Allaiter et travailler : le témoignage d’Aminata

  • allaitement et travailQuel choix avez-vous fait au moment de la reprise du travail : sevrage ou poursuite de l’allaitement ? Pourquoi ?

Au moment de la reprise du travail j’ai décidé de poursuivre l’allaitement tout simplement parce qu’il me semblait évident que mon fils devait bénéficier encore des bienfaits du lait maternel et en plus j’en avais énormément.

  • Comment vous êtes-vous organisée ?

L’organisation fut compliquée au début. Il a fallu demander à la crèche de coopérer. La directrice étant nouvelle accepta la chose, donc tout les jours j’apportais un biberon de lait que je tirais.
Je tirais également au travail. J’ai dû m’imposer pour pouvoir tirer mon lait car cela se faisait sur mon lieu de travail. Pour cela, la responsable de l’infirmerie m’imposa une heure afin de pas la déranger, j’ai accepté. Je n’avais pas le droit de laisser mon appareil sur place, ni d’utiliser le frigo : imaginez ! J’ai dû faire des aller-retour avec l’appareil et trouver  un système de froid pour la conservation. J’y suis allée au culot en demandant à la cantine de me conserver le lait jusque mon départ du soir, chose qu’ils ont accepté. Donc je laissais le lait avec le sac hermétique pour le transport.

  • Quelles ont été vos principales difficultés ?

Les difficultés furent :

  • la non compréhension du chef de service.
  • L’étonnement lors de ma demande d’un espace pour tirer mon lait.
  • La responsable de l’infirmerie qui, en tant que femme, ne soutenait pas la chose.
  • Toutes les porte m’étaient closes.

 

  • Quels ont été vos meilleurs moments ?

Mes meilleurs moment n’ont pas été des moments mais une fierté personnelle, face à tant de difficultés, d’avoir réussi coûte que coûte à maintenir mon allaitement .

  • Qu’est-ce que vous souhaiteriez dire aux mamans qui doivent faire un choix dans les semaines à venir ?

Pour les mamans qui doivent faire un choix dans les semaines à venir c’est de foncer. La loi est de leur côté, de bousculer les habitudes.

  • Ce serait à refaire, vous referiez le même choix ? Que changeriez-vous ?

Si c’était à refaire je referais le même choix, j’investirais dans un mini réfrigérateur et des coussinets plus absorbants.
Pour ma 2e, j’ai pris un congé parental total afin de profiter d’elle et pas avoir des seins pleins de lait et devoir attendre le soir.

Articles en rapport :

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

4 Comments

  1. Bravo ! Il en faut du courage pour s’imposer… C’est vraiment dommage que personne ne vous ait encouragé.

  2. quelle honte l’attitude de votre entreprise !

  3. Patricia

    Merci pour votre témoignage. Dans quel biberon le bébé prenait-il le lait ? A-t-il continué à téter au sein ?

    • aminata

      Bonjour,
      Merci pour vos encouragements.
      les biberons était les avent avec le sac de maintient de température lors des trajets. il refusait les biberons et pipette à la creche. il a fini au verre comme un grand.
      j’ai allaiter mon ptit bonhomme jusque 20 mois.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *