Allaiter et travailler : le témoignage de Charlotte

  • allaiter et travaillerQuel choix avez-vous fait au moment de la reprise du travail : sevrage ou poursuite de l’allaitement ? Pourquoi ?

J’ai fait le choix de poursuivre l’allaitement. Mon fils avait presque 4 mois à la reprise, puisque j’ai pu cumuler des congés suite à mon congé maternité. J’ai aussi fait le choix de travailler à 80% pendant 6 mois. Ainsi, j’ai mis toutes les chances de mon côté pour pouvoir poursuivre cet allaitement. J’ai souhaité continuer car ça s’est toujours très bien passé de ce côté-là, depuis le début, sans difficulté particulière, J’aimerais aller jusqu’aux 6 mois recommandés par l’OMS, et pour la suite peut être passer en mixte.

  • Comment vous êtes-vous organisée ?

J’ai d’abord organisé les choses avec mon employeur : autorisation de l’heure d’allaitement, et recherche d’un local…ce n’a pas été chose simple puisqu’ils n’avaient jamais eu à faire face à cette demande ! On m’a donc d’abord dit non…je me suis alors tournée vers les représentants du personnel, qui m’ont mis à disposition leur local, ainsi les RH n’ont pas pu refuser ma demande ensuite de disposer de cette heure d’allaitement…
Ensuite, j’ai échangé mon tire-lait loué à la pharmacie du coin (trop vétuste, je tirais peu avec…) contre un autre beaucoup plus léger et performant, moins bruyant également.
J’ai récupéré des récipients adaptés d’une copine qui faisait des dons au lactarium, acheté un petit sac isotherme discret, et je me suis mise à beaucoup parcourir votre blog ou j’ai notamment récupéré l’astuce des téterelles à mettre dans un sac ziploc au frigo, qui me permet d’éviter la vaisselle sur mon lieu de travail ! Et oui, je préfère rester discrète…
Je tire donc 2 fois par jour, à 11h et 15h, et je dépose le lait chez le nounou en allant chercher le petit le soir.

  • Quelles ont été vos principales difficultés ?

Trouver un local au travail, hors de question de faire ça aux toilettes !
Mon petit est tombé malade (bronchiolite) 10 jours après ma reprise, ce qui m’a valu une belle baisse de lactation…Après une semaine d’absence pour être à ses côtés, à mon retour je tirais moitié moins qu’avant ! Heureusement j’avais un peu de stock congelé… Et j’ai relancé la machine en le faisant téter + utilisation de compléments alimentaires et enfin un peu de repos.

  • Quels ont été vos meilleurs moments ?

Alors comment dire… Les moments où je tire mon lait ne sont pas les meilleurs moments, mais c’est plus de me retrouver avec mon bébé le weekend « comme avant ». Je trouve ça chouette de continuer à le nourrir au sein même en ayant repris un rythme de vie différent.

  • Qu’est-ce que vous souhaiteriez dire aux mamans qui doivent faire un choix dans les semaines à venir ?

De faire comme elles peuvent, c’est déjà compliqué de revenir après un congé maternité assez long. Mais si vous avez un local, ça vaut la peine, au final ça ne me prend pas plus de temps que mes anciennes pauses clopes ! Le seul impact sur mon activité c’est par rapport aux déplacements, je me suis arrangée pour ne pas avoir à en faire pendant les 2 premiers mois de la reprise.

  • Ce serait à refaire, vous referiez le même choix ? Que changeriez-vous ?

Oui, même si dans les jours de fatigue ou de baisse de lactation, je suis parfois démotivée… Et beaucoup de gens ne comprennent pas mon choix…(et pourtant je n’ai prévu de le faire que jusqu’à ses 6 mois !).

Articles en rapport :

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

2 Comments

  1. Delphine

    Félicitations Charlotte pour ce beau témoignage très encourageant pour les futures mamans !
    Je tire mon lait depuis 1 an et demi et je ne regrette pas

  2. félicitations. pour info, certains tire lait fonctionnent sur piles ou allume cigare. avec un poncho, ça permet de tirer dans sa voiture (arrêtée bien sur) lors des déplacement professionnels, je l’ai fait un certains nombre de fois.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *