Allaitement et travail de nuitAllaitement et travail de nuit : est-ce incompatible ? Le travail de nuit peut prendre de nombreuses formes : ménage en entreprise, médecins et infirmières hospitalières, accueil d’urgence, sages-femmes …

Si ce rythme de travail est souvent subit, le travail de nuit est une option choisie délibérément par certaines femmes pour passer plus de temps avec leurs enfants. En effet, si vous travaillez de nuit, vous avez des jours de récupération et des horaires irréguliers, ce qui convient bien à certaines familles.
En général, c’est tout de même une situation fatigante car vous dormez moins le jour que la nuit habituellement. Il faut donc prendre soin de vous, penser à vous forcer à faire une sieste par exemple les jours de récupération, manger équilibré car une mauvaise hygiène alimentaire fatigue le corps. Ne succombez pas à la tentation de raccourcir vos périodes de sommeil : vous en avez besoin !

Si votre enfant fait ses nuits, mais que vous souhaitez qu’il n’ait que votre lait, vous devrez quand même tirer du lait pour que la personne qui s’en occupe pendant votre sommeil puisse lui donner. Ou bien vous choisirez de vous faire réveiller, de la même manière que les mamans qui gèrent les réveils nocturnes. Dans ce cas, attention à la fatigue !
S’il ne fait pas encore ses nuits, vous devrez prévoir du lait pour ses réveils nocturnes.
Un des avantages de cette situation, c’est qu’en général, le papa peut s’occuper de votre enfant en votre absence et le nourrir la nuit en cas de besoin.

Comme vous travaillez en horaires irréguliers, l’organisation va s’avérer plus compliquée car vous ne pouvez pas compter sur la régularité. Le plus simple est alors d’allaiter à la demande quand vous êtes avec votre bébé et de gérer indépendamment votre lactation durant les périodes travaillées.
Si vous ne souhaitez pas tirer votre lait pour nourrir votre bébé, le plus important est le confort de vos seins. Veillez à ce qu’ils ne s’engorgent pas.

Et vous, travaillez-vous de nuit ? Comment le vivez-vous ?

Articles en rapport :

 


20 Comments

  1. Renarde

    Je suis infirmière de nuit, j’ai choisi ce rythme de travail qui permet des roulements réguliers et des horaires réguliers (sans horaire du matin archi tôt genre 6h25….impossible pour moi !!). J’ai repris à mi-temps aux 4 mois de mon bébé. Le mi-temps de nuit est très confortable : 7 nuits maxi par mois !! (nuits de 10 heures). Mon bébé faisait grosso modo ses nuits à ma reprise du travail, mais le papa avait du lait au congélateur si besoin. Je tirais mon lait une fois dans la nuit. Je donnais la tétée le matin à mon retour du travail. J’ai eu la chance de pouvoir faire garder mon bébé chez moi pendant que je me reposais la journée et je me faisais réveiller pour lui donner une tétée sur deux (bib de mon lait tiré la nuit sinon).
    Je me demande comment est-ce que je me serais organisée si le bébé n’avait pas été gardé à la maison au début, je pense que j’aurais eu besoin de me réveiller pour tirer mon lait pour entretenir la lactation (car pas de tétée la nuit ni le jour, ça aurait fait peu….!)(et je crois que ça aurait été assez dur)
    En tous cas l’organisation n’a pas été très très compliquée. Dire qu’il m’est arrivé de râler un peu en emportant mon sac de sport contenant tire-lait + tupperwares, quand je vois que certaines le font tous les jours…..

    • @Renarde
      Merci beaucoup pour ce témoignage ! Cela peut montrer à d’autres femmes que travail de nuit et poursuite de l’allaitement peuvent être compatibles.

  2. Jessica

    Je prends enfin 5 minutes pour publier ce commentaire…
    Je suis auxiliaire puéricultrice de nuit en néonat et pédiatrie. Je travaille de nuit depuis 8 ans, bien avant d’avoir mes enfants et depuis que je les ai, je ne changerai d’horaires pour rien au monde.
    Je viens de reprendre le travail, ma dernière a 5 mois et je suis passée à 80%, ça me fait 9 nuits par mois au maximum à travailler, j’ai un rythme se travail régulier, une semaine 5 nuits et l’autre 2, c’est très confortable.
    Ma nénette ne fait ses nuits encore, alors quand je suis absente c’est son papa qui lui donne mon lait à la tasse magique, comme chez la nounou, elle a mon lait à la tasse magique. Quand je suis là et quand je la récupère, c’est tt à fond et le WE, quand je travaille, mon mari me la monte pour que je l’allaite.
    Au boulot, je tire mon lait 1 fois dans la nuit et ensuite, je tire après avoir déposé les filles chez la nounou, avant de me coucher (je n’ai pas le temps pour l’allaiter avant de la déposer), sauf le WE où je ne tire qu’au travail puisque je l’allaite en direct toute la journée.
    Pour l’instant, ça se passe plutôt bien, il a fallu un petit temps d’adaptation à ma fille pour qu’elle accepte de se nourir autrement qu’au sein mais avec de la patience et de la persévérance de la part des personnes qui lui donnent mon lait, elle s’y est faite.
    Au niveau de l’organisation, c’est un peu speed les jours où je travaille, tout est plus ou moins chronométré étant donné que je pars tôt (19H45), je m’arrange pour donner la dernière tt avant de partir.

    J’avais déjà tire allaité ma grande aussi, j’avais repris le travail à ses 4 mois, à 100% donc 12 nuits par mois. Par contre, suite à une confusion sein/tétine, je tirai mon lait depuis ses 3 mois et j’ai continué même avec la reprise du travail jusqu’à ses 11 mois.

    • @Jessica
      J’adore ce témoignage : on découvre toute votre organisation et en même temps le plaisir que vous y prenez ! Merci !

  3. Emeline

    Bonjour Véronique,
    tout d’abord je tiens à vous dire que votre site découvert pour ma part il y a 1 semaine ia mamaNANA est une mine d’informatins et que j’adooore vous lire!
    j’expose mes inquiètudes/angoisses/questions:
    j’ai un garcon de 2ans1/2 et une petite fille Léa de 3 mois que j’allaite pour notre plus grand bonheur …. je suis sage femme en salle d’acc et je reprend ds 1 mois!! je vais reprendre à 80% avec un rythme de garde en 12h: Jour/nuit puis 4jours de repos…. Jour/nuit puis 4j de repos….etc
    idéalement je voudrais continuer à nourrir ma fille à 100% et tirer mon lait au moins une fois par garde( chose délicate en salle d’acc sachant que des fois meme pas le tps de déjeuner!!)
    pour compliquer le tout mon mari est cuisinier donc nous aurons recours à des babysitters pour la moitié de mes nuits environs, sinon nounou pour mes gardes de jour en semaine(que c’est simple!!).
    pour tenir le coup j’aimerais la faire garder jusque midi le lendemain de mes nuits, enfin c encore flou!
    mes questions st les suivantes:
    -la question du fameux bib me pose quand meme un peu souci, pour l’instant 3 tentatives et echec avec pleurs et refus! insister ou pas?
    – la tétée est svt associée à l’endormissment, ne sachant pas comment elle va se comporter au bib, dois-je commencer à la coucher réveillée….donc en pleurant?
    -croyez vous que mes seins vont « suivre » au niveau production et stimulation/engorgement sachant que quand ma fille est 10h sans téter (na nuit ellle dort là je sais je sis chanceuse!!)au réveil c l’inondation!!! que pensez vous des coussinets en silicones vendus chez mamaNANA??? ( jsute histoire de pas etre trempée e garde?)
    – quand débuter son stock de lait au congel et question bete à quel moment tirer par rapport à une tétée?
    – Léa est très « dépendante » de moi cad ne se calme que dans mes bras ou au sein ( meme pas avec papa!!), on fait pas mal de portage en echarpe….doit on aussi procéder à un petit sevrage!?!

    petit coup de gueule final: la durée du congé mat est quand meme inadaptée à une entrée ds la vie en douceur de nos chers chérubins….pour tt vous dire j’ai pu faire durer jusuqe 4 mois grace à qq heures sup et à un arret de travail pour dépression du post partum fictive!!!! si on avait rien que 5 mois ou meme 6 mois ce serait le temps juste parfait pour régler tout ca avec diversification et autres…
    2ème solution: etre pétée de tunes en épousant un riche!!

    je vous remercie par avance pour ts vos conseils
    cordialement

    • @Emeline
      Bienvenue !
      Pour répondre aux questions : ne pas insister pour le bib. Si elle sent une pression elle risque de se braquer.
      Ne rien faire pour l’endormissement : tous les enfants trouvent une nouvelle façon de s’endormir avec la personne qui les garde.
      Les coussins en silicone marchent très bien mais il vaudrait mieux pouvoir tirer un peu au boulot, même si c’est très peu pour soulager.
      Vous pouvez commencer le stock quand vous voulez : http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/?p=1321
      Si elle a besoin des bras, elle sera dans les bras de la baby-sitter 🙂 Elle aura peut-être un peu de mal au début, puis elle s’habituera. Moins vous changez ses habitudes, plus elle sera tranquille avec quelqu’un d’autre : elle saura qu’elle vous retrouve après pour son plus grand plaisir.
      Et je suis bien d’accord avec votre coup de gueule !!!

  4. lucie

    bonjour, je suis sage-femme en salle d’accouchement et je travaille de nuit, j’ai 3 enfants. les dernier à 4 mois1/2 et je reprendrai le travaille à 80% à ces 5 mois 1/2 (j’ai posé des vacances derriere le congé maternité). Pour les 2 premiers qui ont 4 1/2 ans et 3 ans, j’ai repris le travail à leur 3 mois 1/2. pour les 2 premiers, je les ai habitués au biberon 1 semaines avant, ils ont comprsi le systeme , et des 3 mois, je leur ai appris à s’endormir seul sans le sein dans leur lit puis ai laissé pleurer une nuit sans donner de tété(une seule!!): ils ont passé leur nuit complete des ce moment: je donnais derniere tetée à 18h puis depart boulot, le papa donnait un bib de lait maternel à 21h puis dodo. je tirais mon lait au boulot dans la nuit, en plusieur fois si bcp d’accouchement mais ai toujours reussi à le faire puis à mon retour, tétée à 7h30 ou max 8H; ensuite j’avais une nounou chez moi, ou la papa le week end, et on m’ammenait le bébé au lit à chaque tétée: j’ai pu allaiter 2 ans le 2ieme! Pour le 3ieme, je l’ai habitué à s’endormir seul depuis ses 3 mois ( je me disais qu’à 5 , il aurait deja pris de mauvaises habitudes), puis quelque bib pour s’entrainer et , lui a mis plus de temps à les accepter!!!mais ça y est! quand au nuit: pareil, mais il tient bcp moins longtemps et tete à 5H30 ce qui m’embete pour ma reprise dans un mois! en fait, je pense qu’il sait que je suis là , je donnerais des nouvelle dans 1 mois: j’espere que le papa n’aura pas à donner un bib vers 5h car le pauvre, il sera crevé pour sa journée!!
    merci pour vos conseils, au plaisir de vous lire!
    Lucie

  5. Emeline

    Bonjour Lucie, je fais la meme job que toi et comme tu auras pu le lire dans un post précédent je me pose tt plein de questions quant à la reprise….il est super ce blog on se sent moins seule!
    alors moi ce qui m’intéresse c’est la manière où tu as deshabitué ton bébé à s’endormir au sein? ma fille y resterait scotchée tte la journée sans passer par la case lit!! par contre elle fait des nuits de 10 h alors ca c’est vraiment trop bon!
    2ème question: la fameux biberon!! 3 esssais >> 3 echecs alors j’ai un peu laissé tomber sur les conseils de véronique mais c ‘est vrai que de savoir qu’elle pourra manger sans moi me rassurerait vraiment. alors des conseils pour le bib? quelle marque a convenu a ton enfant?

    merci par avance

  6. lucie

    bonjour Emeline, je vais tenter de repondre à tes questions!
    je n’arrivais pas à deshabituer mon 3ieme à s’endormir au sein et j’en ai parlé au pediatre qui m’a conseillé de le changer avant de le coucher pour le reveiller et de le coucher eveiller. il faut savoir que j’ai fait du cododo partiel pdt 3 mois donc à 3 mois, j’ai passé le lit dans sa chambre pour k’il s’endorme seul dedans la journée, puis quelques jours apres, le soir . (travaillant de nuit, il m’interresse surtout qu’il s’endorme seul le soir).aujourd’hui je le laisse s’endormir au sein dans mon lit qu’à la sieste puisqu’en travaillant, on la fait ensemble, mais le soir, non! s’il s’endort au sein, je le change et le reveille, jout un peu avec nounours puis le couche.

    concernant le bib, je reste persuadée que ce n’est pas une histoire de marque mais de fermeté (desolée). les 2 premiers ont mis 1/2h pour trouver le truc, le 3ieme a deja mis 1/2h avant d’accepter une tetine dans la bouche! il a pleuré, bcp pleuré mais je me suis « fachée » (et même s’ils ne comprennent pas ce que l’ondit, ils en comprennent le ton!), je lui ai dis qu’il n’aurait rien d’autre puis en souriant, je lui ai dit gentillement qu’il pouvait le faire, qu’il allait y arriver! il s’est calmé, à sourit, accepté la tetine! ensuite, j’aidais en appuyant un peu , il cherchait comment mettre sa langue, puis à finallement trouvé qu’il suffisait d’aspirer! et crois moi, lorsqu’il trouve le systeme, ensuite, les bib (malgré tetine n°1 de avent), il les buvait boit trop vite dc je fais une pause au milieu!

    j’espere t’avoir aidé, je n’ai pas encore repris le travail. mon bébé s’endort seul, mais se reveille à 6h…j’aimerais qu’il dorme plus longtemps…la journée, il est accroché à moi et c’est un peu fatiguant .
    lucie

  7. Emeline

    merci Lucie de tes conseils!
    grande nouvelle léa a bu son premier bib aujourd’hui sans aucune difficulté…c’est moi qui lui ai donné reste à voir si elle va aussi l’accepter avec sa nounou avec qui elle hurle dès qu’elle l’approche!! affaire à suivre…
    je reprends vendredi,…dans 4 JOURS….pffffffffffffffffffff!
    Emeline

  8. Floriane

    merci pour les temoignages de travailleuses de nuit qui allaitent!! ici reprise du travail imminente en nuit! mais trop envie de continuer d’allaiter bébé alors je suis regonfler de voir vos commentaires je vous dirais si j’y parviens!!en tous cas ce site c une pure merveille!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  9. Bonjour,

    Bravo pour votre blog qui est super bien fait… j’ai trouvé pleins de réponses à mes questions et je voulais apporter mon expérience sur l’allaitement et le travail de nuit.

    Je suis infirmière et je reprend à 100% début mars, j’ai pu faire trainer un peu la reprise, après un accouchement en urgence, on avait besoin de se poser ma puce et moi.

    Maman d’une Lola de 4 ans que j’ai allaité 14 mois et maintenant d’une petite Ema de 3 mois, je me demande comment gérer cette reprise.

    En effet, miss Lola faisait ses nuits à ma reprise et ne faisait alors plus que 4 tétées par jour, je tirais donc mon lait pour 12h et 16h chez la nounou, je tirais mon lait en me levant à 14h (histoire de soulager et d’entretenir), je lui donnais la tétée le matin en rentrant, le soir avant de partir et parfois une tétée câlin en la récupérant à 18h.
    19h30, elle était au lit.
    Je n’ai jamais eu de baisse de lactation car c’est pas en 2 jours que ça se tarit…
    Le week-end, papa me l’amenait au lit pour la tétée de 12h et j’étais debout pour la tétée de 16h.

    Hors pour Ema, ça sera complètement différent, j’ai changé de service qui est bien plus hard et elle se réveille pour une tétée encore la nuit et la dernière tétée est au moins à 21h et je serais déjà partie… ce qui fait qu’en calculant, pour un jour entier, va falloir que je tire 2 fois plus que pour ma 1ère (4 bibs au lieu de 2).

    Donc là je ne sais pas comment ça va se passer, peut être que si elle se rend compte que c’est papa qui vient la nuit avec le bib, elle se réveillera un peu moins… elle fait parfois des nuits complètes mais ça reste rare…
    Enfin, on fera au jour le jour, j’ai commencé à tirer mon lait pour mettre au congélateur !!

    • @Céline
      Effectivement, c’est plus compliqué à gérer mais elle va peut-être changer de rythme quand vous reprendrez le travail. Tenez-nous au courant !

  10. bonjour! Merci pour ce site très riche en infos! moi aussi je vais reprendre un travail de nuit dans un internat pour ados(1 à 2 nuits par semaine), et je me pose beaucoup de questions… mon p’tit loulou aura 3 mois quand je vais reprendre (dans trois semaines) et actuellement, c’est tétée a 23h puis 3 ou 4h puis 6h et j’enchaine après toutes les 2h… du coup c’est le papa qui va prendre le relais la nuit avec des bib… vu le rythme, est-ce que s’il donne du lait en poudre les nuits ou je suis absente, ça risque de perturber bébé? (papa fatigué qui a de longues journées de travail) je préférerais mon lait, mais je comprend le besoin de sommeil du papa, qui déserte la chambre actuellement pour pouvoir faire le reste de nuit complète après la 1ère tétée nocturne…. merci pour vos réponses!

  11. Bonjour,

    J’ai repris le travail il y a 4 mois.Ma fille Lucie en a maintenant 8,5 mois.J’ ai pu maintenir une lactation suffisante jusque maintenant malgré mes horaires de nuit, week-end mélangés à des horaires de journée qui sont variable. Depuis 2 jours je n’ai subitement presque plus de lait. Je suis habituée de devoir attendre 2 voir 3 min avant d’avoir une montée de lait quand Lucie est au sein. Je n’ai rien changé dans ma façon de faire pour ce qui est de l’organisation néné. Ma fille y a accès autant qu’elle veut c’est à dire 5-6 fois sur une journée quand je suis en congé. Quand je suis au travail elle refuse de prendre le biberon ou gobelet du coup elle ne boit pas grand choses quand je suis absente. Pensez vous que je puisse faire quelques choses pour relancer ma lactation ou est-ce la fin de ces moments si merveilleux avec ma fille?? Je cherche à faire tout mon possible pour favoriser la lactation mais rien n’y fait…

    Merci pour vos conseils

    • @Julie
      Est-ce que vous avez eu un gros stress qui pourrait bloquer l’éjection du lait ?
      La meilleure chose serait de vous détendre au maximum pour les tétées car la lactation ne s’arrête pas d’un coup mais on peut bloquer l’éjection du lait.
      Bon courage !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Tweets that mention A tire d'Ailes | Allaitement et travail de nuit -- Topsy.com - [...] This post was mentioned on Twitter by Kerima Maternage, Veronique Darmangeat. Veronique Darmangeat said: Nouvel article sur A tire…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *