Refus du biberon : le témoignage de Caroline

refus du biberonJ’allaite ma fille depuis sa naissance mi-novembre 2015.

Dans la perspective de ma reprise du travail et de quelques moments de liberté nous avons voulu introduire le biberon de lait maternel lorsque Clémentine avait deux mois et demi.
Clémentine ne refusait pas le biberon, elle acceptait avec sourire la tétine dans sa bouche mais ne tétait pas du tout et donc ne buvait pas du tout.
Vous nous aviez conseillé de lui présenter régulièrement le biberon pour qu’elle s’habitue petit à petit et chope le coup de main (ou de langue !!). Ce que nous avons fait régulièrement sans succès : parfois c’était le papa qui tentait parfois moi. On a comme beaucoup de parents investi dans de nombreux modèles de tétines.
Nous sommes allés au ski début février et j’allais skier le matin en laissant Clémentine à son papa avec le biberon et toujours rien pas un ml de bu malgré mon absence de 3 4 heures !
On a fini par lâcher l’affaire jusqu’à ma reprise du travail fin février.

1er jour de travail : la petite n’a pas mangé de la journée soit pendant environ 9 heures. Elle prenait la tétine du biberon dans sa bouche mais ne tétait toujours pas. Même résultat avec moi quand je suis rentrée du travail donc je lui ai donné le sein au bout de plusieurs tentatives sans succès. Le soir et le lendemain matin j’ai bien répété à ma fille plusieurs fois que j’allais travailler, que je serais contente et son papa aussi qu’elle prenne le biberon, que c’était important, que son papa était content de s’occuper d’elle, que je l’aimais toujours même si j’allais au travail et que je continuerais à lui donner le sein, que je serais fière d’elle, que c’était important de manger etc…. bref une bonne dose d’explications (même si son père pense que si je lui parlais de la fusion nucléaire ce serait pareil !!).

2ème jour de travail : Victoire ! Son papa lui a donné une première fois 20 ml en 30 min en lui introduisant la tétine dans la bouche tout en la distrayant avec un jouet, puis plus tard dans la journée, 20 ml d’une traite et puis encore 40 ml en 2 secondes. Bizarrement elle n’a pas eu de problème pour trouver la technique du « tétage » du biberon. (pour Clementine, la victoire a eu lieu avec un MAM débit 2).

Depuis ce jour, Clémentine n’a pas de problème pour prendre au biberon. Elle les boit à toute allure, surement trop vite mais déjà au sein elle mange vite. Son père tente de faire des pauses dans la prise du biberon mais Clémentine n’est pas toujours d’accord !!

D’après moi : la petite n’avait pas compris l’intérêt du biberon qu’on lui présentait et ce même quand je partais 4 heures. Il a fallu une vraie journée de travail et les explications de sa maman pour qu’elle comprenne l’utilité du biberon et l’intérêt de s’y mettre. Si avec le papa, on se demandait comment on allait faire à ma reprise du boulot alors qu’elle ne prenait toujours pas le biberon, on n’a jamais douté que notre fille y arriverait, on n’a jamais laissé le stress nous envahir et on a toujours encouragé Clémentine lors de nos nombreux essais même quand elle n’y arrivait pas afin qu’elle ne prenne pas le biberon en grippe.

Sinon je tire mon lait au bureau. Je le fais discrètement à mon bureau ou en salle de repos et même devant mes collègues (je suis dans une petite boîte de 4 personnes et mes collègues essentiellement masculins sont sympas et on peut tout à fait tirer son lait discrètement du moins de visu car il y a par contre toujours le petit bruit du tire-lait électrique). C’est vrai qu’on est parfois découragé quand la récolte n’est pas bonne mais il y a toujours un moment dans la journée où j’arrive à avoir une bonne récolte pour ramener au moins 300 ml à la maison. Après, cela ne fait qu’une semaine que j’ai repris le travail : on verra si je tiens sur la durée car j’espère pouvoir continuer au moins jusqu’à ses 6 mois. Et c’est vrai que je suis contente de pouvoir continuer à l’allaiter et à lui donner mon lait alors qu’elle commence la collectivité à la crèche.

Articles en rapport :

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

15 Comments

  1. J’ai également repris mon travail cette semaine après 6 mois d’allaitement exclusif… le passage au biberon est très très compliqué pour les grands-parents qui gardent mon fils. Il boit très difficilement au biberon et refuse maintenant de boire son lait à la cuillère… il refuse également les purées ou compotes… Bref, c’est compliqué !

    • @Emilie
      Il manifeste peut-être aussi qu’il n’est pas content de votre absence, il faut lui laisser le temps de s’y habituer… Bon courage !

      • Merci Véronique pour votre réponse. Je pense aussi qu’il me fait part de son mécontentement… mais je m’accroche et je compte bien continuer l’allaitement en tirant mon lait !

        • Juste pour vous faire un petit retour… tout s’est arrangé, il prend désormais très bien le biberon en mon absence ! Je le mets au sein à volonté quand je suis là car je sens quand même une baisse de ma lactation mais je tire toujours plus de lait qu’il n’en boit. Merci beaucoup pour tous vos articles et votre disponibilité !

          • J’ai oublié, notre victoire a aussi eu lieu avec un MAM débit 2…

          • @Emilie
            Un grand bravo à vous !

          • Juste pour faire un petit retour pour donner du courage aux mamans qui passent aux biberons. Mon fils a désormais 9 mois et est toujours allaité exclusivement. Il boit 2 biberons de LM la journée en crèche et je l’allaite à la demande quand je suis présente. Les problèmes du début avec le biberon sont bien loin derrière nous. Bon courage à toutes !

          • @Emilie
            Merci pour ce retour !

  2. Bravo à vous et à votre fille !
    Vous avez su la laissez aller à son rythme et lui faire confiance, je trouve cela super comme début dans la vie!

    (Elle a l’air vraiment paisible sur le photo -et très mignonne!)

  3. Emmanuelle

    Bonjour,
    Je suis confrontée à 2 soucis en même temps, qui arrivent plus tard que la plupart des bébés j’ai l’impression, et je ne sais pas vers qui me tourner !
    Ma fille a maintenant 10 mois. C’est une bonne mangeuse : elle mange avec appétit les plats préparés par maman : purées, fruits, légumes, un peu de viande blanche, yaourts, petits suisses… et elle est encore allaitée.
    Nous revenons de 3 semaines de vacances, où elle a pu téter en journée (quand je travaille, la nounou lui donne des biberons de LM) et s’est aussi mise à se réveiller la nuit et à téter à nouveau (ce qu’elle ne faisait plus depuis ses 1 mois !!) : cris, pleurs… jusqu’à 4 fois par nuit ! Au départ on a mis ça sur le compte des vacances, du changement de chambre, etc…
    Depuis la rentrée et le retour chez nounou, elle refuse le biberon. Ma nounou est une perle et essaye de lui donner par tous les moyens (tasse, cuillère) mais ça reste compliqué. Nous en sommes à :
    1 tétée le matin + 1 tétée le soir + 1 tétée de nuit éventuellement ou plus !
    midi : purée féculents + légumes + protéines suivant vos indications + difficilement un peu de lait (120ml hier)
    goûter : compote + difficilement un peu de lait (20ml hier)
    Pour compenser le lait non bu, j’ai rajouté les laitages : fromage, petits suisses, yaourts, généralement au goûter.
    Mes questions :
    Puis-je totalement arrêter l’apport de lait maternel en journée ? J’envisage de préparer des repas avec du LM, mais dans ce cas en général il faut le mélanger avec des farines. Je suppose que cette bouillie remplacera alors les féculents ? Si oui, est-ce un problème de ne pas avoir de féculents le midi et une bouillie lait + fruits au goûter ? Ou faut-il garder les féculents + la bouille ?
    Que ce passe-t-il la nuit ? Pourquoi après 9 mois de sommeil calme de 21h à 8h, elle se réveille à nouveau ?
    Je travaille, papa aussi, et nous commençons à fatiguer sérieusement avec ces 2 problèmes !
    Merci d’avance pour votre aide !

  4. Après un premier allaitement avec mon aînée extrêmement difficile qui a fini en allaitement mixte dès ses deux semaines me voilà à nouveau avec une adorable petite fille dans les bras.
    Avec ma fille de 3mois et demi l’allaitement a été que de bonheur pour toutes les Mais dans 15 j je reprends mon travail de minimum 10h/j 4j/semaine et sans le désir de tirer mon lait en journée. Je voudrais garder la tete de matin et celle de soir et lui donner de lait en poudre dans la journée quand elle sera gardée par sa nounou.
    J’ai essayé profiter de congé de mon mari la semaine dernière pour les premiers bibrons mais elle refuse complètement. Cette semaine j’ai essayé plusieurs marques calma medela, doddie classique, mam, avent, babisol avec un échec complet et tjs avec mon lait.
    Après la lecture de votre blog très intéressant je me suis dit que la semaine prochaine sa nounou arrivera mieux que moi. Mais plusieurs questions s’imposent
    – quel biberon lui faire essayer ?
    – avec mon lait ou d’emblée avec le lait en poudre
    – continuer à tirer mon lait même capacité de tirage très faible car la plus petites des t’être les de medela est je pense trop grande pour moi ( mamelon de moins d’un centimètre) pour l’adapter au biberon puis passer sur le lait en poudre
    -quand elle arrivera car je suis sûre de la réussite poursuivre allaitement exclusif le mercredi et le we ou passer au biberon en journée et faire comme les jours de travail.
    Un grand merci

    • @Corinne
      Pour le biberon, restez sur le Dodie classique et n’essayez pas forcément d’en changer, cela peut être plus perturbant pour elle.
      Vous pouvez commencer par essayer avec votre lait au début pour que ce soit plus facile. Une fois qu’elle prendra le biberon, vous pourrez basculer petit à petit sur une préparation pour nourrisson.
      Quand elle prendra le biberon, je vous suggère un allaitement à la demande quand vous êtes avec elle et des biberons en votre absence.
      Bon courage !

  5. Bonjour
    Ma fille de 4 mois 1/2 ne veut pas trop boire de biberon 60 ml de LM tout au plus par biberon. Elle tête le sein le matin , au retour de la crèche, le soir et la nuit si elle se reveille . A la crèche ils m ont demandé de maintenir le rythme du biberon le week end en journée au lieu de lui donner le sein pour qu elle comprenne qu en journée c est le biberon . En 2 semaine on est passé de 20 ml a 50 ml . Mais de mon côté depuis ce jour j ai l impression que ma lactation diminue sachant que je tirai mon lait matin et après midi et que j essaye de ne plus tirer le matin . Pensez vous que c est la bonne solution pour ma fille d une part de fonctionner comme ca et d autre part la lactation ne va pas t elle pas s arrêter ? Merci de vos conseils

    • @Eden
      Je ne suis pas d’accord avec la crèche. il vaut mieux que ce soit clair pour votre fille : quand vous êtes là elle tète et quand vous êtes absente elle prend le biberon. Ce sera beaucoup mieux pour votre lactation !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *