« Vous ne nous laissez pas une quantité de lait suffisante pour la journée ! »

quantité de laitQuelle mère qui tire son lait n’a pas entendu cette phrase de la part de la nounou ou de la crèche ?

C’est un classique mais c’est toujours aussi stressant pour la mère qui l’entend. Voyons donc ensemble pourquoi on vous fait cette remarque et pourquoi elle est souvent injustifiée.

La plupart des personnes qui s’occupent de bébés ont comme référence les bébés nourris aux préparations pour nourrissons. Or, si l’on suit les recommandations des pédiatres et des boites de préparations pour nourrissons, ces bébés prennent au fil du temps des biberons de plus en plus conséquents et moins souvent.
Par exemple, on recommande de donner quatre biberons de 210 ml par jour à quatre mois. Or la plupart des bébés allaités ne mangent pas de cette façon : ils tètent beaucoup plus souvent et souvent encore la nuit et mangent donc de plus petites quantités à chaque prise alimentaire.

La personne qui s’occupe de votre bébé est donc habituée à des bébés qui prennent l’essentiel de leurs apports alimentaires en journée. Si on prend l’exemple précédent, elle s’attend donc à donner deux biberons de 210 ml sur la journée.

Mais si votre bébé est habitué à téter encore huit fois par 24 heures, dont deux tétées la nuit par exemple. On sait qu’il prend en moyenne 750 ml par 24 heures. Cela fait donc des tétées de 90 à 100 ml environ.
Si vous êtes absente de 8 heures à 18 heures, cela correspond environ à quatre tétées de 90 à 100 ml, soit 4 biberons de 90 à 100 ml.

Vous remarquerez que le total dans les deux cas est à peu près équivalent : 420 ml pour le bébé au biberon pour 360 à 400 ml pour le bébé allaité. Mais la répartition est différente.

Et surtout, la façon de boire le biberon joue énormément dans la sensation de satiété d’un bébé. Cette sensation de satiété arrive environ un quart d’heure après le début d’un repas. Si l’on mange trop vite, on mange trop. Pour le bébé, c’est la même chose : s’il boit son biberon en 5 minutes, il n’a pas la sensation de satiété et réclame de plus grandes quantités, jusqu’à avoir la sensation de l’estomac distendu qui le fait s’arrêter. Mais cela n’est pas bon pour lui. C’est un peu comme si on lui faisait faire un repas de noël à tous les repas.

Il est donc particulièrement important de faire attention à la manière de donner le biberon pour que celui-ci dure de 15 à 20 minutes.

En résumé : les bébés allaités prennent en général de plus petits biberons plus fréquents qu’ils ne doivent pas boire en moins de 15 à 20 minutes.

Et si vraiment votre bébé a encore un peu faim, ce n’est pas bien grave et il fera alors une grosse tétée de retrouvailles !

Et vous, vous a-t-on fait cette réflexion ?

Articles en rapport :

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

 


25 Comments

  1. Oh que oui ! Pour ma première fille, la nounou -adorable au demeurant- ne connaissait pas DU TOUT les bébé allaités. Elle était d’accord pour donner mon lait et on en avait bien discuté,pas de problème. Sauf que les vieux réflexes prennent le dessus, je comprends bien! (du genre commencer à introduire des purées de légumes dans le bib de lait maternel pour « habituer au goût » -ah ah ah !).
    Bref, elle me disait que ma fille finissait tous ses biberons et qu’elle les buvaient très vite. J’ai bien insisté sur le fait qu’il fallait lui faire prendre doucement.

    Mais je pense -aujourd’hui- que, inconsciemment, une nounou est contente quand un bébé mange bien et beaucoup. Cela veut dire qu’il va bien, qu’il est bien avec elle, elle sera fière de le dire aux parents, comme pour dire qu’elle fait bien son travail. C’est mon interprétation, évidemment, je serai curieuse d’avoir les avis des autres parents.
    Du coup, je pense que cela la valorisait de me dire que ma fille buvait beaucoup (et cela m’a fait acheter des préparations en poudre « au cas où », qui ont un peu servi). Mais je ne l’ai pas vécu du tout comme quelque chose de négatif.

  2. Doumont Françoise

    Bonjour,

    Je suis directrice de crèche depuis 7 ans. Ayant allaité mes enfants, je sais donc qu’un bébé allaité boit de plus petites quantités, plus souvent et en plus longtemps (même si les tétines de biberon ne sont pas vraiment adaptées mais c’est un autre sujet).

    Je demande aux mamans de fractionner leur lait en quantités différentes au moment de la congélation afin de pouvoir gérer deux choses : les quantités données et … éviter le gaspillage (je déteste jeter du lait maternel lol)

    Je me bats depuis des années pour faire comprendre aux gens (et aussi aux mamans allaitantes) qu’on ne considère pas un bébé allaité de la même manière qu’un bébé allaité au lait en poudre. Et d’ailleurs, le cliché du bébé qui boit des grosses quantités de lait en poudre en fonction de son âge, c’est aussi très réducteur. Chez nous, les bébés ne boivent pas deux fois les mêmes quantités, on s’adapte c’est tout.

    Par contre je conseille aux mamans allaitantes de constituer une réserve de lait au moment des tétées en direct afin d’avoir toujours du lait au congélateur en attendant de nous l’apporter.

    • @Françoise
      Merci beaucoup pour ce témoignage !

    • Ca fait plaisir de voir le commentaire d’une directrice de crèche ! De ce que j’ai pu entendre/lire, toutes ne sont pas comme vous, beaucoup ne savent pas encore « gérer » les bébés allaités (je crois que certaines crèches n’acceptent toujours pas le lait maternel).

      Avez-vous des informations/modules à ce sujet pendant votre formation? Ou savez-vous si cela pourrait être un jour au programme ?

  3. Jennifer

    Pour mon cadet c’est effectivement la réflexion que j’ai du gérer : votre bébé semble avoir encore faim lorsqu’il a fini son biberon qu’il boit très vite ; pourriez vous nous apporter plus de lait ? Bébé très bien portant et tétant encore à volonté lorsqu’il était avec moi y compris la nuit. Je n’étais pas inquiète mais j’ai fait des efforts pour tirer un peu plus de lait… Et lorsque j’ai donné ces quantités plus importantes petit choux ne terminait pas ses bib…
    Bon courage pour les superwoman allaitantes en travaillant !

  4. je n’ai jamais eu cette remarque de ma nounou, mais le premier jour de garde pour mon fils, il a bu plus de 600ml! j’ai dit à la nounou de donner plus lentement car c’était trop, il s’est ensuite calé sur 4 biberons de 100ml pour 10h de garde.

    Ma fille ne buvait presque rien au début, là elle est à 4 biberons d’environ 90ml.

  5. Chrystelle

    Heureusement je n’ai jamais eu cette remarque. Je tire 300 ml par jour en moyenne. Mon fils boit 3 bib par jour, des volumes très irréguliers à chaque prise mais l’ensemble fait toujours moins de 300ml. Ma nounou est une perle qui suit le rythme des enfants plutôt que des règles strictes et respecte les choix des parents. En plus elle a facilement adopté votre fiche pour gérer la conservation du lait. J’avoue que ne pas tirer suffisamment de lait était une de mes craintes avant de reprendre le travail. Au final, peu importe que je fasse 2 ou 3 tirages, peu importe que les volumes soient très différents entre 2 tirage, je me retrouve toujours avec le même volume final à la fin de la journée. Je peux donc témoigner que les seins adaptent leur production à la demande du bébé!

  6. Stéphanie

    Le problème que je rencontre avec ma fille de 3 mois, c’est que pour qu’un biberon de 100ml de lait maternel dure 15 à 20min, il faudrait lui donner 10ml par 10ml. Ca la fait hurlé famine à chaque pause!! Dois-je la laisser manger ainsi 3 fois par jour (hors tétées)?

  7. Dorothée

    Bonjour,
    Bravo et un très grand merci pour ce super site !
    Ma fille de bientôt 8 mois va à la crèche et prend 2 bibs de ~210 à 250ml en journée puis tète le matin et le soir et ne se réveille pas la nuit (ça fait d’ailleurs 4-5 mois qu’elle ne fait que 4 repas/tétées au sein par jour)
    Je pense qu’elle prend ~100ml par sein donc on est loin de 800ml de lait préconisés…
    Je commence à la diversifier, elle aime bien les purées mélangées avec mon lait ainsi que les compotes.
    Je crains qu’elle « manque » de lait même si elle ne se plaint pas et semble repue à chaque fois ; je commence toujours par la téter puis enchaîne avec la purée et la compote.
    Un laitage style petit suisse peut-il compenser l’éventuel manque de lait ?
    Bizarrement, depuis 2 jours, je tire tout juste 100ml vs les 180ml habituels, donc je crains de ne pouvoir satisfaire l’appétit de mon bébé.

    Merci beaucoup

  8. Bonjour,
    ma fille de 5 mois vient d’avoir sa visite et n’a pris que 250g en 1 mois et entre le 3e et le 4e mois quasiment rien. Le docteur me dit que son évolution est harmonieuse, qu’elle est bien éveillée donc pas de problème mais je me pose des questions. En effet, les personnes qui gardent ma fille me disent qu’elle a encore faim (elle prend des biberons de 130-140ml 3 fois par jour quand je travaille) car elle pleure en fin de tété. De plus depuis 2-3 semaines elle s’énerve au sein au bout de 2-3 min. Je suis obligée de la changer de sein plusieurs fois par tété alors qu’avant elle ne prenait qu’un sein sans problème. Je suis un peu perdu, je me demande si j’ai encore assez de lait… Qu’en pensez vous?

    • @Elodie
      Il y a certainement un problème car cette prise de poids n’est pas normale.
      Je vous suggère de prendre RDV avec une consultante en lactation certifiée IBCLC pour faire le point.

  9. Chrystelle

    J’ai eu de la chance, le mien arrivait à ne pas finir ses bib de 100ml alors qu’il prenait seulement 3 bib de 100 par journée de garde. Vu son plaisir à téter, je dirais qu’il se réservait pour les tétées au sein…

  10. il est parfait cet article!
    je vais constituer un petit répertoire d’informations à donner grâce à vous!
    Merci de nous soutenir,nous les mamans allaitantes <3

  11. Lucie

    J’allaite mon fils de 4 mois 1/2 et amène mon lait à la crèche (2 biberons de 180ml). A leur demande, j’avais acheté une boîte de lait en poudre qu’ils pouvaient ouvrir au cas où, avec mon accord. Et puis c’est ce qui est arrivé hier, et je me rends compte que cela m’ébranle bien plus que je ne le pensais, je croyais que je l’aurais allaité en exclusif jusqu’à ses 6 mois.
    Je m’en veux de ne pas en avoir reparlé avec la crèche, et je me sens un peu découragée pour l’avenir. En même temps c’est fait, et ce n’est qu’un biberon de lait artificiel, le bénéfice de l’allaitement va bien continuer non?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *