10 trucs pour avoir de bonnes relations avec sa nounou…

bonnes relations avec sa nounou…ou avec sa crèche, ou sa belle-mère, bref, toute personne qui s’occupe de votre enfant quand vous êtes en train de gagner votre vie.

  • Fournissez-lui toutes les informations dont elle a besoin pour bien s’occuper de votre enfant : comment il a l’habitude de s’endormir, quelle chanson il aime, qu’est-ce qui le calme quand il est grognon,…
  • Soyez claire sur vos exigences : si vous ne souhaitez pas qu’elle lui donne une tétine, dites-lui clairement.
  • En contrepartie, donnez toutes les informations nécessaires au respect de vos souhaits : si vous voulez qu’elle donne du lait maternel, vous devez lui expliquer comment le manipuler. Vous pouvez utiliser cette fiche par exemple.
  • Demandez-lui comment se passent les journées de votre enfant.
  • Soyez à l’écoute de ses difficultés avec votre enfant. C’est un partenariat, il faut que les deux parties se sentent reconnues.
  • Vous devez donc aussi tenir compte de ses craintes : si elle refuse votre lait, peut-être a-t-elle peur d’une contamination ? Engagez le dialogue.
  • Soyez polie : cela devrait être une évidence mais cela ne fait jamais de mal de le rappeler.
  • Soyez à l’heure pour amener votre enfant et venir le chercher.
  • Respectez son domicile : elle n’a peut-être pas envie que vous déposiez vos affaires n’importe où, son congélateur n’est pas dédié à votre lait (sauf si elle vous le propose),…
  • Ne la « fliquez » pas : oui elle s’occupe de la prunelle de vos yeux mais cela ne vous autorise pas à débarquer chez elle à l’improviste. La confiance se gagne des deux côtés.

Et vous, quels sont vos trucs pour avoir de bonnes relations avec sa nounou ?

Articles en rapport :

 


3 Comments

  1. Ce post remonte à longtemps, mais j’ai été confronté aux craintes de ma « nounou ». Ayant déjà eu du mal à en trouver une de part mes horaires spéciaux, j’ai pris peur quand je lui ai annoncé que j’allaitais mon bébé et que j’espérais continuer à ma reprise du travail. Oui j’ai pris peur car, pourtant en fin de carrière, elle n’avais jamais été confrontée à la gestion d’un enfant allaité…Aïe…
    Alors on a pris notre temps, ensemble. Déjà pour faire connaissance ensemble et pour qu’elle fasse connaissance avec mon garçon. Ensuite, pour lui expliquer le déroulement de la gestion du lait (congelé, frais,…) avec un support écrit. Puis il y a eu la phase d’adaptation, très importante à mes yeux, et aux siens, car à la reprise du travail, je m’éloignais 13h de mon bébé (c’était plus facile pendant 1h ou 2).
    Aujourd’hui, elle s’apprête à accueillir la petite soeur de mon grand, à bras ouverts, et toujours avec l’allaitement, preuve qu’elle n’en garde pas un mauvais souvenir !
    Bref, je pense qu’il ne faut pas compter son temps passé avec la nounou pour « s’apprivoiser », et ce pour le bien de nos chères têtes blondes ensuite !

  2. Madame Vite Fait

    Bonjour et merci pour votre blog qui est une mine d’information quand on reprend le travail et plus généralement quand on allaite un (grand) bébé.
    J’ai de très bonnes relation avec l’assistante maternelle de mes enfants. Elle n’avait jamais géré de lait maternel au biberon avant mais était intéressée.
    J’ai partagé mon support écrit (grandement inspiré de vos fiches pratiques, entre autres, mais en .doc pour permettre de le personnaliser) sur mon blog, si cela peut servir de base à d’autres mamans pour faire le leur.
    il est ici: https://yadesquestionsquejemepose.wordpress.com/2015/10/20/quelles-informations-sur-le-lait-maternel-quand-bebe-est-garde/

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *