Il y a 3 mois de cela, je vous ai posé la question de savoir quels vêtements vous portiez au travail pour tirer votre lait.
3 mois…oui je sais…je suis vraiment en retard pour publier vos réponses.

Mais tout vient à qui sait attendre 🙂

Voilà donc vos réponses. Et je me suis rendu compte en recevant vos réponses que chacune de vous fait à sa façon et très différemment.

Le façon de faire qui est revenue en priorité, c’est le multi-couche : un débardeur à descendre et un gilet ou un top ample par dessus.

La 2e chose qui est revenue fréquemment, c’est le fait de porter sur soi un bustier de tire-lait pour s’installer rapidement.

Pour le reste, des réponses très variées :

  • « Mon teeshirt Tajine Banane avec les ouvertures sur le côté, vraiment parfait pour tirer discrètement »
  • « Au travail, je mettais des vêtements d’allaitement (ouverture horizontale), sur lesquels je mettais mon bustier pour le tire-lait comme ça, je n’avais rien besoin d’enlever, étais bien au chaud pour tirer mon lait et j’étais prête pour la tétée de retrouvaille à la crèche. »
  • « Je ne choisis pas spécifiquement des vêtements d’allaitement ni de vêtements qui s’ouvrent sur le devant mais j’ai toujours une écharpe et très souvent un gilet. Je soulève ainsi mon haut qui couvre un peu le haut du sein mais conserve le gilet fermé sur les boutons du bas… ce qui couvre mon ventre. Par contre, durant cette période, pas de robes sans ouverture devant (et dans ce cas gilet fermé sur les boutons du haut pour couvrir le haut des seins). »
  • « Depuis la naissance de mon 1er enfant, je porte exclusivement des robes et des hauts avec une forme cache-coeur. C’est vraiment très pratique pour l’allaitement et pour tirer mon lait. »
  • « Je n ai pas changé d’habillement spécifiquement pendant la période où je tirais mon lait. J ai néanmoins exclu les robes. L essentiel était de pouvoir se déshabiller facilement pour tirer. »
  • « Je privilégiais effectivement les chemises faciles à ouvrir « en grand » avec un bustier d’allaitement pour avoir les mains libres. En ayant un foulard avec soi, je pouvais toujours rendre une tétée assez discrète si besoin… »
  • « J’ai gardé mon jean de grossesse qui permet d’avoir le ventre au chaud, et je privilégie des tops amples, qui retombent sur les téterelles mais une fois qu’on est bien rodée avec le tire-lait ça ne pose pas souci. »
  • « Je préfère tirer avec un bustier d’allaitement et une cape par dessus ».

Merci à toutes pour vos réponses !

Articles en rapport :

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

read more

moins de laitVous allaitez votre enfant exclusivement et tout se passe bien. Vous souhaitez tirer votre lait à la reprise du travail et vous vous renseignez sur le type de tire-lait à choisir, comment tirer son lait, vous vous organisez.

Vous avez donc tous les atouts dans votre manche pour bien reprendre le travail.
Vous décidez donc de faire un peu de stock de lait avant la reprise et vous ne tirez que peu de lait. Cela ne vous inquiète pas car votre bébé tète bien régulièrement et cela paraît donc normal de ne pas tirer beaucoup.

Arrive la reprise du travail et vous commencez à tirer votre lait au bureau. C’est là que la mauvaise surprise se produit : même si vous n’avez pas de bébé ayant tété depuis plusieurs heures, vous ne tirez toujours que très peu de lait. Vous vous dites qu’il faut peut-être vous habituer mais quelques jours plus tard la situation n’a pas évolué et vous commencez à vous inquiéter car il est impossible de fournir les bonnes quantités de lait pour votre bébé.

Vous essayez donc la technique du tirage combiné qui ne change strictement rien. Vous tentez d’exprimer le lait manuellement et vous récoltez trois gouttes… Peine perdue, rien ne fonctionne.

Vous faites probablement partie des quelques femmes qui n’arrivent jamais à tirer leur lait, quoi qu’elles mettent en place.

Oui cela existe et malheureusement, je n’ai pas de méthode miracle à vous proposer. Certaines femmes n’y arrivent pas.

Il vous reste donc la possibilité de faire un allaitement mixte en donnant le plus de tétées possibles lorsque vous êtes avec votre bébé pour pouvoir donner le moins de préparation pour nourrisson possible en votre absence.

Et vous, faites-vous partie de ces femmes qui ne réussissent jamais à tirer du lait ? Comment vous êtes vous organisée ?

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

read more

tirer son lait à la mainSur ce blog, je parle beaucoup de tire-lait car il est utilisé par de nombreuses femmes qui reprennent le travail. Cependant, il n’est pas absolument nécessaire car quasiment tout le monde dispose de … ses deux mains !

Et oui, il est tout à fait possible de tirer son lait à la main sans utiliser d’autre accessoire qu’un récipient pour recueillir le lait. Cela ne coûte absolument rien, vos mains sont faciles à nettoyer, bref c’est le plus simple.

D’autre part, même si vous utilisez habituellement un tire-lait, c’est très utile de savoir le faire lorsque vous avez oublié votre tire-lait, qu’il s’est cassé ou qu’à l’étranger la prise électrique ne fonctionne pas, toutes situations déjà vécues par les lectrices de ce blog.

C’est un geste à apprendre, simple et qui a été utilisé par les femmes de tout temps. Cela ne prend pas forcément plus de temps qu’un tire-lait, c’est surtout une question d’habitude. De plus, les études montrent que l’on obtient un lait plus riche en graisses lorsque l’on tire à la main, comparé à un tire-lait.

Comment faire ?

Tout d’abord, se munir d’un récipient à col large, un bol par exemple, car les jets de lait partent un peu dans tous les sens et qu’il peut être difficile de viser avec un récipient à col étroit. Faites des essais et choisissez le récipient qui vous convient le mieux.

Placez votre main en forme de C et placez le pouce et l’index de part et d’autre de l’aréole, assez loin du mamelon. Vous devez pouvoir tracer une ligne imaginaire qui va de l’ongle de votre pouce à l’ongle de votre index en passant par le mamelon. Vous devez sentir la glande mammaire sous vos doigt.
Vous appliquez une légère pression vers le torse puis vous faites comme des empreintes digitales vers l’avant, sans faire glisser les doigts sur la peau. Vos doigts doivent rester loin du mamelon et ne jamais le pincer. Vous ne devez pas vous faire mal.

Puis vous relâchez et vous recommencez.

Pour visualiser la technique, voici une vidéo (en anglais) très claire. Une autre video en français.

La technique est bien expliquée dans ce document .

Et vous, avez-vous l’habitude de tirer votre lait à la main ?

 

Articles en rapport :

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

read more

Lorsque vous tirez votre lait au travail, vous l’utilisez pendant de nombreuses semaines. Un bon entretien du tire-lait est nécessaire.

Nous allons voir ce qui concerne le bloc moteur, les tubulures et les téterelles.

Le bloc moteur doit juste être nettoyé avec un chiffon humide une fois par semaine pour enlever la poussière, les traces de doigt ou de lait éventuelles. On ne cherche jamais à démonter le bloc moteur pour le nettoyer.

entretien du tire-lait

Les tubulures sont les tubes en plastique souple dans lesquelles il ne passe jamais de lait, uniquement de l’air. Ces tubulures n’ont pas à être nettoyées puisque le lait ne coule pas dedans. Vous pouvez les essuyer avec un chiffon humide si besoin.

entretien du tire-lait
Si vous utilisez un tire-lait de la marque Kitett (ce que je ne vous recommande pas…), il n’y a aucun système qui empêche le lait de passer dans les tubulures. Il peut donc arriver que du lait passe dans ces tuyaux et arrive jusqu’au petit flacon de recueil. Le petit flacon doit être nettoyé chaque jour pour éviter un développement de bactéries. Les tuyaux doivent également être nettoyés à l’eau chaude et savonneuse.

entretien du tire-lait

Il reste à présent la partie téterelles et flacons se vissant sous les téterelles.
Avant toute première utilisation du tire-lait,  il est nécessaire de démonter complètement tous les éléments et de les nettoyer à l’eau chaude et au liquide vaisselle, puis de les stériliser une fois.
Par la suite, pour une utilisation courante, la stérilisation n’est pas nécessaire. Par contre, chaque élément doit être nettoyé séparément à l’eau chaude et au liquide vaisselle, bien rincé.

entretien du tire-lait

Si vous utilisez votre tire-lait plusieurs fois dans la journée, le nettoyage répété peut être fastidieux.
Vous pouvez mettre les téterelles dans un sac plastique zippé (type sac de congélation) au réfrigérateur entre deux tirages. Il n’y a que du lait sur vos téterelles, or le lait se conserve très bien au réfrigérateur, donc pas de problème. Ainsi vous nettoierez votre tire-lait en rentrant chez vous le soir et vous gagnez du temps au travail. Vous changez de sac zippé tous les jours.

Et vous, l’entretien de votre tire-lait vous pose t-il problème ?

Article en rapport :

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

read more

n'arrive pas à tirer le laitVous avez prévu de tirer votre lait au travail mais au moment d’essayer le tire-lait, vous vous rendez compte que vous ne tirez…rien.

C’est la panique !

Voici quelques questions à vous poser :

  • Si c’est la première fois que vous tirez votre lait, il vous faut simplement un peu de temps pour que votre corps s’habitue à déclencher un reflexe d’éjection du lait pour une machine. Persistez !
  • Avez-vous un bon tire-lait ? On peut très bien ne rien tirer avec un mauvais tire-lait
  • Avez-vous la bonne taille de téterelles ? Une téterelle qui n’est pas à votre taille peut compromettre le tirage.
  • Avez-vous réglé votre tire-lait correctement ? Souvent, on met le tire-lait très fort en pensant que ça marchera mieux. Mais si le tire-lait vous fait mal, vous bloquez le réflexe d’éjection et vous n’arrivez pas à tirer du lait. Vous devez donc mettre le tire-lait au maximum de ce qui ne vous fait pas mal.
  • Avez-vous un problème pour déclencher le réflexe d’éjection ? Il existe des trucs pour aider…
  • Est-ce plus facile pour vous à la main ? Il est tout à fait possible de ne tirer son lait qu’à la main sans jamais utiliser de tire-lait. Vous pouvez être tout aussi efficace !

Si rien de tout cela fonctionne, il vous reste la solution de faire un allaitement mixte : tétées à la demande quand vous êtes avec votre bébé, et biberons de préparation pour nourrisson en votre absence.

Et vous, avez-vous eu du mal à tirer votre lait ? Quelles ont été vos solutions ?

Articles en rapport :

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

read more

Vous avez décidé de tirer votre lait à la reprise du travail. Vous vous renseignez donc sur le choix de tire-lait sur ce blog 😉 et vous vous procurez votre compagnon des prochains mois.

Vous voici installée devant la bête, et vous vous sentez … bête.
Comment se sert-on d’un tire-lait ? Je vous livre le mode d’emploi.

  • Choisissez la téterelle à votre taille. Certains tire-lait sont livrés avec plusieurs tailles de téterelles alors que pour d’autres, vous devez choisir avant de louer ou d’acheter.
  • Stérilisez les téterelles et flacons. C’est la seule fois que vous avez besoin de le faire. Par la suite un simple nettoyage suffira.
  • Faites le montage du tire-lait. Je vous suggère fortement de vous reporter à la notice de votre tire-lait car chaque modèle est différent et si le montage est mal fait, votre tire-lait ne fonctionnera pas.
  • Placez les téterelles sur vos seins : les mamelons doivent être centrés dans les téterelles, ne pas frotter sur les bords.
  • Appuyez sur le bouton de mise en route.
  • Pour le fonctionnement, vous avez 2 types de tire-lait : soit vous ne pouvez régler que la force de tirage et il existe alors 2 phases (stimulation et expression) ; soit vous pouvez régler et la force de tirage et la vitesse des cycles.
  • Pour un tire-lait du premier type (Medela Symphony, Swing, Freestyle), vous commencez par une phase de stimulation et dès que le lait commence à couler, vous appuyez sur le bouton qui vous permet de passer en phase d’expression. Vous réglez la force de tirage en mettant le plus fort qui ne vous pas mal.
  • Pour un tire-lait du deuxième type (Ameda, Ardo, Spectra, Mamivac), vous commencez par régler les cycles en rapide et la force en faible. Dès que le lait commence à couler, vous passez en cycles lents et force élevée (le plus fort qui ne vous fait pas mal).
    Vous avez donc plus de réglages à faire et vous allez tâtonner un peu jusqu’à trouver le bon réglage pour vous. L’avantage, c’est que vous pouvez vraiment régler le tire-lait à votre usage mais cela demande un petit apprentissage.
  • Une fois que vous ne tirez plus une goutte depuis au moins 2 minutes, vous arrêtez votre tire-lait.
  • Vous débranchez les téterelles.
  • Vous dévissez les téterelles et vous fermez vos flacons que vous mettez au frigo.
  • Vous nettoyez vos téterelles à l’eau chaude et savonneuse pour la prochaine utilisation.

Il est tout à fait normal de ne tirer que peu de lait lors du premier tirage, il faut que votre corps s’habitue à déclencher le réflexe d’éjection pour une machine plutôt que pour un bébé.

Prêtes ? Tirez !

Et vous, comment s’est passé votre premier tirage ?

Articles en rapport :

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

 


read more