Fondation de Lactissima

Nous sommes deux consultantes en lactation, Christine et Véronique, fondatrices du cabinet conseil Lactissima.

Lactissima propose aux entreprises des actions pour permettre aux femmes de poursuivre l’allaitement maternel à la reprise du travail.

Nous vous proposerons ici des articles réguliers autour de ce thème, mais également sur :

  • la place de la femme dans la société,
  • le travail des femmes,
  • l’articulation vie familiale-vie professionnelle,
  • nourrir son enfant,
  • les modes de garde,
  • la place du père.

et bien d’autres sujets encore.

Véronique est consultante en lactation. Elle partage son temps professionnel entre ses consultations à domicile et le cabinet Lactissima.

Dans le privé, elle est mère de deux enfants, aime passer du temps avec eux et doit donc elle aussi concilier vie familiale et vie professionnelle.

Christine est consultante en lactation et formatrice, également mère de deux enfants et confrontée au même problème.

Nous attendons de nombreux commentaires et témoignages à nos articles.

A bientôt pour plus d’échanges.

 


18 Comments

  1. sylvie Cacciatore

    bravo les « filles » pour cette naissance.
    je ne manquerai pas d’informer les mamans que je suis au Franco-Britannique,
    population plutôt allaitante et plutôt avec emploi.
    bonne continuation.
    sylvie

  2. Viviane Lemaigre Dubreuil

    Souvent les femmes que j’accompagne doivent reprendre le travail à un moment donné, et se crispent à l’idée de vouloir et devoir concilier allaitement et reprise professionnelle… j’aurai donc maintenant un élément de plus à leur proposer pour les soutenir : chouette ! Bravo pour ce que vous faites, il y en a beaucoup besoin, je vous souhaite des oreilles bienveillantes dans les entreprises pour faire tâche d’huile, que votre travail se fasse connaître auprès des femmes, et que les usages se modifient ainsi…

    Viviane LD,
    Doula,
    Santé humaniste et Ama,
    Communication adultes-enfants

  3. Segolene

    Bravo pour ce joli blog! J’ai hâte de vous lire!

  4. Félicitations aux heureuses mamans de ce blog 😉
    Ayant moi-même repris le travail en allaitant pour la deuxième fois, je sais combien
    le soutien est nécessaire. C’est pourquoi je suis devenue animatrice dans une
    association de soutien à l’allaitement (Galactée). Je ne manquerai donc pas de faire
    référence à votre blog lors de mes réunions, on n’est jamais trop nombreux pour aider
    les jeunes mamans dans ce choix ô combien incompris d’allaiter en travaillant ! J’en
    profite pour remercier mon employeur de me permettre, sans question ni heurt, de tirer
    mon lait sur mon lieu de travail (en plus je suis fonctionnaire, c’était pas gagné
    d’avance !).

  5. Volatier Sophie

    Bravo Christine et Véronique pour ce blog élégant
    et utile pour les mamans et les bébés.
    Après deux allaitements en congés parental me voilà
    à quelques jours de démarrer l’allaitement de mon
    troisième enfant (naissance imminente !)….
    et pour la première fois je vais expérimenter
    « travail et allaitement ».
    …Ce sera sans congés spécifiques ni convention
    particulière… je vais découvrir la jonglerie de la
    créatrice d’entreprise maman de trois enfants dont un nouveau-né…
    Peut-être pourrais-je partager avec d’autres mamans via votre
    blog.
    Bonne continuation et Bravo à nouveau pour belle cette
    initiative.
    Sophie

  6. Bonjour,
    félicitations pour ce blog,plus on parlera de reprise du travail en allaitant et plus les entreprises et les lois évolueront pour faciliter aux mères leur reprise.
    Je travaille en PMI et je suis consultante en lactation; J’ai remarqué que plus j’en parle tôt à toutes les mamans qui allaitent, (beaucoup n’y avait pas songé)et plus cela fait son chemin dans leur tête, et elles s’y préparent.
    Claire

  7. bravo pour ce travail
    je ne manquerais pas d’en parler à toutes ces mamans que je vois pour des difficultés d’allaitement et avec qui on parle souvent de reprise du travail
    bonne suite
    sylvie,sage femme

  8. Boscher

    Bonjour Christine et Véronique,
    bravo pour votre démarche, il y a du boulot pour faire avancer les choses, alors autant commencer de suite,
    je vais me faire l’avocat du diable.

    Reprise du travail et allaitement : comment conjuguer influence hormonale liée à la lactation (assoupissement, relâchement de la veille) et efficacité professionnelle ? Quelles limites ? Quelles incompatibilités ?

    Bon courage,
    Jean-Michel, consultant RH & Management.

  9. jean-michel

    Re bonjour Christine,
    oui je suis directement concerné puisque ma femme (ton amie Sophie, rappelles-toi notre séance de TuiShou à HEC) vient de mettre au monde notre petit Sacha. Nous n’avons pas stoppé notre activité professionnelle, nous le trimballons où nous allons de façon raisonnable. Notre projet de vie comprend entre autres ceci : « expérimenter et démontrer que la vie pro d’une femme n’est en aucun cas incompatible avec la naissance ni l’allaitement »; cela à destination des dirigeants de société qui renâclent à embaucher des femmes en âge d’enfanter, et aussi des hommes qui pensent pouvoir tenir leur femme dans leur cage en leur faisant des enfants.
    Amour, perpétuation de l’espèce, économie et réalisation de soi peuvent très bien cohabiter si le mâle comprend qu’il a beaucoup à y gagner; alors le mot « alliance » voudra peut-être vraiment dire quelque chose. C’est l’intérêt de tous.
    Quant aux troubles de la vigilance liés à l’allaitement, cela dépend peut-être de l’intensité physique du travail en question ?

    Pour ce qui est des entreprises avec crèche, comment le temps d’allaitement est-il décompté du temps de travail en France et à l’étranger ? Y a t-il des retours sur la perception de ces femmes par leur entourage professionnel ?
    Bonne continuation …
    Jean-Michel

    • Christine

      @Bonjour jean-Michel ! Bienvenue à Sacha !
      « expérimenter et démontrer que la vie pro d’une femme n’est en aucun cas incompatible avec la naissance ni l’allaitement” : vaste programme ! J’imagine que les réactions vont être très variées.. J’espère que Sophie aura l’occasion de raconter de temps en temps sur ce blog.
      Tu crois qu’il y a encore beaucoup d’hommes qui croient « tenir leurs femmes en cage en leur faisant des enfants » ? En France, nous avons le taux d’activité féminin le plus élevé, j’ai du mal à croire que les mentalités des hommes n’aient pas évolué sur le sujet. J’ai du mal à croire en outre, dans un contexte où nous savons tous qu’avoir des enfants coûte de l’argent et qu’il n’est pas simple de les élever, que faire des enfant soit, pour un homme, une stratégie efficace pour garder sa femme pour soi ! Enfin, ma nature de femme se hérisse à se sentir comparée à un rossignol, même par opposition…:-)

      Troubles de la vigilance… dis, il a quel âge ton bébé ? Tu ne crois pas que c’est lié plutôt à la proximité de l’accouchement ? Vous êtes indépendants, j’imagine que la maman ne s’est pas beaucoup reposée. Les médecins n’aiment pas beaucoup qu’une femme ne se repose pas correctement après la naissance d’un enfant.

      Les entreprises avec crèche n’ont pas, à ma connaissance, une politique de décompte des heures de travail lié à l’allaitement. Les femmes qui viennent allaiter leur bébé à la crèche (ce qui est extrêmement rare, d’après mes contacts dans ces lieux-là , même lorsque tout est fait pour les aider) prennent ce temps sur leur temps de pause, le plus souvent de déjeuner. Quant à la perception de l’entourage, aucune étude publiée en France. J’espère bien que ce blog viendra combler cette lacune !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *