Allaiter et travailler: le témoignage d’Amandine

J’ai repris le travail aux 5 mois de ma fille, jusque là allaitée exclusivement.

Je travaille du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Ma fille a été gardée par une nourrice.

J’ai fait le choix en partenariat avec mon mari de poursuivre l’allaitement en tirant mon lait au travail, et je donnerais ce lait tiré à notre nourrice. Celle ci ayant elle même allaité son enfant ne s’est posé aucune question sur ce mode d’alimentation.

La reprise du travail s’est faite sans pression pour ma lactation. Je me disais que j’irais jusqu’où je pourrais.

Et finalement celle-ci s’est maintenue. J’ai même pu donner au lactarium.

L’allaitement a pu se poursuivre jusqu’au sevrage naturel soit un peu plus de 4 ans.

Je pense que la grande ouverture d’esprit et la patience de notre nourrice ont grandement contribué à cette poursuite. Mais également les collègues compréhensives et intéressées, mon conjoint et bien évidemment notre enfant.

J’ai au cours de mon allaitement eu la chance de rencontrer des femmes qui avaient elles mêmes allaité environ 3 ans. Ces rencontres m’ont permis également de «m’autoriser» à envisager un allaitement au delà de un an.

Je pensais allaiter 6 mois…

Je n’ai pas eu de grandes difficultés mise à part parfois, quand je devais partir en formation avec pas toujours la possibilité de tirer mon lait.

Une chose que je tiens à partager : C’est ne pas se fixer de limites. Et essayer de s’entourer de personnes relais qui peuvent de manière bienveillante : rassurer, accompagner, orienter…

L’allaitement c’est une histoire collective et pas que personnelle à mon sens.

 

Articles en rapport :

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *