Nouvelle fiche pratique : sevrage de nuit

sevrage de nuitAujourd’hui, je vous propose une nouvelle fiche pratique pour répondre aux nombreuses demandes sur ce sujet :
Le sevrage de nuit

Cette fiche est un condensé de mon article sur le même sujet.

Vous pouvez l’imprimer et la partager avec votre conjoint quand vous souhaitez sevrer votre bébé la nuit, c’est un aide-mémoire.

Articles en rapport :

Voir l’onglet fiches pratiques à gauche de la barre de menu.

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

15 Comments

  1. Fraisouille63

    Merci pour ce document Véronique !

  2. Merci pour cet article qui tombe à pic! je lis régulièrement votre blog et y trouve tant de réponses justes et bienveillantes! Mon fils a 12 mois et demi et cela fait plusieurs semaines que je souhaite le sevrer de nuit… je vais suivre vos conseils et vous tiens au courant!

  3. Solange

    Merci beaucoup Véronique, pour ce récapitulatif, il va aider bon nombre de familles. Je retiens aussi ce que vous nous disiez en formation: avertir les grands frères et sÅ“urs de cette démarche de sevrage, car ils pourraient s’inquiéter des pleurs du bébé pendant cette période.

  4. Myriam53

    Merci
    Mon fils a un an et se réveille plusieurs fois par nuit
    Je tente depuis deux jours de le sevrer mais crains de ne pas tenir dans la durée si les résultats ne sont pas là
    J ai peur de le perturber psychiquement et qu il pense que je l abandonne à son sort alors mm que je l accompagne ds ses pleurs avec des caresses et des chansons
    Dur de s y retrouver entre les pro allaitement et mon envie de pouvoir faire des nuits complètes pc que là je suis hs

    • @Myriam
      Je trouve votre message à mon retour de congés.
      Si vous l’accompagnez, vous ne l’abandonnez pas ! Comment cela se passe-t-il aujourd’hui ?

  5. Dr BEKHTARI Redouane

    Excellente présentation, Claire nette et précise. J’espère que sa pourra vraiment aider les mamans pour reprendre leur travail.

  6. Sabine

    Merci pour ces conseils que j’avais déjà lu dans l’article. Durant 9 mois j’ai allaité mon fils, qui a fait ses nuits tôt vers un mois et demi. Mon mari est un chanceux car il n’était plus réveillé. A ce moment-là , à cause des montées de lait, c’était moi qui ne faisais pas mes nuits !
    Lorsque mon fils s’est remis à se réveiller la nuit, vers ses 3 mois et 4 mois, je n’étais pas prête à lui donner une tétée la nuit. Je savais bien que cela correspondait à une poussée de croissance mais il se rattrapait comme il fallait la journée. Alors j’allais lui parler et lui donner le doigt à téter, et je l’incitais à sucer ses doigts car il savait le faire.
    Était-ce trop tôt pour 3 et 4 mois ?

  7. Bonjour Véronique,

    Mon fils a 7 mois 1/2 et il tète beaucoup la nuit, il dort dans mon lit avec moi. Nous dormons plutôt bien mais je reprends le travail dans 1 mois et je ne sais pas vraiment quoi faire. Le mettre dans sa chambre (nous avons essayé et ses pleurs sont émotionnellement insupportables)où continuer ainsi à le laisser dormir avec moi et téter toutes les 2h ( voire toutes les heures certaines nuits). Jusqu’à quand le laisser faire ça ?!
    Est-ce problématique, va t’il grandir et s’épanouir si il dépend de moi ainsi…?! Ne vais-je pas être HS lorsque mes nuits ultra découpées s’en suivront de journées au travail …
    Merci pour votre site!
    Charlène

    • @Paul
      Ce n’est pas problématique pour votre bébé car ce genre de situation se règle toute seule un jour ou l’autre. Si vous êtes trop fatiguée, vous pourrez toujours décider de le sevrer…

  8. Bonjour Véronique,
    Pour quelle raison recommandez-vous d’attendre 7-8 mois pour envisager un sevrage de nuit ? Mon fils a 4 mois et tète encore 2 à 3 fois la nuit ; ma pédiatre me dit qu’il est assez grand pour ne plus téter la nuit, qu’il a seulement besoin du sein pour se rendormir entre ses cycles ; moi j’ai l’impression que sans ses tétées de nuit il n’aurait pas sa ration journalière de lait car il a actuellement un rythme de 8 tétées par 24h ; au passage, c’est jugé excessif par cette même pédiatre qui me dit qu’à cet âge il doit se caler sur 4 repas par jour, voire 5 en étant très tolérant ! mais ça me semble irréaliste, qu’en dites-vous ? je précise que mes seins ne stockent pas de gros volumes de lait et que mon bébé arrête assez vite de téter quand ils sont « vides », c’est pourquoi, à mon avis, il a besoin d’un assez grand nombre de tétées par 24h pour avoir sa ration …
    Je suis quand même un peu perdue, avec la reprise du travail qui approche, dans 2 semaines. J’aimerais que l’assistante maternelle lui donne mon lait au biberon en 3 fois en mon absence, voire plus au début si nécessaire pour l’habituer … enfin votre avis me serait très précieux !

    • Noémie

      Bonjour Sarah, mon message arrive tard mais peut-être aidera une autre maman : pour les questions vis à vis du pédiatre ça dépasse mes compétences, mais pour la relation avec la nounou :
      ma petite a toujours fait plein de petits repas, et la nounou de l’époque était très compréhensive et acceptait de lui donner des petits bibis plus souvent. Il faut trouver quelqu’un de concilient, qui a un chauffe biberon efficace (!!), et fournir plusieurs biberons pour que le nettoyage ne soit pas une corvée!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *