Gestion des stocks de lait : fiche pratique

Gestion des stocks de lait maternelDans un article précédent (il y a longtemps…), je vous parlais de l’organisation lorsque l’on tire son lait. Cette organisation peut être très régulière pour certaines familles car votre emploi est à heures fixes et votre bébé tète environ toujours aux mêmes heures.
Mais dans d’autres familles, il faut parfois jongler pour réussir à prévoir les bonnes quantités de lait pour vos absences : vous travaillez à des horaires irréguliers ou votre bébé ne tète jamais de la même façon.

Dans ce genre de cas, il peut être utile d’utiliser une fiche pour prévoir ses horaires de tirage de lait et et noter les quantités tirées. On pourra également y noter les besoins de votre bébé en votre absence et réussir à tout faire coïncider pour une bonne gestion des stocks de lait maternel.

Je vous propose donc aujourd’hui une fiche qui vous permette de noter tout ça.

Date : ………………….

Horaire de tirage : ……………………………………….. Quantité tirée : …………………………………
Horaire de tirage : ……………………………………….. Quantité tirée : …………………………………
Horaire de tirage : ……………………………………….. Quantité tirée : …………………………………
Horaire de tirage : ……………………………………….. Quantité tirée : …………………………………
Horaire de tirage : ……………………………………….. Quantité tirée : …………………………………

Horaire de biberon : ……………………………………….. Quantité nécessaire : …………………………………
Horaire de biberon : ……………………………………….. Quantité nécessaire : …………………………………
Horaire de biberon : ……………………………………….. Quantité nécessaire : …………………………………
Horaire de biberon : ……………………………………….. Quantité nécessaire : …………………………………
Horaire de biberon : ……………………………………….. Quantité nécessaire : …………………………………

Quantité à garder au réfrigérateur en fin de journée : ……………………………………..

Quantité à congeler en fin de journée : ………………………………………

Pour vous, est-ce qu’une telle fiche est utile ?

Articles en rapport :

 


6 Comments

  1. Kaline

    Pour mon aîné, j’avais un fichier Excel sur lequel je notais mes tirages, et les quantités bues par mon fils : du coup je stressais quand je ne tirai pas assez, et je me rassurais en voyant que j’avais du stock, et que globalement ça passait toujours.

    Cette fois ci, comme je n’ai aucun stock (jamais réussi à en constituer, justement à cause des horaires moins réguliers qu’il y a 4 ans), je n’ai pas voulu m’ajouter de pression en notant tout : je prépare mes biberons de lait le matin pour la nounou, s’il y a assez de lait, c’est parfait, s’il n’y en a pas assez, je complète avec du lait artificiel. La journée, j’essaie de ne pas compter, je sais globalement combien il faut que je tire pour qu’il y ait assez de lait le lendemain, mais je suis moins attachée aux chiffres et à tout tracer.

    • @Kaline
      Merci beaucoup pour ce retour. Effectivement trop noter peut en stresser certaines alors que cela en tranquilise d’autres. Donc à chacune de trouver ce qui lui convient.

  2. Isabelle

    Tout d’abord, merci Véronique pour tout ce que vous faites pour nous. Votre blog est un puits de témoignages et de conseils, ça m’aide à appréhender la reprise du travail. « Allaiter et reprendre le travail » est mon livre de chevet et est très rassurant aussi : MERCI !

    Je reprends le travail lundi prochain, j’ai constitué un petit stock au congélateur (une 10ène de biberons) pour me rassurer.
    Mais ma fille (3 mois) a des horaires très irréguliers. De plus, depuis 1 semaine, elle me rappelle 2 fois dans la nuit (2-3h du matin, puis 5-6h), je ne peux donc plus tirer autant de lait le matin, après la tété.

    Je la laisserai chez la nounou à 8h45.
    Dois-je zapper la tété de 7h45 dans ce cas et préparer un biberon en plus pour la journée? Si oui, va-t-elle finir par prendre un bon rythme ?
    Dois-je lui donner le sein à 7h45 même si elle ne montre pas de signe de faim ? Mais dans ce cas, je ne tire presque plus rien derrière…
    Ma société ne mettant quasiment rien en place pour les mère qui souhaitent tirer leur lait, je compte rentrer chez moi sur ma pause de déjeuner pour tirer mon lait (je n’habite pas loin heureusement) et j’ai peur que ça ne suffise pas…

    Que me conseilleriez-vous ?

  3. Emilie

    Je note mes quantités tirées chaque jour sur mon téléphone avec une simple note (tirage matin à la maison, midi et après-midi au travail) pour voir s’il me faut un tirage supplémentaire le soir, pour les bibis du lendemain. Plus pratique car j’ai toujours mon portable avec moi.

    Le vendredi soir je congèle l’excédent pour n’avoir que ce qu’il faut le lundi matin.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *