Faire du stock de lait.

stock de laitPour celles qui ont décidé de tirer leur lait, la question se pose souvent : faut-il prévoir un stock de lait avant la reprise ? Pour certaines mamans qui souhaitent que leur enfant ne soit nourri qu’au lait maternel, faire un stock de lait maternel au congélateur pour avoir moins de pression sur les épaules au moment de la reprise du travail peut être une bonne idée.

Pour cela, vous pouvez choisir de tirer régulièrement du lait tous les jours. Soit vous choisissez une heure fixe tous les jours, soit vous tirez quand votre emploi du temps vous le permet.
Beaucoup de mamans ont plus de lait le matin. En effet, le corps produit un pic d’hormones en fin de nuit qui fait augmenter la lactation le matin. Le repos participe aussi certainement à cette meilleure lactation du matin. Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez donner un sein à votre bébé lors de la tétée du matin puis tirer le lait en double pompage ensuite. Le sein déjà tété fournira peu de lait mais sera drainé au maximum, ce qui aide à maintenir une bonne lactation. L’autre sein fournira un bon stock que vous pourrez congeler.
Si votre pic de lactation se situe à un autre moment, n’hésitez pas à décaler ce tirage de lait supplémentaire à la meilleure heure pour vous.
Certaines mamans préfèrent tirer le lait du deuxième sein pendant que l’enfant tète le premier car c’est le bébé qui provoque le reflexe d’éjection du lait qui est nettement plus efficace. Elles tirent alors plus de lait. C’est à vous de voir si cela vous convient : il faut une certaine habileté pour donner à téter tout en tirant son lait, certains enfants n’aiment pas ça, cela peut rendre la tétée moins agréable.
L’avantage de tirer du lait à heure fixe, c’est de donner l’habitude au corps d’une stimulation supplémentaire et donc d’une production supérieure.

Si votre bébé a un rythme de tétées très variable d’un jour à l’autre, cela peut être difficile pour vous de pouvoir prévoir ce tirage de lait. Dans ce cas, vous pouvez vous adapter au jour le jour et tirer du lait au moment qui vous semble le plus opportun.

Ne craignez pas de tirer du lait qui va manquer à votre bébé s’il demande peu de temps après. Plus un sein est drainé, plus il produit vite et en grande quantité. Si votre bébé tète efficacement, il aura toujours du lait, le sein n’est jamais vide. Evidemment, si vous avez drainé vos seins une demi-heure avant, le lait coulera beaucoup moins facilement et votre bébé peut être agacé par ce débit moins important. Encouragez-le à persévérer car il y a toujours du lait pour lui ! Plus vous êtes tranquille à ce sujet, plus votre lait coule facilement et moins votre bébé risque d’être frustré.

Un autre avantage de commencer à tirer du lait avant la reprise du travail, c’est de s’habituer à l’utilisation du tire-lait. Plus vous avez l’habitude de vous en servir, plus c’est facile et plus ce sera rapide sur votre lieu de travail. Vous connaitrez tous les petits trucs qui rendent un tirage plus efficace. Pour cela, rien de tel que la pratique.

Ne vous inquiétez pas de la quantité que vous stockez, qui n’est pas toujours très importante puisque vous avez un bébé avec vous qui tète toute la journée (et parfois toute la nuit). Ce sera beaucoup plus facile de tirer votre lait lorsque votre bébé sera gardé et que vos seins n’auront pas été drainés pendant plusieurs heures… Je dois quand même vous informer qu’un très petit nombre de femmes n’arrive pas à tirer du lait au travail, cela peut arriver même si c’est rare.

L’important c’est d’avoir un petit stock au congélateur qui vous permette de faire face aux journées difficiles au cours desquelles vous n’avez pas pu tirer votre lait comme d’habitude : une réunion qui s’est prolongée, l’infirmerie occupée toute la journée, un déplacement chez un client… Vous êtes alors plus détendue, vous savez que le stock du congélateur est là pour ça.

Vous pouvez également envisager de reconstituer ce stock petit à petit les fins de semaine si vous avez pioché dedans au cours de la semaine. Ainsi vous gardez toujours une réserve de sécurité.

Certaines femmes savent qu’elles ne pourront pas tirer leur lait au travail mais souhaitent quand même que leur bébé soit nourri au maximum au lait maternel. Ces femmes là peuvent faire un stock de lait pendant toute la durée de leur congé maternité à partir de la naissance.

Si vous faites partie de ces femmes là, n’hésitez pas à utiliser la période du premier mois au cours de laquelle beaucoup de femmes ont trop de lait par rapport aux besoins de leur enfant. Vous pouvez en profiter pour tirer ce lait supplémentaire et le conserver au congélateur.

Certes, le lait maternel évolue au cours des mois d’allaitement mais votre bébé sera bien content de boire à trois mois du lait tiré lorsqu’il avait quinze jours, c’est absolument incomparable avec une préparation pour nourrisson et c’est toujours aussi bon pour lui !

Attention cependant ! Si vous souhaitez poursuivre l’allaitement plusieurs semaines ou mois, que vous ne donnez que votre stock de lait en journée et que votre bébé ne tète que deux fois par 24 heures, votre production de lait peut rapidement diminuer et votre allaitement s’arrêter. Beaucoup de bébés n’aiment pas téter un sein qui ne produit quasiment plus de lait. Dans ce cas là, essayez de conserver au moins trois tétées par 24 heures : la tétée de retrouvailles, la tétée du soir et celle du matin par exemple.

Quand commencer à faire du stock ? Quand vous le souhaitez ! Dès la naissance si cela ne vous pose pas de problème, ou un mois avant la reprise si vous ne voulez pas vous compliquer la vie avant.

Et vous, avez-vous fait un stock de lait maternel ? Comment vous êtes-vous prise ?

Articles en rapport :


 


112 Comments

  1. Marianne Sénèque

    Lorsque j’ai commencé à tirer mon lait (avant la reprise du travail) je l’ai congelé dans les bacs à glaçons afin d’avoir de petites quantités à décongeler et ne en pas perdre. Chaque glaçon faisait 20ml et à la crèche ils étaient ravis d’avoir ce format là qui permettait de faire la jonction entre le dernier biberon et la tétée retrouvaille.

  2. Sibylle

    Même méthode que dans le commentaire précédent : à l’époque où je tirais mon lait, je le mettais dans un bac à glaçons hermétique (je ne veux pas faire de pub mais une société qui organise des réunions autour de ses pots et ustensiles divers a des bacs à glaçons super ;-) ) puis je les renversais dans un sac spécial congélation. L’avantage, outre le gain de place énorme, est également qu’en cas de rupture de la chaîne du froid, les glaçons s’agglomèrent et l’on sait immédiatement que le lait n’est plus bon à la consommation, je trouve que c’est une méthode géniale !

    • @Sibylle
      Pas de souci pour nommer une marque à partir du moment où c’est justifié ! Effectivement, le contrôle de la rupture de la chaîne du froid est un vrai plus.

  3. Véro

    Je vais aller voir chez Tupperware ;-)

  4. J’ai commencé à tirer un peu de lait pendant les 2 semaines d’adaptation à la crèche. Je tirai principalement le matin, juste après la tétée de mon fils (je n’osais pas encore tirer pendant la tétée, quand j’ai vu le gain de temps potentiel après la reprise du travail, je m’y suis vite mise).
    J’avais, pour sa première journée complète en crèche, les 3 biberons nécessaires pour sa journée et l’équivalent d’un biberon d’avance, au cas où je n’arriverais pas à tirer suffisamment.
    Ainsi j’ai pu aller travailler sereinement, en sachant que si j’avais du mal à tirer toute la quantité requise, je pourrais compléter avec ma petite réserve. Finalement je n’y ai pas beaucoup pioché, et je me suis retrouvé après quelques mois avec quelques litres de lait dans le congélateur… Mon fils les a trouvés avec plaisir lorsque j’ai décidé de réduire puis supprimer le tirage du lait.

  5. Julie

    J’ai commencé à tirer 1 mois et demi avant la reprise, le matin sur un sein quand ma fille tétait l’autre (je récoltais 120 mL environ), et le soir j’avais ajouté une tétée fictive qui me permettait de tirer 60. Du coup, j’ai repris le travail avec 3 litres dans le congélateur !
    C’était pas mal car j’avais la tête plus tranquille et ma fille a toujours pris plus que ce que je tirais pendant mes absences. Elle buvait en journée un demi-litre alors que je tirais moitié moins.
    J’ai réussi à compenser en continuant à tirer tous les matins pendant la première tétée et en tirant aussi pendant les tétées de retrouvailles. Mais j’ai vu arriver la diversification avec soulagement :)
    Je suis donc très contente d’avoir fait de grosses réserves… Elles ont bien servi, mais nous n’avons jamais manqué.
    Et j’ai moi aussi utilisé le système de bacs à glaçons. J’ai mis du temps à trouver le plus pratique… Pour moi ça a été des bacs en silicone, plus faciles à démouler ! Et c’est bien pratique au tout début, quand on ne sait pas combien le bébé va prendre en son absence… On peut ainsi faire des biberons de 50 mL et au final jeter assez peu de lait si le bébé ne prend pas !

  6. Clara

    J’ai commencé à faire des stocks de lait dans le mois qui a précédé la reprise.
    Je voulais faire beaucoup de réserves car j’étais très stressée et j’avais très peur de manquer de lait.
    C’était au mois d’août dernier, et on est partis en vacances alors que j’avais déjà de bonnes réserves au congélateur, mais on est revenus + tôt que prévu pour que je continue à faire des stocks…Si j’avais su que le lait se conservait si longtemps, je serais restée tranquillement au bon air…Et j’ai repris en septembre, persuadée que j’allais vite piocher dans mes réserves… Eh bien non, je n’ai jamais eu besoin de m’en servir. Mais ça me rassurait dans les moments difficiles.
    Si j’avais su aussi ce truc des glaçons, ça m’aurait bien rendu service…Car mon congélateur n’est pas très grand !
    Petite question à Sybille et à Julie : comment faisiez vous concrètement pour les donner à la personne qui gardait votre bébé ? Prépariez-vous le biberon à l’avance, ou non ?

  7. Julie

    Bonjour,

    Concrètement, mon bébé était gardé à la maison à tour de rôle par nous où ses grand-parents. Donc le papa ou les grand-parents piochaient dans le congélateur quand le lait frais venait à manquer. Par ailleurs, j’avais laissé dans le congélateur de tous les grand-parents un sac congélation de 100 mL de lait pour les quelquefois où notre fille est allée chez eux. Mais finalement ils n’en ont jamais eu besoin.

    Si je l’avais fait garder à l’extérieur, j’aurais préparé des petits biberons d’avance, en les étiquetant bien, et je ne sais pas s’il est possible de pouvoir laisser dans le congélateur de l’assistante maternelle quelques portions « de secours », qui rassurent tout le monde…

  8. Véro

    Moi, j’ai commencé à tirer mon lait ce mois-ci, et ma fille va chez sa nounou à partir de mardi. J’ai un petit stock, pas énorme, fait pour moitié de lait congelé en sachet et l’autre moitié en glaçons. La nounou me garde un tiroir de son congélateur, et je pourrai y mettre une réserve. Mais pour le quotidien, je compte lui donner du lait frais, dans des petits biberons. Je vais les étiqueter avec la date d’expression et la quantité tirée.

    Pour ce mois de juin, je vais uniquement travailler 3 après midi par semaine. Je tirerai mon lait ces jours-là bien sûr, mais également les jours où je serai à la maison. Ca me permettra d’augmenter un peu la réserve. Voilà, c’est ma première idée d’organisation, qui évoluera probablement dans le temps!

    La nounou voulait bien que je ne lui apporte que du lait congelé en glaçons (elle a l’expérience avec un autre enfant qu’elle a gardé), mais je préfère que ce qui est congelé soit utilisé uniquement « au cas où »

    • @Véro
      Effectivement, vous avez raison.
      C’est chouette une nounou qui a l’habitude du lait maternel !

  9. Sibylle

    En réponse à Clara : je n’ai pas eu l’occasion finalement de me servir de ce lait, car mon garçon n’a jamais accepté de le boire, j’ai en effet un problème de lipases (c’est une autre histoire…le lait est « bon » mais son goût ne l’est pas) et malheureusement tout mon stock a dû être détruit (j’ai laissé mon mari le faire, j’en aurais pleuré de le faire moi-même je crois !). Je n’ai pas reconstitué un stock « consommable » par la suite (j’ai pendant un petit temps chauffé mon lait à 60° dans un chauffe-biberon caché sous mon bureau après l’avoir tiré mais ça n’a pas duré : mon garçon a enfin commencé à se diversifier à 11 mois et je n’ai pas eu besoin de continuer).
    Je garde en tout cas de cette expérience une réelle admiration pour les mamans qui se lancent dans cette logistique et mesure ma chance de n’avoir repris le travail qu’aux 10 mois de mon garçon !

  10. Véro

    @Sybille

    Il y a moyen de chauffer à 60° dans un chauffe biberon? J’ai je pense le même problème que toi…

  11. Sibylle

    Bonjour ! Oui, j’avais acheté le chauffe-biberon Avent (puisqu’on peut citer des marques ?) après avoir fait des recherches sur internet et lu les commentaires des mamans outrées « c’est une honte, ce chauffe biberon ne s’arrête pas quand le lait est à 37° et continue de chauffer », je me suis dit « voilà ce qu’?il me faut ! » :-)
    C’était une petite logistique :
    – je tirais le lait au tire-lait de cette même marque, dont les biberons étaient (sont toujours ?) avec BPA.
    – Je transférais le lait dans un bib sans bisphénol, puisque j’allais le chauffer.
    – Je plaçais le curseur du chauffe-biberon au maximum, planqué sous mon bureau avec le bib dedans et surtout, j’allais dans le calendrier électronique de mon ordinateur me programmer un rappel pour 20 minutes plus tard, parce que sinon je me replongeais dans mes dossiers et le lait aurait pu bouillir tranquille !
    J’avais en effet remarqué qu’il fallait environ 20 minutes pour que le lait frémisse sur les côtés, et Véronique (merci :-)!) m’avait expliqué que c’est à ce signe que l’on sait avoir atteint 60°.
    – Quand « Chauffe-biberon ! » se mettait à clignoter sur mon écran, j’arrêtais l’engin, attendais un peu avant de remettre le bib dans la glacière, vidais l’eau du chauffe biberon par la fenêtre (endroit désert, qu’on se rassure !) et voilà ;-)
    Bon courage à toi !

  12. Véro

    @Sybille

    Merci pour ta réponse!
    Je pensais bien que certains chauffe biberons stoppent à 37°. Donc merci pour l’info Avent! Je pense que je vais devoir avoir la même logistique que toi (c’est fou ce que ca aide de discuter avec des personnes qui ont vécu les mêmes problèmes et les ont résolus). Je tire avec un tire-lait Medela, dont les biberons sont sans BPA (j’aurai donc une étape en moins par rapport à toi!)J’ai acheté un thermomètre alimentaire (ca pourra servir aussi à mon homme pour la température du vin ;-). Je verrai quand la t° atteindra 60°.

    Et le lait n’avait plus ce mauvais goût/odeur avec cette technique?

  13. Sibylle

    @Véro : avec grand plaisir ! Oui, plus aucun problème de goût, et le lait a aussi pu être congelé normalement dans la foulée. C’est un soulagement que cette solution existe, car ce souci est un peu déstabilisant quand on tire son lait !

  14. Véro

    @Sybille

    Et si tu pouvais également conserver ton lait au frigo plusieurs jours?

  15. Sibylle

    @Véro :
    Oui. Que Véronique me contredise surtout si je dis des bêtises, mais ce lait peut être traité et conservé comme tout lait maternel après avoir subi ce petit réchauffement temporaire.

  16. Clara

    Merci Sibylle pour ta réponse.
    Que c’est ennuyeux cette histoire de lipases ! C’est suffisamment compliqué comme ça !
    Bon j’imagine que lorsqu’on est rodée à ce genre de choses, on le fait comme le reste… Sauf que ça prend encore + de temps !
    En fait cette histoire de glaçons m’intéresse car faire des stocks, c’est bien, mais lorsqu’on commence à donner son petit à garder, l’éternelle question est de savoir en combien de biberons il va prendre les 800 ml ? Et c’est difficile d’imposer un rythme immédiatement alors qu’ils étaient « à la demande » jusqu’à présent. Ça se fait petit à petit, d’où l’intérêt de ne pas gâcher du lait, et de congeler en petites quantités.

  17. bonjour,

    Je reprend le travail dans 2 semaines et souhaite poursuivre l’allaitement, mon ptit bonhomme aura alors 16 semaines. Je pourrais tirer mon lait 1 à 2 fois par jour selon les jours…J’ai peur de manquer de lait car quand je tire j’obtient au maximum 60 à 80ml :( Je ne dois pas avoir beaucoup de lait, pourtant c’est pas faute de stimuler en mettant mon fils au sein tres souvent. J’ai un petit stock au congel pour 4 bibs et je commance a donner un bib de poudre/jour mais j’aimerais ne pas en donner plus… pourtant si au boulot je ne tire que 80/100 ml par jour je vais etre obligée. Comment faire pour tirer plus efficacement? j’utilise le tire lait electronique de avent. J’aimerais allaiter le plus longtemps possible!
    merci pour votre aide.

    • @Aurélie
      Tout d’abord, sachez qu’il est plus facile de tirer lorsque vous n’avez pas votre bébé qui tète toute la journée.
      Vous pouvez peut-être essayer de louer le tire-lait Ameda Lactaline qui en général est plus efficace que celui que vous avez.
      Enfin, je vous dirais : il faut essayer pour voir…puis d’adapter :-)

  18. moi, je n’ai pas pu le tirer des la naissance. Je voulais profiter pleinement de cette experience et de cette relation de corps à corps avec mon bébé, surtout pour le premier.
    J’ai donc commencé à me faire des réserves petit à petit au bout de 2 mois 1/2… parce que je voulais vraiement que la nourrice ait du lait en réserve, juste au cas où elle viendrait à manquer.

    • @Mymy
      Je comprends très bien qu’on ne veuille pas tirer de lait au début de l’allaitement car c’est quand même se rajouter une contrainte…

  19. Bonjour,

    J’allaite ma petite fille de 2 mois et je reprends le travail en octobre. J’ai donc commencé à tirer et stocker mon lait en vue de cette reprise mais je dois avouer que ce n’est pas évident …
    J’avais plusieurs questions :

    Après plusieurs lectures sur le sujet, j’ai décidé d’utiliser la méthode des glaçons. Je tire donc mon lait en double pompage après la tétée du matin (j’ai commencé depuis quelques jours, je tire 100 ml à peu près en 10 min). Je le transvase dans un bac à glaçon en silicone. Ma première question est : peut-on laisser le bac ouvert dans le freezer ?

    Puis dès que c’est congelé, je transfère les glaçons dans un sac de congélation classique. Le sac de congélation étant trop grand pour 10 malheureux glaçons, je le remplis au fur et à mesure que je tire mon lait et que les glaçons se forment et je note les heures et dates. Je me dis que puisqu’il est destiné à être congelé plusieurs mois, avoir des glaçons issus de tirages différents sur une même semaine ne doit pas poser problème (je me prendrais des marges au moment de la décongélation pour jamais dépasser la date limite) mais je me pose la question quand même : Est-ce bon d’utiliser le même sac sur une semaine de tirage ?

    Ce lait est congelé dans mon freezer (frigo une étoile)donc, à mon grand regret, pas adapté pour un stockage de plusieurs mois. Je compte donc emmener chaque fin de semaine ma production à ma mère (5 min en voiture) pour qu’elle le stocke dans son congélo. Est-ce que le trajet(avec sac isotherme et pain de glace) suffit pour que les glaçons tiennent ? Peut-on donc garder ces glaçons dans un freezer quelques jours, le transporter et le stocker dans un congélo plusieurs mois ?

    Désolée pour le pavé mais cela me tient vraiment à c?ur et je risque de me décourager facilement vu la difficulté et la logistique à maintenir … (d’autant plus que ça va être très dur pour moi de tirer mon lait au bureau : petite structure, pas de local à disposition etc.)

    Merci de vos réponses !

    • @juju
      Votre méthode est très bien. Je pense qu’il ne devrait pas y avoir de problème.
      Bon courage !

  20. Merci ! ça me rassure !
    Cependant … il reste quand même le (gros) soucis de la reprise et du fait que je ne pourrais pas tirer mon lait dans les locaux de mon entreprise … petite structure, aucun local ou bureau à disposition … Si je tiens vraiment à tirer mon lait, il n’y aura que les petites toilettes pour m’accueillir ! pas terrible, je trouve … avez-vous des idées ou des astuces à me proposer ? peut-on franchement tenir sans tirer son lait de la journée ? D’un point de vue stock, c’est dommage et d’un point de vue seins, je vais les avoir gros comme des pastèques, prêtes à éclater à la fin de la journée … pas terrible non plus …
    je ne sais pas quoi en penser et, à moins que je me constitue un sacré stock à l’avance, je me demande si c’est vraiment jouable …

    Qu’en pensez-vous ?

    Merci en tout cas pour ce blog qui est une mine d’information pour les novices accrocs à l’allaitement comme moi !

    • @juju
      Les toilettes, ce n’est vraiment pas terrible mais on n’a parfois pas d’autre choix…
      Si vous ne tirez pas le lait au travail, je vous suggère quand même de prévoir un petit tire-lait manuel dans votre sac pour pouvoir soulager les seins en cours de journée au départ, le temps que la lactation s’adapte, pour éviter l’engorgement.

  21. Stéphanie

    Bonjour,

    Je vais commencer les stocks, je reprends dans 15 jours, et je ne savais pas comment m’y prendre… Alors merci pour votre article ! Je vais déjà tirer tous les matins et peut-être aussi lors d’une tétée en fin d’après-midi.

    Comment sait-on quelle quantité on devra avoir par jour ? Mon fils aura 4 mois mais pour l’instant, il a 6 tétées par jour. Est-ce qu’il faudra que je prévois 4 ou 5 biberons ? J’ai peut qu’il n’ait pas assez…

    En tout cas merci pour vos commentaires !

  22. Bonjour,

    Je crois avoir également un problème de lipases, mon lait tiré 2/3 jours auparavant a vraiment un mauvais goût, mais pas le lait frais. Mon fils a refusé des biberons de lait « non frais ».
    Je le chauffe uniquement le soir en arrivant chez moi, la journée il est conservé au frigo, est ce que c’est déjà trop tard?
    J’ai lu quelque part qu’un lait chauffé ne pouvait pas être gardé au frigo plus de 24h car il aurait perdu sa capacité à bien se conserver… Qu’en est-il?
    Et si je chauffe mon lait le soir, puis je le congeler seulement le lendemain matin?
    Que de questions… Cette histoire de lipases complique vraiment la donne

    • @Julie
      Il faut que vous vérifiez le lait tiré la journée au travail quand vous rentrez le soir : s’il est encore bon, vous pouvez le chauffer puis le mettre au frigo. Vous pouvez alors le congeler le lendemain matin sans aucun problème.

  23. Merci beaucoup pour votre réponse. Votre blog est vraiment une mine d’infos, j’en découvre un peu plus chaque jour, merci pour tout ça.

    Juste une petite chose, cette question est restée sans réponse dans mon message précédent: « J??ai lu quelque part qu??un lait chauffé ne pouvait pas être gardé au frigo plus de 24h car il aurait perdu sa capacité à bien se conserver? Qu??en est-il? »

    Parce que je jette du lait tous les soirs n’ayant pas de congélateur, et ça me fait mal au coeur.

  24. Laurence

    Bonjour,

    J’ai également fait un stock de lait au congélateur 1 mois avant ma reprise environ. Je le stocke dans les pots VIA d’Avent mais cela prend beaucoup de place donc mon choix n’est pas forcément le meilleur mais il me convient.

    En revanche, j’ai une question. J’ai un stock qui commence a devenir important (plus de 2 litres) et il ne cesse d’augmenter d’autant que les quantités que je tire au travail sont plus importantes que ce que boit ma fille… Donc j’ai une bonne réserve de sécurité mais du coup je me dis qu’il y aura sûrement une partie qui restera inutilisée. Pour ma première fille, j’avais donné au lactarium une fois mais j’avais arrêté car les quantités attendues me demandaient pas mal de temps en plus du temps que je passais à tirer le lait pour ma fille. Trop contraignant car si la quantité demandée n’est pas atteinte, ils ne se déplacent pas pour venir le chercher.

    Bref, du coup que faire de mon lait non consommé ? Car je ne pourrais pas le garder indéfiniment au congélateur. Et je ne peux me résoudre à le jeter !!!!!!!!!!!!!!!!!! Il est conservé dans les pots via et le lactarium ne les acceptera pas. Avez-vous une solution pour que ça profite à des bébés qui en ont besoin ?

    Merci : )

  25. Bonjour!
    Tout d’abord merci pour ce site qui m’a été bien utile au cours de mon allaitement.
    Je reprends le travail la semaine prochaine, et mon fils de six mois commence l’adaptation en crèche 4 jours par semaine au même moment. Il commence tout juste à être diversifié, le but étant qu’il prenne purée de légumes + compote le midi (complété éventuellement par du lait si il n’a pas pris 250 g en tout). J’espère pouvoir l’allaiter au goûter en le récupérant (mais je ne peux venir le chercher qu’à 16h, donc cela ne sera possible que s’il a mangé vers 12h et pas avant).
    Je ne peux pas tirer mon lait la journée (travail à l’université et aux archives), mais je voudrais continuer l’allaitement.
    J’ai peur de ne pas réussir à tirer mon lait, car à quel moment le tirer alors si je l’allaite aux retrouvailles, le soir et le matin (et aussi la nuit 1 fois)? et j’ai donc peur que même si je tirais le lait (le matin ou le soir?)que donc ça ne soit pas suffisant. Mais il n’a pas l’air d’apprécier le lait en poudre, je suis donc tiraillée.
    De plus, s’il se réveille à 7h, et qu’il mange à ce moment-là, est ce qu’il ne devra pas prendre son « goûter » également à la crèche, si c’est avant 16h (repas à 11h puis 15h si on compte 4h d’espacement?je ne sais pas comment sont calculées les horaires de repas d’un bébé en crèche). Est ce que je peux lui donner de nouveau à 9h avant de le déposer pour décaler les horaires de repas et donc pouvoir l’allaiter moi-même à 16H?
    L’allaitement a bien fonctionné pour l’instant, mon bébé pèse 8 kg5 pour six mois et cela lui a donc bien convenu jusqu’à présent, et moi j’apprécie beaucoup ces moments avec lui. c’est pourquoi je vous demande donc conseil!
    Merci d’avance! :)

    • @Anais
      Je vous suggère de demander à la crèche de ne pas lui donner de goûter avant que vous veniez le chercher, ce sera plus simple. Du coup, il peut très bien se passer de lait à la crèche et téter avec vous. Comme ça, vous n’avez pas besoin de tirer. Qu’en pensez-vous ?

  26. Bonjour,

    Mon bébé à 4 mois et demi, je reprends le travail prochainement et vais tirer mon lait sur mon lieu de travail. Je ne travaille pas le mercredi et je ne sais pas si je dois tirer mon lait le mardi, vu qu’il n’ira pas à la crèche le mercredi. Il y a t-il un risque pour le maintien de la lactation? J’ai lu qu’à cet âge l’allaitement était bien installé et que si le bébé tétait le matin,en fin d’après-midi et le soir, c’était suffisant, est ce le cas?

    Merci par avance pour vos conseils.

    • @Maud
      Vous pouvez tirer votre lait le mardi pour le jeudi sans aucun problème. Oui trois tétées par jour peuvent suffire. Bon courage !

  27. Laurence

    Bonjour Véronique,

    Je ne sais pas si ma question a lieu d’être posée dans cette rubrique mais elle concerne mon stock de lait qui risque d’arriver à date limite de consmmation.
    Comme vous le dites : « on ne devrait jamais jeter du lait car c’est de l’or blanc ». C’est vrai que c’est si précieux !

    J’ai une amie qui m’a dit qu’il était possible d’utiliser le lait maternel pour faire des gâteaux pour nos chérubins plus âgés. J’ai du lait congelé tiré aux 3 mois de ma seconde fille et je me demandais si effectivement je pouvais l’utiliser pour un gâteau par exemple pour ma première fille qui a 2 ans et demi ?

    Et si oui, je peux donc faire cuire un gâteau à base de lait décongelé ??

    Ma question est déconcertante je sais, mais je vous jure que je suis sérieuse :o)

    • @Laurence
      Votre lait est congelé depuis combien de temps ?
      Oui vous pouvez l’utiliser pour faire des gâteaux, sans problème.

  28. Laurence

    Mon lait est congelé depuis 3 mois pour le plus ancien. Et ma fille de 2 ans et demi peut donc le « manger » ?

  29. Laurence

    Super je vous dirai si ma fille a aimé mon gâteau ;-)
    Merci à vous !

  30. Bnjour,
    Question par rapport à ce que vous dites : « essayez de conserver au moins trois tétées par 24 heures ».
    Quand je reprendrai le travail je partirai à 9h et reviendrai à 19h (elle dort à 20h), je pense que je ne pourrai pas caser plus de 2 tétées par 24h.
    J’aimerais garder les tétées du matin + soir, + toute le week-end dans l’idéal. Sachant que je pourrai tirer mon lait en journée, est-ce que la lactation va « tenir » même si il n’y a que 2 tétées par jour (+ tirage) ? Si oui, combien de tirage faut-il que j’assure (autant que de tétées du week-end ou moins, genre 2?) ?
    Merci pour vos tuyaux.

    PS sur vos conseils j’ai loué le Ameda Lactaline double pompage , un vrai bonheur (comparé au Medela mini electric que j’avais) !

  31. Valérie

    Bonjour,

    Je viens de poster un message mais j’ai l’impression qu’il s’est perdu en cours de route…

    Combien de temps puis-je conserver au réfrigérateur un flan préparé avec du LM congelé (et de l’agar-agar) ?

    Je sais que le LM décongelé se conserve 24h au réfrigérateur. Est-ce la même chose pour un flan ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

  32. Valérie

    Merci Véronique pour votre réponse rapide.

    J’ai longuement parcouru l’article que vous citez avant de poster, et il est vrai que je n’y ai pas trouvé de réponse (ce qui est très rare soit dit en passant, votre site étant une mine d’infos formidable !).

    Mon questionnement vient du fait que je vais utiliser du lait maternel congelé, donc je sais que dans tous les cas c’est une conservation de 24h maxi une fois qu’il a décongelé au réfrigérateur.

    Pour être sure, je jetterai à la fin du repas ce que ma fille n’aura pas consommé. Je n’ai plus qu’à croiser les doigts pour qu’elle aime ;-)

  33. Bonjour Véronique,
    Je vous remercie beaucoup pour le travail que vous faîtes!
    Je suis un peu inquiète car j’ai commencé à faire du stock de lait depuis quelques semaines en prévision de la reprise du travail fin septembre et je n’arrive pas à tirer suffisamment de lait pour constituer un biberon complet pour bébé. J’ai loué un tire lait Ardo Calypso chez Grandir Nature et je me demande si c’est le tire lait qui n’est pas assez efficace ou si c’est une question de quantité de lait donc je dispose, ou encore si c’est la méthode de tirage que j’emploie qui n’est pas bonne.
    J’ai essayé plusieurs méthodes :
    – tirer un sein pendant que bébé tète
    – tirer les 2 seins après la tétée de bébé
    – tirer les 2 seins à distance de la tétée, au moment où bébé a faim pour que papa lui donne un biberon
    – tirer un seul sein à distance de la tétée pour voir si c’est une question de puissance du tire lait lorsqu’il est en double pompage.
    Dans tous les cas, je n’arrive pas à tirer plus que 60 ml, soit, généralement, environ 40 à 50 ml d’un sein et 10 ml de l’autre (généralement le dernier que bébé a tété).
    Je précise que ma fille tète environ toutes les 2h, 2h30 en général et pas très longtemps ( 10 min). Je n’ai jamais réussi à avoir de 2e réflexe d’éjection, mais je n’attends peut être pas assez longtemps.
    Du coup, je suis assez inquiète pour la suite. J’ai un peu de stock, mais pas beaucoup et j’ai donc peur de ne pas tirer assez de lait pour que la nounou puisse nourrir ma fille exclusivement avec mon lait.
    La dernière fois, papa lui a donné un biberon de 60 ml et elle n’a pas eu l’air d’avoir encore faim et a tété ensuite après environ 2h. Est-il possible qu’elle n’ai besoin que de cette quantité?
    Pensez-vous que lorsque bébé ne sera pas là et ne tétera plus en journée, je pourrai tirer plus de quantité?
    Pensez-vous enfin que je doive changer de tire-lait? J’ai lu de mauvais avis sur l’Ardo Calypso sur votre blog et me pose donc beaucoup de questions sur son efficacité.
    Merci de votre aide!

    • @Katia
      Oui en tétant souvent, votre fille se contente peut-être de 60 ml par tétée. Il est fort possible que vous tiriez plus en son absence. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez tirer rapidement, mais plus souvent dans la journée.
      C’est vrai également que ce tire-lait ne convient pas à tout le monde, vous pouvez essayer de le changer pour un Ameda Lactaline.
      Bon courage !

  34. Merci beaucoup pour votre réponse très rapide!!
    J’ai rappelé Grandir Nature et ils m’envoient l’Ameda Lactaline, je vais donc l’essayer voir s’il me permet de tirer plus. Me conseillez-vous aussi une cure de Fenugrec?
    A bientôt!

  35. Bonjour Véronique,
    Merci beaucoup pour ce blog qui me soutient et qui me permet de confirmer mon allaitement.
    Afin de préparer ma reprise de travail début janvier je voulais constituer du stock pour la crèche et choisir un moyen pour donner mon lait à ma fille (6 mois et 7 mois lors de la reprise).
    Je viens de comprendre pourquoi elle refuse de boire mon lait tiré et stocké au frigo ou décongélé. Mon lait sent le vomi et je viens de lire que cela est dû à un problème de lipase. J’ai également lu qu’il faut chauffer le lait avant de le frigérer ou congéler.
    Mes questions : de quelle manière est-ce que cela peut être fait au travail ? Est-ce suffisant de le chauffer au chauffe biberon ? Est-il possible de faire refroidir ce lait à température ambiante avant de le mettre au frigo ?
    Cela rajoute une contrainte supplémentaire au tire-lait le midi au travail…
    Merci d’avance pour vos conseils !

    • @Elisa
      Oui on peut le chauffer avec un chauffe-biberon sans thermostat (bas de gamme) puis le laisser à température ambiante avant de le mettre au frigo.
      Avant d’envisager de le chauffer au travail, je vous suggère de tirer du lait, de le mettre au frigo puis d’observer régulièrement pour savoir au bout de combien de temps il change d’odeur. Si cela se produit au delà de 8 heures, vous pourrez rentrer chez vous et le chauffer à la maison après le travail, ce sera plus simple.

  36. Caroline

    J’avais peur d’avoir moins de lait lors de la reprise du travail et donc j’ai commencé à tirer mon lait chaque jour lorsque mon bébé avait 1 mois. Maintenant que je travaille de nouveau je ne tire plus de lait : j’ai 13 litres de lait maternel au congélateur en 90 portions séparées et il ne boit qu’un biberon par jour. De quoi tenir un bon bout de temps. J’ai toujours eu facile à tirer mon lait. Malheureusement il refuse le biberon (message posté dans la rubrique refus du biberon).

  37. Toinette Mariant

    Bel article !! Petite précision de mon expérience perso : bébé préma, beaucoup tiré mon lait (plusieurs litres d’avance au congélo), beaucoup congelé et Bébé qui n’a jamais voulu boire le lait tiré le premier mois une fois qu’il a eu passé les deux mois. C’était même drôle de voir comment elle s’en rendait compte. C’est certainement un cas isolé mais bon… merci pour cet article

  38. bonjour
    je vais reprendre le travail dans une quinzaine de jours, Garance aura 5 mois1/2. J’ai commencé à faire des réserves depuis 2 mois. J’ai laissé ma fille à son père, à ses grands mères pour quelques heures, ça se passe très bien elle prend bien le bib,prend 120ml voire plus mais j’ai peur de ne pas assurer assez de lait. En effet j’ai eu une baisse de lactation il ya quelques semaines du coup je prend de l’homéopathie et du galactogil, ça a bien reboosté mais j’appréhende le retour au travail d’autant plus que j’ai des horaires décalés et quand j’ai des journées de 12 heures je ne pourrais pas assurer tété de la journée. mais je compte me rattraper les jours de congés. Néanmoins, J’ai peur qu’elle ne veuille plus du sein.

  39. Et merci pour ce blog, ça fait du bien!

  40. bonjour
    je reprends le travail dans une quinzaine, j’appréhende évidemment, ma fille aura 5 mois1/2, elle est déjà restée avec son père et ses grands mères quelques heures et accepte très bien le bib, mais dernièrement j’ai eu une baisse de lactation je prends de l’homéopathie et du galactogil, ça a l’air de marcher. J’ai donc peur de ne pas assurer pour les quantités (j’ai une réserve de 2 litres environ). Et ayant des horaires décalés, des journées de 12h je ne pourrais pas faire de tétées les jours de boulot du coup angoisse qu’elle ne veuille plus du sein.

  41. Stéphanie

    Bonjour,

    Merci tout d’abord pour ce site qui m’aide beaucoup.
    Ma fille a 3 mois, elle est à 4 tétées / jour 8h30-12h30-16h30-20h, elle fait ses nuits. Depuis 15 jours je tire mon lait 150 ml tous les matins que je stocke au congel. Ma fille va commencer l’adaptation à la crèche le 9/09 et moi je reprends le travail le 23/09.
    Je compte tirer mon lait le midi et à 16h00 au bureau et garder les tétées du matin et du soir et le week-end allaiter en direct.
    Ma question, sachant que la composition du lait évolue quel est le délai pour écouler mon stock. Par exemple le lait tiré à 2,5 mois pourra-t-il être donné quand elle aura 6 mois? Mon stock est là pour me rassurer mais j’espère pouvoir couvrir ses besoins quotidiens en lait frais le plus longtemps possible et tirer la veille pour le lendemain sans stocker mais au cas où je souhaite quand même savoir ce qu’il est raisonnable de faire en terme de délai. Merci d’avance pour votre réponse et encore merci pour toute cette aide.
    Stéphanie

    • @Stéphanie
      Vous n’avez aucun souci de délai ! Même si votre lait évolue, vous n’allez pas nourrir votre bébé uniquement avec du lait congelé puisqu’il aura au moins 2 tétées par jour. Donc conservation un an au congélateur et aucune question à vous poser !

  42. Stéphanie

    Bonjour Véronique,

    Merci beaucoup pour votre réponse.
    Je suis un peu inquiète car à la visite des 3 mois de ma puce, elle n’avait pris que 200 g, par contre elle avait pris 4 cm. A 4 tétées par jour peut-être qu’elle ne mange pas assez ! Elle ne pleure pas, est très souriante et tonique (elle se tourne toute seule de plat dos à plat ventre sur son tapis d’éveil), mais est-ce qu’elle peut se mettre en veille en mode économie d’énergie du fait de la faim où cela ne concerne que les nouveaux nés?
    La médecin qui la suit m’a dit de ne pas m’inquiéter que l’on referait le point à la visite du 4ème mois. Mais malgré tout je m’inquiète et du coup j’ai arrêté de tirer mon lait le matin et je lui redonne les 2 seins comme je l’ai toujours fait. Je ne risque pas de faire de grands stocks.
    Par ailleurs comme papa était là dimanche et lundi matin, il a donné des bibis de lait maternel à midi et au goûter. Dimanche midi j’ai tiré 150 ml à midi et 120 au goûter et lundi je n’ai tiré que 50 ml le midi (j’avais tiré après la tétée du matin 60 ml) elle a bu 180 ml au biberon ! Du coup je m’inquiète pour la reprise du travail car ça ne sert à rien que je m’évertue à tirer au TL pour avoir d’aussi petites quantités, dans ce cas il faut peut-être que je la sèvre sur la tétée du midi et du goûter et ne garder que les tétées du matin et du soir. Je passerai ainsi en mixte, même si je n’en ai pas envie du tout ! Et surtout j’ai peur de perdre mon lait pour le matin et le soir à cause d’un manque de stimulation.
    A noter qu’hier j’étais tellement déçue d’avoir si peu tiré au TL que je l’ai mise un peu plus souvent au sein pour essayer de produire plus. Elle tétouille + qu’elle ne tète et je ne sais pas si cela stimule ou non la production de lait ! Voilà encore plein d’interrogations et d’angoisses ! J’aimerai tellement l’allaiter jusqu’à 6 mois quand on commencera la diversification. Le but est proche mais loin en même temps8 Merci de votre aide.
    A bientôt.

    • @Stéphanie
      Oui 200g c’est trop peu et il y a de fortes chances pour que 4 tétées ne suffisent pas. Vous avez donc raison de donner les 2 seins et je vous dirais même de lui proposer le sein plus souvent.
      Si vous ne pouvez pas faire de stock, ce n’est pas forcément grave, vous pouvez vous contenter de tirer le lait sur le lieu de travail du jour pour le lendemain. Qu’en pensez-vous ?

  43. Bonjour,

    C’est ma deuxième semaine de travail et je n’arrive pas à trouver l’organisation optimale et la sérénité! Je n’ai pas fait assez de stock de lait avant la reprise. Je travaille à mi-temps, 3journées complètes par semaine. Au travail je peux tirer mon lait mais juste une fois par jour, or mon petit (de bientôt 5mois) boit 2biberons par jour chez la gardienne, et j’aime bien lui en laisser un petit en plus en réserve.
    Les jours où je ne travaille pas, j’essaye de tirer un max mais ça ne marche pas vraiment, en plus des têtées habituelles. Si je continue à stimuler régulièrement je pourrai avoir plus de lait que d’habitude? Ca me démoralise complètement quand je tire pendant 15′ et que rien ne vient!
    Merci

  44. Merci pour votre réponse. J’avais lu votre article et j’essaye de me détendre… parfois le lait sort, parfois pas du tout, parfois un peu…!
    Sur un conseil de qqun d’autre, je vais essayer de tirer et d’allaiter plus régulièrement quand je suis à la maison, sans trop me soucier si mon petit aura encore assez.
    J’ai essayé là tantôt de tirer un sein pendant que mon bébé tetait l’autre, j’ai eu du lait mais quand même un peu volé, après il semblait pas du tout être content de pas avoir eu assez!

    • @Roxane
      Est-ce grave pour vous s’il a un peu de lait en poudre si jamais il manque un peu de lait maternel ? Cela pourrait être une bonne solution pour vous détendre…
      Bon courage !

  45. Oui je sais… je préfère éviter le lait en poudre, je trouve ça tellement beau et fort et sain (sein?!) l’allaitement… J’ai demandé à mon mari de m’acheter un pot de lait en poudre pour si jamais et ça fait 2jours qu’il oublie! tant mieux! Non c’est surtout une question d’organisation et d’adaptation à gérer pour le moment, c’est pas facile, mais je suis de plus en plus convaincue que je veux tout faire pour donner toutes mes chances à l’allaitement aux maximum! Merci pour vos conseils et votre aide!

  46. Bonsoir,
    Ce site étant une vraie mine d’or, j’ai pu bien me préparer à l’allaitement avant mon accouchement. J’ai commencé à faire du stock au un mois de mon bébé. J’ai eu de la chance de pouvoir produire beaucoup de lait (mon petit congélateur est plein !). Tout est stocké dans des sacs à glaçons.
    Maintenant que j’ai repris le travail, j’arrive juste à tirer du lait pour les 3 biberons de la journée (je tire le soir précédent, le matin et le midi puisque je peux le voir le midi) donc si besoin la nounou complète avec du congelé. Le pédiatre était surpris d’apprendre que j’arrivais encore à tirer suffisamment de lait. Pour l’instant, je produits ce qu’il faut. On verra quand les quantités pour les biberons augmenteront mais j’ai du stock au cas où !

  47. Les quantités n’augmentent pas ? Le pédiatre nous a dit que Bébé demanderait plus et ce soir effectivement, en le récupérant chez la nounou, il pleurait car il avait encore faim…
    Merci !

    • @Jennifer
      Les bébés prennent en moyenne 750 ml de lait entre un mois et 6 mois. Cette quantité reste donc très stable. Par contre si votre bébé mange moins souvent, il mange plus à chaque repas, bien sûr.

  48. Merci pour l’information !

  49. Finalement pendant mes journées à la maison, je tire maintenant régulièrement mon lait d’un sein pendant que mon petit boit de l’autre. C’est assez facile, rapide et efficace. Il semble parfois un peu perplexe devant le biberon rempli de lait tout près de lui alors qu’il boit à mon sein, il essaye parfois de toucher ou de shoter dedans, mais le lait dans sa bouche finit toujours par emporter le dessus de son attention! Par contre, le matin, le soir et quand on ne s’est pas beaucoup bu- oups, hihi, vus!, hors de question pour moi de me préoccuper et nous faire envahir par ce tire-lait, je me consacre alors tout entière à lui!

  50. Stéphanie

    Bonsoir,

    Tt d’abord merci pour cette mine d’information et de partage. Je decouvre votre site mais je compte bien le visiter souvent hihi.

    Je suis l heureuse maman d’un pti bout de 6 semaine (que je doit habiller en 6mois ca vous donne une idée du gabarit) et l’allaitement se passe on ne peut mieux. Je dois le faire garder une journee fin du mois et jz reprend le travail en janvier. Comme l’allaitement fonctionne bien j’aimerais que pouleto reste au lait maternel meme apres ma reprise. Et puis remplacer un bib par du lait en poudre devrait se faire avant l’entree en creche et ca voudrait donc dire sacrifier nos derniers moments de fusion lol. Pour commencer a faire mon stock, une sage femme m’a conseillé de tirer un peu de lait apres chaque tetée (je precise que bébé boit aux 2 seins a chaque fois). Avec le tire lait manuel ca ne fonctionnait pas hyper bien donc j ai acheté l’électrique double pompage Ahmeda.
    Mes inquiétudes sont les suivantes: la SF m’a dit de ne pas m’inquieter qu au debut apres la tetee je n aurais pour etre que 5 ou 10 ml et que ca augmenterait progressivement.
    La personne qui m’a vendu le tire lait m’a dit de ne pas forcer pour ne pas me faire mal (possibilité de déchirure interne au niveau du sein). Mais voila, soit je n’utilise pas correctement le tire lait soit pas assez longtemps (?), soit je suis trop stressée (j’avoue que cette semaine j etais prise par le temps et inquiete que ca ne marche pas) mais parfois j essaie de tirer apres la tetee et je peine a avoir du lait. Est ce normal? J ai peur de trop insister.

    Lorsque je reprendrais le travail je serai absente de 8 à 17h30 au mieux avec possibilité de tirer 1 fois (max 2x) au travail (mais pas de local adapté). Pensez vous que mon envie de poursuivre l’allaitement 2-3mois a rythme est realisable?

    Merci d’avance pour vos précieux conseils.

    • @Stéphanie
      Au lieu de tirer après les tétées, vous pouvez peut-être essayer le matin si votre bébé n’a bu qu’un sein.
      Pour poursuivre avec un tirage, vous n’arriverez peut-être pas à faire d’exclusif mais ce n’est pas forcément très grave…
      Bon courage !

  51. Bonsoir,
    Je suis en train de tirer mon lait en vu ma reprise, prévue fin janvier (déjà !), et je le congèle.
    En ce moment, j’ai un rhume, et mon bébé aussi.. Il me semble donc que mon lait contient des anticorps pour lutter contre ce rhume ?
    Si ceci est exact, pensez-vous qu’il y ait un intérêt à ce que je note sur les sachets de lait que ce lait a été tiré lorsque nous étions enrhumés.. et de ce fait, le ressortir en priorité si bébé a de nouveau un rhume dans l’hiver ?
    J’sais pas si je suis claire…!
    Merci pour votre chouette site !
    Gamma…

  52. Anouchka

    Bonjour,
    J’ai commencé à tirer mon lait pour le congeler en vue de la reprise du travail. Je tire de temps en temps, surtout quand je sens que j’ai les seins bien pleins le matin. J’utilise les sachets de congélation pour lait maternel, mais je me rends compte que la quantité par sachet est quasi toujours identique, environ 100ml. Est-ce que je devrais-prévoir de plus petites quantités ou panacher des grandes et petites quantités tirées le même jour? Quels sont les avantages/inconvénients dans ce cas?
    Merci d’avance pour votre réponse, votre site m’est d’une aide précieuse.

    • @Anouchka
      Je vous suggère de congeler aussi de plus petites quantités car vous ne savez pas encore ce que prendra votre bébé et il vaudrait mieux éviter de gâcher du lait maternel.

  53. Czarnocki Roxane

    Bonjour,
    Mon garçon a 10mois et boit encore mon lait matin et soir. J’ai tiré mon lait régulièrement entre 4et 6mois pour ma reprise au travail. Maintenant je ne tire quasi plus. Et je n’y arrive plus?! Quand je laisse mon bébé chez ses grands-parents pour 2-3jours, je lui donne parfois du lait en poudre quand je n’ai plus de biberon de lait maternel vu que c’est exceptionnel. Mais je veux absolument pouvoir entretenir ma production de lait! Mais je ne tire que 10ml, alors que je sens mes seins bien remplis. Je ne suis pas absolument obligée de tirer donc pas stressée, j’ai essayé en me concentrant ou en lisant, j’ai essayé aussi un peu manuellement mais c’est vraiment du goutte à goutte… J’aimerais allaiter jusqu’à 2ans mais pouvoir partir une fois une semaine sans mon bébé, sauf si c’est pour arrêter l’allaitement que nous aimons tant (tous les 3, le papa aussi!)
    Merci pour vos conseils!
    Je ne savais pas où ranger ce commentaire… Une suggestion: faire un ‘chapitre’ ‘allaitement à long terme’ où vous pouvez classer les articles sur la diversifiction alimentaire etc? Sinon moi personnellement je ne m’y retrouve pas trop

    • @Roxane
      Merci pour la suggestion. Il faut effectivement que je revois les catégories des articles.
      Vous ne réussissez pas à tirer mais dans votre cas ce n’est pas grave puisque ça fait 4 mois qu’il n’y a que 2 tétées et que ça fonctionne, il n’y a aucune raison que ça s’arrête…

  54. Ce n’est pas grave mais je voudrais quand même pouvoir tirer pour pouvoir m’absenter parfois de mon bébé 2-3 jours, peut-être même 1semaine, sans que ma production ne diminue??!!
    Comment faire pour entretenir ma lactation si mon bébé ne tête pas 2-3jours?

  55. Comme je reprends bientôt le travail, dans 10 jours, j’ai commencé à faire du stock il y a une semaine seulement. Avant, trop de fatigue car nous avons déménagé, et pas facile de trouver le temps de tirer quand bébé tète toute la journée. Je fais deux sessions tirage par jour, assez courtes : le matin je tire 10 minutes après la tétée de fin de nuit ( entre 5h30 et 6h30 ). Je récolte 90 ml. Puis le soir après sa dernière tétée, je mange et je tire 15 minutes pour obtenir moins, en gros 70 ml. Ce n’est pas mirobolant pour du double pompage mais en une semaine ça fait déjà un bon litre au congèl. J’espère juste réussir à tirer un peu plus de volume au boulot , on verra bien.

  56. Laure

    Bonjour,
    Merci pour ces nombreux articles qui me permettent de persévérer dans mon choix de continuer l’allaitement maternel à la reprise de mon travail prochainement. Je suis de plus en plus sereine et commence à me constituer un petit stock!
    Petite question cependant sur la conservation: j’ai tiré hier matin, j’ai mis le lait au frigo…mais ai oublié de le congeler par la suite (je pensais tirer a nouveau du lait dans la journée, mais non). Puis je le congeler plus de 24 heures après ou est ce trop tard?

    Merci de votre réponse,

    Laure

  57. Lesserteur

    Bonjour,
    Merci bcp pour votre blog !
    Je pensais congeler mon lait dans des bacs à glaçons, mais ils ne ferment pas, est-ce mauvais niveau hygiène ?

    Merci!

  58. Bonjour Véronique.

    J’epluche les pages de votre blog qui me permettent de préparer la reprise plus sereinement.

    J’ai tiré mon lait hier matin, je l’ai laissé au réfrigérateur cette nuit. Puis-je y ajouter le lait que je vais tirer aujourd’hui afin de faire une plus grosse quantité?
    Faut-il faire refroidir le deuxieme lait avant de l’ajouter au premier?
    Puis-je congeler le tout ensuite?

    Merci pour votre réponse! Et bonne continuation

  59. Tiffanie

    J’ai repris le travail aujourd’hui, et j’essaie de tirer mon lait pour bébé, mais je n’ai pas assez de réserves et n’arrive pas à tirer, du coup je ne sais pas comment faire…

    Elle va avoir 7 mois, début de diversification (qq cuillères de fruits et légumes chaque jour, un peu de cracotte ou pain des fleurs). Je suis absente de 7h30 à 17h30. Elle tète 2-3 fois la nuit (mais pas toujours nutritif, c’est souvent + pour pouvoir se rendormir), tète le matin et des mon retour. Entre temps, elle prend minimum deux fois 120ml, vers midi et au goûter.

    Je n’ai pas assez de réserves au congel pour tenir ce rythme plus de quelques jours, et je n’arrive plus à tirer assez… Ce soir à peine 65 alors que j’avais plein de lait. Ce matin, après une nuit où elle n’a tété que d’un côté, je n’ai tiré que 25ml de l’autre: c’est désespérant, d’autant que je tirais 110ml avant.

    Je suppose que je vais devoir passer en mixte ou remplacer au moins le bib du goûter par autre chose? Je ne veux pas lui donner de LA mais je panique un peu à l’idée qu’elle n’aie pas assez. Qu’en pensez vous ??? Comment compenser? Puis-je lui donner autre chose que mon lait une fois dans la journée ?

    Merci infiniment

    • @Tiffanie
      Il me semble que c’est le stress qui fait que vous tirez moins. Donc la première chose à faire, c’est de vous détendre au maximum…et d’y croire ! Au pire vous ferez un peu de mixte. Bon courage !

  60. Tiffanie

    Bonjour Véronique,

    Vous avez peut-être raison, je vais essayer de dédramatiser, cela m’aidera probablement à tirer, et comme vous le dites, au pire des cas il y a toujours la solution du mixte…
    Merci pour votre réponse et pour toutes celles que vous donnez sur ce site, c’est une mine d’or qui m’a aidée plus d’une fois !

  61. Merci de vos articles. C’est rassurant.
    C’est difficile de se dire qu’on ne saura pas vraiment combien on tirera avant de reprendre réellement.
    Je pense que, comme l’allaitement maternel en général, il faut rester zen et ça fonctionnera beaucoup mieux.
    Cela dit, c’est une chose de rester détendue, s’en est une autre de garder le papa zen quand on sait que c’est lui qui gérera en mon absence…

  62. Bonjour, bon j’avoue je n’ai pas lu tous les commentaires, donc je m’excuse par avance si la question à déjà été posée, je me demandais si le lait se conservait de la même manière quand il est « cuit », j’ai essayé de faire des flans et je me demande combien de temps je peux les conserver.

  63. Bonjour
    Merci pour ce site qui est une vraie mine d’informations.
    Ma fille a 3 mois et je reprends le travail dans 15 jours. Pour continuer l’allaitement maternel je viens de commencer à tirer mon lait pour constituer un petit stock.
    mon bébé tête 6 à 7 fois par jour. Je pense continuer à la reprise les tétés le
    matin le soir et les week end et en tirant le soir et éventuellement le matin. j’aurais souhaité tirer également dans la journée mais etant en déplacement deux jours par semaine. pensez-vous que c’est judicieux de tirer mon lait les trois jours restants. Si oui y a-t-il des risques d’engorgement pendant ces jours où je ne peux pas tirer mon lait et comment les gérer. je compléterai éventuellement avec du lait artificiel si je n’ai pas assez de lait.
    Merci de votre aide.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>