J’ai oublié mon tire-lait !

oubli de tire-laitUne lectrice de ce blog (qui se reconnaitra :-)) m’a téléphoné cette semaine car elle était au travail et avait oublié la téterelle de son tire-lait…comment faire ?
Cette situation peut arriver à n’importe qui : vous êtes fatiguée, vous êtes pressée et vous partez en oubliant la téterelle que vous avez nettoyée et laissée sur le bord de votre évier… Alors comment gérer l’oubli de tire-lait ?

Si vous savez que vos seins supportent la journée de travail sans engorgement, vous pouvez vous contenter de ne pas tirer de lait ce jour là , votre bébé aura une préparation pour nourrisson le lendemain, à moins que vous n’ayez du stock de lait maternel au congélateur.

Si vous savez que vous risquez l’engorgement ou que vous ne souhaitez pas que votre bébé boive autre chose que votre lait, vous devrez quand même tirer votre lait. Il vous reste donc le tirage manuel.
Je pense que chaque femme qui allaite devrait savoir tirer son lait à la main, cela permet de se sortir de beaucoup de situations désagréables (l’oubli de tire-lait, l’engorgement quand on ne s’y attend pas, le bébé qui saute une tétée,…).

Pour tirer son lait à la main, vous pouvez suivre cette méthode. Avec un peu d’entrainement, le résultat est garanti. Vous pouvez même tirer plus de lait à la main qu’avec votre tire-lait favori.
Vous avez juste besoin d’un récipient propre pour recueillir le lait. Il est plus facile d’utiliser un récipient assez large car vous avez pu constater que le lait peut partir dans tous les sens au moment du tirage. Un bol peut faire l’affaire.

Cette maman s’est aussi inquiétée de savoir si elle arriverait à tirer le double de sa quantité habituelle au prochain tirage si elle « sautait » ce tirage. La nature est profondément injuste, tout dépend des femmes. Toutes les femmes produisent à peu près la même quantité de lait sur 24h mais toutes ne stockent pas la même quantité entre deux tétées (ou deux tirages). Si vous stockez beaucoup de lait, vous pourrez peut-être tirer le double au tirage suivant mais si vous stockez peu de lait, vous tirerez votre quantité habituelle au tirage suivant.

Finalement, le plus simple est encore de ne pas oublier son tire-lait ou ses téterelles ;-). Vous pouvez intégrer la préparation de votre tire-lait à votre routine du soir, le laisser près de la porte d’entrée avec vos clefs, mettre une alarme sur votre portable,…

Et vous, avez-vous déjà oublié votre tire-lait ? Comment avez-vous fait ?

Articles en rapport :

 


47 Comments

  1. Pour mon premier enfant, premier jour de retour au travail, pause déjeuner … et le ressort du tire lait (un ancien modèle Avent) qui casse … Heureusement que je savais tirer du lait manuellement !!

  2. Ma grande hantise : oublier le tire-lait! car mes seins ne supportent pas et c’est un grand risque d’engorgement… (j’ai pu vérifier ce WE car un bébé qui fait ses dents tète moins et je me suis donc retrouvée à tirer mon lait à 2h du matin car mes seins étaient tout gonflés et douloureux… je croyais savoir tirer manuellement mais vu l’heure… j’ai pas réussi et ai dégainé illico mon TL électrique!).
    D’ailleurs elle a 9 mois je croyais que ça n’arrivait plus à cet âge là ??? je prévoyais de stopper le tirage au boulot d’ici quelques mois…
    d’ailleurs ce matin j’avais un sein tout gonflé et très douloureux, elle a tété mais a vomi ensuite : problème de REF? car elle a tété encore ensuite donc ça n’a pas l’air d’être digestif.
    Mais j’ai failli plusieurs fois oublier le lait de la petite miss pour la crèche…

    • @L
      Effectivement, c’est rare à cet âge là ! Pour le vomissement, c’est peut-être dû au fait qu’elle a mangé trop vite, cela arrive.
      Pour arrêter les tirages, vous aurez peut-être besoin de plantes pour faire diminuer la lactation.

  3. Kaline

    Ca m’est arrivé… 2 fois…
    La première fois c’est la petite pastille qui fait l’étanchéité sur le tire-lait manuel qui casse, et pastille de rechange à la maison. Après un moment de panique, et vu qu’il était impensable que je passe la journée sans tirer mon lait, j’ai essayé de tirer mon lait manuellement, et à mon grand soulagement j’ai réussi à tirer presque autant de lait qu’avec le tire-lait.
    Heureusement j’avais déjà un peu testé à la maison, justement pour ne jamais me trouver complètement au dépourvu avec un sein au bord de l’engorgement, et pas de solution pour le soulager.
    La deuxième fois, c’est l’électricité qui était en panne, alors que j’avais pris uniquement le tire-lait électrique. J’ai donc à nouveau été obligée de tirer manuellement.

  4. Sibylle

    Je vais me pencher un peu sur l’expression manuelle du lait, car quand il arrive que je ne rentre pas faire téter mon garçon à l’heure du déjeuner, j’ai encore besoin d’exprimer mon lait dans l’après-midi au bureau. Je ne le fais que manuellement, seulement pour me soulager et à chaque fois j’ai vite les seins très rouges et douloureux : ma « méthode » ne doit pas du tout être au point ! Mon garçon a presque 20 mois mais j’ai encore frôlé la mastite la semaine dernière (les engorgements dégénèrent vite en ce qui me concerne) donc c’est vraiment utile ! Merci pour ces liens très instructifs ! 🙂

    • @Sibylle
      C’est sûr, votre méthode n’est pas au point : ça ne doit pas du tout être douloureux… 😉

  5. Depuis bientôt 5 mois que je tire mon lait au travail, je n’ai pas encore oublié mon tire lait, je touche du bois car la méthode manuelle je n’ai jamais testé !

  6. Kaline

    Merci beaucoup pour la vidéo Véronique, cette technique devrait être montrée à toutes les mamans qui désirent allaiter, pendant leur séjour à la maternité. Ca m’aurait évité d’entendre alors que j’étais complètement en panique 2 jours après la sortie de la maternité, qu’il fallait faire comme pour traire les vaches… (je ne sais pas si ça vous est arrivé souvent de traire une vache ? moi j’ai jamais essayé…)

  7. margotton

    Bonjour,

    Ça m’est arrivé d’oublier les téterelles, mais aussi d’oublier des récipients pour stocker le lait. Une fois je m’en suis même aperçue alors que j’avais effectué le tirage. Je n’avais rien pour boucher les biberons!
    J’ai la chance d’habiter près du travail et chaque fois je suis rentrée à la maison chercher le nécessaire ou faire le tirage.

  8. cet article me porte la poisse décidément!
    le jour de la parution j’avais oublier un récipient pour stocker et là aujourd’hui pour la première fois j’oublie le tire-lait! je suis donc retournée chez moi, heureusement que je ne travaille vraiment pas loin…

  9. J’attendais cet article : je travaille à 85kms de chez moi, et grâce à mon cher mari (eh oui, c’est lui qui me prépare téterelles et récipients le matin lorsque c’est la course), je n’ai jamais rien oublié au départ.
    Un autre tire-lait m’attend sur place. Mais une fois, j’ai oublié une paire de téterelles dans un sac plastique au boulot, et je ne m’en suis aperçue qu’au péage… J’ai dû faire demi-tour alors qu’il était très tard, évidemment, c’est toujours dans les moments de grande fatigue qu’on oublie tout !
    Tout ça pour dire que, compte tenu de la distance à parcourir, je m’angoisse parfois en me disant « et si j’avais un problème de voiture et que je devais rester bloquer plusieurs heures, et si je ne pouvais pas rentrer chez moi le soir à cause de la neige (déjà vécu), et si …Bref, en sachant tirer à la main, plus de souci, on est indépendante ! Merci Véronique.

  10. Mon tire lait est tombé en panne avant d’aller travailler ,mais à 4h45 du matin! Heureusement je sais tirer mon lait à la main ,je l’avais déjà fait occasionellement pour mon premier allaitement et je suis d’accord que les mamans allaitantes devraient savoir tirer leur lait à la main.J’étais très contente et fière j’ai pu tirer 120 ml sur les 2 seins.

  11. Après une nuit difficile où j’aurais vraiment voulu que mon fils accepte de dormir, le voilà qui dort depuis bientôt 3 heures… et, pour la première fois depuis plusieurs semaines, je sens que mon sein commence à être vraiment très volumineux ET douloureux.

    Ayant découvert (et lu en grande partie) votre blog avant-hier, j’ai sauté sur l’occasion pour tenter le tirage manuel tel qu’il est expliqué dans le PDF mis en lien ici (je ne me suis pas encore fait prescrire la location du TL, n’en ayant pour l’instant qu’un besoin très occasionnel). Et bien je suis épatée par l’efficacité de cette technique ! J’ai tiré sans problème de quoi remplir un petit biberon de 125 ml. Mon sein est bien soulagé et, bonus non négligeable, le père va pouvoir donner à son fils son premier biberon dès ce soir !

    J’ai juste une question : à mon retour de la maternité, j’étais affolée par le volume de mes seins, mon fils ne tétait pas encore assez pour me soulager, du coup j’ai eu recours aux douches chaudes et aux méthodes de compression bien plus douloureuses qu’on m’avait enseignées à la maternité. A posteriori, je me dis que j’aurais été bien heureuse de connaître cette façon de faire. Mais le tirage manuel est-il possible (et aussi facile) sur les seins ÉNORMES de la première montée de lait ?

    Merci encore pour votre blog si instructif… et salvateur 🙂

  12. Laeticia

    Voila voila…
    Un petit mot ici pour te remercier de cette article trèèèèèèèès utile (comme l’ensemble du blog 🙂 ) !
    Hier l’impensable est arrivé, pour ma défense je suis grippée, j’ai remis les pile dans la pompe de mon TL mais j’ai juste oublie tout le reste…
    Bref j’avais vaguement étudié cette méthode avant sans grand succès alors je me suis dit que j’allais essayer de passer la journée sans tirer mon lait. Tout allait bien jusque vers 14h (j’avais nourris ma fille avant de partir vers 6h30), la ça a commencé a piquotter sévère alors je me suis dit que j’allais retenter l’histoire (avec mes seins pleins a craqué ça devait être plus facile).
    Bilan avec mon petit pot Avent j’ai eu 30ml dedans et autant autour :)) un petit conseil pour celle qui testent si l’intimité du lieu vous le permet enlevez le haut ca évitera de le détremper.
    J’ai rien garder mais ça ma permis de soulager mes seins jusqu’a mon retour à la maison (ouf).

  13. Laeticia

    J’avoue que la vidéo :

    http://newborns.stanford.edu/Breastfeeding/HandExpression.html

    que j’avais regardé après avoir testé la première fois sans grand succès m’a parrue plus clair que les explications de la méthode et je pense que c’est ce qui m’a permis de le faire…

  14. Alors moi je n’ai pas encore oublié le tire lait ou ses accessoires mais j’ai eu le cas d’un tire lait qui tombe en panne au moment du tirage 🙁

    J’ai appelé la nounou et je suis rentrée en catastrophe pour nourrir bébé (j’ai la chance de travailler pas trop loin de chez moi). Un tire lait manuel m’aurait bien aidé ce jour là (on peut le laisser au bureau au cas où).

    J’ai testé la méthode manuelle, mais je suis d’accord avec Laeticia, je n’arrive pas vraiment à viser 😉

  15. Comme je suis contente de connaître votre blog!
    Hier j’ai oublié les petites parties en plastiques de mon tire-lait. Je ne savais pas à quoi elles servaient au juste et maintenant je sais: elles permettent l’appel d’air
    Je n’ai plus de réserve de lait et il fallait donc absolument que je teste la méthode manuelle. J’ai donc regardé la vidéo:
    http://newborns.stanford.edu/Breastfeeding/HandExpression.html
    Point délicat:
    Je n’ai pas d’endroit pour tirer mon lait tranquillement car je partage un bureau avec plusieurs collègues.Et je me voyais mal faire ça en public ou dans les toilettes…
    Heureusement mes collègues sont formidables et elles ont toutes quitté la pièce le temps du déjeuner!Je disposais donc de moins d’1h.
    Habituellement je tire 200ml en 15 min. Là , ce fût laborieux!!!
    Je n’ai obtenu que 10ml avec le sein droit en 20 min.
    C’était mieux avec le gauche: 50ml en 20 min. Sur la fin, j’ai dû commencer à comprendre le geste car des jets sont sortis à la place des gouttes et j’ai eu 50ml de plus en 10 min.
    Cela fait donc 110ml en 50 min… Et je ne vous parle pas des crampes!
    Du coup, je me suis dis que cela vaudrait le coup que je m’entraîne au cas où j’en ai de nouveau besoin.

  16. Charlotte

    Une fois j’ai oublié le biberon…. c’est pas mieux que d’oublier les téterelles!
    J’ai soulagé à la main dans un tuperware. Heureusement j’avais un petit stock au congélateur!

    maintenant je ne tire plus au quotidien, mais j’ai mon tire lait manuel dans le tiroir de mon bureau AVEC un biberon, en cas d’engorgement.

  17. IngLau

    Bonjour,
    Ma contribution sur les oublis liés au LM.
    1. Oublier de donner les biberons de LM à la nounou alors qu’ils étaient dans le frigo… BB a pris de LA, qu,elle avait déjà pris en prévision d’un allaitement mixte (cette option m’a permise de mieux tirer en fait, je me sentais plus zen) ;
    2. Oublier les tèterelles. On n’a pas l’air bête de se trimballer le TL pour rien tient ! Expression manuelle + stress = moins de lait tiré mais suffisamment pour un biberon au lieu de 2. BB a bien profité aux retrouvailles (enfin !!!) et a bu LM + LA chez sa nounou le lendemain (plus de réserves).

  18. 3mois après la naissance de mon fils, j’ai été à un festival, j’étais toute contente de pouvoir le faire garder par mes parents. J’avais pas envie de trimballer un tire-lait que je ne maîtrisais pas encore complètement, je m’étais dit ‘on verra bien’! Et j’ai vu… Après quelques heures, plus possible de danser. Et encore un peu plus tard, plus possible de penser à quoi que ce soit d’autre qu’à mes seins douloureux! J’ai été me trouver un petit coin isolé pour m’improviser un massage vide-lait (heureusement j’avais prévu assez de compresses!) Après 20′ où je ne sentais qu’un très faible progrès, j’ai timidement demandé à mon mari… Qui s’est mis à boire mon lait! 😉 Drôle de petit moment volé, rigolo, derrière un buisson, où mon mari a remplacé mon bébé, pour qu’on puisse mieux danser! Après ça ne s’est plus produit!

  19. charlotte

    Le cordon d’alimentation de mon tire lait vient de casser heureusement que ça marche aussi à pile c’est ptites choses la car l’expression manuelle je suis vraiment pas au point

  20. Cottebrune-lenoir

    C’etait ma seule inquietude! Mais j’ai la chance d’avoir un pharmacien formidable qui prête un 2eme tire-lait électrique pour éviter d’avoir à le transporter et donc de risquer de l’oublier. Sinon la location est autour de 6euros la semaine il me semble. Je pense que j’aurais fait le choix de ce petit gaspillage car c’est drôlement confortable. J’ai un tire-lait manuel de secours au cas où et j’ai également plein de pots de concertation d’avance sur mon lieu de travail, j’ai juste à me demander ce que j’aurai envie de lire le lendemain pour passer le temps! Ça peut paraître excessif mais il y a tellement de choses à gérer je suis bien contente de me simplifier la vie sur ce coup là . Au plaisir de vous lire…

    • @Cottebrune
      Merci pour ce témoignage. Je ne sais pas comment fait votre pharmacien car la sécu ne rembourse qu’une seule location à la fois…

  21. Bon aller, je vais tester l’expression manuelle pour la 1ere fois ! Nous sommes en wknd en amoureux a belle-île et j’allaite toujours (d’un seul sein depuis peu, l’autre est vide…) ma fille de 14 mois, mais j ai oublié mon petit tire-lait Avent ! « Acte manqué »? Voulais-je un peu ne plus être maman le temps d’un wknd…? Aller je m’y colle !

  22. Merci! Cet article date de 7 ans mais la vidéo est toujours en ligne et apprendre rapidement à extraire mon lait, suite à l’oubli de mon ensemble de tirage (TL+pots), m’a vraiment soulagée et déstressée (la peur de ne pas avoir suffisamment de lait si on ne tire pas à heure fixe reste malgré 5 mois d’allaitement ^^). J’ai tiré un peu moins mais suffisamment (en très peu de temps) pour être rassurée et grandement soulagée donc MERCI! Votre blog est vraiment un soutien immense et sans internet je n’aurais pas eu un si bel allaitement!

  23. Cécile

    8 ans, toujours d’actualité !
    Je l’ai lu à peine deux semaines avant d’oublier des pièces de mes téterelles à la maison 🙂
    Résultat, 30mn de tirage à la main, les conditions n’étaient pas optimum (penchée au dessus du biberon pour éviter l’arrosage), j’ai vite eu mal partout, notamment aux mains ! 60mL, un peu juste quand à cette heure je tire environ 200mL, et la journée qui s’annonce longue avec plus de 500mL à fournir à la crèche le lendemain !
    Au final passage à la pharmacie pour acheter un tire lait manuel, qu’ils n’ont pas, je repars avec un kit téterelle de la même marque mais pas le même modèle de tire lait. Après un bricolage intensif d’une heure dans les toilettes, je peux tirer avec mon kit de fortune.
    Ce sera le 1/2 L de lait le plus cher de toute l’histoire du lait mais je suis contente d’avoir trouvé la ressource pour m’en sortir.
    J’ai maintenant ceinture bretelles et plus concernant le tirage au travail : un tire lait électrique au travail et un à la maison, plus un tire lait manuel dans le tiroir de mon bureau 😀
    Merci pour tous ces conseils et témoignages ! C’est précieux quand on se sent un peu perdue 🙂

Trackbacks/Pingbacks

  1. Anonyme - [...] This post was mentioned on Twitter by Veronique Darmangeat. Veronique Darmangeat said: Nouvel article sur A tire d'Ailes :…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *