Comment organiser son retour au travail ?

organiser son retour au travailVoilà, vous connaissez la date de votre reprise de travail et vous avez choisi de poursuivre votre allaitement en tirant votre lait. Comment vous organiser pour que tout se passe au mieux ?

  • Trouver un mode de garde qui accepte de donner votre lait.
  • Obtenir de la crèche (si c’est votre cas) leurs conditions d’acceptation du lait maternel.
  • Organiser avec l’assistante maternelle (si c’est votre cas) l’utilisation de votre lait.
  • Prévoir de louer le tire-lait qui convient le mieux à votre situation.
  • Prévoir les quantités dont aura besoin votre bébé et à quel moment les tirer.
  • Prévoir le transport de votre lait.
  • Vérifier que votre lait ne se prédigère pas.
  • Vous renseigner sur vos droits au travail : quel est votre statut ? Que dit votre convention collective ?
  • Trouver un endroit pour tirer votre lait au travail.
  • Passer en revue votre garde-robe : avez-vous des vêtement pratiques pour tirer votre lait ? Pour donner une tétée de retrouvaille à la crèche ou chez l’assistante maternelle ?

Et vous, comment vous êtes-vous préparée à la reprise du travail ?

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

3 Comments

  1. Mypostalbox

    Reprise du travail à 4 mois post-partum. J’ai pensé…à tout ce que vous avez noté ! Cependant, mon entreprise n’est pas équipé d’un local dédié au tire-allaitement mais d’une petite remise propre, pourvue d’une chaise, table, prise de courant (pour brancher le tire-lait) et d’un verrou qui ferme de l’intérieur pour être tranquille ! J’ai prévenu mon patron, lorsqu’il voit de la lumière ou que la porte est fermée, il n’insiste pas 🙂
    J’ai souhaité m’equiper personnellement, j’ai donc investi dans un tire-lait portatif: le Swing maxi de Medela,petit,léger,simple d’utilisation, sur secteur ET à piles au besoin. Je tire 2x par jour les biberons que je donne à la crèche le lendemain. Il était important pour moi de pouvoir continuer l’allaitement exclusif pour ma fille. J’ai conscience être chanceuse que tout se passe bien, et je souhaite bon courage à toutes les mamans qui souhaitent évoluer dans ce sens.

  2. Mypostalbox

    Au passage, merci pour cet article et ce blog plein d’infos hyper intéressantes

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *