Hors de question d’utiliser un tire-lait !

ne pas utiliser un tire-laitVous souhaitez poursuivre l’allaitement après votre reprise du travail mais il est inenvisageable pour vous d’utiliser un tire-lait. Vous n’êtes pas la seule et sachez qu’il existe différentes solutions pour ne pas utiliser un tire-lait à la reprise du travail.

Si vous souhaitez que votre bébé continue à être nourri uniquement avec votre lait, vous avez peut-être la chance qu’il soit accueilli dans une crèche située dans votre entreprise. Vous pouvez ainsi aller l’allaiter quand il en a besoin. Cette situation est relativement rare mais elle existe et avec le développement des crèches d’entreprise risque d’être plus fréquente.

Si votre bébé est gardé près de votre lieu de travail, la personne qui le garde peut vous l’amener pour des tétées sur votre lieu de travail. Ce n’est pas une solution qui convient à tout le monde mais certaines femmes sont ravies de cette solution.

Si ces deux situations ne font pas partie de votre quotidien, vous pouvez aussi envisager de tirer votre lait à la main. L’expression manuelle est très efficace et vous permet d’obtenir autant de lait qu’avec un tire-lait.

Mais vous pouvez aussi envisager un allaitement mixte : votre bébé tète quand vous êtes avec lui et prend autre-chose quand vous êtes absente : préparation pour nourrisson ou solides selon son âge. Cette solution est plébiscitée par de nombreuses mamans et peut durer autant que vous le souhaitez.

Vous n’êtes donc pas obligée de passer par la case tire-lait si vous reprenez le travail et souhaitez poursuivre l’allaitement, pensez-y !

Et vous, comment avez-vous fait pour vous passer de tire-lait ?

Articles en rapport :

 


19 Comments

  1. Anne-Laure

    Quand j’étais enceinte, j’avais envisagé de tirer mon lait pour en faire des réserves que j’aurais utilisé à la reprise du travail… Mais quand le moment est venu de le faire, d’abord avec un tire-lait manuel, je n’ai pas aimé car ça m’avait fait mal. J’a

  2. Anne-Laure

    Oups… L’envoi de mon commentaire a eu lieu plus tôt que prévu!
    Je poursuis…

    J’ai donc utilisé un tire-lait électrique (à double téterelles!). Cette fois c’était tout à fait confortable et efficace. C’était même nécessaire pour les engorgements du matin car ma fille faisait déjà ses nuits.
    Mais en fait, je me suis vite passée du tire-lait et je n’ai jamais fait de réserve comme prévu car tout bêtement je n’aimais pas donner mon lait autrement que par mon sein!
    J’avais du mal avec l’idée de devoir le chauffer après l’avoir sorti du frigo. J’avais même un pincement au cÅ“ur quand je devais le jeter car ma fille refusait le biberon.
    Je n’ai jamais pu me résoudre à en congeler au final!
    J’ai donc fini par préférer donner du lait industriel.
    Ma fille a mis du temps à l’accepter, mais maintenant elle a 5 mois et tout se passe bien avec les tétées le matin et le soir, et entre les 2 les biberons avec sa nounou.

    • Véronique

      @Anne-Laure
      Merci pour ce témoignage ! Et oui, on n’a pas toujours les réactions prévues… 😉

  3. Sujet qui m’intéresse pour futur n°3, j’aimerai reprendre ensuite le travail, en continuant l’allaitement mais cette fois-ci sans tirer mon lait (pour éviter d’avoir à gérer l’intendance qui va avec : stockage du lait, lavage des téterelles, etc…). Une grande inconnue cependant : pour un bébé déjà relativement « grand », les tétées matin soir ont suffit (1 an /3 tétées sur 24h environ), mais pour un « petit » de 3 mois ????? On verra le moment venu!

    • @Francea
      Oui c’est aussi possible à trois mois mais en faisant attention en cas d’hyperlactation.

  4. la440

    Pour bébé1 le tire-lait ne m’inspirait pas du tout et le modèle premier prix acheté en grande surface ne m’a pas encouragée. J’ai donc décidé d’allaiter matin et soir et de donner de la poudre la journée chez la nounou. Je l’ai fait pendant deux mois mais les fins de journée étaient très inconfortables, ce qui a largement contribué à arrêter l’allaitement. Je pensais que la quantité de lait s’adapterait, mais apparemment c’était encore trop tôt pour ça (il avait deux mois quand j’ai commencé la poudre). Pour bébé2 j’ai investi dans un petit tire-lait efficace, et je tire juste 1/4h le midi ce qui me permet de passer la journée sans problème. Selon mon expérience il est donc possible de se passer d’un tire-lait si on n’a pas le choix mais on peut vite se lasser des désagréments alors que l’utilisation d’un tire-lait permet d’éviter d’être gênée et donc de poursuivre l’allaitement plus longtemps sans pour autant être une énorme contrainte.

    • @la440
      Merci beaucoup pour ce témoignage. C’est très intéressant de voir que chacune vit vraiment les choses différemment !

  5. Emmanuelle

    Que voilà un article qui tombe à point !! Nous avons enfin trouvé LA nounou de NuméroTer… elle va le garder 4 matinées par semaine, pour me permettre d’aller au travail sans lui et le reste du temps, je travaillerai à la maison (avec lui) jusqu’en septembre…
    NuméroTer ayant pile 6 mois, on se pose évidemment la question de ces 4 heures sans tétée… avec évidemment des réponses évasives des autorités de santé…
    Moue mitigée de la pédiatre de PMI quand je lui dis que je compte remplacer la tétée de 10h30 par une compote maison et de l’eau… elle me conseille, évidemment, de donner plutôt du lait maternisé…
    Oui, parce que bon… NuméroTer, comme son nom l’indique, c’est le petit troisième… en 5 ans à peine… et du coup, là , je suis un peu… vidée (au sens propre : manque flagrant de vitamines et de minéraux sur les dernières analyses), alors du coup, je n’envisage pas de tirer mon lait pour des plages aussi courtes, d’autant qu’il sait tenir sans manger sur une telle durée…
    Donc, je suis perplexe : par quoi remplacer cette tétée de 10h30, et éventuellement celle de midi ?

    Les laits végétaux me parlent, bien sûr, j’en ai trouvé un qui est un mélange de châtaigne et de lait de jument, avec un seul ajout (algue) pour le calcium. 3 ingrédients seulement, en début de diversification et quand on a des risques d’allergies, ça me semble bien… j’en ai trouvé deux autres totalement végétaux, contenant seulement deux ingrédients… le tout en bio… mais je n’ai pas les compétences pour savoir si cela va créer des carences, et il est difficile pour moi d’être totalement certaine qu’il se rattrapera sur les tétées de l’après-midi si ça ne lui suffit pas…

    Bref… cette fois-ci, pour ces durées-là , je fais le choix de ne pas tirer mon lait, mais je n’ai pas encore de solution de remplacement qui me laisse sereine.

    Pour l’aînée, j’ai tiré (aux toilettes, youpi !)… elle a refusé mon lait (tasse et bib… mais je pense que la nounou n’a pas vraiment insisté, ça ne lui plaisait pas)… comme elle avait 11 mois, on a remplacé les tétées par des yaourts nature au lait entier, faits maison…
    Pour NuméroBis, j’ai tiré… elle a refusé mon lait (même nounou)… comme elle avait 6 mois, je ne l’ai mise en garde que par tranches de 4-5 heures, puis on a remplacé par des yaourts, quand elle a eu l’âge et qu’elle les a tolérés… et on a changé de nounou dès qu’on a pu.

    En l’écrivant, je me rends compte que je me pose des questions pour NuméroTer là où je ne m’en étais pas posé pour la seconde… peut-être parce que je trouve la nounou chouette et que je veux qu’elle ait quelque chose à donner « au cas où » ?

    • @Emmanuelle
      A 6 mois et juste pour quelques heures, je ne m’embêterais pas : je lui proposerais une compote pour patienter…

  6. Emmanuelle

    Merci Véronique. J’avoue que c’était ma solution « spontanée », c’est la réaction de la pédiatre qui m’a déroutée… je pense laisser à la nounou une boite de lait châtaigne+jument « au cas où », en plus de la compote et de la purée de midi, de sorte que si j’avais un problème sur la route, elle pourrait facilement faire patienter le loustic jusqu’à 13h… après avoir épluché mon dictionnaire des allergènes, j’en ai conclu que c’était probablement le mieux adapté à notre cas… je demanderai confirmation à ma généraliste…

  7. Emmanuelle

    Bonjour Véronique,
    après discussion avec mon médecin et avec l’assistante maternelle, je ne tirerai effectivement pas mon lait. Je fournirai une compote et la purée de midi, et du lait de soja en poudre (un mélange bio, de lait de soja et d’algue comportant du calcium… très peu d’ingrédients, compatible avec les risques d’allergies alimentaires de mon fils). Si le lait de soja génère une allergie, on essaiera le lait de châtaignes (même genre de formulation), le but étant d’une part de rassurer l’assistante maternelle (elle peut donner un biberon) sans me compliquer les 4 heures (trajet compris) dont je vais disposer pour assister aux réunions de travail, et de fournir un complément aux simples compotes et purées en attendant une diversification plus avancée. On remplacera le lait végétal par des yaourts progressivement, au fil de la diversification.
    J’ai fourni à l’assistante maternelle des biberons en silicone (corps souple) à tétine « comme le sein », mais aussi deux tasses à bec différentes… ainsi, elle aura plusieurs solutions pour le faire boire, ce qui devrait limiter son inquiétude (et je lui ai confirmé que mon fils a bien identifié les deux systèmes comme pouvant lui fournir des liquides)… je vous raconterai la suite 😉

    (au fait, on a eu presqu’une tétée de retrouvailles, ce matin !)

  8. Emmanuelle

    La suite : je crois qu’il ne boit pas de lait de soja chez la nounou… mais il mange purée ou compote, voire les deux, en fonction de l’heure de la dernière tétée, et a de l’eau quand il a soif… résultat : tout le monde est content 😉

  9. Charlotte B

    Bonjour,

    Maman d’une petite fille de 5 mois, il y a encore 2 semaines je tirais mon lait au travail en double pompage et finissais toujours à la main. Je me suis rendu compte que j’étais plus à l’aise de le faire à la main j’ai donc continué ainsi. Les 2 premiers jours je tirais les même quantités voir plus qu’avec le tire lait. Le week-end est passé et je m’y suis remise le lundi suivant mais depuis ce jour je n’arrive à tirer que la moitié. Mes seins donnent l’impression d’être complètement vides. Est-ce normal, dois-je reprendre le tire lait pour plus de stimulation car double pompage? Merci

    • @Charlotte B
      J’ignore pourquoi… Vous pouvez essayer de reprendre le tire-lait mais je ne pense pas que c’était pour cette raison.

      • Charlotte B

        J’aimerais que ce ne soit pas pour cette raison! J’avais également arrêté le fenugrec d’un coup (je ne sais plus à quel moment) comme ça avait plutôt bien fonctionné, je vais en reprendre je verrais bien! Merci et merci aussi pour ce blog qui m’aide beaucoup 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *