Allaitement et contraception

allaitement et contraceptionSi vous reprenez le travail, a priori vous n’avez pas prévu bébé suivant pour bientôt. Du coup se pose la question de la contraception (encore qu’entre le bébé qui se couche tard, se réveille la nuit et la fatigue du boulot, je ne sais pas si vous prenez beaucoup de risque 😉 ).

La première des contraceptions lorsque l’on allaite, c’est l’allaitement ! Dans certaines conditions évidemment.

En 1988, sous l’égide de l’OMS de l’UNICEF et de FHI (Family Health International), la conférence de Bellagio a établi un consensus pour l’utilisation de l’allaitement comme méthode de contraception. Ils ont ainsi établi la MAMA (Méthode de l’Allaitement Maternel et de l’Aménorrhée). Si une femme allaite exclusivement, à la demande, qu’elle n’a pas eu de retour de couches (c’est-à -dire pas de saignement à partir du 56e jour post-partum), et que son bébé est âgé de moins de six mois, elle est protégée vis-à -vis d’une nouvelle grossesse à 98%. Si vous ne répondez pas à au moins un de ces critères, vous ne pouvez pas compter sur l’allaitement comme méthode de contraception.

Il est à noter que lorsque la fréquence des tétées augmente, qu’il n’y a jamais plus de quatre heures entre les tétées de jour et six heures entre les tétées de nuit, l’efficacité de la méthode monte à 99%. Si vous tirez votre lait pour qu’il soit donné au biberon à votre bébé en votre absence, l’efficacité de la méthode baisse à 95%. Si vous continuez cet allaitement exclusif au-delà des six mois de votre bébé (parce qu’il refuse les solides par exemple), l’efficacité de la méthode est de 92% jusqu’à un an.

C’est une méthode qui a l’avantage d’être gratuite, de n’induire aucun effet secondaire chez la mère ou l’enfant, de ne pas interférer dans la vie sexuelle, d’être écologique et de pouvoir être utilisée partout dans le monde par toutes les populations.

Si vous ne souhaitez pas une nouvelle grossesse, que vous ne répondez pas aux critères de la MAMA, ou que vous souhaitez utiliser une autre méthode de contraception, il existe d’autres possibilités.

Les méthodes barrières : préservatif masculin ou féminin, cape cervicale ou diaphragme (à partir de six semaines post-partum) sont utilisables sans restriction. Ils peuvent être accompagnés d’un lubrifiant vaginal chez les femmes qui constatent une sécheresse vaginale pendant l’allaitement.

Le DIU ou stérilet peut être posé immédiatement après l’expulsion du placenta ou quatre semaines après la naissance. S’il s’agit d’un stérilet au cuivre, il ne pose aucun problème avec l’allaitement. S’il s’agit d’un stérilet libérant de la progestérone, il est compatible avec l’allaitement mais peut poser les mêmes problèmes qu’une contraception hormonale orale.

La pilule microdosée (Microval ou Cérazette), est compatible avec l’allaitement. Cependant il vaut mieux attendre six semaines post-partum pour débuter la prise afin de laisser la lactation s’installer correctement. Un certain nombre de cas de baisse de lactation ont été rapportés avec ces pilules. Dans ce cas, il est toujours possible d’arrêter la pilule pour relancer la lactation.

La contraception d’urgence, encore appelée « pilule du lendemain » est utilisable pendant l’allaitement sans avoir besoin de suspendre les tétées. Il peut parfois arriver que la lactation baisse momentanément, des tétées fréquentes et efficaces la font repartir sans souci.

Avec tout ça, vous avez dû trouver la solution qui vous convient puisque allaitement et contraception sont compatibles…

Articles en rapport :

 


53 Comments

  1. Eiream

    Bonjour,
    Je me permets de signaler qu’une méthode naturelle peut aussi être envisagée : l’abstinence en période d’ovulation. Des bandelettes permettant de détecter son ovulation sont disponibles dans le commerce et sur Internet !

    • @Eiream
      Ce système de bandelettes n’est pas fiable en période d’allaitement. D’autre part, repérer ses périodes d’ovulation en période d’allaitement n’est possible que si on a déjà observé ses cycles tous les jours pendant au moins un an car les signes concernant la glaire cervicale par exemple sont modifiés par l’allaitement.

  2. Merci pour ce billet (sur commande ;-)) ! Quand j’allaitais après un petit accident de capote j’ai envoyé mon mari à la pharmacie acheter une pilule du lendemain.
    Mari « Bonjour je voudrais la pilule du lendemain »
    Pharmacien (sur un ton un peu méprisant) « voilà  »
    Mari « au fait c’est compatible avec l’allaitement ? »
    Pharmacien : se décroche la mâchoire « euuuuuuhhhh quoiiii ? »
    Apparemment la pilule du lendemain c’est pour les ados irresponsables pas pour les mères de famille… mais ça m’a bien fait rire !

    • @La poule pondeuse
      Oui effectivement. Encore de la chance qu’il n’ai pas dit que ce n’était pas compatible…

  3. Renarde

    Alors moi j’aimerais bien des infos ou des liens sur la cape cervicale (le diaphragme, j’oublie, j’ai une copine qui a eu des accidents avec) parce que c’est quelque chose qui est mentionné dans tous les manuels de contraception, mais qu’aucune sage-femme que j’ai croisée n’a jamais vu utilisée !!! Et vu le prix prohibitif (60 euros) (et non remboursé !!) je voudrais savoir à quoi m’attendre. Des témoignages vécus ?

    • @Renarde
      Je n’ai pas de témoignage de vécu mais c’est vrai qu’il est difficile de trouver une sage-femme qui connaisse…

      • Claire

        Le fabricant donne sur demande la liste des personnes formées à la demi stations de cette méthode contraceptive, sage femmes et gynécologues sur toute la France
        Cela se trouve facilement par Google

  4. Ellinor

    je me pose la question de l’augmentation des hormones dans le lait et le passage au bébé… ce n’est peut-être pas très bon qu’un petit garçon soit exposé à plus d’hormones que la normale? est-ce que des études ont été faites là -dessus?

  5. Bonjour,

    Vous dites que la pilule microdosée style cérazette ne pose pas de problème pour le bébé. Pourriez-vous préciser?

    Est-ce que ça veut dire que les hormones de la pilule ne passent pas dans le lait, ou bien que les hormones qui passent ne sont pas nocives pour le bébé?

    Des études ont-elles été faites à ce sujet?

    Je voudrais utiliser une contraception, mais c’est assez prise de tête… Entre les effets secondaires des stérilets et les hormones des pilules qui passent dans le lait, je ne sais que faire…

    J’ai une boîte de cérazette mais je fais un bloquage pour la prendre… J’ai peur que ce soit mauvais pour mon bébé (bien que ma gyneco m’ait dit que non).

    Merci d’avance 🙂

    • @Flo
      Les hormones passent dans le lait, en petites quantités et les études montrent que cela ne semble pas poser de problème au bébé.

  6. Emmanuelle

    Les mormones des micro-dosées sont… à très faible dose. Si vraiment on n’en veut pas, il est moins cher de poser un DIU et on peut le choisir au cuivre (dans ce cas, aucune hormone, et ce n’est pas quelque chose qui agit en empêchant une nidation, contrairement à ce que je croyais, moi, il y a quelques temps).
    Ici, nous avons en stock un bébé MAM+préservatif et un bébé-microval… et le tout sans retour de couche préalable, donc avec une date de dernière règle du genre janvier 2007. Nous allons donc opter pour un DIU après NuméroTer (il est le bienvenu, mais on ne peut pas continuer comme ça indéfiniment).
    A propos des hormones, Martin Winckler explique qu’elles simulent simplement une grossesse, empêchant du coup une nouvelle ovulation. Donc, finalement, si l’on y réfléchit, allaiter en prenant une pilule micro-dosées, ce serait quasiment comme d’allaiter en étant enceinte, non ?

  7. Juliette

    je souhaitais avoir un DIU en cuivre et finalement je suis toujours sous cérazette plus de 7 mois après la naissance.
    La cause ? Le gynécologue ne veut pas poser de DIU si on n’a pas eu ses règles juste avant et sous cérazette je ne les ai pas. Pas question d’arrêter la pilule et d’attendre un certain temps le retour de celles-ci. Cela voudrait dire préservatif ou autre en attendant le retour de couche (et nous n’en voulons pas). Je me fixe cet été comme objectif pour arrêter la pilule et espérer un retour rapide des règles pour ensuite pouvoir prendre rendez-vous !

  8. Émilie

    Qu en est il de l implant contraceptif? Est il compatible avec l allaitement?

    • @Emilie
      Il est à priori compatible mais peut, comme la pilule, faire baisser la lactation. Et c’est plus difficile à retirer que d’arrêter une pilule…

  9. Bonjour

    Je voulais réagir sur le stérilet hormonal, j’en ai fait posé hein y’a un dizaine de jour et c’est une catastrophe pour mon allaitement.
    Ma fille qui faisait ses nuits depuis 1 mois se réveille maintenant 2 fois par nuit. Je ne tire plus rien.
    Ma gynéco m’avait assuré qu’il n’y aurait aucun soucis, elle n’avait pas parler de baisse.
    J’suis un peu fâchée…
    En tout cas je le fais enlever demain ou après-demain (suivant la dispo de ma gynéco).
    Voila pour mon expérience

  10. Hier aux Maternelles, question à un « spécialiste » (gynéco, of course) d’une maman : « j’ai un bébé de 5 mois, j’allaite exclusivement, ai-je besoin d’une contraception? » Réponse du gynéco : « oui, vous êtes fertile pendant l’allaitement, y’a plein de mamans qui retombent enceintes à cause de ça, vous avez 2 contraceptions possibles : préservatif ou pilule compatible. Bon, vous avez aussi le stérilet, mais au cuivre, hein. Et rappelez-vous, vous êtes fertile pendant l’allaitement!! » Pas un mot de la MAMA et de ses conditions de réussite, pas un mot sur les autres modes de contraception cités dans cet article ici… Quant à la fertilité pendant l’allaitement… Et je ne peux reproduire à l’écrit le ton paternaliste.
    Bref, merci Véronique pour la qualité des infos données ici, et quel dommage que la rédaction des Maternelles ne vous ai pas contactée pour cette question, ou qqun qui répondrait honnêtement!!

  11. Emmanuelle

    Bonjour,

    Je suis actuellement sous Cérazette (comme pour mon premier bébé) prise 2 mois après la naissance de mon fils, âgé aujourd’hui de 5 mois et demi et je n’ai connu aucune modification de mon allaitement, comme pour mon premier bébé.

    J’aimerais passer au stérilet hormonal, est-ce que je risque d’avoir des effets sur ma lactation ?

    Par ailleurs, j’ai entendu dire qu’avec un stérilet hormonal il y avait moins de libération d’hormones dans tout le corps qu’avec une pilule, car localisation directement dans l’utérus, pouvez-vous me le confirmer ?

    Merci pour vos conseils et longue vie à ce blog !!

  12. Maevah

    Bonjour.j’aimerais savoir comment ou combien serait le taux d’efficacité pour moi, voilà ma situation,
    J’ai accouché il y a sept mois, et jusqu’à maintenant mes regles ne sont pas toujours revenus, a noter que mon compagnon ne rentre que deux semaines tous les 5 mois à cause de son travail.
    Ma fille ne prenais que mon lait durant ses six premiers mois.
    3 semaines passees , elle étais malade et ne voulais pas téter pendant 2 jours, il y a donc eu une espace de plus de 6 heures entre les tetes, mais après elle tete comme avant c’est a dire toutes les 5 heures au moins.est-ce cela va forcément faire revenir la menstrustion même si mon bébé tête bien comme avant, je n’ai pas envie d’utiliser d’autre méthode de contraception.
    Je vous remercie de votre réponse.

    • @Maevah
      Je trouve votre message à mon retour de congés.
      Vous ne pouvez plus considérer que l’allaitement est une contraception sûre pour vous. Cela ne veut pas dire que vous allez forcément avoir un retour de couches rapidement.

  13. Dothyl

    Bonjour, je « tire-allaite » ma fille de 1mois. Je tire mon lait toutes les 2 heures environ pour booster ma lactation (et deux fois par nuit) et lui donne au bib, car elle refuse le sein 🙁 J’aimerais savoir si la MAMA peut être efficace pour moi: (les vacances arrivent et j’aimerai pouvoir reprendre les rapports avec mon mari, mais je n’ai pas encore de contraception, et pas encore de rdc, et le préservatif, bof bof..). Merci d’avance pour votre réponse ( et pour toutes les infos précieuses sur ce blog!)

  14. Madielove

    Bonjour,j allaite exclusivement et a la demande ma fille de 3 mois et je prends la pilule cerazette depuis deux mois donc pas de reglEs depuis…. mais ce week end g oublie la pilule pdt 2jours d affilée, puis g repris normalement depuis lundi. Là g eu un rapport avec mon homme suus je protégée où dois je prendre pilule du lendemain? Merci d avance….

  15. Sandrine

    Bonjour et merci pour toutes ces informations!
    Ma fille va bientôt avoir un an et est toujours allaitée, et même si je n’ai pas eu de retour de couche je commence à dépasser largement les limites de la MAMA… Je n’ai pas supporté les pilules micro-dosées, et ne peux pas mettre de stérilet (en raison d’antécédents). Après discussion avec mon gynécologue, je penche pour l’anneau vaginal, a priori moins dosé qu’une pilule combinée classique, y’a t’il des contre-indications à ce stade de l’allaitement, à part un risque de baisse de la lactation (que je surveillerai)?

  16. Bonsoir
    J allaite exclusivement mon bb de 6 mois et demi.La j ai eu un rapport avec mon mari j hésite à prendre la pillule du lendemain d habitude j utilise un préservatif. Je n’ai toujours pas eu mon retour de couche donc normalement je ne risque pas de tomber enceinte ? Surtout que c est la première fois que j oubli le préservatif. Est ce risqué de ne rien prendre ou est il préférable de prendre la pillule du lendemain?

  17. Mariette

    Bonsoir,

    J’aillaite exclusivement et à la demande ma fille de 2 mois1/2, sans rdc. Ses tétées sont parfois plus espacées que 6h la nuit. J’ai eu un rapport avec mon mari.
    -> dois-je prendre la pilule du lendemain?

    De plus je comptais tirer mon lait pour l’adaptation avec la nounou la semaine prochaine. Soit une tétée ‘réelle’ en moins par jour.
    -> Si je n’ai pas besoin de la pilule du lendemain, est-ce que l’adaptation me fait prendre un risque de grossesse ?

    Un grand merci pour votre blog et vos conseils.

  18. Élisabeth

    Bonsoir, merci encore pour cette mine d’informations qu’est le blog.
    Je suis sous optimizette depuis les 6 semaines de mon fils et n’ai pas constaté de baisse de lactation au moment de la prise de cette pilule.
    Il a aujourd’hui 5 mois et 6 jours et commence tout juste la diversification (depuis 3 jours, l’équivalent d’une cuillère à café) le soir, ce qui ne l’empêche pas de me réveiller au bout de 5/6h sans téter la nuit, et tête toutes les 2h30/3h le jour. Cause grosse fatigue, j’ai fait un oubli de pilule hier soir, rendu compte ce soir. J’ai pris la pilule oubliée et celle de ce soir en même temps, mais ayant eu un rapport avant hier soir, j’imagine qu’il y a quand même un risque et qu’il vaudrait mieux prendre une contraception d’urgence ?
    Merci encore.

  19. Hélène

    Bonjour,
    j’allaite mon fils depuis presque 8 mois, je vais avoir un stérilet hormonal dans 2 jours. Le gyneco me dit qu’il n’y a pas de contre indication avec l’allaitement et je découvre dans ce blog qu’il peut y avoir une baisse de lactation!
    Comment savoir si j’ai moins de lait sachant que je ne tire pas? Est-ce que bébé demandera plus souvent? s’énervera au sein?
    Merci d’avance

    • @Helene
      Bonjour,
      Je trouve votre message à mon retour de congés.
      Si ce n’est pas trop tard, je vous suggère de faire un essai de pilule micro progestative avant de poser le DIU car si la lactation baisse sous pilule, elle baissera sous DIU…
      Oui votre bébé pourrait s’énerver au sein, demander plus ou casser sa courbe de poids.

  20. Bonjour,
    Ma fille a trois semaine aujourd’hui, ma sage femme m’a dit de commencer la pillule cerazette dès maintenant. Je l’allaite toutes les 3heures, parfois 2h. J’ai très peur que la pillule baisse ma lactation, je ne connaissais pas la méthode MAMA, mon gynécologue et ma sage femme m’ont dit qu’il est impératif de prendre la pillule car nous sommes Très fertiles après accouchement malgré l’allaitement!

    Qu’en pensez-vous?

    • @Emy
      La méthode Mama bien appliquée a un taux d’efficacité supérieur à celui de la pilule. Mais vous devez faire attention à bien respecter toutes les conditions.
      Ensuite, le choix vous appartient. Il n’est jamais obligatoire de prendre une contraception hormonale !

  21. Raphaël

    Bonjour j’allaite mon fils de 8 mois g eu le retour de couche cette semaine ai-je toujour protégé ou g dois prendre une contraction

  22. Lalalulu

    Bonjour, mon bebe a presque 10 mois et je l’allaite le matin et le soir ; je n’ai toujours pas mes règles. Hier soir nous avons eu un rapport non protégé. J’ai bien compris que je ne rempli qu’un seul critère, mais en l’absence de règles est ce que cela n’augmente pas mes chances d’être protégée ?! Merci de votre réponse 🙂

  23. Bonjour , ma fille à 1 mois et je fais allaitement mixte . Je ne prend aucune contraception car j’avais encore mes lochies jusque là . Aujourd’hui rapport et préservatif craqué … puis-je prendre la pilule du lendemain en allaitant bébé ? Car sur les notices il est dit qu’il faut arrêter pendant 8h ( au tire-lait je n’ai pas de lait ☹️) du coup 8h sans tétées c’est énorme .

  24. Bibiche

    Bonjours ya t il des effets secondaires (comme baisse de libidineux , fatigue, sécheresse etc…) lorsqu on se fait poser un stérilet en cuivre..?

    Merci

Trackbacks/Pingbacks

  1. Revue presse-miche du 12 mars 2012 « Je suis une Seinte - [...] point très bien fait par Véronique Darmangeat sur allaitement et contraception. A noter qu’il reste encore beaucoup à faire…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *