre d’augmenter un peu les quantités tirées? J’ai un bon stock au congélateur (plus de 2L) et je ne travaille pas les mercredis, donc je pense qu’en la mettant au sein exclusivement ça relancera la machine pour le jeudi et vendredi 🙂
    Merci pour votre retour et encore mille mercis pour ce blog!

  7. Bonjour et merci pour vos articles complets et bienveillants!
    J’allaite ma fille de 4 mois et je viens de reprendre le travail.
    Itinérante, je suis en permanence sur la route….
    Je conserve trois têtées au quotidien, et tire mon lait (en double pompage, si possible) le matin avant mon départ..
    Mais, pour éviter l’engorgement et plus de confort, je compte investir dans un tirer lait manuel, afin de tirer mon lait sur l’heure de midi.
    Dans un premier temps, je pensais jeter ce lait…or ce serait un vrai gâchis….
    Quel moyen de conservation me conseillez vous? Est- il prudent de garder ce lait? Vivant à Marseille, il fait relativement chaud !!
    Merci votre retour!!

  8. Bonjour Véronique. j’ai découvert votre blog hier. et j’en suis ravie ! c’est une mine d’informations qui m’aide énormément,merci. J en suis très contente;
    ceci dit j’aimerai avoir votre avis sur mon cas :
    Mon bébé a 2 mois et prend entre 8 à 10 tétées sur 24h
    je reprends le travail , 4 jours par semaine, début novembre et je souhaite continuer l’allaitement.
    Je garderai la tétée du matin, celle de fin de journée et d’avant coucher la nuit et à volonté les jours chômés.
    le problème est que je ne peux pas tirer mon lait sur mon lieu de travail donc je souhaite dès maintenant constituer un stock à donner à la nounou.(je ne connais pas encore ma « production »)

    A ma reprise, et en semaine, je souhaite tirer mon lait uniquement le soir le timing le matin étant trop serré pour le faire.

    Ma crainte est d’avoir les seins engorgés si je ne tire pas mon lait de la journée.

    que me conseillez vous?

    • @Daisy
      Je vous suggère d’emporter un petit tire-lait manuel au bureau pour soulager les seins rapidement en cas de seins trop tendus. Petit à petit, vous n’en aurez plus besoin.

  9. Ophélie

    Bonjour,
    Je découvre votre blog avec plaisir. Je suis dans le même cas de Daisy. Je reprend le travaille au début du mois de novembre. J’ai commencé à faire des réserves de lait que je congèle à chaque fois. Je compte tirer au travail mais je ne sais pas encore comment et dans quelle condition. Moi ce dont j’ai peur c’est de manquer de lait lorsque que mon bébé en aura besoin (dans le cas où je ne peut pas tirer)
    En fait mon problème c’est que lorsque je tire chez moi (j’essaie de reunir toutes les conditions, calme, ne pas penser au tire lait, faire autre chose) j’arrive à peine à tiré 80ml. Ce matin par exemple j’ai tirer 50ml x2 alors que je sentais mes seins en plein. Donc j’ai l’impression que lorsque je serai au travail, sachant que je n’en suis pas dans mon milieu, j’ai peur de tirer encore moins.

    Qu’en pensez vous ?

    • @Ophélie
      Chez vous, pour le moment, vous tirez votre lait avec un bébé entièrement allaité donc c’est normal que le tirage ne soit pas facile. Mais au travail, votre bébé ne sera pas là pour téter donc ça devrait être plus facile.

  10. Bonjour,
    et merci pour votre site, une min d’or !, ainsi que pour les témoignages des autres mamans. Je reprends le travail la semaine prochaine, je souhaite tirer mon lait 2 fois par jour au boulot. J’ai lu que l’on pouvait mettre les téterelles non nettoyées dans un sac congélation zippé au frigo entre 2 tirages, ce qui est bien pratique. Question pratique : peut-on faire de même avec les pièces de liaison entre téterelles et biberons de recueil, ainsi que pour les biberons de conservation (une fois le lait recueilli transvasé dans un contenant plus grand) ?

  11. Bonjour,
    Je reprends le travail dans qq jours et mon fils a 7 mois. Il est diversifié depuis 1 mois mais prends peu de quantité (env 100gr) par repas. Il tête 4x: au réveil, à 11h, 15h et à 19h30. Contrairement à mon aîné à son âge, aucune tétée n’a « sauté » suite à la diversification. Je vais donc devoir prévoir du lait pour la journée et ne pourrai pas me contenter d’une tétée le matin et une le soir comme son frère à l’époque (avec qui j’ai pu tenir ce rythme jusqu’à ses 15 mois). Je n’ai aucune idée de quelle quantité prévoir. Je n’ai pas trouvé la force de faire des réserves pour le moment, j’ai juste 500 ml pour débuter… je serai là pour la tétée du matin et du soir et pourrai tirer une fois à midi. Cela va-t-il suffire pour maintenir ma production de lait? Quelle quantité par biberon dois-je prévoir? Merci pour votre coup de pouce et pour ce blog qui est une mine d’or.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *