Kit mains-libres pour tirer son lait en double pompage

Un certain nombre des lectrices de ce blog tire son lait, sur son lieu de travail ou à la maison. Or quand on tire son lait souvent et qui plus est en double pompage, on aimerait parfois bien pouvoir faire autre-chose en même temps, ne serait-ce que se moucher par exemple…

C’est pour ça que l’on a inventé le tire-lait double pompage avec kit mains-libres !

Pour cela vous avez plusieurs possibilités :

  • Vous pouvez utiliser un soutien-gorge d’allaitement sur lequel une bande de tissu passe sur le dessus du sein. Dans ce cas, il suffit de glisser les téterelles sous le tissu pour qu’elles tiennent toutes seules. D’habitude, je n’aime pas ce genre de soutien-gorge parce que l’accès au sein est réduit pour le bébé, mais pour un tire-lait, cela peut, au contraire, être une excellente solution.
  • Vous pouvez également acheter une brassière premier prix et y pratiquer deux ouvertures verticales. Vous n’avez plus qu’à glisser les téterelles dans les ouvertures. L’inconvénient de ce système, c’est qu’il n’est pas forcément pratique ni possible de le porter en permanence sur soi.
  • Il existe un bustier spécialement conçu pour maintenir les téterelles du tire-lait. Il est réglable et peut se rajouter sur les vêtements le temps de tirer le lait.
    bustier tire-laitVous en verrez une démonstration sur l’émission des Maternelles sur l’allaitement à la reprise du travail aux deux tiers de l’émission environ.
  • Enfin, il existe un bandeau plus souple. Vous devez choisir la bonne taille à l’achat car il n’est pas réglable.

Toutes ces façons de faire devraient vous permettre de trouver votre solution. Il ne faut pas hésiter à la mettre en place car c’est un gain réel en terme de confort.

Et vous, comment avez-vous fait ?

Articles en rapport :

 


61 Comments

  1. Moi, j’ai fait l' »investissement » du bustier. Et franchement, ca vaut la peine. Je l’ai trouvé très pratique. Pendant mes pauses allaitement, je pouvais me reposer, ou travailler sur l’ordi, lire… Je pense que si on veut reprendre le travail en poursuivant l’allaitement, il faut essayer de trouver un maximum de trucs pour se rendre la vie facile.

  2. Moi j’avais commandé le bustier mais je n’avais pas du tout aimé ! Je ne me voyait vraiment pas porter ce soutien gorge tous les jours, il est vraiment vilain !

    Moi je me suis toujours occupée en tirant mon lait, sur l’ordinateur ou en lisant ou encore en corrigeant des copies d’élèves. Je maintenais une des téterelles avec le bras gauche (au creux du coude) et tenais l’autre avec la main gauche… Ca me laissais la main droite libre et ça allait donc très bien !

    • @Marie
      Ce n’est pas un soutien-gorge que l’on porte en permanence, on le rajoute sur ses vêtements au moment du tirage…
      Votre méthode pour avoir une main libre est effectivement très efficace également.

  3. Moi j’ai regretté de ne pas avoir investi dans le bustier dès le début, et maintenant que mon fils a 8 mois, je tire moins mon lait, donc c’est trop tard. Du coup je faisais pareil que Marie (et on fait le même métier!).
    En revanche, je m’offrirais le bustier si bébé3 il y a… ;o)

  4. Fraisouille63

    Pour ma part, lorsque le pompage est bien amorcé (j’ai un symphony donc je parle de la deuxième phase de pompage, celle « forte ») je me cale parfois contre la table sur laquelle le tire lait est installé. C’est difficile à expliquer mais je positionne l’arrière de la téterelle sur le rebord de la table et je me penche en avant. Ca me permet par exemple de répondre au téléphone (surtout que le symphony est super silencieux !)

    Quoi qu’il en soit, personellement, tirer mon lait m’endort (moins qu’une vrai tétée), donc je profite de mes deux tirages quotidiens pour me reposer un peu et souffler au boulot. J’en ressort toujours un peu groggy, le temps de faire ma vaisselle ! 🙂

  5. J’ai acheté pour ma première fille un bustier mains libres chez mamanana (qui n’est pas réglable autant que je me souvienne) qui m’a servi tout le temps où j’ai tiré mon lait au travail.

    Je ne sais pas si c’est tjs le cas pour ce type de bustier, mais heureusement le mien ne se porte pas en continu ! il suffit de le rajouter par dessus ses vêtements, il n’est pas nécessaire de se déshabiller il suffit de pouvoir accéder au sein (donc juste déboutonner ou soulever les vêtements suffit, c’est très vite installé)

    Au niveau gain de temps, c’est vraiment appréciable car on peut faire autre chose en même temps.

    Par contre, je trouve que c’est cher pour ce que c’est (une quarantaine d’euros un bout de tissu avec une fermture éclair et 2 trous devant…).
    Avec qq compétences en couture (que je n’ai pas malheureusement), on doit pouvoir se débrouiller pour bcp moins cher.

    • @Prune
      Sisi, le bustier est réglable. Je pense qu’on peut effectivement le faire soi-même quand on est douée de ses 10 doigts…

  6. Florence

    J’ai acheté le bustier (chez Mamanana), il est règlable (car il y a des scratchs). Je ne le porte pas sur moi en permanence, je ne le mets que quand je vais tirer mon lait, dans les toilettes de mon boulot (2 fois par jour, quand même).
    C’est pratique car le tire-lait tient tout seul et pendant ce temps, je bouquine. C’est sûr que faire ça dans les toilettes, c’est moyennement glamour mais comme ce sont des toilettes pour handicappés, il y a un lavabo, ce qui est pratique pour laver le tire-lait.
    C’est pas évident de s’organiser et je n’aime pas beaucoup tirer mon lait mais grâce à ce système, ma fille de 9 mois est toujours allaitée et n’a jamais reçu d’autre lait que le mien.
    Quand il manque un peu de lait, la nounou doit simplement décongeler un peu des réserves que je lui ai laissées.

    • @Florence
      Merci pour votre témoignage ! Et bravo parce que tirer deux fois par jour dans les toilettes, il faut être motivée !

  7. Bonjour,
    J’ai tout de suite acheté le bustier mains libres en râlant pour le prix, mais il est maintenant largement amorti. Je ne supportais pas de rester bloquée pendant le tirage, je regardais le niveau de lait en trouvant qu’il ne montait pas assez vite.
    Avec ce système, je peux continuer à travailler sur l’ordi, téléphoner, me lever pour prendre un dossier et je ne pense plus du tout au tirage, je suis plus détendue.
    Je l’ai réglé à mon tour de poitrine et l’installation est très rapide par dessus le soutien-gorge d’allaitement

  8. Marie, Paris

    Le bustier spécial tire lait est mon compagnon quotidien pour mes tirages au bureau. Je l’appelle mon « kit mains libres ». Je l’utilise 2 à 3 fois par jour. Pendant que je tire mon lait, enfin, que la machine fait ce qu’elle a à faire, moi je continue de bosser (mon patron apprécie), à faire un tour sur le blog Lactissima, à répondre au téléphone… je ne pourrai pas concevoir mes tirages sans cet accessoire absolument indispensable.

  9. Vervaine

    Après avoir « investi » dans la location du tire-lait double pompage suite à lecture de ce blog (et l’avoir utilisé en simple pendant quelques jours car je n’osais pas le double !), cet article me fait réfléchir quand à l’utilisation du bustier.
    J’appréciais le simple pompage pour justement pouvoir avoir une main de libre. Avec les techniques décrites par certaines (Marie, etc) on peut aussi se libérer une main avec le double (et depuis, j’avoue que ça vaut carrément le coup de faire les 2 seins en même temps!)
    Je crois que c’est de me visualiser avec les téterelles attachées sur les seins qui me heurte. C’est purement psycho !
    Mais j’ai déjà eu du mal 1) à me mettre à tirer mon lait 2) à passer au double pompage.
    Je le fais par conviction et tout se passe très bien, mais je reste discrète, même envers mon mari.
    Au vu des commentaires positifs, je vais voir si je me lance dans l’investissement de ce fameux bustier…

  10. J’ai acheté le bandeau mais j’ai mal calculé la taille et il était trop petit :-(… ma soeur l’a offert à une amie à elle et je n’en ai pas racheté… Je tiens les deux téterelles d’une main et peux feuilleter un magazine, passer un coup de fil ou regarder mes messages sur mon blackberry et même y répondre en mettant un peu de temps! Je pense que si j’avais la possibilité d’avoir un ordinateur devant moi, j’aurais commander un nouveau bandeau à la bonne taille. Par contre, je crois bien me rappeller que le bandeau se ferme comme un soutien-gorge et qu’il y a trois rangs de crans, c’est donc un tout petit peu réglable.

  11. Le bustier de Mamanana me tentait bien quand je tirais mon lait, mais je me disais toujours que l’allaitement allait bientôt se terminer (on se demande bien pourquoi) et que l’investissement n’en valait pas le coup. Avec le recul, ça m’aurait surement facilité les choses pour lire mes dossiers pendant que le tire-lait faisait tout le boulot.
    Au lieu de ça, je m’arrangeais pour tenir les 2 contenants avec le bras gauche afin de libérer ma main droite

  12. @Véronique,
    Oui c’est celui vendu par Symbiosa.

  13. Fraisouille63

    @Véronique
    Heu non ça ne me fait pas mal au dos, mais je suis sur une chaise de bureau réglable, et puis le tirage ne me prend que 10 minutes (merci le Symphony !)

  14. @Veronique, en fait le bustier que j’ai provient de chez mamanana mais je l’ai acheté il y a longtemps (en 2008) et ce n’est plus le même modèle que celui que ségolène vend maintenant… le mien n’a pas de scratches, et à l’époque il y avait une multitude de tailles…
    C’est bien dommage d’ailleurs car plusieurs amies étaient interessées par le concept mais n’ont pas pu me l’emprunter car ce n’était pas la bonne taille… un bustier multitailles aurait pu servir à d’autres… mais ce serait peut être moins bon pour les affaires des vendeurs de matériel d’allaitement, déjà que mon tire lait double pompage circule allègrement 😉

  15. Bonjour Véronique,

    Grâce à vos précieux conseils ainsi qu’une bonne lecture de tous les sites d’info sur le sujet, j’ai décidé de poursuivre l’allaitement et de tirer mon lait au travail. Ce que je fais depuis un mois déjà et tout se passe bien. J’ai commandé le fameux bustier et je peux dire qu’il est vraiment très pratique pour le boulot et facilite beaucoup les choses. Il suffit de le zipper sur soi, de placer les tèterelles, de mettre en marche le tire lait et on est libre de ses mains pour passer des coups de fil, lire un livre, pianoter sur le pc (pour celles qui tirent à leur bureau) Je ne peux que le recommander ! Pareil que Florence, je tire dans les toilettes entre midi et deux. Je le trouve par contre un peu cher (et effectivement réalisable soi-même si on a une bonne couturière dans la famille !)

  16. Lorraine

    J’ai investi dans le bustier de chez Mamanana (le rose, réglable, qui se zippe) au départ dans le but de l’utiliser au travail. Finalement, je l’ai plus utilisé chez moi pour tirer mon lait le soir avant de dormir qu’au travail. Au bureau, avec un soutien gorge d’allaitement adapté (bonnet un peu extensible qui permettait de maintenir les téterelles en place) et des vêtements d’allaitement (avec un accès au sein par la taille empire ou croisé devant et doublure dessous, type t-shirt d’allaitement H&M) j’arrivais à faire tenir les teterelles toutes seules comme avec le bustier, sans avoir à me déshabiller (pratique car je restais devant l’ordi, en cachant tout mon attirail sous un chale), il n’y avait que le petit ronflement du tire-lait pour me trahir si on s’approchait trop :o) Les collègues n’y voyaient que du feu !! Personnellement je n’ai jamais réussi à tirer des deux côtés en même temps en maintenant les teterelles avec un bras…trop fatiguant !!

    J’ai repris le travail quand mon bébé avait 4 mois, et j’ai tiré mon lait jusqu’aux 11 mois de mon petit garçon, qui est toujours allaité et a maintenant 16 mois.

    J’ai prêté mon bustier à ma soeur qui doit tirer son lait tous les jours car son bébé est né en avance et n’est pas encore capable de têter tout ce dont il aurait besoin et elle a l’air d’apprécier aussi.

    Bref, un achat pas indispensable mais vraiment pratique si on doit tirer son lait tous les jours.

  17. Aurelia

    Une astuce qui vaut le coup d’être essayée puisqu’elle ne coûte rien : recycler un bandeau de grossesse en bustier main libre.
    J’ai pratiqué 2 fentes horizontales, pour éviter qu’elles ne s’étendent trop, que j’ai rapidement surfilé à la machine (on peut le faire à la main si on est plus patiente, ou qu’on n’a pas de machine) et hop le tour est joué. Je compte l’améliorer avec un système d’agrafe ou de velcro devant, mais pour l’instant c’est bien pratique car je m’en sers pour le simple pompage lorsque ma fille tète, je le passe en bandoulière pour qu’il ne recouvre qu’un seul sein.
    Certes, ça fait un peu bricolo, mais après tout, qui est censé voir ça ?

    • @Aurelia
      Merci d’avoir partagé cette astuce bien pratique !

    • Pérette

      Même technique! J’ai recyclé un ancien soutien gorge de sport premier prix de chez décathlon (matière stretch, sans couture). J’ai également pratiqué deux fentes horizontales.
      Au moment du tirage, je relève mon t-shirt, dégrafe ou remonte simplement le soutien gorge classique et met ma vieille brassière à la place. J’insère les téterelles. Comme les brassières sport sont un peu élastiques, le tout est bien maintenu, juste un peu serré mais pas trop, réglable comme un soutif normal.
      Et voilà un kit mains libre pour double pompage à 12€ environ 🙂 bien pratique à la maison et au boulot!

  18. Blandine

    En ce qui me concerne, j’ai toujours tiré mon lait en mode « mains libres » mais sans avoir besoin de bustier. J’applique la premiere technique mentionnée dans l’article, c’est a dire faire tenir les téterelles par le soutien gorge d’allaitement. Ca marche très bien pour moi!

  19. Pour ma part, j’ai tiré mon lait au travail des 3 mois de mon fils jusqu’à ses 11 mois et demi. J’avais acheter le tire lait free style de chez médela qui est livré avec un système de fixation main libre (trois sangles). C’est vite mis et s’adapte à tous les soutiens-gorges d’allaitement car il y a plusieurs style d’accroche. Au boulot, je travaillais sur l’ordi en même temps et à la maison, il m’est arrivé d’étendre une machine de linge en tirant mon lait avec ce système et là , c’est excellent pour le dos car il faut rester bien droit: si on se penche trop en avant, le lait fuit. Par contre, le système de fixation du tire-lait est loin d’être glamour: éviter de vous montrer à votre conjoint!

  20. Lorraine

    J’ai aussi investi dans le bustier que j’ai finalement utilisé chez moi pour tirer mon lait le soir et le week-end (sans rien en dessous). Ca me permettait avoir les téterelles bien collées, et les 2 mains libres pour travailler à l’ordinateur, lire, téléphoner etc c’est plus le bruit du tire lait qui dérangeait mon mari que le bandeau en lui-même. Au travail je préférais coincer les téterelles dans mon soutien-gorge et dans un t-shirt d’allaitement (HM avec une ouverture en V et une doublure), c’était finalement plus pratique à installer, surtout que je restais assise à mon bureau (avec un collègue en face!), le tout caché sous un foulard léger. Personne pendant les 10 mois de tirage ne s’est vraiment rendu compte des moments où je tirais mon lait, si ce n’est le petit bruit de moteur du tire-lait Lactaline quand ils rentraient dans mon bureau. J’espère trouver une aussi bonne organisation pour l’allaitement de mon second bébé (en route) à la reprise du travail !

  21. Bonjour Véronique,
    il existe aussi ce système là , qui peut convenir à certaines : http://kellymom.com/bf/pumpingmoms/pumping/hands-free-pumping/

    🙂

  22. Encore moins cher:
    vous sacrifiez un haut de collant (matière très élastique)vous lui coupez les 2 jambes,vous faites 2 fentes , et vous le remontez au niveau de la poitrine pour y insérer 2 téterelles ,le tour est joué, prête à tirer pour pas cher

  23. Bonjour, je suis justement en train de tirer mon lait en double pompage alors que je lis votre article. Pour ma part, j’utilise deux lacets ou cordelettes que je passent autour de mon cou et sous la téterelle. Un peu comme pour le DAL. Est ce vous visualisez? C’est simple, économique et très pratique. Je fonctionne comme cela depuis 4 mois et ça me simplifie drôlement mon recueil !

  24. Flogau

    Merci pour la technique des élastiques! Super pratique et économique!

  25. J’ai choisi d’utiliser une vieille brassière et de faire 2 trous au niveau des téterelles et ça fait + de 8 mois que je l’utilise tous les jours. C’est vraiment bien de pouvoir faire autre chose en tirant son lait : manger, consulter ses mails, téléphoner, mots croisés… même plier son linge!

  26. Quand j’allaitais ma grande, je coinçais tant bien que mal les téterelles dans mon soutien-gorge maintenu fermé. Pour mon petit dernier, j’ai tenté d’améliorer la méthode en la croisant avec celle des élastiques accrochés à la téterelle et au crochet du soutien-gorge. J’ai tout abandonné après la perte de plusieurs millilitres de lait qui ont coulé le long de mes vêtements plutôt que dans le biberon

    Finalement, j’ai ressorti un vieux soutien-gorge d’allaitement tout pourri, j’ai fait un incision de 4cm sur chaque bonnet et c’est génial. Avec les températures estivales, je peux facilement l’enfiler par dessus mes vêtements en mettant les reglages au plus large (ce sera sans doute moins évident pendant l’hiver). Je gagne vraiment en liberté, je peux même me balader en tirant (juste penser à ne pas se pencher). Comme c’est un soutien gorge d’allaitement, je peux aussi allaiter bébé d’un côté et tirer de l’autre.

    Seul bémol est qu’avec une incision de cette taille (qui permet néanmoins une excellente tenue), je dois installer la téterelle dans le soutien-gorge avant et l’accrocher ensuite au reste du dispositif, ce qui reste mineur considérant la liberté gagnée.

  27. Aurore

    Bonjour, en ce qui me concerne, je replie le bonnet de mon soutien-gorge contre le sein (c’est un soutien-gorge classique de forme corbeille, pas un soutien-gorge d’allaitement) comme je le fais pour donner le sein, puis le coince le bas de la téterelle dedans et je scotche le haut de la téterelle sur le sein avec du sparadrap microporeux. Ca fonctionne très bien et c’est très rapide à mettre en oeuvre – ça ne nécessite pas d’enfiler un vêtement en plus ou de changer de soutien-gorge. La seule condition est de choisir un sparadrap microporeux de bonne qualité, qui ne laisse pas de traces d’adhésif sur le sein ou sur la téterelle (celui de marque 3M par exemple est un bon choix, d’après mon expérience).

  28. Merci je cherchais une solution pour tirer mon lait au travail le plus rapidement possible et surtout avoir les mains libres avec le double pompage. Le bustier me tente bien. Je suis infirmière et j’ai besoin d’un système que je peux facilement installer.
    Je me dis que je vais être chargée pour aller au boulot entre le tire-lait, les biberons et ma glacière pour le stockage. Avez-vous des conseils pour ne rien oublier et faire le plus léger ?

    Merci encore, je dévore votre blog et je me trouve toujours dans les témoignages.

  29. Merci à vous

  30. Laurence

    Bonjour,
    Pour ma part j’utilise un kit main-libre système D, que j’ai découvert sur votre site.
    J’utilise 2 paires de bretelles amovibles de soutien-gorge.Une paire fait le tour du monde bustensiles et passe dans le anneaux de la seconde, elle même passant à l’arrière du coup.
    Je ne sais pas si je suis très clair, mais c’est vraiment super ce système.
    Laurence

  31. JACQUET

    Bonjour.
    J’ai un bustier medela et malheureusement je n’arrive pas à l’utiliser avec mon tire lait ameda lactaline. En effet le système plastique en forme de T est trop gros pour passer dans les trous du bustier.
    Dans le medela l embout teterelle se separait. Pour ameda ce n’est pas le cas.
    Quelqu’un aurait svp une solution ? Merci

  32. Bonjour, est il possible d’utiliser le tire lait électrique double pompage d’Avent en mains libres en utilisant le technique de la brassière qu’on a troué ou en utilisant le bustier de la marque meleda où est on obligé d’investir dans le tire lait électrique double pompage de meleda ? Merci

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *