Allaiter et travailler : le témoignage de Céline

allaiter et travaillerNous allons le mois prochain fêter avec ma fille nos 3 ans d’allaitement. Moi qui me disait « j’essaye 1 semaine »…

La reprise du travail c’était pour ses 5 mois.
Je travaillais dans une petite entreprise de 10 personnes, avec un siège anglais, en open-space et depuis que l’entreprise s’était implantée il y a 4 ans j’étais la première à allaiter. Ce n’était pas gagné à première vue.

  • Quel choix avez-vous fait au moment de la reprise du travail : sevrage ou poursuite de l’allaitement ? Pourquoi ?

Les premiers mois avaient été très compliqués et maintenant ça se passait bien ; alors je voulais continuer.
J’ai choisi de continuer l’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois, avec l’aide de mon assistante maternelle.

  • Comment vous êtes-vous organisée ?

Je n’avais que très très peu de stock.
Le matin je donnais un sein à ma fille et je tirais l’autre, j’arrivais à tirer 50 ml en même temps que mon petit déjeuner.
Je tirais dans le local informatique le midi, sur mon heure de pause, encore 50 ml sur les deux seins (j’étais dans de moins bonnes conditions je tirais moins).
Puis le soir je tirais encore 50 ml en tirant les deux seins.
Le week-end je continuais soir et matin pour refaire des réserves pour les jours où je tirais moins.
Elle partait donc chez la nounou avec ses 3 contenants de 50 ml et j’en donnais un congelé en plus.
Ca a marché jusqu’à ses 9 mois. Elle n’a pas augmenté la dose car elle s’est diversifiée dans le même temps.

A ses 9 mois j’ai changé de travail, structure encore plus petite. Pas de salle supplémentaire, nous sommes passées en mixte. Lait en poudre chez l’assistante maternelle et nous avons conservé les tétées du matin, retrouvailles, couché et nuit et à volonté le week-end.

  • Quelles ont été vos principales difficultés ?

Mes principales craintes étaient de ne pas avoir le 4e biberons. Mais avec les petits stocks reconstitués le week-end ça s’est bien passé.

  • Quels ont été vos meilleurs moments ?

L’aide de mon assistante maternelle a été très importante, elle avait la gentillesse de me laver les biberons ce qui me simplifiait les soirées. Je lui avais fait une feuille sur la conservation, les mélanges possibles et elle n’a jamais jeté une goutte de lait, m’aidant à optimiser mon stock.

  • Qu’est-ce que vous souhaiteriez dire aux mamans qui doivent faire un choix dans les semaines à venir ?

Si vous devez faire un choix faites-le en essayant ce que vous dit votre coeur, et donnez-vous quelques moyens matériels (glacière adaptée, sachets congélations… contenants pour la congélation sécables…). Faites de votre mieux et ce qui est possible et vous aurez le coeur léger, quelque soit le résultat.

  • Ce serait à refaire, vous referiez le même choix ? Que changeriez-vous ?

Si c’était à refaire je ferais pareil, c’était intense mais je voulais lui donner uniquement mon lait le plus longtemps possible et je l’ai fait, même si j’aurais aimé continuer plus longtemps, ce n’était plus possible.

Merci à toutes les mamans qui ont donné leur témoignages et qui m’ont aidée à trouver ma solution, merci pour ce blog que j’ai beaucoup parcouru.

Bon chemin à toutes !

 

Articles en rapport :

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

1 Comment

  1. Tatille

    3 ans…que c’est chouette ! Mon crapaud et moi sommes à la moitié de votre aventure qui est partie pour continuer…
    une belle histoire entre vous 2.
    Belle continuation.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *