Travail et allaitement : le témoignage d’Emilie

travail et allaitementQuel choix avez-vous fait au moment de la reprise du travail : sevrage ou poursuite de l’allaitement ? Pourquoi ?

Alors ici j’ai choisi pour mon troisième bébé de ne pas le sevrer à la reprise du travail et de conjuguer travail et allaitement, il avait 5 mois. Je ne me voyais pas couper ce lien avec lui, c’était important pour moi et puis on appréciait vraiment les moments de tétées tous les deux. De plus mon petit souffrant d’un gros problème de reflux gastro-Å“sophagien (RGO) avec une Å“sophagite impressionnante, j’ai repris il commençait tout juste a aller mieux …

Comment vous êtes-vous organisée ?

Pas simple, je suis infirmière de nuit à temps plein et j’ai trois tout petits(ma grande n’avait à ce moment là que 4 ans), je tirais la nuit au travail une à deux fois selon mes possibilités(super la salle toute sale des plannings) et si je pouvais également le soir quand j’étais de repos à la maison, je congelais. Le reste du temps quand j’étais avec lui il avait deux biberons de lait artificiel par jour épaissi (surépaissi car AR + épaississant + médocs) et mes seins le reste du temps et à la demande.

Quelles ont été vos principales difficultés ?

La difficulté majeure a été de réussir à tirer, pour mes trois je n’ai jamais pu tirer beaucoup, c’était long pour avoir peu … Du coup mon fils n’avait qu’un biberon de mon lait par jour de crèche et si il avait besoin d’un second repas c’était une préparation pour nourrisson.

Quels ont été vos meilleurs moments ?

La première fois que j’ai amené mon lait à la crèche, grosse grosse fierté !!! Et aussi chaque tétée du matin et surtout du soir quand j’allais le récupérer, moment intime mais aussi de grande fierté quand une maman arrivait dans la pièce de change/allaitement pendant une de mes tétées, le fait d’y arriver malgré toutes les contraintes, il a tété jusque ses 7 mois et demi passés, et un jour n’a plus du tout voulu… Je pense qu’il s’est habitué au biberon, mais c’est déjà chouette !

Qu’est-ce que vous souhaiteriez dire aux mamans qui doivent faire un choix dans les semaines à venir ?

De bien réfléchir, de faire leur choix en leur âme et conscience et pas pour faire plaisir aux autres (conjoint, chefs, famille…), que rien n’est insurmontable, on trouve toujours des solutions (pour tirer, pour aider bébé …) et de s’entourer de bons conseils.

Ce serait à refaire, vous referiez le même choix ? Que changeriez-vous ?

Oui sans hésiter !!! J’essaierais juste que ça ne s’arrête pas si vite !!! Mais avec un bébé malade que les médecins voulaient sevrer dès ses 2 mois c’est déjà pas mal … C’est une organisation pas facile surtout quand il y a des aînés mais c’est tellement magique cette douceur et ce lien !!!

Articles en rapport :

 


3 Comments

  1. Elisabeth

    Wouahou… toutes mes félicitations et toute mon admiration!

    Moi qui me demandais comment m’organiser pour allaiter un deuxieme, je crois que je n’ai plus d’excuses!

  2. Merci du témoignage! je me dis que si je ne tire pas assez de lait, je peux aussi passer à l’alimentation mixte sans pour autant mettre en péril mon allaitement, que d’autres ont réussi. Bravo

  3. Très chouette témoignage très encourageant! Comme quoi il ne faut jamais baisser les bras…Donner le sein c’est donner de l’amour et l’amour est plus fort que tout. Bravo!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *