Allaitement et travail : le témoignage de Françoise

allaitement et travailFrançoise, 35 ans, architecte, trois enfants (5,5 ans, 2,5 ans et 8 mois) nous avait parlé de ses allaitements en décembre 2012. Elle revient nous décrire sa reprise du travail pour son 3e enfant.

  • Quel choix avez vous fait à la reprise du travail ?

J’ai fait le choix de continuer à allaiter : j’ai allaité mon deuxième enfant un an, et je trouve qu’on en profite vraiment passé les premiers mois qui sont plus « délicats » (mise en route, tétées très nombreuses). Et puis travaillant en indépendant, pas de congé mat’, arrêt deux semaines avant l’accouchement, reprise du travail deux semaines après. Et il faut aussi dire que c’est mon petit dernier alors je veux vraiment en profiter

  • Comment vous êtes-vous organisée ?

Alors pour le tout début je faisais surtout du suivi de chantier, pas trop loin de la maison et le papa était très disponible donc il m’accompagnait et gardait le bébé pendant la visite, donc tétée avant et après (et rdv montre en main, donc on va à l’essentiel, on est efficace, et on ne se noie pas dans les trucs inutiles). Je travaillais ensuite de la maison, avec mon bébé. J’ai fait du stock de lait (je n’en avait pas assez fait lors de mon précédent allaitement et je l’avais regretté). Puis à la vraie reprise, à 2 mois, j’ai tiré mon lait et la nounou l’a donné à mon bébé au biberon.

  • Quelles ont été vos principales difficultés ?

Je dirais la fatigue, et la lassitude du tirage comme pour l’allaitement du second. Et puis je ne tirais pas beaucoup (alors que j’ai une « bonne » lactation ! ), que ce soit avec le tire lait manuel, ou le double pompage électrique Et un bébé qui met un peu de temps à accepter le biberon. Finalement, j’ai abandonné le tire-lait, j’extraie mon lait manuellement. Je tire plus ou moins 300 ml/jour, et la nounou gère (parfois 150 ml le matin et au goûter, parfois moins à l’un et plus à l’autre, parfois elle remplace avec un yaourt, etc ). C’est super d’ailleurs d’être arrivées toutes les deux à se laisser de la marge de manÅ“uvre ! Et qui dit pas de tire-lait dit pas de vaisselle (je recueille dans des pots qui passent au lave-vaisselle, et la nounou ou moi transvasons dans les biberons en fonction des besoins).Mes enfants sont gardés à domicile, c’est aussi plus simple côté logistique (frigo et congélo) et je ne travaille pas loin ce qui me permet en cas d’urgence de revenir pour une tétée ; mais l’inconvénient c’est que tout le monde pense que je peux être disponible… Pas évident de tout concilier ! Autre souci : une candidose, qui a mis longtemps à disparaître définitivement.

  • Quels ont été vos meilleurs moments ?

Je vais répéter la même chose que pour mon second : toutes les fois où on est parti en famille à 5, que ce soit pour une balade ou des vacances au bout du monde, avec bébé dans les bras, et hop une tétée ! Simple, efficace, rassurant. Et niveau logistique de bagage, à 5, cela facilite aussi les choses.

  • Qu’est-ce que vous souhaiteriez dire aux mamans qui doivent faire un choix dans les semaines à venir ?

Pareil, je copie colle ma réponse : De bien s’informer sur la reprise du travail et la poursuite (ou le sevrage) de l’allaitement (par exemple grâce à ce blog et à votre livre notamment). Je crois qu’on est sûre de prendre la bonne décision quand on a toutes les clés en main pour choisir, cela permet d’être plus sereine face au sevrage ou à la continuation !

J’ajouterai que j’ai eu moins de difficultés à cet allaitement que les précédents : on apprend beaucoup à chaque fois et l’expérience, ça aide ; et peut-être que la physiologie de notre allaitement évolue aussi ? J’avais une hyperlactation, elle s’est régulée beaucoup plus vite cette fois ci, et franchement quel bonheur. Chaque bébé est différent et donc chaque allaitement aussi..Je pense que c’est à prendre en compte dans sa réflexion (ici Numérobis était très pleureur car gros reflux, problèmes de digestion, d’intolérance la fatigue fait que j’ai choisi de passer en mixte pour continuer à allaiter passé un certain nombre de mois ; par contre Number3 est plus cool, 5/6 tétées max par jour, fait ses nuits, grossit bien et donc il est plus facile à allaiter).

  • Ce serait à refaire, vous referiez le même choix ? Que changeriez-vous ?

Et bien j’éviterais de créer ma société en même temps que de tomber enceinte Bon en fait je ne changerais pas grand chose car ce que j’aimerais changer, ce sont des choses qu’on ne maîtrise pas! Et pour le reste tout se passe plutôt bien.

Articles en rapport :


1 Comment

  1. Soizic

    C’est vrai, le tirage à la main finalement ça a un côté pratique !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *