Appel à témoignage

Comme vous avez pu le constater, ce sont les témoignages qui font en grande partie la richesse de ce blog.

Donc si vous souhaitez partager votre expérience autour de l’allaitement et du travail (sevrage ou poursuite de l’allaitement), n’hésitez pas !

Voici les questions auxquelles vous pouvez répondre :

  • Quel choix avez-vous fait au moment de la reprise du travail : sevrage ou poursuite de l’allaitement ? Pourquoi ?
  • Comment vous êtes-vous organisée ?
  • Quelles ont été vos principales difficultés ?
  • Quels ont été vos meilleurs moments ?
  • Qu’est-ce que vous souhaiteriez dire aux mamans qui doivent faire un choix dans les semaines à venir ?
  • Ce serait à refaire, vous referiez le même choix ? Que changeriez-vous ?

Vous me joignez une jolie photo de vous ou de votre bébé (ou des deux) pour illustrer et vous m’envoyez le tout à contact@lactissima.com .

J’attends avec impatience vos messages

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

13 Comments

  1. Bonjour
    Je suis infirmiere puéricultrice. Je travaille de nuit. J’ai repris le travail quand mon bébé avait 5mois (on a de la chance).
    Je n’ai même pas imaginé stopper l’allaitement. Javais même anticipé en demandant un tire-lait compact sur batterie double pompage, sur la liste de naissance (c’était un 2e enfant, donc on avait pas besoin de grand chose).
    J’ai tiré mon lait quand j’ai pu, en principe en 10min c’était fait alors mes collègues ont joué le jeu en surveillant mes patients a ma place pdt ce petit laps de temps. J’allaitais mon bébé le soir avant de partir (autant de fois que nécessaire), le matin à mon retour et à 16h quand je le récupérais de la crèche. Sur mes jours de repos c’était « open bar ».
    Ca fait 23mois que je l’allaite. Je ne tire plus mon lait au boulot depuis ses 15mois je crois. Ca se passe très bien. Dès qu’il me voit arriver le matin, il crie « teteeeeeeee!!!!! » C’est trop mignon!
    Il n’a jamais voulu de mon lait autrement qu’au sein. J’ai pourtant chauffé mon lait contre les lipases, mais rien à faire…
    Alors avant la diversification, il passait ses journées de crèche sans teter mais sans pleurer non plus. Il m’attendait et se transformait en serial teteur dès nos retrouvailles (J’allaitais à la creche d’ailleurs pour ne pas le faire attendre). Les filles de la crèche étaient un peu inquiètes de ne pas le nourrir, mais la croissance est restée au top alors ça les a rassuré.
    Du coup, quoi faire de mon lait tiré? j’ai fais des dons au lactarium et j’en ai gardé un peu pour faire des savons 🙂
    Le truc le plus fou qui m’est arrivé, c’est qu’une de mes collègues m’a demandé de lui donner un peu de mon lait pour mettre sur son eczema qui la faisait beaucoup souffrir. Elle a ressenti un effet apaisant immédiat…j’ai trouvé ca trooop cool!!!
    Pour les mamans qui doivent faire un choix, je leur dirai de s’informer (seules ou avec l’aide d’une consultante en lactation) et de se dire que c’est possible!
    Si c’était a refaire, je referai exactement pareil!

  2. sandrine

    J ai allaite ma fille 15 mois j ai eu ma montee laiteuse le lendemain de sa naissance elle tetait beaucoup et longtemps a pris 900 grammes le premier mois depuis son poids de naissance mal-voyante et sans emploi je n ai recu aucun conseil. Elle a refuse le sein a 15 mois le jour ou elke a marché mm pas moyen de tricher au verre. Un super allaitement
    Pour mon fils toujours pas de travail mais la probleme la montee laiteuse 4 jours apres la naissance les SF ne m ont pas du tout ecoutee quand je leur ai dit que les tetees n etaient pas efficaces j appuyais sur mon sein pour faciliter la prise en bouche et ca a dure un mois toujours sans conseille mais bebe a pris 1200 grammes de son poids le plus bas a 1 mois. Dt de 2,5 mois a 4,5 mois une galere memorable refus du sein voulait pas de bibi de verre ni de DAL bref merci internet pour les conseils parce qu ici SF pediatre mm proalkaitement medecins orl non y a pas de probleme. Mais bon on s en est sortie enseinte de bb3 il q cesse seul les tetees a 14,5 mois j etais a deux mois de grossesse esperons que bb3 accepte bien longtemps ke lait de laman car y aura pas de numero 4. Mais malgre cet allaitement seme d embuche une diversification sans conseille bien on s en est super bien sorti et je suis fiere d etre arrivee a ce stade. J ai toujours allaite partout ce sont les plus genes qui s en vont moi je be me cache pas pour nourrire mes enfants le plus naturelkement du monde je veux le meilkeur pour eux et le meilleur lait c est le kait maternel.

  3. sandrine

    Petit truc les copines qui ont fait de lngs allaitements c top merci la LLL et bravo pour cet article merci internet

  4. Pierrine

    Bonjour
    J’ai eu un petit garçon au mois de Mai l’année dernière
    Les débuts n’ont pas été facile car j’avais énormément de lait mais j’ai continué et la suite c’est que du bonheur.
    3 mois après l’accouchement il a fallut reprendre le boulot et tout c’est très bien passé grâce à ma mère qui le garde.
    Je suis chauffeur de taxi j’ai jamais les même horaires je connais mon planning a 20h le soir pour le lendemain malgré toutes ces contraintes j’ai réussi à continuer d’allaiter mon fils.
    Je tire mon lait dans la journée (quand les clients attendent chez le médecin par exemple) et ma mère lui donne au biberon (avec tétine adaptés aux bébés allaités) dans la journée quand il a faim à sa demande.
    Je congèle mon lait et j’avais anticipé ma reprise du travail avec 1 mois de lait d’avance.
    Tout ce passe très bien maintenant il a presque 1 an je continue de l’allaiter la nuit a sa demande et le week-end et je tire mon lait une fois par jour.
    J’ai étais très bien entouré avec un mari qui m’a aidé des parents et beaux parents toujours présent quand on a besoin d’eux un patron qui comprenait qu’il me fallait des pauses pour tirer mon lait et des clients surpris mais ravis de voir ma détermination d’allaiter mon fils aussi longtemps.
    C’est une organisation à avoir mais tout est possible je le conseille à chaque maman qui reprend le travail c’est que du bonheur

  5. Bonjour je témoignnerai avec plaisir mais pas sur le thème de la reprise du travail pour la bonne raison que je n’ai pas repris le travail pour mon 2e allaitement (et j’ai repris pour mon premier allaitement aux 8 mois de mon bébé mais l’allaitement était déjà sur la fin allaitement mixte depuis la naissance grrrrr). Si vous le souhaitez je pourrais témoigner sur : débuts difficiles, réussir un 2e allaitement après un premier semé d’embûches, allaitement long (29 mois toujours en cours)., maintenir l’allaitement dans un contexte familial très difficile (maladie grave de l’aîné à gérer)., etc, etc 🙂

  6. Bonjour, merci pour ce blog que j’ai dévore en long et en large. j’ai 3 enfants. Je suis médecin et pour les 2 grands de 9 et 7 ans j’étais étudiante, impossible de tirer mon lait, je travaillais parfois 30h de suite. mon entourage moquait un peu ma façon de vouloir allaiter longtemps. A cause de tout cela j’ai arrêté à 6 mois les 2 fois. Mais la deuxième fois pour mon garçon, une semaine après avoir arrete j’ai ressenti un vide immense et j’ai énormément regrette. Je ne le savais pas faute d’information et de soutien mais j’aurais pu recommencer…. Je me suis dit que plus jamais les difficultés techniques et sociales nentraveraient un projet d’allaitement pour moi, et que ce ne devrait être le cas pour aucune mère qui souhaiterait continuer… Je pense qu’avec des conseils, de l’organisation du soutien j’aurais pu continuer les 2 fois.
    Pour mon 3 e enfant ne 7 ans plus tard tout est différent. Je ne suis plus étudiante, je suis à mon compte, je travaille à mi temps et je choisis mes horaires.son papa me soutien beaucoup, il m’aide et me valorise dans ce projet qui me tient tant à cœur. Pour moi c’est du coup un jeu d’enfant d’allaiter dans ces conditions ! Il a 11 mois. Il tête encore et j espère pour longtemps ! Et partout, l’allaitement c’est si pratique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *