5 façons de conjuguer allaitement et reprise du travail.

conjuguer allaitement et travailAujourd’hui, je vous propose de répondre de façon synthétique à une question que l’on me pose très souvent : quelles sont les différentes possibilités de gérer allaitement et reprise du travail ? (question le plus souvent posée par les journalistes…)

  1. Sevrer totalement son bébé.
  2. Ne garder que trois tétées par 24 heures et remplacer les autres par une préparation pour nourrisson.
  3. Continuer à allaiter à la demande quand on est avec son bébé et lui proposer une préparation pour nourrisson quand on est absente.
  4. Continuer à allaiter à la demande quand on est avec son bébé et tirer son lait à la maison pour qu’il ait du lait maternel quand on est au travail.
  5. Continuer à allaiter à la demande quand on est avec son bébé et tirer son lait sur son lieu de travail pour qu’il soit nourri uniquement au lait maternel.

Bien entendu, chacune de ces possibilités s’accompagne de variantes :

  • tirer son lait pour un biberon par jour et prendre une préparation pour nourrisson pour les autres repas en votre absence.
  • préparer ou pas son bébé à prendre le biberon avant le retour au travail.
  • garder quatre tétées par 24 heures.

Le plus important est de se souvenir que vous avez le choix et que vous pouvez faire ce qui VOUS convient !

Et vous, avez-vous trouvé une sixième possibilité ?

Articles en rapport :

 


267 Comments

  1. Peut-on vraiment se contenter de ne garder que 3 tétées par 24H ? La lactation ne risque-t-elle pas de se tarir si elle n’est que très peu stimulée ? J’ai régulièrement entendu des animatrices LLL dire que c’était une illusion de penser que l’on pouvait garder une tétée le matin et une le soir, que dans ce cas l’allaitement s’arrêtait relativement rapidement… ?

  2. @Sibylle: tout dépend de l’âge du bébé lors de la reprise. Si le bébé a moins de 6 mois, je pense, en effet, que deux tétées par jour sont nettement insuffisantes, et j’en ai fait les frais avec mon aînée. Après, la lactation est quasi automatique et à la demande, le bébé peut sauter une tétée sans que cela ne change rien, sauf si on a tendance à en avoir très peu.
    Si on ne tire pas de lait la journée, il est important de ne pas se contenter du matin et du soir, mais plutôt une au réveil (quitte à se lever un peu plus tôt), une avant de partir, puis une lors des retrouvailles en fin de journée, une le soir, et selon l’heure du coucher, une avant de dormir. Sans parler de la nuit, selon que le bébé fait ses nuits ou pas. Et surtout, complètement à la demande le week-end!

  3. Grand merci Johanna pour cette réponse ! J’ai toujours une appréhension quand une amie/connaissance m’explique qu’elle va garder deux tétées par jour, je crains qu’elle ait de faux espoirs sur la poursuite d’un allaitement voué à s’éteindre plus tôt que souhaité.

    • @Sibylle et Johanna
      2 tétées par 24h seront insuffisantes pour maintenir la lactation pour un grand nombre de femmes (même après 6 mois). C’est pour cela que je parle toujours d’un minimum de trois tétées par 24h…
      Et bravo Johanna 🙂

  4. Merci à vous deux 🙂
    Ici, 2 ans et 3 mois et vu le nombre de tétées par jour, la lactation n’est aucunement en danger 😉 Tout à l’heure mon garçon regardait mes seins en passant de l’un à l’autre et m’a dit « il est bon le lait de maman »… j’en ai eu les larmes aux yeux et me suis que juste pour entendre ça, ça vaut la peine de durer… mais quoi qu’il en soit, ça vaut la peine pour tout le reste aussi 🙂

  5. Nous on a alterné entre la solution 4 et 5. Maintenant qu’il a un an, je ne tire quasiment plus. Sauf quand je m’absente en soirée (deux fois par semaine). Mais très souvent il n’en veut pas. Il regarde la tasse, en bout quelques gorgées, regarde son papa et rigole. Puis il le repose. Cela se finit en « flan » avec de l’agar-agar. Cela dit je suis parfois obligée de tirer mon lait car je ne suis pas passée en « lactation automatique » si je puis me permettre cette phrase. Ici toute tétée sautée entraine des seins lourds et tendus. A quel moment cette lactation automatique se met-elle en place? Est-ce lié au nombre de tétées ( 12 en moyenne par 24 heures de jour comme de nuit!!!!!) ?

    • @Sophie
      La lactation automatique n’existe pas. Quand un bébé continue à téter souvent, c’est normal d’avoir les seins qui s’engorgent s’il ne tète pas… Et puis c’est très variable d’une femme à l’autre.

  6. Merci Véronique pour cette explication. Cela me paraissait presque « magique » comme fonctionnement cette lactation automatique!!!!!

  7. margotton

    J’ai fait la variante 5 avec quelques flans à l’agar agar pendant les périodes où ma fille ne voulait plus de biberon. C’est passé.

    Maintenant ma fille arrive sur ses 2 ans et, comme sybille, je ne vois pas la fin de l’allaitement.
    Suggestion d’article: allaitement (long) et retour de couche.

  8. On a testé 3 de ces variantes au fil des mois, la 5 en tirant mon lait au travail jusqu’à ses 8 mois, puis la 4 pendant 1 mois, et enfin la 2, avec seulement une tétée matin et soir (un peu plus le week-end) pendant 3 mois, avant que je choisisse d’arrêter.
    J’ai eu de la chance que ma lactation s’adapte facilement à nos contraintes de vie qu’elles soient familiales ou professionnelles.

  9. Isabelle Afonso

    Pour nous, solution 5 depuis qu’il va chez la nourrice et reprise du boulot à ses 7 mois. Il a aujourd’hui presque 11 mois et j’ai donné à la nourrice tous les biberons de lait depuis mais là mon stock est à zéro… et j’hésites à continuer à tirer mon lait au boulot une fois par jour. Le soir à la maison j’ai arrêté de tirer mon lait car j’étais trop fatiguée. Quand je travaille (4 jours par semaine), il tête une fois le matin et 2 à 3 fois le soir. Les autres jours c’est à la demande (6 à 8 fois par jour). J’aimerais passer à la solution 3 mais j’ai toujours peur que du coup cela ne suffise plus les jours ou je suis avec lui. Ce qui complique un peu les choses c’est qu’il est allergique au lait de vache donc sa seule ration de lait provient de ce que je lui donne. On poursuit avec beaucoup de plaisir et le sevrage n’est pas envisagé du tout…

    • @Isabelle
      S’il est allergique au lait de vache, c’est certain que votre lait est nettement préférable. En même temps vous travaillez quatre jours par semaine, il peut peut-être se rattraper sur les trois autres jours…

  10. Tinkerbell

    J’ai une petite question. Je reprends le travail dans 15 jours et mon petit loup aura alors 9 mois et 3 semaines. Je suis tentée par la solution 3 avec, à la place de préparation pour nourrisson quand je suis absente, des solides (yaourts et compagnie à 16 h surtout car à midi il peut s’en passer … c’est surtout la tétée de la sieste qui va lui manquer en réalité ; ça m’angoisse un peu pour lui d’ailleurs…).
    Toutefois,je m’interroge sur un point. Si on lui donne la tétée 2 x le matin, plusieurs fois le soir et dans la nuit et à volonté le we … ne risque-t-on pas plus d’engorgements en semaine ? doit on sevrer au sens propre du terme notre petit de 8 h à 19 h le soir ? mais dans ce cas peut-on encore l’allaiter à la demande le we sans risquer d’être engorgée le reste de la semaine ?
    J’aimerais vraiment réussir à passer le cap de la reprise sans devoir abandonner d’allaiter mon lardon.
    D’avance merci ; )

    • @Tinkerbell
      Quelques femmes ont un enorgement dès que leur enfant espace un peu les tétées. Dans ce cas, la solution trois est plus difficile à mettre en oeuvre.
      Pour la majorité des femmes, surtout à presque 10 mois, cela ne pose aucun problème d’allaiter à la demande quand vous êtes avec votre enfant. Au pire, vous devrez peut-être soulager un peu les seins les premiers jours de travail.
      Bon courage !

  11. Tinkerbell

    Merci Véronique ♥♥ cela veut donc dire que je ne suis pas « obligée de sevrer véritablement » mon petit bout avant de reprendre ? je peux continuer à faire « à la demande et matin et soir ».
    Ca me convient parfaitement et je me sens véritablement plus à l’aise ; ) une amie très sûr d’elle m’a encore dit ce we que j’allais avoir de sévères engorgements et qu’il fallait absolument que je prévois des bib’ de lait maternisé pour le 16 h de mon tit’loulou chez sa nouvelle nounou !! elle avait réussi à créer le petit doute mais le doute tout de même en moi ; ) Contrainte par son charmant époux à sevrer son petit deuxième à 8 mois j’ai l’impression parfois qu’elle me jalouse !!!!! et pourtant elle n’a pas repris le travail pour s’occuper de ses petits bouts : ))
    Comme quoi … on fait pas toujours ce qu’on veut même en restant à la maison un comble looool
    Encore merci en tout cas !! me voilà soulagée !!!

    • @Tinkerbell
      En cas de début d’engorgement, il y a toujours la possibilité de soulager le sein à la main…
      Bon courage !

  12. Tinkerbell

    Et bien voilà … début des hostilités demain … la nounou trouvée ne me semble pas au top des nounous mais que faire … on en a trouvé 1 sur le chemin du boulot donc pas de perte de temps …. c déjà ça ! je suis toutefois pas mal inquiète car bout de chou ne s’endort qu’au sein même à 9 mois 1/2 !!!!! je n’arrive pas à lui faire accepter de sucette ou autre doudou à mâchonner pour le « réconforter » pendant mon absence….. du coup j’angoisse et la nounou aussi car il refuse catégoriquement de faire dodo ailleurs que dans mes bras ….. la semaine d’adaptation a été éprouvante pour mon bébé … il était crevé !!! qu’est ce que ça va être cette 1ère semaine de boulot !!! je suis preneuse d’un peu d’aide en la matière … merci d’avance !!!!

    • @Tinkerbell
      La plupart des bébés trouvent une nouvelle façon de s’endormir avec la personne qui les garde dès lors qu’ils se sentent en confiance avec elle. Il faut lui laisser un peu de temps et dire à la nounou de ne pas hésiter à le bercer.
      Bon courage !

  13. Tinkerbell

    Merci beaucoup Véronique … c’est effectivement ce que je me suis permise de lui suggérer … je dis bien « permise » car Mme Nounou me rabâche tous les jours que mon titi est un peu collant, qu’il réclame tout le temps les bras et qu’elle ne peut pas le porter constamment … bref je passe les détails qui m’agacent un poil sans parler que lundi (donc premier jour de reprise) elle me dit qu’en enfant « comme le mien » (sous entendu qui est allaité et est resté aussi longtemps en tête à tête avec Maman) devrait être gardé par une nounou à domicile dans son environnement … bref elle ne semble pas vouloir faire trop d’efforts … pour l’instant mon petit amour a dormi 3/4 d’heure lundi et 30 mn hier … dans sa chaise haute ! ; ) sinon pour la reprise du boulot après une telle coupure : c’est un peu comme si j’étais dans la 4ème dimension mais je devrais bien finir par atterrir à un moment ou un autre !!
    Encore merci en tout cas !

    • @Tinkerbell
      Effectivement, si le dialogue est comme ça avec la nounou, ça ne facilite pas les choses… Je ne sais pas trop quoi vous dire…à part chercher une autre nounou 😉
      Bravo pour l’allaitement !

  14. Tinkerbell

    Ah oui … j’oubliais de rajouter que pour l’instant tout se passe bien pour l’allaitement … aucun engorgement et à priori du lait en quantité suffisante matin, soir et nuit !

  15. Ici pour ma première fille j’ai repris le travail à la fin du congé maternité légal et j’ai choisi la solution 5 (enfin mix de 4 et 5, car le tirage au bureau ne suffisant pas, il fallait que je retire le soir chez moi).
    J’ai arrêté de tirer mon lait vers ses 9 mois, quand elle a été suffisamment diversifiée pour ne manger que des solides à la crèche

    Je m’apprêtais à procéder exactement de la même façon avec ma 2ème fille, mais avec une reprise plus tardive, vers ses 7 mois (donc plus simple j’imaginais, avec un bébé déjà un peu diversifié…)

    Suite à ma première expérience, j’ai fait beaucoup de stock de lait tiré au congélateur, parce que cela avait parfois été dur pour mon ainée de tirer assez d’un jour sur l’autre.
    Ma très chère fille n’a jamais voulu avaler une goutte de lait tiré, quel que soit le mode de présentation (tasse, pipette, biberon – au diable la confusion, bouillie, flan…). Au départ elle refusait complètement de s’alimenter chez la nounou (ça a duré 5 semaines, et la nounou a failli nous lacher) et puis elle a fini par accepter de manger des solides chez la nounou. AUjourd’hui à 11 mois elle mange très bien solide en mon absence, et refuse toujours le lait autrement qu’à la source.
    Heureusement mes horaires sont assez light (je la pose à 8h45 et la récupère à 17h), donc elle a toujours conservé au moins 4-5 tétées par jour en semaine, et à volonté le week-end.

    Finalement une fois le plus dur passé, cette solution est idéale pour moi car j’ai poursuivi mon allaitement sans avoir la contrainte des tirages. Mais la période de grève de la faim chez la nounou a été éprouvante pour tout le monde… et d’autant plus que je ne m’attendais pas du tout à ça lol

    • @Prune
      Merci beaucoup pour ce témoignage ! En effet c’est une situation très stressante quand elle se produit, mais à laquelle on trouve toujours une solution. Je suis donc heureuse que ça apparaisse ici !

  16. Mon bébé a 6 mois et demi et je retravaille depuis 8 jours. Je continue de l’allaiter comme il le souhaite quand je suis là c’est à dire une fois la nuit (vers entre 1h et 3h du mat’), quand il se réveille de m’entendre naviguer dans la maison vers 6h30 puis à mon retour vers 18h30 et souvent un peu encore vers 20h. Je tire mon lait au travail à la pause déjeuner et j’obtiens 300 ml que je confie à la nounou pour le midi et « au cas ou ». Il boit environ 150 ml le midi en plus d’un peu de légumes et le reste part souvent dans l’évier car réchauffé par la papa au gouter et il ne finit pas. Moi qui avais peur de ne pas « suivre » et de vider rapidement mon stock de lait congelé en ne tirant qu’une fois de la journée j’en viens à jeter du lait… J’espère pouvoir continuer comme ca quelques temps.

    • @Bibiti
      Il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas continuer.
      Par contre si vous ne voulez pas jeter de lait, le papa peut lui proposer moins de lait, quitte à en rajouter si besoin.

    • Bonjour, c est exactement ce que j aimerai faire,mais pas sûre de pouvoir…
      je reprend le travail dans un mois et demi et j appréhende la continuité de l allaitement. Mon bébé aura 6 mois donc je comptais le faire téter une fois le matin, mais à volonté le soir. J aimerai tirer mon lait au travail mais je n ai pas ou le conserver, pas de frigo, peut il rester à température ambiante ? Et une seule fois est ce suffisant ? J’aimerai tellement continuer à l allaiter un Max de TPS, son frère aîné était allergique au lait de vache, chose qu on a découvert à ses 6 au moment où on a commencé le sevrage, du coup ça m a traumatisé.. Merci

      • @Inea
        Vous n’avez pas besoin d’un frigo si vous avez une glacière avec des freezpack !

        • Merci Véronique pour votre réponse. Je ne pensais pas que vous alliez me répondre vu les dates des discussions. Y a t il des glacière spécifiques et un endroit où les acheter?. Et si je tire une fois pendant la pause dej est ce suffisant??
          Au fait bravo pour ce site, il est top 🙂

          • @Inea
            N’importe quelle petite glacière à pic-nique fait l’affaire.
            Un tirage par jour est suffisant pour certaines femmes mais pas pour tout le monde. Il faut tester pour voir.

        • Merci Veronique, je vais tester 🙂

  17. aliamente

    Ma fille a bientôt 6 mois et voilà un mois que j’ai repris le travail. Je tire mon lait une fois par jour et j’arrive à avoir 150 ml environ en 25 min. Avant la diversification il y a quelques jours elle prenait 3 biberons de 150 ml par jour chez la nounou, dont un bib de lait maternel. A la maison c’est la tétée de retrouvailles (c’est elle qui insiste même si parfois son dernier repas ne date que d’une heure…), une tétée en même temps que le repas et parfois une petite tétée calin si elle se réveille dans la soirée. Elle tète une fois la nuit et le matin au réveil.
    Il m’est arrivé une fois de ne pouvoir tirer au bureau pour cause de tire-lait cassé + de ne pas pouvoir rentrer avant 20h et 2 jours après ma fille a passé sa journée au sein en ralant : visiblement une baisse de lait. Heureusement qu’après un week-end de tétées à la demande tout était reparti le lundi. J’en conclus néanmoins que je ne peux pas trop me permettre de ne plus tirer la journée. J’aimerais aussi avoir des nuits complètes mais j’ai aussi peur des effets sur la lactation.
    J’espère pouvoir continuer un petit bout de temps comme ça. Ce qui me fait peur c’est que j’ai 2 séparations de 3 jours programmées fin mai et mi juin : est-ce que ça veut dire que je dois l’avoir sevrée avant? Je n’ai pas encore résolu la question.
    Mais quel bonheur pour le moment cette tétée de retrouvaille !

    • @Aliamente
      Non, vous n’êtes pas obligée de la sevrer avant mais il va falloir prévoir de tirer régulièrement pendant vos absences.
      Bon courage !

  18. solution 3 pour moi. le sein à la demande quand on est ensemble et des biberons de préparation pour nourrisson la journée quand il va à la crèche (en ce moment 2 jours par semaine).
    qq engorgements au départ, mais moins maintenant (bébé à 7 mois).
    la prise du bib a été un peu difficile mais on a commencé les essais tôt (à 2 mois)
    au départ je tirais mon lait mais il « tournait ».
    ça n’avait pas été le cas pour le 1er. je me suis donc mise au lait en poudre.
    et là c’est encore un autre dilemme, car quand on voit la composition : huile de palme et de coco à volonté…
    mais c’est un autre débat.
    en tous cas je me demande si d’autres mamans on le lait qui « tourne » rapidement?
    pourtant mon frigo est froid, je mettais le lait rapidement au froid dans un pot fermé immédiatement.
    mais après 24h voire moins il était « caillé ».

    • @fanny
      En général le lait ne tourne pas.
      Soit le gras se sépare et remonte, il suffit de secouer.
      Soit les lipases contenues dans le lait commencent la digestion : le lait prend un gout et une odeur de rance mais il est tout à fait comestible si le bébé l’accepte. S’il ne l’accepte pas, il faut chauffer le lait quelques minutes à 60° après l’avoir tiré, cela détruit ces lipases.

  19. bonjour,
    j’ai repris le travail il y a 2 semaines. BB a 3 mois et demi. J’ai fait un stock de lait depuis 6 semaines (gra ce à ce super site). Heureusement car la quantité que je tire avec le reprise de travail ne suffit pas. La crèche veut 400 mL par jour! Je ne peux pas tirer le lait sur mon lieu de travail, malheuresement. Alors c’est comme si j’étais en train de faire un sevrage et que 2 tétées sautaient,non? j’ai l’impression d’avoir moins de lait qu’avt.
    Ma question est de savoir si je peux relancer l’allaitement maintenanant? quitte à tirer qq minutes ds les toilettes pour stimuler les seins?
    De plus, je vais avoir un déplacement professionnel d’une semaine comment faire? je tire le lait et je le jette, juste pour que la lactation soit stimulé? merci merci merci++++

    • @biche
      En fait votre lactation s’adapte à la quantité que prend votre bébé : deux tétées en moins signifie que votre corps ne produit plus le lait pour ces deux tétées. Oui vous pouvez relancer maintenant en tirant pendant la journée. Vous pouvez aussi prendre du fénugrec : http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/?p=2109
      Pour la semaine de déplacement professionnel, je vous suggère effectivement de tirer votre lait pour stimuler la lactation.
      Bon courage !

  20. Moi j’ai essayé la solution 3 mais la lactation a chuté très vite et bébé n’a plus voulu téter après. Alors pour petit dernier j’ai choisi la solution 5 qui jusqu’à présent marche très bien.

  21. Bonjour, je suis actuellement enceinte de 6 mois et je cherche deja des renseignements car je souhaiterais allaiter apres ma reprise du travail. Mon bebe aura a ce moment là 2 mois et demi. – 3 mois.
    1/je pense faire un stock au congelateur en tirant mon lait durant mon conge maternité dès les 1 mois et demi de ma petite
    2/ je pense pouvoir tirer seulement une fois par jour apres ma reprise du travail, lors de ma pause dejeuner.
    Est ce que cette frequence est insuffisante pour maintenir une bonne lactation. La SF que j ai consultee m’a conseillee de tirer au moins deux fois par jour. Mais je ne lui ai pas precisé que je pensais donner une tetee le matin avant de partir puis des tetees a la demande dès 18h… Je pourrais peut etre meme me rendre a la creche de mon entreprise – qui est a 20 min de mon lieu de travail- lors de ma pause dejeuner pour une tetee.
    Bref, combien de fois par jour faut-il stimuler les seins pour maintenir une lactation suffisante pour une petite de 3 mois que je souahite maintenir en lait maternel exclusivement ?
    Combien de mL de lait la creche va me demander d apporter pour 8 heures par jour ?
    Combien de TT – biberon de LM pour un enfant de 3 mois ?
    Merci de votre aide et pour ce fabuleux site !!!

    • @Myriam
      C’est très difficile de répondre à vos questions alors que vous êtes enceinte, car je ne connais pas encore le rythme de votre bébé et je ne peux pas deviner quelle sera votre capacité de stockage…
      A priori, ce que vous souhaitez faire doit pouvoir fonctionner mais il faudra reposer vos questions quand votre bébé aura un mois 🙂

  22. Roolala, serais-je trop prevoyante sur ce coup là 😉 merci Veronique, je continue donc de lire votre blog et je reviens vers vous quand mon petit bout sera arrivé !!

  23. Benjamin a 3 mois et je viens de reprendre le travail aujourd’hui. Je pars pour un allaitement maternel exclusif. Pour son premier jour, il a tété à 7H30, puis la nounou lui a donné à 10h30 et à 14h. Il a pris avec la nounou 230ml au total. Je l’ai récupéré à 16h30 : affamé. Il est resté au sein presque 2h (entrecoupé de quelques pauses). Pour ma part, ça ne m’a pas dérangé et j’étais contente qu’il prenne mon sein. Mais j’ai dû lui donner les 2 seins et à la fin ils étaient vides. Dois je dire à la nounou de lui proposer plus souvent le biberon ? J’ai peur de ne pas avoir assez de lait quand je le récupère ? Ma lactation va t’elle s’adapter à ce nouveau schéma ? Je tire le lait des 2 seins vers 12h30 : est ce trop tard par rapport à l’heure où je le récupère ? Voilà beaucoup de questions suite à ce premier jour de travail. Merci pour votre aide.

    • @Emilie
      Quand vous l’avez récupéré il a beaucoup tété mais c’était très certainement aussi parce que vous lui avez manqué et qu’il avait besoin de ce contact. Les seins ne sont jamais vides, si votre bébé tète efficacement, il obtient toujours du lait (qui coule moins vite c’est sûr). Vous pouvez essayer de tirer une deuxième fois dans la journée mais vous pouvez aussi continuer comme ça et voir ce que ça donne dans les jours à venir.

  24. Tout d’abord merci pour ce site vraiment très très bien fait. C’est après vous avoir vue dans l’émission « les maternelles » et avoir consulté ce site que j’ai décidé de continuer à allaiter mon fils malgré la reprise du travail !
    Pour ça, j’aurais besoin d’un conseil. Mon fils a 2 mois 1/2, je reprends le travail dans 2 semaines, il aura donc 3 mois. Pour le moment, il tète 5 fois par jour (vers 6h30,9h30,13h,17h,21h). 4 jours par semaine, je ne pourrai le faire téter que le matin et le soir, et je pourrai tirer mon lait une fois à la pause déjeuner (je sais que la loi impose à mon employeur de me laisser tirer mon lait 1h par jour, mais en pratique c’est impossible dans mon cas). Le mercredi et le week-end je pourrai le faire téter à volonté. Faut-il que « j’habitue » mes seins dès à présent à supprimer la tétée du matin et de l’après-midi ? Si je ne le fais pas, j’ai peur de l’engorgement, mais si je le fais, j’ai peur de ne pas avoir assez de lait pour l’allaiter à volonté les jours où je ne travaille pas…
    Merci de votre aide et encore bravo pour ce site génial !

    • @Céline
      Je vous suggère de ne rien faire et d’emporter au travail un petit tire-lait manuel pour soulager vos seins aux toilettes les premiers jours en cas de besoin. Sinon, vous risquez effectivement une baisse de lactation.
      Bon courage !

  25. Bon, je sais que je ne vais pas etre super originale avec ma question mais j ‘ai besoin de votre retour d’expérience pour me guider (tranquilliser…. Ou pas 😉

    Je tire 20 min le matin vers 6h45 du mat, bb tete un peu vers 7h, tirage une fois le matin au boulot 5-10 min ou en après midi lorsque j’ai réunion toute la matinée non stop, 20 min le midi, puis têtee du soir vers 18h. Le petit se réveille la nuit, il a 6mois. Est ce suffisant selon vous pour maintenir une lactation dans le temps à ce rythme ?

    Merci bcp 🙂

  26. 🙂 je sens que je vais faire de beaux rêves avec cette bonne nouvelle !!
    Merci bcp Véronique 🙂

  27. Bonjour,
    Vous dites qu’il faut au moins 3 tétées pour maintenir la lactation. Est ce que 2 tétées le matin et le soir avec 1 tirage dans la journée peuvent suffire ?
    Actuellement j’allaite 3 fois (matin, midi et soir) et je tire 3 fois (pour faire un seul biberon car même avec le symphony je ne tire pas grand chose à chaque fois), mais je ne vais bientôt plus pouvoir bénéficier du dispositif d’allaitement car mon fils va avoir 1 an.
    Puis-je envisager de continuer l’allaitement avec seulement 2 tétées et 1 tirage?

  28. Merci, cela me rassure pour la suite.
    Et merci beaucoup pour votre blog et toute l’aide que vous nous apportez.

  29. Charlotte

    Bonjour,
    je suis comédienne et ma fille a quatre mois. Je tiens à continuer l’allaitement, au moins jusqu’au 6e mois, mais là , ça devient un véritable casse-tête! Si vous avez quelques conseils, je suis preneuse :
    – j’ai tenté de tirer mon lait en journée pendant les répétitions du spectacle que je joue en ce moment, mais rien à faire, ça n’a pas marché : je ne tirais à chaque fois jamais plus de 50 ml, que ce soit en remplacement d’une tétée ou en tétée supplémentaire. Du coup, on a changé notre fusil d’épaule et fait garder notre fille dans le théâtre, elle avait alors 2 mois et demi. La personne qui la gardait m’envoyait un texto quand c’était le moment de la tétée, alors on arrêtait tout et on reprenait ensuite le travail. Il faut vous dire que ma fille tète toutes les deux heures (encore maintenant, et elle 4 mois).
    – maintenant je joue le soir, et je ne peux pas éviter de faire donner un biberon de LA à ma fille pendant la représentation : elle est toujours gardée au théâtre, la nounou lui donne du lait de chèvre maternisé. Je remarque en passant que le trac bloque ma montée de lait, donc il arrive régulièrement que la tétée d’avant la représentation soit ensuite relayée par un biberon de LA, malheureusement.
    – ma fille préfère nettement le biberon au sein, elle « râle » et tape rageusement mon sein pendant les tétées maintenant, parce que ça ne coule pas assez vite, alors qu’elle se jette goulument sur le biberon et le tient toute seule! J’ai essayé plusieurs tétines mais aucune n’a un débit assez lent pour imiter le mien apparemment… J’insiste, et les tétées sont devenues le terrain d’une lutte pas très agréable…
    – je vais devoir partir répéter un autre spectacle à Montpellier alors que j’habite à Paris, pendant 15 jours, d’ici trois semaines. J’ai trouvé une solution de garde pour ma fille pour la deuxième semaine, mais pas pour la première. Nous avons donc pensé, avec mon compagnon, qu’il la garderait à la maison une semaine, puis que je viendrai récupérer ma fille le we pour l’emmener ensuite à Montpellier. Ai-je une toute petite chance de poursuivre l’allaitement à ce moment-là , même en mixte, en ayant tiré mon lait toutes les deux heures la première semaine?

    Je me demande si je ne m’accroche pas un peu trop, s’il ne faudrait pas lâcher prise et laisser ma fille prendre exclusivement le biberon de lait de chèvre, d’autant plus que ça semble lui convenir. Mais je ne sais pas pourquoi, je n’arrive pas à m’y résoudre…

    • @Charlotte
      C’est normal que vous n’arriviez pas à vous y résoudre, ce n’est pas ce que vous souhaitiez.
      Si elle préfère le biberon, vous avez deux solutions : soit vous la laisser prendre le biberon et délaisser le sein petit à petit, soit vous ne lui donnez plus aucun biberon et quand elle a besoin de lait en poudre, vous lui donnez autrement qu’au biberon.
      Oui le stress peut inhiber le réflexe d’éjection, il faudrait réussir à vous détendre au maximum, mais je sais bien que c’est difficile.
      Pour votre semaine d’absence, si vous entretenez votre lactation, vous avez une chance de poursuivre l’allaitement…si elle est déaccord pour reprendre le sein, ce qui n’est pas gagné au vu de son comportement actuel.
      Je suis désolée, car je ne suis pas sûre de vraiment vous aider…

  30. Charlotte

    Merci pour ce retour…
    Je crois que je vais lui laisser prendre le biberon petit à petit, en lui proposant quand même le sein d’abord, puis au bout d’1/2 heure, un complément en poudre si elle ne semble toujours pas repue. Même si cette solution ne se rapproche pas de mes rêves les plus fous, elle a l’avantage de baisser nettement mon stress…
    Et pour mon absence à Montpellier, nous avons trouvé une autre nounou la première semaine, ma fille sera donc avec moi tout le temps. C’est déjà un peu mieux…
    Il faut savoir adapter ses principes, ou du moins ses désirs, avec ceux de son enfant et avec la réalité de tous les jours!

  31. Je découvre votre site, et surtout je découvre la solution 4 que vous évoquez ! Merci ! C’est ce que j’avais envie de faire quand je retournerai travailler, mais je pensais que ça ne pourrait pas fonctionner d’avoir d’une part des journées de travail où je ne tirerais pas du tout de lait, et d’autre part des soirées et matins avec tétées + tirages, ça me semblait trop irrégulier…

    Je reprends le travail dans 2 semaines, ma fille aura 3 mois. J’étais en train de me résigner à ne conserver que les tétées du matin et du soir (et de la nuit !), et de compléter avec du lait artificiel parce que je ne pourrai pas tirer de lait au travail. J’ai commencé à supprimer une tétée en journée, pas d’engorgement en vue, juste des fuites de lait un peu embarrassantes, j’imagine qu’il faudra investir dans de meilleurs coussinets d’allaitement 🙂

    Je vais tenter cette option 4, et conserver des tétées à la demande le week-end, on verra bien combien de temps mon corps et ma fille s’en satisferont. En tous les cas merci, le sevrage trop précoce à mon goût était ma principale angoisse au moment de retourner travailler.

  32. Vanessa

    comment connaitre sa capacité de stockage?
    Quand je tire à la place d’une tétée, je récolte au mieux 140 ml ( je tire 20 min , mais au bout de 8-10, j’ai tirer quasiment la totalité) , mais plus souvent 90. J’envie les mamans qui tirent 300ml! ;o)
    Je voudrais tirer une fois mon lait au travail, donc supprimer la tétée du matin et de l’après midi. Est ce possible que je tire plus? En tirant plus longtemps , peut être ?

    • @Vanessa
      Vous ne pourrez pas forcément tirer plus de lait. Vous ne pouvez pas connaitre votre capacité de stockage autrement, désolée…

  33. kanadelf

    Bonjour Véronique,
    Merci beaucoup pour cet article et ce blog, j’ai trouvé plein de choses que je ne connaissais pas! Ma fille a 3 mois et je reprends le boulot dans 3 semaines.
    Au départ j’avais pensé la sevrer totalement pour mon retour au travail, finalement je m’aperçois que j’ai envie d’essayer de continuer en mixte.
    Je commence à trouver des débuts de réponses à mes questions, car je ne veux pas tirer mon lait (que ce soit chez moi ou au boulot).

    Je m’interroge toujours un peu sur le fait qu’il soit possible de passer d’aucune tétée la journée en semaine, à allaitement à la demande le week-end. Est-ce que la production s’adapte comme ça au jour le jour?
    J’ai peur d’avoir les seins engorgés les 1ers jours (absente de 8h30 à 18h30 environ)…

    En tout cas encore merci de nous montrer qu’il y a plein de possibilités quand on est une maman qui travaille!

    • @kanadelf
      Attention, ce n’est pas aucune tétée la semaine, c’est trois tétées par 24h ou allaitement à la demande quand on est avec l’enfant la semaine et allaitement à la demande le WE. Au début, vous aurez surement besoin de coussinets et peut-être de soulager un peu les seins la journée.
      Bon courage !

  34. kanadelf

    oui oui j’ai bien compris, je disais aucune tétée la journée 🙂
    Merci!

  35. Benedicte

    Bonjour, j’ai beaucoup apprecié ce site lors de mon debut d’allaitement et je m’y plonge encore pour tenter le sevrage.
    ma fille est en crèche depuis l’age de 4 mois, elle est jusqu’à aujourd’hui en allaitement integral. au retour de vacances il y a 15j je me suis rendue compte que je ne pouvais plus supporter le tire lait, trop contraignant par rapport à mon travail ou je vadrouille en permanence. j’ai decide de sevrer ma fille pour les 2 repas pris à la crèche. gros gros refus de Mademoiselle. hier refus du bib à la crèche que ce soit mon lait ou le lait infantile. avant ou apres, debout, en marchant, elles ont tout essayé. aujourd’hui elle a pris de la compote et à peine de lait refus des 2 types de biberons (je leur laisse un bib de mon lait au cas ou). par contre le soir et la nuit c’est l’orgie à regurgiter presque un biberon et les nuits sont epuisantes (2 à 3 reveils).
    pour les solides elle n’est pas enthousiaste juste la compote et encore c’est parce qu’elle a tres fin car avec moi elle en veut pas.
    peut être y’a t il trop de choses pour elle je ne sais pas mais je suis un peu demunie.

    • @Bénédicte
      Je pense que votre fille n’a pas aimé le lait en poudre et du coup elle refuse tout biberon…
      Je dirais bien de laisser tomber les biberons pendant quinze jours et de lui donner des solides la journée, quitte à réessayer le biberon dans quinze jours.
      Bon courage !

  36. Benedicte

    j’oubliais, elle a 6 mois et 2 dents!

  37. Benedicte

    merci pour la reponse, mais je ne vois pas comment faire sachant qu’elle est à la creche et que les regles « de la collectivité » sont plutot strictes.

    • @Benedicte
      La crèche n’a pas intérêt à avoir un bébé qui pleure. Ils ont tout intérêt à ce que ça se passe bien. Donc ce serait une bonne idée d’en discuter avec eux non ?

  38. Benedicte

    quelques nouvelles et des bonnes.
    ma fille qui refusait tout mon lait et le bib lait maternisé a finalement decidé de prendre du lait maternisé. pourquoi: je suis sur les conseils de veronique allée parler à la directrice de la creche pour aborder les solides , elle a dit OUI! dingue!puis j’ai parlé longuement à ma fille en lui disant qu’elle avait le choix entre lait et solides, que je n’etais pas là , que ce n’etait pas mon lait mais que je pensais à elle et que le soir on se retrouvait et bien la miss à enquillé 2 biberons sans problèmes!
    ecoute, patience et parole!!! la cle, la cle, la clé!
    merci encore veronique! je conseille ce blog à toutes mes copines!

  39. Benedicte

    merci!
    apres avoir parlé à la directrice et à ma fille, elle prends le bib!
    parole et ecoute!!!!!!
    merci

  40. Fleurette

    Bonjour, merci pour ce blog TELLEMENT utile!!!! Je le découvre alors que ma fille a 7 mois et est encore allaitée matin, soir et nuit, bref, à la demande quand on est ensemble. C’est merveilleux de l’allaiter, notre lien est si fort! J’ai une petite question à vous poser: je tire encore du lait au travail à la pause de midi et souhaite arrêter ce tirage pour différentes raisons Comment en pratique arrêter ce tirage? Car lorsque je tente d’arrêter, j’ai un engorgement qui m’oblige en milieu d’après-midi à tirer avec mon TL électrique. Quant au tirage manuel, je n’y arrive pas du tout.
    Merci beaucoup d’avance!!

    • @Fleurette
      Vous pouvez commencer tirant moitié moins longtemps. Lorsque vos seins sont habitués comme ça vous pourrez essayer de supprimer complètement le tirage.

  41. je conjugue allaitement maternel et travail depuis presque 2 mois !
    j’ai repris le travail début octobre.
    j’ai commencé à tirer mon lait en septembre pour faire des réserves de lait congelé.
    J’ai la chance de ne travailler qu’à mi temps (les matins et le mercredi jusqu’à 16h).
    jusqu’à présent j’arrivais à avoir un stock suffisant pour la nounou… mais on arrive au bout du stock congelé (plus que 4 pots de 180 mL).
    voici mon organisation :
    TT à 8h + TL =150-180mL(j’arrive à gérer la tétée du bébé et le tire lait ouf !)
    chez la nounou mon fils boit 2 à 3 bib jusqu’à 14h.
    TL à 14h en rentrant de la nounou = 180 mL
    et ensuite TT à la demande jusqu’à 22h environ.
    et si Max s’endort plus tôt je tire mon lait vers 22h.

    quand je suis en journée complete le mercredi, je tire mon lait à 13 h lors de ma pause = 180mL.
    je n’ai pas plus de possibilité pour le tirage.
    en idéal, il faudrait que je tire autant de fois que lui boit un biberon… mais côté employeur ça coince.

    ce qui permet d’avoir assez de lait pour la nounou c’est les week end aussi car je tire mon lait le matin tous les jours pendant que bébé boit à l’autre sein.

    je vais essayer d’attendre ses 5 mois (dans 1 semaine) pour passer à l’allaitement mixte avec du lait artificiel chez la nounou quand elle n’aura pas assez de biberon.

    j’arrive assez bien à tenir 5 à 7 h de temps sans tirage de lait. mes seins ne sont pas douloureux et les quantités tirées ne sont pas astronomique (à mon regret parfois). et le week end quand je suis avec mon fils, les seins sont plus souvent stimulés… mais ça n’a pas l’air de les motiver à produire plus.

    • @Marie
      Mais les quantités que vous tirez doivent en faire réver plus d’une !…
      C’est vraiment très bien. Je vous souhaite bon courage pour la suite.

  42. Chamalloq

    Bonjour à toutes et à tous…
    J’ai découvert ce site il y a qq jours et pour moi aussi l’heure de la reprise a sonné… C’est demain!
    Ma fille va avoir 7 mois dans une semaine. Je suis réellement consciente de la chance que j’ai d’avoir pu beneficier d’un tel temps avec ma fille. Je l’ai allaité exclusivement au sein jusqu’à la semaine dernière. Je voulais qu’elle « sache » prendre le biberon pour son entrée en crèche. C’est chose faite, mais sentant ma fille coquine, j’ai préféré arrêter les mises au sein et je tire mon lait que je lui donne au biberon. En passant, cela a été plus dur pour moi que pour elle! Je tire 3 fois dans la journée (matin, midi et soir), environ 200ml à chaque fois. Je précise que je viens de passer d’un tire lait manuel à un tire lait Ardo double pompes (même si après avoir lu les commentaires sur ce site, j’ai envie de changer, bien que je n’ai rencontré aucun problème de prise d’air), et les quantités sont equivalentes.
    Ma sage femme me dit que tirer 3 fois est insuffisant pour maintenir ma lactation 🙁 Qu’en pensez vous? Pour le moment, j’arrive à suffir au besoin quotidien de ma fille en tirant ces 3 fois. Mais cela va t’il se tarir avec la reprise du travail? Quels conseils me donneriez vous?
    Je ne sais pas si j’ai été claire…
    Merci encore pour ce site et d’avance pour votre reponse.
    PS: Ma fille est diversifiée. Legumes et fruits. Elle ne apprecie peu les laitages pour le moment.

    • @Chamalloq
      Trois tirages peuvent suffire pour de nombreuses femmes mais ce n’est pas une garantie. Vous verrez bien. Si jamais ça diminue, vous pourrez toujours réagir.
      Bon courage !

  43. Poulmout

    Bonjour,
    De mon côté, je me pose beaucoup de questions sur la reprise du boulot. Je reprendrai quand mon fils aura 6 mois et une semaine, et je me dis que je continuerais bien à allaiter quelques semaines encore. Concrètement je vais travailler 4 jours par semaine (off le mercredi), absente de 7h30 à 19h environ. Je voudrais garder une tétée le matin et une ou plusieurs le soir et la nuit (pour l’instant il tete toujours toutes les 3 ou 4 heures, nuit comprise). Je pourrai aussi donner à volonté les jours où je ne travaille pas. Le hic, c’est que je ne peux pas et ne veux pas tirer mon lait au travail. Est-ce possible d’alterner des jours à 2 tétées avec des jours à volonté ? Est-ce que ma lactation va s’y retrouver ?
    Autre dilemme, pour l’instant il n’a jamais voulu téter au biberon (mon lait ou du LA). A l’approche de ma reprise, est-ce que j’insiste pour introduire le bib au LA ou est-ce que j’introduis plutôt les solides ? Ca me paraît plus simple de commencer à diversifier et garder les tétées pour le lait, ça évitera la guerre du biberon dans un premier temps, mais je ne sais pas si mon fils aura assez de lait avec 2 ou 3 tétées par jour. Et il faudra bien qu’il prenne du LA à terme parce que je ne veux pas allaiter encore plusieurs mois. Que me conseillez-vous ?
    Dernière chose, j’allaite un sein par tétée. A ma reprise, il vaut mieux donner les 2 j’imagine, pour partir après la tétée du matin avec les 2 seins un peu vidés ?
    Que de questions !
    Mille mercis

    • @Poulmout
      Oui c’est tout à fait possible à 6 mois de faire ce que vous avez prévu pour le rythme des tétées et pour la diversification. Pour le sevrage, vous verrez quand vous le souhaiterez.
      Vous pouvez lui proposer les 2 seins et vous verrez bien…
      Bon courage !

  44. Poulmout

    Merci beaucoup pour votre réponse !

  45. bonjour, BB vient d’avoir 10 mois. Elle est diversifiée et l’allaitement est à la demande quand on est ensemble. J’ai repris le travail à ses 4 mois : je tire 1 fois le matin et 1 fois l’apres-midi (le midi je rentre l’allaiter). Je tire peu : 60 à 80 ml avec un double pompage. Elle a du lait en poudre en complement. J’aimerais arreter de tirer, mais je ne veux pas arreter l’allaitement. Puis-je arreter le tire lait sans probleme ou bien ma lactation va se tarir ?

  46. Merci beaucoup Véronique pour ce blog !
    J’ai une question concernant ma reprise du travail.
    J’ai accouché au CALM d’une petite louloute qui a deux mois et une semaine. Je reprends le travail ( a mi temps :deux jours par semaine) bientôt, et je vais la laisser chez une assistante maternelle. Je souhaite continuer à lui donner uniquement mon lait. Je réussis à tirer 100 à 150 ml par jour et j’ai un petit stock de lait congelé.
    Mon problème est que les tétées sont irrégulières. Elle tétouille très souvent et n’a pas de rythme établi. Ces siestes sont très brèves. En revanche la nuit elle dort 5/6h.
    Du coup je ne sais pas quelle quantité de lait donner à l’assistante maternelle. Depuis le début de la semaine je m’efforce d’espacer les tétées à 2h d’intervalle. C’est dur . Est-ce une bonne solution ou dois-je la laisser continuer de téter à la demande ?

    • @Ludi
      Je vous suggère de continuer à l’allaiter à la demande. Chez l’assistante maternelle, elle fera de toute façon différemment…
      Vous pouvez fournir autour de 500 ml pour la journée et elle donnera au fur et à mesure. Bon courage !

  47. Je vous remercie pour votre conseil !

  48. Bonjour Véronique,
    Comme vous voyez, après mes nombreux messages de début septembre, mes messages se font plus rares, c’est que globalement je trouve mon rythme, Mathias va bien chez sa gardienne et je vais bien au boulot! Vos conseils et votre disponibilité par internet m’ont bien aidée pour ce passage difficile!
    Je reste avec quelques questions.
    Je continue de ne pas comprendre. Pourquoi dit-on que la quantité de lait reste +- stable les premiers mois par rapport au 1er, mais que par ailleurs on peut stimuler la lactation, alors on en fait plus, du lait?

    Avez-vous écrit quelque chose sur la diversification? Conseillez-vous des articles là dessus? Mon petit a 5mois et j’y pense de plus en plus.

    Avez-vous écrit qqch sur le sevrage?

    En fait vos articles sur votre site web sont très bien structurés quand il s’agit des essentiels, mais pour les autres c’est plus compliqué de s’y retrouver en fonction de certaines thématiques? Ils ne sont rangés alors que chronologiquement, c’est bien ça?

    En tout cas un toooouuut grand merci!

    Roxane

  49. Christelle

    Bonjour,

    Mon bébé a presque 9 mois et depuis ses 2 mois, malgré un allaitement à la demande, il ne prend le sein en moyenne que 4 fois par 24h, car c’est un gros dormeur. Aucun soucis depuis ce passage car il prend « beaucoup ».

    Je retravaille depuis qu’il a 3 mois et je suis arrivée à fournir à ma nounou, en tirant 2 fois au bureau et un fois le soir, les 2 bibs de 240ml qu’il buvait avant la diversification.
    Maintenant je suis encore en solution 5, avaec bébé au sein 3 jours par semaines et les 4 autres jours, seins matin et soir et 400ml de lait maternel chez la nounou (tirés en 3 fois)

    Toutefois, j’aimerais pouvoir diminuer le nombre de fois où je tire du lait, en introduisant les yaourts (qu’il aime beaucoup!), mais j’ai très peur que ma lactation baisse considérablement en passant à 2 tétées + 1 tire-lait par exemple!

    Qu’en pensez-vous? Merci de votre aide.

    Christelle

  50. Bonjour Véronique
    Je reprends le travail dans 5 jours et travaillerai 4 jours par semaine. J’étais partie gaiment sur la solution 5 mais je me suis aperçue hier que mon lait se pré -digère alors ça devient très compliqué. J’étais très découragée. J’ai lu vos conseils à ce sujet. Je ne pense pas pouvoir chauffer mon lait au travail et je ne serai jamais sûre qu’il soit bon. Je pense donc donner du lait en poudre pour la crèche et continuer à allaiter à la demande à la maison. Allaiter à la demande à la maison est essentiel pour moi. Pour maintenir ma production de lait actuel je pense tirer mon lait 2 fois par jour au travail (sans l’utiliser ensuite). Est ce que cela va m’aider a maintenir la quantité de lait produit?
    Merci beaucoup pour votre retour.

  51. Bonjour,
    je m’apprête a reprendre le travail dans une semaine. Ma fille aura alors 5 mois et a été quasiment exclusivement allaitée jusque là . Je pensais la sevrer avant la reprise mais malgré quelques difficultés au début puis à 4 mois je n’ai pas pu m’y résoudre.
    Je reprends le travail à mi-temps en travaillant le lundi absence entre 12h et 21h, le mardi de 9h à 18h, et le jeudi de 8h à 14h. Je compte l’allaiter exclusivement les 4 autres jours de la semaine sachant que le lundi je la ferai têter 2 fois+ nuit , le mardi aussi.
    Je n’ai malhuereusement pas réussi à constituer un stock de lait avant ma reprise. J’ai loué le Medela Symphony que je compte emmener au travail mais je ne sais pas si je réussirai à tirer suffisemment sachant que je n’ai jamais réussi à tirer plus de 60ml sur les 2 seins.

    – Pensez-vous que ma lactation pourra se maintenir malgré un début de semaines où les têtées seront diminuées à 2_3/j.
    – Je n’ai pas préparé ma fille en l’habituant ma fille à un biberon régulier, elle en a pris quelques uns avec difficulté quand même, le dernier il y a un mois environ. C’est sa grand-mère qui la gardera chez moi.Trouvez-vous cela inconscient ?

    Merci de votre aide! Une maman très stressée

    • @Reina
      Je ne suis pas du tout inquiète pour votre lactation qui devrait suivre sans problème.
      Et je ne vous trouve pas inconsciente : c’est souvent comme ça que ça se passe le mieux :-).

  52. bonjour ce site et vos conseils qui sont très utiles!
    des la naissance de mon bébé, nous avons commencé un allaitement mixte ( à cause d’une mauvaise information et des erreurs de débutants..). Après un mois et demi ou bébé faisait des coliques a répétitions j’ai finalement donné exclusivement mon sein et là ..plus de coliques! je reprend le travail dans 2 semaines et hier soir j’ai essayé de lui donner un biberon de mon lait que je tiré..dans l’apres midi il s’est mis a avoir une crise de larmes inconsolables en se tortillant..pensez vous qu’il puisse avoir un lien avec le biberon du matin? du coup j’angoisse pour ma reprise du travail, car j’ai peur que la prise de biberon soit la cause de ses pleurs….merci beaucoup en tout cas pour votre site qui est aussi un soutien pour nous.

  53. Gariguette

    Bonjour à toutes,
    Ce site m’apporte beaucoup, soutien et astuces de Véronique et des autres mamans! Aussi à mon tour, d’apporter ma pierre à l’édifice.
    J’allaite mon petit garçon de 5 mois et j’aimerai continuer au minimum jusqu’à ses 6 mois.
    Avant de reprendre le travail, j’ai envoyé un mail à la DRH pour leur indiquer que je souhaitais continuer à allaiter mon garçon à la reprise du travail. A mon retour, on m’a confié les clefs de l’infirmerie qui dispose d’un petit réfrigérateur. J’ai conscience d’avoir des conditions de tirages idylliques par rapport à d’autres mamans. Surtout que j’ai déjà expérimenté le tirage dans les toilettes le jour où le médecin du travail est présent. Horrible, en plus j’ai été dérangé à chaque fois, dont une fois par un « est-ce que ça va? ».
    Je tire mon lait 3 fois 15 minutes par jour (10h-13h-16h), et je fais 4 tétées la semaine à la maison. Une en rentrant du travail, une avant le coucher, une vers 04h00(et oui p’tit loup se réveille la nuit, mais c’est bon pour la lactation 😉 et une avant de partit travailler.
    J’ai acheté le swing maxi double pompage medela et le bustier mains libre de la même marque. Le bustier me sert surtout à masser les seins durant le tirage, je pense que j’obtiens plus de lait en drainant mieux ainsi. J’obtiens à la fin de ma journée de travail entre 400 et 450 ml.
    J’utilise aussi l’astuce de mettre les accessoires du tire-lait au frigo dans un ziploc et je lave tout en arrivant à la maison. Quel gain de temps.
    Pour ne pas me mettre la pression, j’ai tiré une fois le week-end, ça m’a permis d’avoir un tirage d’avance, du coup même si je tire un peu moins dans la journée que ce que boit mon garçon (3 bib de 150), j’ai toujours la bonne quantité à laisser pour lui car je complète avec mon lait d’avance si besoin.
    Quand je ne travaille pas c’est bien sûr à la demande.
    J’ai fait des réserves de lait au congel que je n’ai pas encore utilisé.
    Voilà merci encore pour ce super site qui nous permet d’allaiter en reprenant le travail avec plaisir!

  54. Bonjour!
    Tout d’abord merci pour votre site c’est une mine d’or pour toutes mes questions. Je suis enceinte de 8 mois. C’est mon 2ème bébé. J’avais allaité mon aînée mais obligée d’arrêter au bout de deux mois pour la reprise du travail (horaires très irréguliers et aucun endroit pour tirer mon lait)
    Cette fois ci j’aimerais pouvoir continuer l’allaitement d’autant que je reprendrai le travail pour 3 semaines et je serai ensuite en vacances pendant 2 mois. Du coup, je me demande comment gérer tout ça. Faut-il que je fasse un stock pendant mon congé post natal et si oui comment procéder? A quel moment tirer mon lait pour que bébé puisse avoir ce qu’il faut quand même?
    Ou bien faut-il que je tire mon lait pendant la reprise du travail pour garder une bonne lactation? ou les deux?

    Merci d’avance pour votre réponse!

    • @Anne
      Tout dépend si vous voulez reprendre le travail en faisant un allaitement mixte ou exclusif. Pour du mixte, vous ne faites rien en avance. Pour de l’exclusif, vous pouvez faire les 2 choses que vous proposez en tirant votre lait dès la 2e semaine une fois par jour régulièrement, peu importe l’heure.

  55. Décidément ce site est une vraie mine ! Merci beaucoup pour votre investissement, c’est précieux !

    JE vais reprendre le boulot dans 10 jours, ma fille est allaitée exclusivement et a 4 mois passés. Je vais d’abord reprendre doucement, 8 jours de boulot répartis sur deux semaines et demies avant 10 jours de vacances. Ca va être mon « test » avant la reprise « définitive » qui aura donc lieu pour ses 5 mois et demi. C’est son papa qui va la garder à la maison, ça simplifie beaucoup de choses.
    Mais mes journée sont longues : je vais partir à 6h et rentrer selon les jours à 16 h30 ou 17h30. Lou boit très fréquemment la journée, allaitement à la demande ( en plus il fait chaud chez nous sous les tropiques). On est encore à 7 tétées / jour et certaines sont très longues ( 45 minutes à une heure !). Elle dort bien la nuit, disons 21 h – 6h pour une petite tétée rapide puis dodo encore jusqu’à 8h30. La journée, elle fait soit deux courtes siestes, soit une plus grosse mais ce n’est pas une grosse dormeuse.
    Je pense tirer mon lait durant mon trajet voiture à 6h30 ( et oui je covoiture avec une copine et le freestyle medela fonctionne sur batterie ! ) puis au boulot à 9h45, à 12h, à 14h. A mon retour, il restera deux tétées, celles de 17h30 et celle de 20h30. Je ne pense pas que ma lactation en souffre de trop et j’espère juste atteindre une bonne quantité tirée au travail. Pour l’instant pour faire du stock, on ne peut pas dire que je tire énormément malgré le double pompage ( 90 ml le matin puis 70 le soir )
    Je me questionne sur la tétée du petit matin : parfois elle se réveille vers 5h30 ce qui me laisserait le temps de la faire téter avant de partir à 6h. Mais des fois, son réveil n’a lieu qu’à 6h ou 6 h30. Que faire ? Partir bosser avant la première tétée ? La tirer du lit à 5 h30 pour la faire téter ? Je suis perplexe ! D’autant qu’elle tète et se rendort sur le sein mais si c’est papa qui vient à 6h avec le bib, ça risque d’être une autre histoire ! Et je risque d’avoir le coeur gros de partir sans l’avoir tenue dans mes bras !
    Merci pour vos conseils !

    • @Marie
      Je vous suggère de lui proposer le sein dans son sommeil à 5h30. Soit elle le prend, soit elle le refuse et dans ce cas vous pourrez tirer avant de partir. Bon courage !

      • merci pour ce conseil, je vais tester voir ce que ça donne ! C’est bien de savoir que c’est possible ( au moins en theorie ! ), je n’aurais pas l’impression de tenter n’importe quoi ! Par contre moins drôle, mes collègues ne veulent pas se relayer et prendre mes surveillances de récré ; donc deux fois par semaine, ça compromet mes tirages de 9h45 et 14h. J’ai le coeur gros …. déjà je prenais sur le temps de « pause » , je ne peux pas tirer en classe !! Ca complique encore davantage les choses.

  56. Voilà , cela fait 2 mois maintenant que j’ai repris le travail, et je vous apporte mon témoignage!

    J’ai choisi l’option n°5 : Continuer à allaiter à la demande quand on est avec son bébé et tirer son lait sur son lieu de travail pour qu’il soit nourri uniquement au lait maternel.

    J’avais commencé une formation avant ma reprise, qui m’obligeait à m’absenter 5-6h chaque jeudi, depuis les 2 mois de mon bébé.
    Au départ je ne voulais pas du biberon, car ayant très peur de ce fameux risque de « confusion sein tétine » dont on parle beaucoup… j’ai essayé le DAL au doigt, le système me plaisait bien, mais pas au papa qui garde bébé… on a donc fait l’essai du biberon dès mes 1eres absences (je tirais mon lait et laissait 3 bib au frigo): mais problème, bébé recrache tout, mord la tétine, la met au coin de sa bouche, bref on en conclu qu’il n’en voulait pas (le modèle initial était la TIGEX INTUITION).
    S’ensuit une longue recherche de LA tétine qui pourrait lui plaire, j’en ai acheté plusieurs modèles, sans succès.
    Puis j’ai eu l’idée de gouter mon lait (tiré de la veille), et là je trouve qu’il a mauvais gout! Genre vomi/savon/rance! Mince moi aussi j’ai un problème avec les lipases…
    Je stresse alors, car faire chauffer le lait au boulot ne sera pas possible…
    Mon bébé se retenait et refusait le bib pdt toutes mes absences (1 fois par semaine), et se rattrapait a mon retour…
    Jusqu’au jour EUREKA!(vers les 3 mois de bébé) ou on a compris qu’en fait on ne chauffait pas assez le lait!! On a donc acheté une sonde a viande thermomètre chez I**A, et chauffé le lait a 37° pile, et là miracle, bébé se met a accepter le bib (on essayait à ce moment là , la tétine Dodie de base). Et le mauvais gout du aux lipases ne semble plus un problème, bébé a du s’habituer…
    Juste à temps! J’ai repris le travail, bébé avait 3 mois et demi.

    Je suis infirmière, j’ai des horaires irréguliers, et mes collègues et chef qui ne sont pas pour l’allaitement, donc tirer son lait au boulot est très mal vu (genre on fait la feignasse au lieu de bosser!).
    Mais tout ça ne m’arrête pas, j’apprivoise mon tire lait (AMEDA Lactaline, que je loue) de façon a ce que le tirage prenne le moins de temps possible, puis je repère au boulot un frigo dans un petit local qui ferme a clefs (très bien ça sera mon repère!), et chaque jour « je m’échappe » discrètement, voire en cachette car mes chefs ne sont pas au courant, le tirage ne me prend pas plus de 10mn. Je ramène ainsi le soir 2 pots d’env 150ml que je transporte dans la petite glacière isotherme (+pains de glace) fournie avec le tire lait. Et dès que je rentre c’est la tétée de retrouvaille. Puis une autre tétée avant de coucher bébé. Souvent il y a 1 ou 2 tétée la nuit aussi.
    J’arrive à tirer 2 fois au boulot (3 fois j’ai essayé mais c’est malheureusement pas possible), jamais aux mêmes horaires, c’est chaque jour l’incertitude mais du coup cela pimente les tirages, et chaque fois que je réussis a trouver le temps de tirer, j’ai un sentiment de « victoire » et je suis très satisfaite de moi! Le fait de tirer mon lait ne me pose pas de problème, j’ai l’impression en faisant ça de m’occuper de bébé. Mon réflexe d’éjection arrive vite.
    Entre 2 tirages au boulot, je mets les téterelles dans un tupperware propre, sans les laver (je gagne du temps !) et je lave tout le soir en rentrant.
    Le vendredi, par rapport au le lait que je tire, au début je le congelais puis le dimanche soir avant de me coucher je mettais a décongeler ce qu’il fallait pour le lundi Mais je me suis rendu compte que finalement bébé acceptais le lait de 3 jours, du coup je ne congèle plus le lait de vendredi, c’est encore plus simple, et même bébé préfère

    Les difficultés :
    – la tétine dodie basique coulait trop vite (même en position 1), et donnait bcp de régurgitations a bébé, j’ai donc changé et je suis revenue a la tigex intuition mais en 0-3mois (avec un seul trou au lieu d’une fente), et cela a suffit a régler le problème.
    – de temps en temps, je vois une baisse de lait lors des tirages, et maintenant je me rend compte que je tirais beaucoup plus au début de ma reprise!
    Sinon en général j’obtiens tjrs plus en début de semaine qu’en fin de semaine. Donc j’essaye de rebooster a fond ma lactation le week-end (tétée a volonté!), mais c’est pas simple, combien de temps vais je encore tenir? Ma lacatation va t’elle tenir le coup? Mon objectif est d’aller jusqu’à 1 an d’allaitement, j’en suis a la moitié…
    – nouvelle difficulté, bébé va avoir 6 mois et a maintenant 2 petites dents en bas! Et de temps en temps il me mord… j’ai l’impression d’avoir les seins tout sensibles comme aux débuts de l’allaitement! J’espère que ça ne va pas devenir un problème…

    Mon bébé est toujours allaité exclusivement, et je vais commencer tout doucement la diversification, ça va être un cap a passer ça aussi, j’appréhende. Pourvu que bébé veuille tjrs mon lait!
    Et pour le moment, pas de confusion sein/tétine ni de préférence pour le bib (ou refus du sein), peut être parceque mon « débit » est fort, un peu comme au bib… (bébé n’a jamais tété plus de 10mn même aux débuts). Pourvu que ça dure!

    Voilà pour le roman! Je redonnerais des news au 1 an de mon bébé, on verra si j’ai réussi le challenge de tout concilier, allaitement et travail!
    Je souhaite donc bon courage à toutes les mamans qui font ou qui vont faire le même choix que moi, l’allaitement est une belle aventure, souvent semée d’embuches mais tellement merveilleuse!

    • Bon, voilà , bébé a 1an!!! Et toujours allaité, c’est une victoire pour moi, j’ai réussi mon challenge !

      Les débuts avec la diversification n’ont pas été évidents… J’avais trouvé un rythme, en tirant 2fois au boulot, j’avais en quantité 2bib de 180ml env pour le lendemain. Je lui faisais gouter un peu de purée de légumes le soir quand je rentrais, mais j’avais bcp de mal a lui préparer des repas… Il na eu que mon lait casiment jusqu’à ses 10mois et demi, date ou on a eu une place en crèche.
      La crèche na fait aucune difficultés a accepter mon lait, il fallait juste que je mette la date et l’heure du tirage. Bon j’avoue, je n’ai eu aucun scrupule a tricher sur la date/hre, car passé 24h il ne veulent plus du lait. Du moment que moi je savais que la date de consommation était bonne…
      Donc le matin jemmenais dans une petite glacière un bib de LM, avec sa tétine (1seul trou). Et ce bib lui était donné au gouter (et après une compote). La grosse différence avec la maison c’est qu’il avait maintenant un vrai repas, avec laitages en dessert(donc pas de bib). Du coup j’ai réduit les tirages au boulot, un seul tirage (entre midi et 2) suffit, et d’ailleurs c plus gerable coté discrétion, mes collègues ne sen rendent pas compte que je meclipse 10-15mn!
      Voilà ou j’en suis, il a fêté ses 1an, mon rythme : je l’allaite le matin avant de le déposer a la crèche, je fais un tirage a midi, puis une tétée de retrouvailles qd je le récupère, au diner une petite puree de legumes, puis une tétée avant de dormir. Et une ou 2 la nuit en fonction de ses réveils….
      Car oui il se réveille encore la nuit (a cause des dents? De l’habitude ? Je sais pas), et oui je le rendort au sein (plus rapide)… Alors je suis fatiguée… Je n’ai pas un sommeil réparateur vu que je me lève 1 a 2 fois, mais bon je sais que ces tétées nocturnes stimulent ma lactation, et j’aimerais maintenant l’allaiter encore 6mois de plus, alors tant pis pour la fatigue…
      Et Le week-end c’est tétée a volonté!

  57. Rectificatif : Entre 2 tirages au boulot, je mets les téterelles dans un tupperware propre AU FRIGO, sans les laver (je gagne du temps !) et je lave tout le soir en rentrant.

  58. hélène

    BONSOIR;
    je reprend le travail dans 3 semaines et je me pose pleins de questions sur le fait de pouvoir arriver à garder un allaitement exclusivement maternel;mon petit loulou a bientôt 3 mois et tète encore 7 à 8 fois par 24 H.j’essais de tirer mon lait avec un tire lait électrique mais malheureusement je ne tire que 50 ml à chaque fois(max 3 fois par jours) donc je ne stock pas beaucoup au congélateur.j’ai peur de manquer de lait pour la nounou sachant que BB y restera entre 6 à 9 heures par jours.je pense pouvoir garder les tétées du matin;soir et celle de la nuit puis tirer mon lait à midi et à 16 h .Est ce que cela suffira suffisant pour garder une bonne lactation?
    De plus je rencontre un autre problème depuis quelques jours mon bébé tète correctement les 5 premières minute puis lâche le sein et s’énerve pour le reprendre,des fois il y arrive mais d’autre fois no et réclame une heure après est ce qu’il ne veut plus le sein?Sachant que mon petit gars la patience il ne connait pas et ça depuis la maternité;
    J’aimerais l’allaiter au moins 6 mois se serai que du bonheur mais je n’ai pas l’impression d’avoir énormément de lait;C’est mon premier enfant se n’est évident de savoir si je fait correctement;

    • @Hélène
      Ce que vous faites et prévoyez de faire m’a l’air très bien ! Si vous doutez de votre lactation, cela vaudrait la peine de faire le point avec une consultante en lactation.

  59. Muriel

    je reprends le travail dans 4 jours, ma fille aura pile 12 semaines

    je fais 3 soirs 18h – minuit/01h00, (je pars vers 17h) d’affilée, + jours fériés, c’est le papa qui assurera les soirs.

    depuis qu’elle a 1 mois, je me suis entraînée à tirer, et heureusement : galéré pour trouver les bonnes téterelles et surtout la tétine qui lui convient (nuby non drop system, un peu trop lente, mais la seule avec laquelle elle arrive à boire)

    je tire peu : entre 80 et 120 ml sur 1 sein pendant qu’elle tète l’autre, je n’arrive pas à tirer plus de 20 ml si elle ne tête pas.

    pas de pb pour tirer au travail et j’espère que j’arriverais à avoir du lait sans mon bébé, sinon, pas grave : tirer tous les matins devrait suffire à donner les biberons nécessaires pour les 3 soirs de travail et j’en ai pas mal au congélateur.

    la journée et la nuit : ce sera à volonté (pour le moment, elle tète entre 1 et 3 fois la nuit)

    Donc : je vous dirais très bientôt comment ça se passe pour toute la famille.

  60. Muriel

    @Véronique : merci de m’avoir aidée à retrouver mon commentaire

    Alors voilà :

    côté papa : il assure ! et il me demande par sms au travail quand il est perdu ou si il a des questions et il se débrouille très bien avec le LM !

    côté bébé : premier soir elle n’a bu que 80 ml et fait sa nuit derrière ! (21h – 6h ), les soirs suivants elle a bu 130, puis 190 ml : elle a compris que je n’étais pas là et ça n’a pas l’air de la tracasser, elle est avec son papa !!

    côté moi : je ne suis quasi pas arrivée à tirer au travail : trop stressée, et comme je l’ai dit au dessus : la première nuit ma fille ne m’a pas réveillée pour téter, engorgement +++ : dû tirer manuellement (brusque panne de TL ) à 2h30 du matin puis à 5h !!

    alors les jours suivants j’ai tiré en rentrant à minuit (dernière tétée 16h): du mal à avoir le réflexe d’éjection, (j’ai commencé en manuel comme appris sur des vidéos mises sur ce blog) mais ensuite ça allait et je tire env 100 ml de chaque côté, ce qui suffit pour les bibs du lendemain soir en fait donc c’est chouette.

    ensuite elle tète une fois dans la nuit vers 3 ou 4h.

    le premier week end : arrivée au dimanche importante baisse de lait ! même le lundi, j’ai même dû lui en donné du tiré au biberon.
    En me reposant bien, et en la faisant téter beaucoup, le lendemain c’était revenu OUF

    le deuxième week end : idem, mais je ne me suis pas affolée car je sais qu’en 2 jours ça revient et c’était encore le cas.

    et je suis contente car j’arrive à ne fournir que du frais ! Du coup j’utiliserais mon stock de congelé pour ses premières purées ou desserts.

    Ce que je retiens : beaucoup me reposer quand je suis en repos et tant pis pour le ménage, courses,…
    car c’est très dur de rentrer du travail à minuit, ou plus tard, tirer mon lait, assurer 1 tétée de nuit (parfois 2 ) et réveil de bébé assez tôt (7h, 8h quand j’ai de la chance ! ) et qu’elle fait très peu de siestes. Grosse carence de sommeil !

    avoir un TL manuel au autre de secours, ou savoir tirer en manuel pour dépanner

    à voir ce que ça donnera quand j’aurais des semaines beaucoup plus chargées

    en tous cas ça a l’air bien parti 😉 et je donnerais des nouvelles.

  61. Merci beaucoup pour votre blog et toutes ces informations.
    Mon fils aura bientôt cinq mois et cela fait un mois et demi que j’ai repris le travail.
    Je suis très contente qu’il continue à être nourri exclusivement au lait maternel, avec la possibilité numéro 4. En effet, étant donné que je voudrais continuer l’allaitement, mais je peux difficilement tirer mon lait au travail j’ai essayé de le tirer seulement à la maison. En tirant après la tété du matin, celle des retrouvailles, ainsi qu’avant de dormir, heureusement j’arrive à fournir les quantités nécessaires pour la journée ; 3 biberons de 180 ml, sans avoir des problèmes particuliers d’engorgement pendant la journée. Les différentes informations que j’ai trouvées sur votre blog m’ont été bien utiles pour réaliser mon projet et l’idée que je peux faire appel à votre professionnalisme et expérience en tant que consultante en lactation, si je rencontre des difficultés par la suite, me rassure beaucoup. Merci!

  62. Emmanuelle

    Bonjour !

    Merci pour de toutes les informations que vous donnez sur votre blog ! Cela m’a beaucoup aidé !

    Ma fille aura 6,5 mois lorsque je vais reprendre le travail (dans un mois). C’est un bébé aux besoins intenses… Qui tète énormément. Je suis incapable de dire combien de fois par 24h ! Elle tète tant qu’elle a rarement de tétées exclusivement nutritives (sauf la nuit). Elle tète 5 minutes par-ci, 5 minutes par-là (c’est rapide, REF…). Elle s’endort au sein, sinon c’est au prix d’hurlements très éprouvants pour elle et pour moi.

    Je m’inquiète, naturellement… Elle va être confiée à une nounou qui, Dieu merci, n’aura à s’occuper que d’elle. Mais j’ai des questions… Comment un bébé intense qui tète énormément peut-il se passer du sein de sa mère lorsqu’il est gardé ? Ma fille va-t-elle réussir à s’endormir sans le sein ? Je ne souhaite pas tirer mon lait au travail car le tire-lait n’est pas très efficace, il me rappelle des moments douloureux au début de mon allaitement et je prends le train pour me rendre au travail… Ma lactation va-t-elle tenir le coup si j’allaite, le matin, le soir et la nuit ?

    Ah, si vous étiez à Lyon… J’aurais consulté avec vous !!

    • @Emmanuelle
      Votre lactation devrait se maintenir. Ceci dit quand un bébé tète vraiment très souvent, je trouve utile de revoir ce qui se passe au niveau de l’allaitement car on peut souvent améliorer les choses…

  63. estelle

    Merci,
    J’ai une dernière question,y a t-il un moment conseillé pour tirer son lait la journee, à la place d’une tétée ou n’importe quand dans la journée ? Et combien d’heure on peut laissé entre les tirages ? Merci beaucoup pour votre site il aide vraiment !

  64. Sophie

    Bonjour !

    J’ai repris le travail la semaine dernière et je souhaite continuer à allaiter. Je tire mon lait au boulot, mais je me pose des questions, surtout quant au transport du lait. Au boulot, j’ai un petit frigo à disposition, donc pas de soucis pour la conservation dans la journée. Mais entre le moment où je pars du bureau et le moment où je rentre chez moi (et donc moment où je peux mettre mon lait au frais), il se passe près d’1h30. Je le transporte dans un sac isotherme, avec un bloc de glace. Est-ce que c’est bon ? Et est-ce que je peux congeler ce lait en rentrant chez moi ?

    Merci d’avance pour votre réponse. Et merci pour ce site qui nous fait nous sentir moins seules, moins « bêtes curieuses »…

  65. Bonjour,
    merci pour tous vos bons conseils.
    Mon petit garcon a maintenant 7 mois et je l’ai allaité exclusivement jusqu’à présent. J’arrivais à tirer mon lait au travail et il tête matin, diner et soir au coucher. Je commence à ressentir une certaine fatigue par rapport au fait de tirer le lait la journée et concernant l’organisation au travail ce n’est pas toujours facile. Que pensez-vous de l’introduction des laitages à la place du lait la journée ? est-ce que je peux les introduire le midi et au goûter ? Ou est-il préférable que j’introduise un lait en poudre ? mais lequel ? (il y en a tellement que je m’y perds !! ) Sachant que je souhaite continuer à allaiter mon garcon encore le matin et le soir.
    Merci !

  66. Clemence

    Bonjour,
    Je reprends le travail dans un mois et ma petite (3 mois) ira en crèche.
    Etant régulièrement en déplacement ( france et étranger), je souhaiterais mettre en place un allaitement mixte.
    Ma petite tête 5 fois /jour (8h/ 11h30/15h/18h/dernière tétée à 21h…) on a beaucoup de chance, elle fait ses nuits!
    Dans le meilleur des cas, je pense pouvoir assurer 3 tétées: 1 du matin+ celle des retrouvailles+ celle du soir. + allaitement à la demande le week end
    En revanche,je m’interroge pour les journées où je ne pourrais le faire et maintenant ma lactation + eviter de perturber ma petite.

    – Dois je la préparer au lait infantile dès à présent, en remplacant les 2 tétées de la journée avec du lait infantile? dois je tirer mon lait en parallele pour maintenir la lactation?
    – en cas de long déplacements ( 2 à 3 jours): dois je tirer 5 fois/jour mon lait? y a t il un risque que sur ces 3 jours ma fille perde l’habitute du sein?

    Merci d’avance de vos conseils! et un grand Bravo pour votre livre « l’allaitement facile » que j’ai lu attentivement pdt ma grossesse et encore maintenant!!

  67. Bonjour,

    Maman d’un petit garçon de 3 mois et demi, je reprends mon travail le 5 janvier prochain. Je tiens à poursuivre un allaitement exclusif le plus longtemps possible. Pour mon ainé, j’avais repris au même moment et je tirais mon lait une fois le midi au travail. J’ai dû cependant rapidement puiser dans mon stock de lait au congélateur pour répondre à ses besoins en lait pour la journée. Comment, puis-je faire pour tirer suffisamment de lait frais pour fournir les biberons à la nounou?
    J’ai bien un stock important de lait au congélateur mais mon bébé ne semble pas trop apprécié le goût du lait congelé contrairement à son grand frère!
    J’ai peur que ma production baisse rapidement après la reprise du boulot comme cela a été le cas la première fois.
    Merci pour vos conseils. Je viens de découvrir votre site et je pense qu’il va être pour moi une aide bien précieuse pour la poursuite de mon allaitement. Ce n’est pas toujours facile de pouvoir avoir accès aux conseils d’une consultante en lactation.
    Cécile

    • @Cécile
      Combien de fois comptez-vous tirer votre lait au travail ?

      • Je pense pouvoir le tirer une fois le midi comme je faisais auparavant. Je me demandais si je ne devais pas en tirer en plus le matin avant ma journée de boulot ou le soir mais je risque d’avoir moins de lait le soir…

        • @Cécile
          Un tirage en journée n’est pas toujours suffisant pour pouvoir avoir la ration complète de son bébé. Vous pouvez tirer le soir après le coucher de votre bébé, l’allaiter complètement à la demande quand vous êtes avec lui et accepter qu’il prenne un peu de préparation pour nourrisson en cas de besoin 😉

  68. Bonjour

    Je dois reprendre le travail fin janvier 2015, nous sommes en décembre j’aimerai constituer des stocks de lait pour la nounou mais je ne sais pas comment faire. Mon loustic tête 6 fois par jour (un seul sein à chaque tétée). A quel moment dois je tirer mon lait ? Quand il tête un sein, dois je tirer en même temps l’autre sein avec le tire lait ? Est ce que cela ne va pas vider ce 2ème sein qui n’aura pas le temps de refaire le plein pour la prochaine têtée. En janvier il aura 6 mois, pensez vous que je dois commencer la diversification 1 mois avant afin qu’il s’habitue à avoir autre chose que du lait.

    Merci pour vos réponses, le papa me met la pression pour que j’arrête l’allaitement en partie. Il pense que ce n’est pas possible d’avoir un stock pour la nounou et voudrait qu’il passe à ma reprise du travail au lait en poudre

    • @Aurélie
      Oui vous pouvez tirer votre lait sur l’autre sein sans souci.
      Pour la diversification, il n’y a aucune urgence, vous pouvez attendre que votre bébé soit en demande.

  69. Geraldine

    bonjour,
    je dois reprendre le travail début janvier, et jusqu’ici mon allaitement se passe vraiment tres bien… je n’ai pas du tout envie d’arrêter! Mais mon petit bonhomme qui aura alors 3 mois sera gardé chez une nounou, et 10h/jour (8h?18h).
    J’ai commencé a tirer mon lait, et a faire des réserves au congélateur. Je prévois également de tirer mon lait au moment de midi sur mon lieu de travail (vu avec patron et collègues: ok) et le soir + nuit si besoin.
    Mon interrogation est celle-ci: aujourd’hui je n’arrive a tirer ‘que’ 100/120ml max. Mais je ne sais pas de combien je devrais prévoir les biberons? de la quantité tirée, ou bien, devrais-je combiner deux tirages pour faire des biberons plus conséquents ? En fait, je m’interroge car l’allaitement étant a la demande, donc répété au cours de la journée, je me dis que la nounou, elle, préférera surement pouvoir plus espacer et rythmer les biberons?
    J’aimerai vraiment continuer en allaitement exclusif, mais je lisais dans un commentaire précédent que vous recommandiez un complément pour nourrisson si un tirage le midi ne suffisait pas?
    merci pour vos précieux conseils!

  70. Sandrine

    Bonjour Véronique,

    Tout d’abord, je me permets de vous souhaiter une excellente année 2015, en espérant qu’elle vous apporte santé, réussite, bonheurs et sérénité.

    Et encore un immense merci pour votre site qui est une vraie mine d’or et redonne du courage quand on en manque un peu.

    Me voilà de nouveau à vous solliciter car j’ai vraiment apprécié votre soutien à d’autres occasions (merci infiniment de prendre sur votre temps pour répondre à mes doutes ainsi qu’à ceux des autres mamans…).

    Lila a aujourd’hui 1 an et est toujours allaitée exclusivement (en plus des solides bien sûr), j’ai repris le travail en avril dernier donc il y a presque 9 mois.

    Situation idéale jusqu’à il y a peu car bureau individuel fermant à clé, donc le bonheur pour tirer mon lait.

    Mais déménagement professionnel mi-novembre, et depuis me voilà dans un bureau à 4, avec pas mal de passage !

    donc grosse baisse de motivation pour tirer mon lait, avec une petite mésaventure le premier jour dans le nouveau bureau (visite de tous les associés fondateurs du Cabinet juste au moment que j’avais choisi ce moment-là pour tirer mon lait, en ayant revêtu ma robe d’avocate pour cacher l’ensemble… « mais pourquoi êtes-vous en robe mademoiselle ? – ben il fait froid quand même… » arghhh !), et une baisse certaine de productivité lorsque je tente de profiter de l’absence de collègues pour tirer dans leur bureau (car pas possible de continuer à travailler comme à mon habitude, du coup je me focalise sur les quantités, et c’est le cercle vicieux!).

    Comme Lila mange déjà très bien la journée, je me demandais si c’était envisageable de ne maintenir que les tétées du matin et du soir (encore quelques tétées la nuit parfois) et de cesser de tirer mon lait la journée, en lui donnant au goûter un yaourt ou un biberon de lait classique UHT demi-écrémé (elle mange déjà des yaourts, du fromage au lait cru…, elle adore :)).

    Est-ce que ma lactation peut se maintenir avec seulement deux tétées par jour en semaine (et à volonté le WE) ? ou la règle des 3 tétées minimum par jour s’applique quelque soit l’âge de l’enfant ?

    d’un autre côté je me dis qu’un tarissement progressif rendrait peut-être moins difficile le sevrage (dont je n’ai pas forcément envie tout de suite tout de suite, mais en même temps je me demande si pour elle ce ne sera pas plus difficile le temps passant… Et puis je me demande si ce ne sera pas plus simple pour elle d’être sevrée avant une prochaine grossesse, plutôt qu’à cette occasion, où elle aura déjà suffisamment de changement à gérer…!)

    Difficile décision, en réalité elle parvient très bien à se passer de tétée quand je ne suis pas là donc je pense que c’est plus pour moi que pour elle, bref.

    Au-delà du maintien ou non de ma lactation, est-ce que le fait de remplacer le bib de LM du goûter par un laitage ou du lait de vache est vraiment moins bon pour la miss à son âge, ou ça passe qd m ?

    Voilà , désolée pour ce long roman mais pas évident de s’y retrouver avec autour de soi des conseils qui tournent plutôt autour du thème « elle a déjà été allaité pendant un an c’est très bien…, elle a déjà bien profité » etc. En même temps j’adore ces moments toutes les deux qui sont une parenthèse de calme obligé dans un quotidien un peu bousculé, mais la lecture de l’article de Workingmama sur le coallaitement (merci pour le lien!) m’a un peu refroidie sur la poursuite d’un allaitement au-delà de 2 ans !

    Je me rends bien compte que la vraie question est de déterminer ce que je souhaite, mais savoir déjà si la configuration « tétées matin et soir sans tirage de lait la journée » est matériellement faisable ou si cela signera rapidement la fin de l’allaitement, me permettrait j’ai l’impression d’y voir plus clair ou en tout cas de disposer de tous les leviers de réflexion utiles à ma décision 🙂

    Merci beaucoup de vos conseils précieux…

    Très bonne journée,

    Sandrine

    • @Sandrine
      Je ne peux rien vous assurer mais à un an vous avez de bonnes chances que seules les tétées à volonté en sa présence suffisent à maintenir la lactation.
      Remplacer le bib de LM du goûter par un laitage ou du lait de vache est vraiment moins bon pour la miss à son âge, mais ça passe qd même 🙂

  71. Bonjour,
    Et voilà la reprise approche.
    Bébé fait ses premiers jours a la crèche et ça se passe bien. Il prend un peu sur le biberon mais pas énormément… et du coup ses urines sont un peu foncées…dois je m’inquiéter à votre avis ? Sachant qu’il tête le matin au sein et deux fois le soir environ.

    Sinon je pense tirer mon lait à la reprise une fois le matin et une fois le midi. J’espère que cela va permettre la poursuite de la lactation.

    Dur dur de couper le cordon !

  72. Merci Véronique pour vos conseils précieux !
    Petite question : je dois m’absenter une journée entière pour le travail, journée au cours de laquelle je n’aurai pas la possibilité de tirer mon lait comme je le fais actuellement le midi.
    Cela peut il être problématique pour la production de lait et les engorgements ou le fait que cela soit exceptionnel ne changera rien ?

    Merci !

  73. LEOTARDI

    Bonjour,

    Tout d’abord je tiens à vous remercier pour votre site qui est une mine d’informations qui m’ont étés bien utiles. Merci également pour tous les conseils et réponses que vous apportez aux mamans qui allaitent.
    Je suis maman d’un petit garçon qui va avoir trois mois et que j’allaite exclusivement.
    Les débuts ont été difficiles car bébé étant un petit poids, il avait du mal a tété, mais étant très motivée pour l’allaiter et très bien entourée à la maternité ça a finit par marcher pour moi.
    Comme beaucoup je pensais que la reprise du travail impliquait irrémédiablement un sevrage et puis j’ai découvert qu’il était possible de continuer à allaiter en travaillant.
    Je vais donc me lancer dans l’aventure dès le 30 Janvier, date de ma reprise au travail.
    J’envisage de continuer à allaiter mon bébé le matin très tôt, en fin de journée et avant le coucher,
    ( ce qui ferait 3 tétées par 24H) et les samedis, dimanches et Lundi à la demande puisque j’ai décidé de reprendre le travail à 80%.

    Les possibilités pour tirer mon lait sur mon lieu de travail sont un peu limitées. Je suis absente de 6H à 17H soit 11H, ce qui fait beaucoup.
    Comme j’ai une heure de trajet de mon domicile à mon lieu de travail et que je pars à 6h le matin, je pensais réveiller mon bébé à 5H00 pour le faire téter de 5H à 6H (il fait de longues tétées et a besoin de téter les 2 seins pour être rassasié, je ne peux donc pas tirer sur un sein pendant qu’il tète l’autre).
    Ensuite je pensais tirer mon lait pendant une heure sur la route de 6H à 7H. Le problème est que je n’obtiendrai peut-être, pas grand-chose vu que ce sera après que bébé ai tété les 2 seins.
    En principe j’ai vu qu’il était préférable de multiplier les courts tirages plutôt qu’un seul plus long.
    Pensez-vous qu’il peut être utile de tirer pendant une heure, es-ce que cela peut permettre d’avoir plus de lait. Jusqu’à présent, avec la présence de bébé, je n’ai jamais pris le temps de tirer plus de 15 minutes quand je le peux car j’ai un bébé qui tète souvent. Alors je me dis autant tirer pendant une heure puisque je dispose d’une heure, mais peut être es-ce totalement inutile de tirer si longtemps ?
    Une fois sur mon lieu de travail, je pourrais également tirer 20 minutes à 13H et peut être 10 minutes à 10H. (le tirage à 10H n’est pas garanti).
    Mes seins peuvent tenir jusqu’à 8H sans tété d’après l’expérience que j’ai avec bébé lorsqu’il fait ses nuits. De ce coté là je ne m’inquiète pas trop. Par contre comme j’ai un bébé qui tète très souvent je me demande si ma production qui me semble déjà juste va résister avec 3 tétées par 24H et deux tirages si je ne peux en faire que 2. Selon vous, dois-je faire une cure de fénugrec dès ma reprise en prevention ou vaut-il mieux en prendre qu’en cas de baisse de lactation ?
    J’ai également une question concernant du lait maternel que j’ai congelé.

    J’ai commencé à tirer mon lait très tôt (aux 2 semaines de bébé). Au départ, c’était pour stimuler ma lactation car une grosse fatigue à la sortie de la maternité m’a conduit à une forte baisse de lait.
    Les premiers temps où je congelais le lait, j’ai mélangé le lait de plusieurs tirages de la journée et j’ai donc rajouté au fur et à mesure le lait que je venais de tirer à température ambiante, au lait du premier tirage que j’avais mis dans un pot au frigo, puis-je le congelais. Par la suite j’ai lu qu’il fallait d’abord refroidir ce lait indépendamment pour le rajouter au lait déjà réfrigéré et j’ai donc procédé de cette manière. Dois-je jeter les premiers stocks que j’ai congelés ? Ca serait dommage car j’en avais pas mal mais s’il y a un risque pour la santé de bébé, je n’aurais pas le choix.
    Enfin un dernier point. Mon fils va être gardé par une assistante maternelle qui est tout a fait d’accord pour lui donner mon lait maternel. Elle m’a conseillé de commencer à essayer le biberon.
    Je n’en avais pas très envie mais j’ai quand même testé pour voir sans trop me prendre la tête. On lui donne dans son transat face à l’adulte. Il ne semble pas le refuser mais n’a pas très bien compris la technique, il machouille un peu la tétine, ce qui est normal je pense.
    J’ai lu vos conseils à propos de la tétine à privilégier et j’ai donc testé des tétines longues style dodies mais il galère beaucoup plus qu’avec des tétines courtes. Selon vous dois-je insister avec des tétines longues ou le laisser prendre avec des courtes (tétines nuk) s’il les préfères.
    Le risque de confusion sein tétine est il élévé à 3 mois ? On parle beaucoup de cette confusion mais n’y a-t-il pas plus de risque d’une préférence du bébé pour le biberon par rapport au débit ?

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse, si vous avez la patience de me répondre, vous allez surement me prendre pour une folle, vu la tartine que j’ai écrite !! lol

    Bonne journée

    • @Leotardi
      Votre lactation peut résister comme ça je pense. Je ne pense pas que le fenugrec en préventif soit une bonne idée. Il sera toujours temps de le prendre si besoin.
      Ne jetez pas vos premiers stocks ! Ils sont certainement bons.
      Pour les tétines, prenez ce qui marche !
      Il y a plus de risque de préférence que de confusion mais le risque de confusion existe toujours si jamais il n’a pas une succion parfaite.

      • Leotardi

        Je vous remercie Bcp pour votre réponse. Je vais suivre vos conseils. Bonne journée

  74. Hélène

    Mon bébé a 3 mois et je reprends le travail la semaine prochaine.
    J’ai décidé de l’allaiter complètement jusqu’à mon jour de reprise.
    Il prendra des biberons de mon lait chez la nounou si j’arrive à tirer mon lait ce que j’espère car les téterelles de taille 21 des tires lait sont trop grandes pour moi , ce qui rend difficile le tirage de beaucoup de lait je pense.
    Votre question m’intéresse également @Leotardi, peut-il être utile de prolonger un tirage pendant une heure pour obtenir plus de lait?
    Je suis inquiète car il va se retrouver du jour au lendemain sans le sein et j’ai peur que cela soit très difficile pour lui car il tète souvent. Il n’a pas de sucette. Je commence à me demander si je n’aurais pas du l’habituer progressivement à ne pas avoir le sein, j’ai peut être été égoïste en voulant à tout prix préserver mon allaitement. Qu’en pensez-vous ?

    • @Hélène
      Tirer une heure est rarement très efficace mais vous pouvez essayer et voir ce que ça donne.
      Je ne pense pas du tout que vous soyez égoïste.
      Votre fils va devoir s’habituer à ce que quelqu’un d’autre s’occupe de lui et il prendra de nouvelles habitudes avec cette personne, c’est tout.

  75. Cécile

    Bonjour,

    J’ai repris mon travail il y a un mois à présent. J’allaite toujours mon bébé de 5 mois exclusivement. IL tète le sein à la maison et prend des biberons de mon lait chez la nounou (2 bib de 150 ml dans la journée).
    Je tire le lait du sein que je ne donne pas le matin, puis les deux seins le midi et parfois je tire le soir un sein mais malgré tout, je vois ma production diminuer. Les deux premières semaines je congelais du lait car j’en récoltais trop mais à présent je commence à puiser dans mes stocks congelés pour fournir les deux biberons à la nounou.
    Quand je mets mon bébé au sein, il tire dessus car le lait ne vient pas tout de suite. J’ai l’impression qu’il a bien pris l’habitude du débit au biberon. Pendant les tétées, je sens qu’il y a moins de débit.
    Je me demande aujourd’hui comment je peux relancer ma lactation (aliments particuliers, recueils supplémentaires…) J’espère que cette baisse n’est qu’un passage. J’ai peur que ma production baisse encore et de ne plus pouvoir allaiter mon bébé.
    Merci pour les réponses que vous pourrez m’apporter et pour votre aide précieuse.

  76. Sandrine

    Bonjour,
    Je reprends le travail dans 2 semaines, et cela fait 5 semaines que je « m’acharne » sur un tire-lait électrique, mais rien n’y fait…
    Je crois que je n’arrive pas à avoir le réflexe d’éjection, mais j’ai un doute: ce « réflexe » d’éjection correspond au moment où le lait commence à couler (goutte à goutte) ou bien au moment où l’on voit un « jet » partir?
    Dans le mode d’emploi ils disent de commencer avec une aspiration douce, puis d’augmenter quand le lait commence à couler (= quelques gouttes ou le jet?), mais chez moi quand les quelques gouttes arrivent et que j’augmente l’aspiration, ça s’arrête de couler…je me demande si j’utilise le tire-lait correctement, ou bien si le problème est anatomique (j’ai des petits tétons et j’ai l’impression que mon bébé tète plus vite et plus fort que le tire lait)?
    Pour vous donner une idée, la moitié du temps en 30 min je n’ai pas plus de quelques gouttes, et l’autre moitié je tire entre 10 et 30 ml, malgré des essais quasi quotidiens.

    C’est très compliqué !!

    En fait j’y arrive mieux au tire-lait manuel (60ml en 10-15 min le matin sur le sein non tété, je me dis que c’est pas si mal), mais ça finit par me faire mal à la jonction mamelon/aréole et je voudrais donc limiter son utilisation.

    Si vous pouviez me détailler un tout petit peu comment le lait doit se mettre à couler avec un tire lait électrique dans le cadre d’une utilisation correcte, et à quel moment faire les réglages (j’ai un modèle avec un variateur pour la vitesse et un pour l’aspiration), cela m’aiderait car je suis perdue…

    Merci beaucoup

    • @Sandrine
      Votre lait devrait couler aussi bien à l’électrique qu’au manuel.
      Vous avez quel modèle de tire-lait électrique ?

      • Sandrine

        Mince, je n’avais pas vu votre réponse!
        J’avais le modèle ARDO de Calypso. Entre temps je l’ai échangé contre le Lactaline de Ameda.
        Mais je n’ai pas eu plus de succès (même de l’énervement à force, ce qui n’aide pas), et j’ai laissé tombé, je l’ai renvoyé hier. Je suis un peu déçue de ne pas avoir réussi à m’en servir…
        Au final je m’en sors à peu près avec un manuel et ça ne me fait plus mal. Quand j’ai un sein très tendu je peux tirer 80-90ml sans trop de difficulté (en 15min), mais par exemple ce matin le sein que mon bébé n’a pas tété était relativement « mou » (bizarre pour un matin) et en 20 min je n’ai tiré que 20ml…

        D’ailleurs à ce propos j’ai une question: j’ai pour habitude de ne donner qu’un sein à mon bébé (et je change à la tétée suivante), cela lui suffisait jusqu’ici. Mais je reprends le travail lundi et je me demandais si je ne devais pas me mettre à lui proposer les deux seins le matin, car à un moment je vais avoir moins de lait en ne gardant que 3 tétées/24h, non?

        Est-ce que ça change quelque chose de donner 1 sein ou les 2 par rapport à la lactation?

        Merci beaucoup!

        • @Sandrine
          Si vous êtes plus à l’aise avec le manuel, gardez le manuel !
          Si votre bébé n’est pas satisfait avec un sein, il vous demandera le 2e. Il vous suffit de suivre votre bébé 🙂

          • Sandrine

            Bonjour,
            Merci beaucoup pour votre réponse!
            Et voilà , j’ai repris le travail depuis la semaine dernière, et j’ai déjà eu deux baisses de lait, les deux week-end derniers (=après la semaine d’adaptation et après la 1ère semaine de boulot).
            Pourtant je maintiens 3 tétées par jour et je tire une fois le midi avec le tire-lait manuel. Il est vrai que je tire assez peu: 80 à 140 ml en tout en passant ~15 min sur chaque sein (donc 40-70ml par sein). Vous pensez que c’est à cause de ces faibles quantités que j’ai une baisse de lait?
            Je prends des tisanes allaitement aussi.
            Le week end je donne 5 tétées/jour mais avec difficulté (seins « mous » l’après midi, bébé qui pleure car le débit est faible, tétées de 45min…c’est très difficile)…et le lundi, ça repart. Mais je ne sais pas combien ça peut tenir comme ça…est-ce que c’est déjà la fin?
            Je précise aussi que mon bébé de 4 mois a un RGO assez sérieux donc je ne voudrais pas augmenter le nombre de tétées (ça lui fait encore + mal).

            Merci par avance pour vos commentaires sur mon « cas »!

          • @Sandrine
            Cela veut dire que vous êtes particulièrement sensible à la stimulation. Si vous pouviez faire un 2e tirage en journée, cela devrait aider. N’oubliez pas non plus de proposer les deux seins à votre bébé.

  77. Bonjour,

    Je reviens vers vous pour une petite question. J’ai un gros stock de lait congelé qu’il va falloir que je passe dans les deux mois qui viennent sinon il ne sera plus bon.
    Jusqu’à présent, je tirais plusieurs fois dans la journée et réussissais à donner quasiment que du lait frais à mon bébé (qui a 5 mois 1/2). A présent, je pense tirer une fois de moins par jour mon lait et compléter par le lait congelé afin qu’il ne périme pas mais une fois que j’aurai épuisé le stock, je me demande si je vais pouvoir restimuler ma lactation pour fournir à nouveau que du lait frais?
    (En même temps je me dis que d’ici un mois mon bébé aura commencé les légumes, fruits donc aura peut être moins besoin de lait aussi…)
    Je voulais savoir ce que vous en pensiez.
    J’avais tellement peur de manquer de lait à la reprise de mon travail que j’en ai stocké énormément les 4 premiers mois pour faire des réserves. Finalement j’arrive à tirer suffisamment de frais pour les biberons de mon fils et aujourd’hui il faut bien que je fasse quelque chose de tout ce stock.C’est dommage de le jeter.
    Merci encore pour vos conseils

    • Valérie

      Bonjour,

      J’ai été dans le même cas. Pour ne pas jeter le lait, je l’ai donné à un lactarium. Cela vaut la peine de se renseigner, ils sont souvent en pénurie.

      • Bonjour,
        Merci pour votre réponse. Le soucis est qu’il y a tout un protocole a suivre avant de donner son lait au lactarium,je m’étais renseignée. Ils ne prennent pas du lait congelé depuis plusieurs mois sans démarche préalable.

    • @Cécile
      Votre lait peut être gardé au congélateur au moins un an, donc pas de souci 🙂

  78. Bonjour,

    J’ai repris le travail il y a 3 semaines, mon bébé a 4 mois aujourd’hui.
    J’arrive à tirer mon lait 3 fois par jour au travail. Il me faut tirer 3 fois pour avoir les 400 ml que boit mon bébé en mon absence 3 biberons de 130 ml qu’il prend en general entre 8H et 14h sachant que je quitte la maison vers 5H30 et rentre vers 17H.
    Jusqu’à présent j’avais réussis à conserver 3 tétées par 24h,(une de nuit, une de retrouvaille et une au couché) en plus de ces 3 tirages car mon bébé se réveillais une fois dans la nuit, le plus souvent vers 4h, ce qui m’arrangeait bien car je pars pour le travail vers 5h30.
    Mais ces temps-ci, il commence à faire ses nuits. Du coup je suis un peu perdue. Dois-je respecter son sommeil et dans ce cas là prévoir plus de lait tiré pour la journée, ce qui risque d’être difficile. L’autre jour je l’ai réveillé à 4h30, pour le faire téter avant de partir et il a été grognon (forcement je le réveille alors qu’il a rien demandé), sur le coup je me suis dis que je faisais n’importe quoi.Ce qui m’inquiètes dans le fait de supprimer la tétée de nuit, c’est que je crains une baisse de lactation, et une augmentation de besoins de lait tiré pour mon bébé la journée et j’ai peur de ne pas arriver à suivre..
    Qu’en pensais vous ?
    Merci pour votre site et pour votre réponse

  79. FLORENCE

    Bonjour!

    je dois reprendre le travail à 80% dans 3 semaines. Ma fille a 3 mois. J’ai été tentée par l’allaitement mixte, mais j’aimerai quand même essayer de maintenir un allaitement exclusif en gardant au moins 2 ou 3 tétées par jour, et en tirant mon lait au travail… (aux toilettes probablement car nous sommes en open-space
    :-/

    j’ai plusieurs questions:

    1/ comment gérer la transition, notamment la première journée d’absence, avec du lait frais, sans stock au congélo? comment tirer assez de lait si j’allaite à temps plein la veille?

    2/faut-il la préparer à prendre le bib? faire un test avec la nounou?

    3/ j’ai 50′ de trajet travail-maison: est-ce ok pour conserver le lait en sac isotherme?

    4/ j’allaite à la demande, c’est encore assez variable et irrégulier (entre 4 et 7 tétées par jour) comment savoir combien de biberons et quelles quantités dois-je laisser à la nounou pour la journée?

    Merci merci !

    Florence

  80. Elodie84

    J’ai pris la méthode 4 (ne pouvant pas tirer mon lait sur mon lieu de travail). Bien que la législation soit de notre côté, il est parfois très compliquer, selon sa structure de travail, de trouver un espace ou cela est possible et de faire accepter l’idée à son employeur :-/
    30 mn dispo pour manger et tirer son lait c’est très sportif mais bon… c’est pour la bonne cause!

  81. Cécile

    Bonjour,

    Mon bébé a bientôt 8 mois. Cela fait maintenant 4 mois que je tire mon lait tous les midi au travail et que je lui donne à la demande à la maison. Mon bébé ne prend plus de biberon le midi donc j’ai moins de lait à fournir à la nounou et j’ai encore un plein stock au congélateur à passer. Je prévois d’arrêter de tirer mon lait prochainement mais je me demande si l’allaitement au sein matin et soir à la maison suffira à entretenir une lactation. Qu’en pensez-vous?
    Merci pour votre réponse

  82. jessica

    Bonjour Véronique,
    ma fille a 3 mois et demi et je reprends le travail dans 15 jours.. Jusqu’à présent je ne lui ai jamais donné de préparation, mais j’avais toujours envisagé la solution n°2 car elle me semblait la plus simple…Mais voilà , le temps passe…. et je n’arrive pas à me résoudre à tester un biberon de préparation pour voir si elle l’accepte!! J’ai trop peur qu’elle refuse mon lait dès qu’elle aura goûté du lait infantile, et du coup je repousse chaque jour l’échéance!

    Je réfléchis donc de plus en plus aux solutions n° 4 et 5, cependant j’ai un rythme de travail assez soutenu et je ne suis sure de pouvoir tirer suffisamment au travail pour satisfaire ses besoins…par ailleurs je ne pourrai probablement conserver que 2 tétées par jour et non 3 compte tenu de mes horaires…

    Il faut donc vraiment que j’essaie au moins une fois le lait infantile pour être sure qu’elle l’acceptera si je n’ai pas assez de lait maternel à lui donner!!
    Je ne sais pas si d’autres mamans ont eu la même inquiétude que moi et si certaines ont expérimenté un refus du sein de la part de leur bébé dès lors qu’elles avaient introduit du lait artificiel?

    • @Jessica
      Les bébés préfèrent toujours le lait maternel qui est bien meilleur au goût. Donc ne vous inquiétez pas de ça.
      Par contre certains bébés préfèrent le biberon.

      • jessica

        Merci de votre réponse! elle prend des biberons de lait tiré de temps a autre avec son papa ou ses grand mères depuis ses 3 semaines et elle n’a jamais refusé le sein depuis donc j’ai bon espoir!!

  83. Gwendoline

    Bonjour, ma petite a tout juste 1 mois et je reprendrai le travail lorsqu’elle aura trois mois et 1 semaine. Je me pose beaucoup de questions sur l’allaitement exclusif , elle sera à la crèche de 7h30 jusqu’à 16h30 quatre jours par semaine, combien de biberons prévoir par jour, quelle quantité de lait, combien de temps avant faut-il commencer a tirer son lai pour le stocker, comment cela doit-il s’organiser a la crèche? De plus je ne sais pas encore si je pourrais tirer mon lait sur mon lieu de travail, si ce n’est pas le cas l’allaitement exclusif est-il possible? Je me sens un peu perdue.

  84. Laure

    Mon fils va avoir 8 mois. Actuellement, il tête le matin (les 2 seins vers 7h) et le soir (un côté retrouvailles à 19h et l’autre côté dodo vers 21h).
    Je tire mon lait le midi au travail. Je voulais tirer uniquement jusqu’à mes vacances d’été.
    Au retour des vacances, mon fils aura 10 mois. Je ne souhaite plus tirer à mon travail à la rentrée (j’ai déjà l’impression d’être une extraterrestre).
    Est-ce que les tétées du matin et celle du soir suffiront à maintenir la lactation ?

    Merci par avance pour votre retour.

    Merci aussi pour votre site qui est une source incroyable d’informations.

  85. Cécile

    Bonjour,

    J’allaite toujours mon fils de 10 mois 1/2.
    Lorsqu’il est gardé, il prend une tétée le matin, un yaourt le midi, 200ml de mon lait au goûter et une petite tétée le soir en complément d’un repas cuillère.
    Lorsqu’il est avec moi, il fait plusieurs petites tétées au cours de la journée.
    Mais voilà , lorsque je ne m’absente et que je ne peux l’allaiter (par exemple le soir), je tire mon lait et je me rend compte que la quantité est faible (50 à 100 ml max pour les deux seins).
    Je me demande donc si ses apports en lait sont suffisants. Il ne manifeste pas de faim entre les repas et sa courbe de poids est bonne. Il s’agit juste d’une inquiétude de ma part et je me demande si je dois à présent compléter la tétée du soir par un apport de lait artificiel.
    Merci pour votre conseil.

  86. Bonjour,
    Je reprends le travail le 16 septembre prochain. Ma fille que j’allaite exclusivement aura alors 3 mois et demi. J’ai commencé à faire un stock de lait au congélateur mais très peu pour le moment faute de temps (bébé beaucoup dans les bras ainé à s’occuper…)
    Je travaille à 70% en horaires atypiques (we, jours fériés, parfois d’apres-midi, parfois de journée…) et semaines atypiques dès foisje vais travailler une seule journée dans ma semaine d’autres fois 6.
    Il va être très compliqué de tirer mon lait sur mon lieu de travail et le soir j’arriverai rarement chez moi avant 22h. du coup je ne sais pas ce qui est la meilleure solution moi qui souhaite continuer à allaiter exclusivement ma fille. Négocier pour débaucher 1h plus t^t pour donner tétée du soi où utiliser les 2×30 min quand je peux pour tirer mon lait.
    Devrais-je réveiller ma fille en rentrant pour lui donner une tétée?
    Bref je suis complètement perdue et angoissée par rapport à tout ça. si vous pouvez m’éclairer.

    Claire

    • @Claire
      Si vous pouvez tirer votre lait pour qu’elle l’ait en votre absence, c’est très bien mais sinon, elle prendra un peu de préparation pour nourrisson et vous continuerez à l’allaiter à la demande quand vous serez avec elle.

  87. Bonjour,

    Je trouve votre blog vraiment fantastique: une mine de conseils!
    A mon tour, je souhaiterais témoigner et vous poser une question concernant mon allaitement et la reprise du travail.
    Voilà , j’ai une petite fille qui aura bientôt 7 mois. J’ai repris le travail il y a 2 semaines et elle est gardée en crèche (4 jours par semaine, 8h – 18h). J’appréhendais un peu la séparation et les repas à la crèche mais en quelques jours elle s’est très bien adaptée et a très bien accepté le biberon (dont elle n’avait jamais voulu avant)…
    Maintenant, les jours où je ne travaille pas, je l’allaite environ 5 fois par jour (matin, midi, goûter, 18h et avant de dormir) + parfois une fois la nuit si elle se réveille. Elle a commencé la diversification (1/2 à 1 pot de légumes le midi et une compote / un fruit au goûter).
    A la crèche, le midi elle a son pot de légumes + un biberon de lait maternel de 150ml, et au goûter 180ml de lait maternel + un fruit.
    Je tire mon lait au travail une fois le midi et selon la quantité que j’obtiens, je complète avec du lait congelé (j’avais fait quelques réserves les premiers mois).
    Cependant je me demande si je vais continuer sur ce schéma. En effet, même si je peux fermer la porte de mon bureau pour tirer mon lait tranquillement, ce n’est pas si simple. Les journées au travail passent vite et je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer à tirer mon lait. De plus je n’arrive pas toujours à provoquer la montée de lait, ce qui fait que cela me prends plus de temps et que je tire de plus faibles quantités (sans cette montée de lait je vais tirer environ 140ml en 20min, alors qu’avec la montée de lait j’en obtiens facilement 240). Du coup, je me dis qu’il serait peut-être plus simple d’arrêter de tirer mon lait au travail et je me pose quelques questions:
    – comment faire pour ne pas trop subir d’engorgements. Je m’explique: pour le moment, en allaitant 5 fois par jour quand je ne travaille pas, je suis obligée de tirer du lait sur mon lieu de travail le midi sinon j’ai les seins tendus et douloureux car engorgés… est-ce vraiment possible de n’allaiter que 3 fois par jour les jours où je travaille (matin, 18h et avant de dormir) tout en continuant sur un rythme de 5 fois par jour quand je ne travaille pas?
    – par quoi remplacer le lait maternel le midi et au goûter à la crèche? plutôt un yaourt (bébé ou pas?) ou plutôt du lait artificiel? (ceci quand j’aurai épuisé mes stocks de lait congelé bien sûr).
    Merci d’avance pour vos conseils!

    • @Sandy
      Vous pouvez commencer par ne tirer du lait que pour soulager les seins s’ils sont trop tendus. Petit à petit, vous n’aurez plus besoin de tirer et vos seins vont s’adapter.
      Idéalement, il vaut mieux remplacer votre lait par une préparation pour nourrisson si elle l’accepte.

      • Merci pour ces conseils! Par contre, quand je ne travaille pas (les mercredi et le weekend), puis je continuer à l’allaiter 5 fois par jour ou bien et ce que je risque encore des engorgements? Est ce que la lactation peut s’adapter avec 3 tetees lundi et mardi, 5 le mercredi, à nouveau 3 jeudi et vendredi, et 5 le weekend?

  88. Merci pour votre réponse mais je souhaite poursuivre allaitement exclusif. Est ce que je dois mettre ma fille au sein même si endormie à mon retour du travail?

    Claire

  89. Bonjour Véronique
    Mon fils aura 1 an en novembre prochain et je souhaite arrêter de tirer mon lait à ce moment là .
    Est ce que si il tête la nuit, le matin avant de partir vers 8h en le récupérant vers 17h30 puis pendant son repas vers 19h sachant que je ne travaille que 4jours et qu’il sera donc le mercredi et les week end a la demande cela sera suffisant pour maintenir la lactation ??

    Merci beaucoup

  90. bonjour Véronique
    Je suis ravie d’être tombée sur votre blog car mon pédiatre a tout de suite répondu que l’allaitement exclusif ne serait plus suffisant lorsque j’aurai repris le travail. Il m’a recommandé de passer à la préparation pour nourrisson mais je ne suis pas très convaincue.
    Au fait, je dois reprendre dans un mois, mon ptit bout aura 16 semaines et j’aimerai vraiment continuer l’allaitement exclusif jusqu’à 24 semaines. Pour le bib du matin je pensais tirer mon lait en même temps que sa tétée du matin et celui de l’après midi je le tirerais au travail dans la matinée. Comme je peux rentrer chez moi à midi bébé pourra être mis au sein 🙂
    Tirer le lait sur l’autre sein pendant que bébé tète suffira-t-il pour son bib de 9h30? Combien de ml devrais-je prévoir (le pédiatre m’a recommandé 120ml de préparation pour nourrisson à 9, 15 et 21h)?
    Merci beaucoup

  91. Bonjour, je reprends le travail la semaine prochaine et souhaite tirer mon lait. Ma fille a 5 mois, elle tète 5 fois par jour (matin, midi, goûter, soir et 1 fois la nuit). Et je tire mon lait 1 fois le soir avant de me coucher. Je conserverais les tétées du matin/soir/nuit et dois prévoir 2 biberons pour le midi et le goûter chez la nounou. Je ne sais pas si je dois prévoir 2 tirages au travail (un vers 11h et l’autre vers 15h), ce qui ferait des intervalles réguliers entre la tétée du matin (7h00) et celle du soir (19h30). Ou si je peux me permettre de faire 1 seul tirage au travail pendant la pause déjeuner, et le deuxième en rentrant à la maison vers 17h00 ?

  92. Bonjour,

    Tout d’abord merci pour votre site qui m’a rassuré de nombreuses fois.
    Nouvelle étape pour moi, concilier reprise du travail et allaitement.

    Je reprends le travail dans 1 mois et 1 semaine (ça compte 🙂 ) et je vais recevoir mon tire-lait demain.

    Je pense faire des réserves pour ma nounou, mais je me pose beaucoup de questions sur la notion de « quantité ».

    Mon bébé aura 3 mois et demi lors de son entrée chez la nounou. Je compte utiliser la solution 5. Pour l’instant elle tète souvent en gros vers : 1h45, 05h, 07h, 10h, 13h, 16/17h, 19/20h, 22/23h.

    JE n’arrive pas à dépasser la question du « combien ». Combien de lait dois-je donner à la nounou par jour ? Combien de lait doit-elle donner ? Et si je n’en laisse pas assez ?

    Ma nounou a allaité son fils jusqu’à ses 3 ans. Donc elle est sereine avec cette question et ne me mettra pas la pression d’emblée. Mais je sens peser la menace du lait en poudre au-dessus de ma tête.

    Merci pour votre retour.

  93. Bonjour,

    Je reprends le travail dans 3 semaines, et la période d’acclimatation chez la nounou dans 2 semaines. Bébé aura 3 mois le 29 décembre.
    J’ai déjà quelques réserves de lait au Congelateur du mois d’octobre car le premier mois d’allaitement a été compliqué et j’ai recommencer à tirer mon lait matin et soir pour faire des réserves pour la nounou.
    J’ai décidé de commencer à habituer bébé au biberon et à « baisser » ma lactation en journée à partir de la semaine prochaine en introduisant un biberon de LM l’après-midi pendant 3/4 jours, puis replacement de la tété de la matinée, puis celle du midi pour ne conserver que celle du réveil et celle du soir, plus la nuit quand bébé se réveille.
    Je souhaiterais en effet m’orienter ver la solution 4, car je ne pourrais pas tirer mon lait la journée et je me pose plusieurs questions :
    – si je conserve tété du réveil, tirage dans l’heure puis tété du soir – tirage dans les 2 heures qui suivent est-ce que cela suffira pour maintenir la lactation?
    – actuellement bébé tête 5 fois par jour avec une dernière tété entre 19h et 20h30, puis en général s’endore entre 21h et 22h et se réveille soit vers 4h, soit vers 6h. Quand je reprendrais le travail, je devrais le déposer pour 8h. S’il tête à 4h, faut-il que je le réveil vers 6h30 pour lui redonner à manger et tirer mon lait ensuite? Vaut-il mieux que je tire mon lait après la tété de 4h et que je l’emmène endormi chez la nounou? Ou que je tire mon lait après la tété de 4h et que je le réveille vers 7h30 téter?

    Je me pose beaucoup de questions mais j’aimerais que tout se passe pour le mieux pour bébé!

    Merci d’avance,

    Estelle

    • @Estelle
      2 tétées et 2 tirages devraient suffire.
      Vos 3 solutions sont possibles, à vous de voir ce qui fonctionne le mieux avec votre bébé

      • Merci pour votre retour et pour votre site qui est une vrai mine d’information et d’encouragement!

        J’ai 2 autres questions (ça réfléchit pendant le week end ;-)) :
        – Bébé aura 3 mois le 29 décembre et il me semble qu’il peut y avoir un nouveau pic de croissance aux alentours de cet âge. J’aurais déjà supprimé les tétées du matin et de l’après midi, voire démarré la suppression de la tétée du midi. Est-ce que, si pic de croissance il y a, je dois le remettre au sein « à volonté » pour que ma lactation du réveil et du soir s’adapte au besoin? Ou dois-je augmenter le nombre de biberon de lait maternel?
        – j’ai lu dans les échanges que l’on pouvait maintenir les tétées « à volonter » le week end et uniquement réveil et soir la semaine, est-ce que cela ne risque pas d’entraîner des engorgements la semaine? (Comme j’ai un déjà fait un à la maison accompagné d’un malaise, j’ai un peu peur que cela m’arrive au travail).

        Merci d’avance

  94. Bonsoir,
    Je souhaiterais également opter pour la solution 4 mais si j’allaite matin et soir en semaine et a la demande le week-end, comment mon corps peut-il savoir que c’est la semaine ou le week-end et s’adapter?
    -Combien de lait dois-je tirer afin que bébé en ait assez pour la journée?
    -Combien de temps avant la reprise dois-je donc commencer à adopter ce rythme afin que tout soit en place le jour j?
    Merci beaucoup

  95. Bonjour Véronique,

    Je cherche une réponse à mes interrogations j ai essaye de contacter les conseillères de la leche league mais injoignables!! J ai allaite a 100% ma petite depuis la naissance jusqu’à ses deux mois et demi ou on a introduit des biberons de lait en poudre pour la préparer à boire chez la nourrice car je ne peux pas tirer mon lait au travail. De plus j ai des horaires irréguliers! Et je travaille week end et jours fériés de manière aléatoire. Au début je voulais garder que la tetee du matin et du soir… Mais desfois je rentre et la petite dort deja et je ne veux pas la réveiller pour la tetee donc quand je sens mes seins trop pleins je tire un peu le soir. Du coup maintenant elle a 3 mois et demi j ai décidé de tenter de lui donner le sein à la demande quand je suis avec elle et du lait en poudre quand je ne suis pas la Qu elle boit avec nounou ou son papa… On verra si je suis engorgée ou pas. Parce qu en gardant deux têtees par jour seulement je sentais desfois que le soir ma fille s énervait au sein comme s il n y avait plus assez de lait pourtant quand je pressais mon sein du lait sortait… Pouvez vous me dire si je fais bien d allaiter à la demande quand je suis là malgré mes horaires décalés et irréguliers? Merci d’avance

  96. Bonjour et merci pour votre site, qui m’a permis de préparer assez sereinement ma reprise du travail. Mon bébé a 3 mois et j’ai repris le travail depuis 1 semaine avec la méthode 5. Je tire 2 à 3 fois par jour au travail en fonction des quantités tirées, puis allaitement à la demande le soir (2 à 3 fois avant de dormir, 1 fois dans la nuit et une fois le matin). Pour l’instant tout marche bien, avec une nounou qui donne pour la 1ère fois du lait maternel! J’ai quand même une question : une fois le lait tiré, puis-je conserver les téterelles dans une glacière (avec pain de froid) ou vaut-il mieux les mettre au frigo si je veux éviter de tout laver à chaque fois?

  97. Merci pour votre réactivité! En effet, je stocke mon lait avec mon repas dans un petit frigo commun, mais je n’ose pas y mettre mes téterelles. Et nettoyer tout ça 3 fois par jour dans les sanitaires, c’est assez contraignant. Pour l’instant presque aucun collègue n’est au courant, j’aime autant rester relativement discrète!

  98. Bonjour,

    J’ai repris le travail il y a 15 j, mon fils Camille a 4 mois. Jusqu’à présent je l’allaite exclusivement grâce au réserve de lait que j’avais faite avant la reprise mais mes stocks s’épuisent et je n’arrive pas à me tirer plus de 270 ml par jour en 3 tirages alors qu’à la crèche il boit 360 ml.
    Je travaille 4 jours, ces jours là il tète le matin une fois et deux fois le soir (il fait ses nuits) et prends 2 bib de mon lait à la crèche. Les 3 autres jours il tète à la demande (5 fois par jours en général).
    Je n’arrive pas à me résoudre à introduire un biberon de lait artificiel si près de la diversification. Existe-t-il une solution qui me permettrait de continuer l’allaitement exclusif?
    Merci

  99. Bonjour Véronique, je suis tombée sur votre blog il y a quelques mois lorsque je devais reprendre le travail et que je voulais absolument continuer à allaiter exclusivement mon bébé (elle aura 6 mois demain et on va commencer en douceur la diversification)
    Merci infiniment pour cette excellente initiative d’aider les mamans à poursuivre l’allaitement! Je tenais à partager mon expérience au cas où ça pourrait aider comme moi je l’ai été en parcourant tous les commentaires et articles du blog
    alors notre journée commence par une tétée puis je prend le chemin du travail avec un biberon et un freez pack. 10h tirage du lait au travail pour nourrir Loulou l’après-midi. (pas moins de 100ml car elle tète +/- 8 fois/24h). 12h30 de retour à la maison après 30mn de route, on fait la tétée de midi et on range bien au frigo le bib tiré la matinée. j’ai utilisé des petits biberons de 105ml où je mettais 50ml de chaque pour pouvoir réchauffer le lait en petite quantité. on récupère un bib propre et un autre freez pack (j’en ai 2 en tout) et ceux là serviront au lait tiré à 15h au travail. 17h on range au frigo (réglé a -4 degrés) le lait tiré que Loulou prendra le lendemain à 10h. Pour le lait de lundi 10h, ce sera donc du lait tiré au travail vendredi à 15h et bien conservé au frigo. voilà comment on a fonctionné pendant 2 mois (j’ai repris le travail à ses 4 mois) pour pouvoir allaiter Loulou les 6 premiers mois de sa vie. encore merci

  100. Bonjour,
    Ma fille a 4 mois et demi. Elle tête 5 fois par jour et je tire mon lait une fois par jour en plus pour faire ses réserves pour mes déplacements car en général dans ces cas là je tire et je jette mon lait Dans 3 semaines j’ai un déplacement professionnel de prévu. Je devrai m’abenter 10 jours. Je suis un peu inquiete parce que je travaille dans un milieu à peu pres exclusivement masculin et lors de ce déplacement, je vais devoir travailler entre 14 et 16h par jour dans une usine. Il n’y aura bien sûr pas de local possible pour tirer mon lait (la plupart du temps il n’y a même pas de toilettes pour les femmes). Il y a donc de fortes chances que je ne puisse tirer mon lait que le matin et le soir a l’hotel. (Mes collègues ne comprennent pas que je désire continuer à allaiter ma fille)
    Avec la fatigue et ce rythme là , j’ai peur de ne pas pouvoir continuer l’allaitement à mon retour. Ça me rendrait vraiment triste de devoir arrêter d’allaiter *à cause* du travail.
    Qu’en pensez-vous?
    Est-il possible de ne tirer que 2 fois par jour et de relancer l’allaitement à mon retour? Dois-je à tout prix essayer de tirer 1 fois de plus dans les toilettes en milieu de journée?
    Merci !

    • @Anne
      Je vous suggère de vraiment essayer de faire un 3e tirage car 10 jours avec 2 tirages, cela risque d’être difficile pour la lactation.
      Bon courage !

  101. Nathalie

    Bonjour. je suis la maman d’un petit Esteban de 4mois (7,5kg). Depuis sa naissance je tire mon lait. J’ai donné 13 litres au lactarium et j’ai stocké 19 litres au congèle donc pas de soucis au niveau du tire lait. Je reprends le travail dans 2 semaines. Bébé sera chez la nounou de 8h30 a 18h30. Je suis dans une entreprise de 50 personnes et J’ai peur de passer pour une extra terrestre si Je tire mon lait au bureau car personne ne l’a jamais fait. Je pense pouvoir m’enfermer dans un bureau pour être tranquile mais J’appréhende la réaction des collègues. D’un autre côté J’ai vraiment envie de continuer a allaiter Le matin, Le soir et Le week end et J’ai peur que si Je ne tire pas mon lait Le midi au boulo mes seins arrêtent de produire pour mon loulou. J’angoisse de penser a la séparation et je veux conserver ce lien avec bébé pour nous réconforter tous les 2 des moments d’absence. Petite question au passage, combien de lait Je dois décongeler et donner à la nounou pour des jounées de 10h?
    Merci d’avance pour votre réponse a une maman qui angoisse un peu 🙂

  102. clelia

    Bonjour,
    merci pour vos articles qui regorgent d’informations!
    Mon bébé a actuellement 3 mois et demi et je reprends le travail dans 10 jours.
    Je ne pourrais pas tirer mon lait sur mon lieu de travail quand je travaillerais l’apres midi (13h30-19h30) mais je continuerais à tirer mon lait matin et soir, et le midi quand je travaillerais matin et après midi.
    Est ce possible de ne pas tirer son lait pendant 6h?
    Merci de votre réponse

    • @Clelia
      Je trouve votre message à mon retour de congés.
      Oui c’est possible mais peut-être que les premiers jours vous aurez besoin de soulager un peu les seins manuellement.

  103. Geneviève

    Bonjour,

    Merci pour votre site et ses précieux conseils !
    Ma fille de 4 mois est entrée à la crèche il y a trois semaines quand j’ai repris le travail. Elle n’avait pas accepté un seul biberon avant son entrée en crèche, ce qui m’a beaucoup inquiétée. Finalement, elle a commencé à le prendre avec les puéricultrices mais par petites quantités. Elle commence maintenant à boire un peu plus mais seulement quand il s’agit de mon lait. La préparation pour nourrissons, elle n’en prend que 40 ml. Mon problème est que je n’ai pas de bonnes conditions pour tirer mon lait au travai, j’arrive à tirer 180 ml par jour, ce qui est trop peu pour couvrir les besoins de ma fille. Du coup, elle se rattrape la nuit en buvant toutes les 2-3 heures. Le pédiatre m’a conseillé d’introduire une purée de légumes à midi et une bouillie lactée le soir pour qu’elle passe de meilleures nuits et moi aussi. Les premiers essais ne sont pas très concluants. Elle n’avale pas du tout. J’aurais vraiment aimé pouvoir poursuivre un allaitement mixte et dormir un peu la nuit. Avez-vous un conseil à me donner ? Merci!

  104. DELPHINE

    Bonjour,

    j’ai lu beaucoup de chose mais je préfère vous faire un message pour être sure…
    Mon fils a 9 mois je l’allaite toujours et je n’ai pas encore repris le travail. Je vais reprendre dans 3 mois.
    Je voudrais continuer l’allaitement mais aux vues des commentaires précédents je ne pense pas pouvoir car le matin je ne suis pas sure de pouvoir donner le sein car je pars très tôt et je ne pense pas avoir le temps et le petit ne sera surement pas réveillé. Donc il n’y aurait que le sein le soir donc une ou 2 tétées et la nuit il ne prend plus le sein. ça ne sera donc pas suffisant pour garder une lactation sauf si je tire mon lait une fois au travail?

    D’avance merci pour votre réponse

  105. DELPHINE

    sans tirer mon lait au travail?

  106. Bonjour, je reprends le travail dans un mois, mon bébé aura alors 4 mois. Il fait ses nuits et tete 4 fois par jour, avec une premiere tetee vers 8h et la dernière vers 18h30-19h. Generalement je dois partir de la maison vers 7h15 (environ une heure de trajet maison-travail). Dois-je reveiller mon petit pour la tetee du matin? Est-ce qu’il saura attendre mon retour à la maison vers 18h30 pour une derniere tetee? J’appréhende beaucoup la separation, je tiens à ces tetees mais je veux aussi respecter le rythme de sommeil de mon bébé. Je ne me sens pas très soutenue par le papa… avez-vous ecrit un article sur la place du père dans l’allaitement? Merci d’avance!

  107. Bonjour Véronique,

    Un grand merci d’abord pour votre site tres clair et bienveillant 🙂
    J’allaite ma petite fille depuis sa naissance, elle aura 3 mois dans 1 semaine, date de ma reprise du travail.
    je souhaitais la sevrer en douceur pour préparer l’adaptation à la crèche mais la miss en a décidé autrement: refus absolu de tout ce qui n’est pas mon sein (nous avons tout essayé!y compris mon lait tiré)
    Par conséquent, je me sens un peu piégée et prise en otage de cet allaitement…
    Je m’oriente du coup doucement vers l’idée de continuer de la nourrir le matin et le soir (elle fait ses nuits) histoire qu’elle survive si elle continue de refuser de s’alimenter la journée. (Sachant que la crèche me mets déjà une grosse pression en commençant à me dire qu’ils ne pourront pas la garder si elle ne prends pas le biberon)
    Pensez vous qu’à à peine 3 mois, une tetee le matin (je serai sûrement obligée de la reveiller) et des tétées en grappe le soir (elle reste branchée au sein en général de 19h à 23h)puisse suffire à ma lactation si je tire une fois le midi au travail (en jetant le lait malheureusement)?

    De plus, je pars le week-end juste avant ma reprise du travail pour 48h, et je ne pourrait pas l’emmener. Je suis malade de stress car elle sera gardée par son papa et jusqu’à présent elle refuse de s’alimenter avec lui, même quand je quitte l’appartement. (Elle a juste accepté deux fois « par hasard » 60 ou 90ml de LA que je lui ai donné en jouant près d’une demi heure avec le biberon) Je sais que ce n’est pas plus dangereux que ça qu’elle jeune toute la journée si je l’allaite le matin et le soir mais là je serai absente du vendredi soir au dimanche soir… Est ce dangereux pour elle? J’avais pris mes billets il y a un bail, avant de savoir que ce serait autant l’horreur pour la nourrir sans moi… mais je ne peux pas éviter ce déplacement (éventuellement le raccourcir à 24h en reprenant de nouveaux billets d’avion et donc en perdant les premiers billets…)

    Si vous avez un conseil 🙂 …. je nage dans l’adrénaline pure là !!!

    • @Piline
      Votre fille acceptera de manger en votre absence car elle n’aura pas le choix mais elle risque quand même de beaucoup pleurer…

      • Merci beaucoup pour votre réponse qui m’a permis de faire un choix. J’ai changé mes billets (ouille ouille ouille le tarif!) et je fais l’AR dans la journée, donc je la laisserai à son papa de 6h du matin à 18h le soir, je pense que ce sera plus gérable comme absence… Pour elle et pour moi, car j’en étais malade de l’imaginer souffrir et hurler pendant 48h.

        Pensez vous qu’à à peine trois mois d’allaitement je serai capable d’assurer une tétée le matin (je serai sûrement obligée de la réveiller) et deux tétées le soir au moins le temps qu’elle s’adapte aux biberons à la crèche? Sachant que je pourrai tirer une fois le midi au travail (en jetant le lait malheureusement), et que, ayant pris un 80%, je pourrai allaiter à la demande les vendredi, samedi et dimanche?

  108. Bonjour Véronique,
    Merci pour votre site et pour toutes ses informations ! Alors ma fille de 4 mois est allaité exclusivement et depuis sa naissance je tire mon lait pour intégrer le papa et pour quand on sort pas là . Elle accepte très bien le biberon. Il y’a un mois elle est passé à 150ml au biberon.

    Elle a commencé la crèche il y’a 2 semaines et depuis ne boit plus sa quantité habituelle, elle tourne autour de 100ml et le premier jour 20ml seulement ! A la maison aussi ses quantités au biberon ont baissées.
    Est-ce lié au changement ?

    Je pensais demander à la crèche de garder les restes des biberons (2 de 150ml) pour que je puisse les ramener chez moi, mais le lait est -il encore bon ? (il est transporté en sac isotherme avec pain de glace le matin et gardé au frais à la crèche). Qu’en pensez-vous ?

    Autre point elle ne passe que 8h à la crèche il me faut donc un 3e biberon de 150ml pour que papa lui donne le matin avant de partir mais j’ai du mal…

    Je continue de tirer mon lait le matin et le soir et j’arrive à avoir 300ml par jour. Elle ne fait pas encore ses nuits et tête 2/3 fois entre 20h et 7h du matin.

    Que faire pour augmenter les quantités tirés ? je ne peux pas tirer sur mon lieu de travail 🙁
    Merci

    • @Marie
      Oui le changement de quantités peut être du au changement de rythme.
      Oui vous pouvez récupérer le lait non bu à la crèche.
      Difficile d’augmenter les quantités tirées si vous ne pouvez pas tirer sur votre lieu de travail…

  109. bonjour,
    j’allaite ma fille depuis 9 mois et je reprend le travail dans 2 semaines.je l’allaite exclusivement au sein et j’ai commencé la diversification à ses 6 mois.nous en sommes à 4/5 tétées par jour,purée de légumes midi et soir et compote au gouter.
    je travaille 6 jours sur 7 mais ce sont seulement des demi-journées.
    elle ira à la crèche et ne loupera qu’une tétée à chacun de ses séjours là -bas, j’essaie de tirer mon lait mais il n’y a pas vraiment de résultat( quantité très faible), pensez vous qu’on puisse remplacer la tétée du midi et/ou du gouter par un laitage et si oui lequel?ou devons nous tenter un biberon de lait artificiel( sachant qu’elle n’a pas voulu prendre le bib quand nous avions essayé pour ses 6 mois)?
    merci pour votre blog et pour votre réponse
    cordialement,
    Maeli

  110. Milkywaytoheaven

    Bonjour Véronique,
    Maman allaitante depuis 5 mois et demi, j’ai recommencé le boulot d’abord à mi-temps (demi journées) puis plein temps dans 2 mois et demi, ma fille aura alors 8 mois. J’essaie de tenir le cap avec l’allaitement comme je peux avec le tire-lait mais c’est épuisant surtout que je ne déborde pas de lait… Je tire 200ml le matin au boulot puis encore 200 sur la journée que ma fille boit à la Creche le lendemain vers les 9/10h puis fin de matinée . En général je l’allaite avant de partir vers 6h (une tt prend toujours 3/4h ) et en allant la chercher vers 14/15h. Alors mon soucis c’est que j’ai donné le feu vert pour diversifier (elle adore!) mais du coup ils ont remplacé la tt fin de matinée par un repas (soupe +puree de légume avec pdt) et ma louloute semble rassasiée. Elle rest accrochée à mon sein pendant une bonne heure à notre retour puis reprend vers 19h une tt avant d’aller au lit. (Souvent vers 20h30).
    Depuis qq jours elle se réveille plus tôt (4/5h) pour remanger…
    Alors voilà mes questions:
    le repas peut-il remplacer la tt? La nouvelle tt aux aurores ne serait pas une « séance de rattrapage »? Doit-elle prendre 1bibi (LM) avant le repas?
    A quel moment lui donner les fruits? (j’essaie de garder un des 2 Repas bio…) et en quelle quantité? J’ai acheté des céréales de riz pour épaissir mais je ne sais pas quoi… J’avais entendu qu’elle tiendrait mieux le coup (plus longtemps) pour la nuit mais je ne veux pas supprimer la tt ni tirer mon lait (j’essaie d’éviter cette corvée si je peux) .
    Mon homme me tanne pour lui donner du lait en poudre avec les céréales pour la gaver pour dormir… Cela crée évidemment des tensions.
    Bref je me sens un peu perdue et peu soutenue, heureusement que des sites comme celui-ci LLL ou des forums existent…! C’est le branle-bas de combat!
    Merci d’avance!
    Belle soirée!

    • @Milkywaytoheaven
      Le repas de solides ne doit pas remplacer le lait et oui elle se rattrape avec une tétée de plus en votre présence. Il faudrait toujours proposer un biberon de lait avant les solides. D’autant plus, que la soupe n’est pas assez nutritive.
      pour les fruits, vous pouvez les proposer après n’importe quelle tétée. C’est votre fille qui décidera alors de la quantité qu’elle souhaite.
      La gaver le soir ne la fera pas mieux dormir, au contraire…

  111. Bonjour,

    Je vous remercie pour ce blog qui est une mine d’informations et qui m’a beaucoup aidé pour mon allaitement. J’allaite ma fille depuis 4mois et demi et j’ai toujours eu bcp de lait et un ref ( j’ai toujours tiré mon lait avant la tétée du matin ce qui rendait les tétée bien plus confortable une fois le ref passé et ça m’a permis de faire du stock). J’ai repris le travail il y a une semaine. Pour l’instant je tire 200ml sur un sein à 7h, ma fille tête l’autre sein à 8 h puis deux biberons de 200ml de lait maternel chez la nounou sauf le vendredi ou elle n’a qu’un bib car je la récupère plus tôt, le soir petite tétée de retrouvaille vers 18h et tétée du soir à 20h. Ma fille ne tête pas la nuit. Tétée à volonté le weekend qd je suis avec elle. Je n’ai pas tire mon lait au travail et n’ai pas eu d’engorgement cette semaine. J aimerais maintenir mon allaitement le plus longtemps possible et je suis inquiète d’une baisse de lactation car mes seins sont très souple ce weekend et ma puce s’agace un peu au sein car elle a l’habitude d’un débit important. Au départ je pensais tirer une fois de plus le soir en me couchant mais je n’ai pas eu le courage car j’étais trop fatiguée. Pensez vous que ma lactation peut se maintenir avec ce rythme où dois je mettre en place un tirage en plus le soir?

    Je vous remercie pour votre aide

    Marie

  112. Merci pour votre réponse. Y à t’il une quantité de lait produite par 24h? Je m’explique, ce weekend j’ai maintenu le tirage du matin (200ml) + tétée à la demande. Ai je intérêt à ne pas tirer les jours ou je suis avec ma fille pour qu’il y ait plus de lait disponible lorsqu elle tete à la demande? Ou bien à lui donner le lait que j’ai tiré le matin dans un bib par exemple ?

  113. Bonjour !
    Tout d’abord un grand merci pour cette page, qui donne de nombreuses pistes pour continuer sereinement l’allaitement le plus longtemps possible.
    Je reprends le travail dans une semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi de 7h30 à 17h30), et j’allaite ma fille de 4 mois. Pour les besoins de la période d’adaptation chez la nounou, et afin de reprendre le travail l’esprit tranquille, ma fille prend déjà un biberon de 150 ml de LA à peu près tous les jours, sans aucune difficulté.

    Je souhaite continuer mon allaitement le plus longtemps possible, sans pour autant tirer mon lait au travail.
    J’ai bien saisi qu’il fallait essayer de donner un max de tétées (j’essaierai donc de mon côté : tétée le matin, puis tétées à volonté le soir…sachant que ma louloute est une couche tard mais qu’elle fait ses nuits !)
    Le conseil « tétées à volonté dès que maman est là  » me laisse assez perplexe…cela signifie-t-il bien que je ne dois donner aucun biberon de LA à ma fille les mercredis et les week-ends ? Avec ce système, j’ai l’impression que je vais me retrouver avec les seins engorgés les lundi et jeudi, et un bébé pendu à mes seins pendant mes jours de repos…non ?

    • @Laure
      A priori c’est la meilleure chose à faire et les seins s’adaptent. Mais vous pouvez aussi trouver une autre solution meilleure pour vous.

      • Bonjour

        Eh bien je vais tenter de faire ainsi, en espérant que mes seins s’adaptent rapidement à ce rythme « yoyo » et que bébé suive. J’essaierai de donner des nouvelles dans jours/semaines à venir…cela pourra peut-être aider d’autres mamans !

        • @Laure
          Ce sera avec plaisir !

          • Laure

            Quelques petites nouvelles 1 mois et demi après la reprise du travail. Je tiens le coup mais pas facile ! Ma fille ayant l’habitude de prendre 3 biberons chez la nounou, dont le dernier à 16h30, j’ai eu l’impression de faire du gavage plus qu’autre chose en la mettant au sein au retour du travail à 17h30, j’ai donc rapidement arrêté ça et connaître une vraie tétée plus tard dans la soirée. J’essaye de tirer un max de lait le midi (à la main, dans l’évier des toilettes !), non pas par confort mais pour maintenir un maximum la lactation. Cela reste difficile les jours où je suis à la maison, beaucoup de tétées et les seins mous…c’est assez frustrant car cela relance la lactation pour les jours d’après…jours où je suis au boulot haha. Je me motive en me disant qu’elle aura 6 mois dans 15 jours, la diversification n’est pas loin, cela ira peut-être mieux…

          • @Laure
            Merci de ce retour et bon courage !

  114. Bonjour,

    Je vous remercie pour l’ensemble de vos articles qui m’ont beaucoup aidé. J’ai lu l’ensemble des commentaires sous cet article et pourtant je n’arrive pas à prendre une décision quand à ma reprise. Mon enfant aura presque 10 mois et il tête actuellement 4 fois par jour avec 2 grosses tétées le matin et le soir. Etant donné que je reprends à temps partiel, je ne travaille que 3 jours et je serais rentrée pour la tétée de quatre heure 2 des 3 jours. J’ai choisi de ne pas tirer mon lait au travail car j’étais trop fatiguée pour faire un stock. Nous avons donc décidé de donner un laitage à mon enfant les 3 midis ou je ne suis pas la. En effet, il n’a jamais bu au biberon. Je ne sais pas si c’est la meilleure solution. Nous voulons ce qui est le mieux pour lui. Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

  115. Filutrion

    Bonjour,

    Merci pour votre site qui est juste génial. On se sent parfois bien seule dans la gestion de l’allaitement et parfois l’impression d’être un extra-terrestre pour les autres, alors que mon fils n’a que 5 mois !

    Je n’ai pas trouvé de réponse à mes questions, alors je tente…
    Je reprends le travail dans dix jours et je n’ai pas commencé le sevrage de mon fils. Il a actuellement 4 tétés par jour. Je pensais garder celle du matin et celle du soir.

    J’ai lu qu’il était difficile de maintenir la lactation en ne gardant que deux tétées. 2/4 cela vous semble t’il envisageable sans compromettre la poursuite de l’allaitement ?

    Une autre solution serait de tirer mon lait à midi (+ LA pour le goûter ou tirer mon lait une autre fois le soir avant d’aller dormir). Mais je ne sais pas si c’est gérable et si je ne risque pas d’avoir de gros engorgements (ce qui m’arrive de temps en temps).

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    • @Filutrion
      Avec seulement 4 tétées par 24h, cela veut dire que vous avez une grosse capacité de stockage donc dans votre cas, 2 tétées par 24h peuvent marcher si vous reprenez les 4 tétées, les jours où vous ne travaillez pas. Mais je vous suggère d’emporter un petit tire-lait au travail les premiers jours pour soulager les seins et éviter l’engorgement.
      Si vous pouvez tirer votre lait au travail, faire un tirage le midi est évidemment une solution.

      • Filutrion

        Un grand merci pour votre réponse très rapide ! Et encore merci pour votre site, une vraie mine d’or.

  116. Esther Atlan

    Bonjour,

    Comme beaucoup de maman j’étais à la recherche de conseils sur l’allaitement et j’ai trouvé votre site! Je rencontre actuellement quelques difficultés dans mon allaitement ce qui m’a motivé à ecrire. Ma fille aura 4 mois à la fin de la semaine et je l’allaite exclusivement jusqu’à présent dans souci. J ai repris le travail depuis 3 semaines et je tirais mon lait 2 fois par jour (env. 150 à 180ml à chaque fois), avec 3 tétées en plus, matin, soir et nuit, et à la demande vendredi samedi dimanche
    (Je travaille de la maison le vendredi) . La semaine dernière pour la 1ère fois ma fille a fait ses nuits (3 dans la semaine) et depuis ce week end j’ai l’impression d’avoir moins de lait. J’ai tiré mon lait hier et ce soir, 30ml au total en restant 10mn sur chaque sein
    … Je prends des tisanes de fenugrec depuis 2 jours, et par ailleurs ma fille ne se plaint pas au sein. Est ce que vous pensez que cela peut repartir ou vais je devoir passer au lait en poudre pour la nounou la journée? Ça n’était pas mon souhait donc ça n’est pas facile à accepter…
    Merci pour votre aide,

    • @Esther
      C’est sur les heures de tirage habituelles que vous avez tiré 30 ml ? Si oui, je pense que vous avez dû stresser et donc bloquer le réflexe d’éjection du lait. Essayez de vous détendre au maximum et de vous faire confiance. La lactation ne s’arrête pas en n coup comme ça…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Sevrage « Comment vivre marié quand on est con et pleurnichard - [...] J’avais commencé à écrire cet article il y a quelques jours. Arrivée à la fin du paragraphe précédent ça…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *