Petites phrases assassines

Voici une petite mise à jour de ce billet avec vos participations rajoutées.

réflexions allaitementUn petit peu de légèreté en ce mois de juillet avec ces réflexions allaitement

Lors de la rencontre au mois de juin des lectrices d’A tire d’Ailes, nous nous sommes partagées ces petites phrases que l’on entend quand on ne fait pas comme tout le monde. Par exemple lorsque que l’on poursuit l’allaitement après la reprise du travail.

Je vous propose de les partager sur ce blog car finalement, mieux vaut en rire qu’en pleurer 🙂 .

Je commence donc avec celle-ci :
«  Votre bébé a 8 mois madame, vous devez le sevrer, il ne tète plus que de l’eau. » Et bien pour de l’eau, ça a l’air plutôt nourrissant pour un bébé qui fait 12 kg…

Agnès : C’était le jour de Noël
« Elle tète encore, mais elle fait que téter !! »
Un peu comme nous, aujourd’hui on ne fait que manger !

Charlotte : En 1979, mon généraliste m’a indiqué qu’il fallait diversifier mon fils de 3 mois, « à , cet âge, votre lait n’est plus que de l’eau savonneuse et ne lui suffit pas ». Ce n’était pas fin, mais moi je n’étais guère mieux car l’eau savonneuse avait fait prendre plus d’un kilo par mois à Marc. Le médecin et moi-même avions sous les yeux un bébé rond comme un bille !

Régine : « Ah tu l’allaites encore (Maya a 11 mois) ! Ah oui mais tu fais comme chez toi (je suis noire)!! »
En gros l’allaitement long c’est bien pour les noirs et les chimpanzés!!!
NB : je suis certes noire mais tout à fait francaise puisque née à Paris et ai toujours vécu ici et n’avais jamais vu personne de ma famille allaiter.

L : Commentaire d’une collègue de boulot, qui a pourtant allaité ses fils et trouvait ça bien que je tire mon lait au travail : « Quoi mais elle tète encore à un an ! Mais pourquoi, ça ne sert à rien! »
Ah ?

Sophie : Commentaire d’une connaissance : « Mais il tète encore !? Mais il a des dents ça doit faire mal?!?!?
Non pourquoi? Il tète, il ne mord pas. »
Commentaire d’un médecin généraliste : « La tétée c’est 10 à 15 minutes. Après ça abime les seins !! »
Commentaire de la famille : « Impossible de le poser!!! C’est normal il est encore allaité. Ou mais il tète tout le temps!!! Ou encore il tète encore »
« S’il ne fait pas ses nuits c’est parce que ton lait ne lui suffit pas. » Et enfin si souvent entendu : « Tu devrais essayer la tétine. » Dur dur les mythes sur le bébé allaité.

Deedeen : Une médecin généraliste, lorsque je lui dis que ma fille, dix mois, tête encore : – Mais vous savez, les anticorps c’était pendant les six premiers mois…
Mais oui, donc le lendemain de son « anniversaire de six mois », pouf, plus d’anticorps ?

Laurence : Le pédiatre, à la visite juste avant ma reprise du boulot : « Bon je vous prescris du lait en poudre alors. » (bébé RGO)
Moi « Non je compte continuer à l’allaiter »
Lui « Mais vous allez faire comment ??? »
Moi « Ben… avec un tire-lait, et la nounou lui donnera mon lait en mon absence… »
Lui « Mais vous savez qu’un enfant boit environ 1 litre par jour ! »
Moi « Oui mais quand il sera avec moi il boira à la source… »
Lui « Mais quand même… enfin de toute façon c’est comme pour les animaux il y a des femmes qui sont bonnes laitières et d’autres qui sont mauvaises laitières.»
Moi « »
Et en sortant du cabinet j’ai vu qu’il m’avait prescrit du lait en poudre sur son ordonnance. Et je ne l’ai jamais acheté !

Marie : La pédiatre de la PMI : « il faut attendre 2 heures entre chaque tétée, pour que vos seins se remplissent ».
Un vieux monsieur à une fête de famille: « vous le nourrissez encore ? » (bah non maintenant qu’il a 3 mois je ne lui donne plus rien à manger!).
Mon médecin orthopédique, en me montrant l’Afrique sur sa mappemonde: « l’allaitement c’est pour là » (pfff).

A vous de nous faire partager toutes les réflexions que vous entendez sur votre allaitement.

 


101 Comments

  1. Très bonne idée, toutes les idées pour avoir dela répartie sont précieuses !!

    C’était le jour de Noel…
    « elle tète encore , mais elle fait que téter !! »
    –> un peu comme nous, aujourd’hui on ne fait que manger !

  2. Charlotte BODEVEN

    En 1979, mon généraliste m’a indiqué qu’il fallait diversifier mon fils de 3 mois, « à , cet âge, votre lait n’est plus que de l’eau savonneuse et ne lui suffit pas ». Ce n’était pas fin, mais moi je n’étais guère mieux car l’eau savonneuse avait fait prendre plus d’un kilo par mois à Marc. Le médecin et moi-même avions sous les yeux un bébé rond comme un bille !

    • @Charlotte
      Oui mais le bon sens ne fait pas toujours le poids face au « savoir » du médecin…
      Merci pour ta participation 🙂 .

  3. Une médecin généraliste, lorsque je lui dis que ma fille, dix mois, tête encore:

    – Mais vous savez, les anticorps c’était pendant les six premiers mois…

    Mais oui, donc le lendemain de son « anniversaire de six mois », pouf, plus d’anticorps?

  4. Commentaire d’ une connaissance : mais il tète encore !? Mais il a des dents ça doit faire mal?!?!?
    Non pourquoi? Il tète, il ne mord pas.
    Commentaire d’ un médecin généraliste : la tétée c’est 10 à 15 minutes. Après ça abime les seins !!
    Commentaire de la famille : impossible de le poser!!! C’est normal il est encore allaité. Ou mais il tète tout le temps!!! Ou encore il tète encore

  5. J’en ai oublié deux. S’il ne fait pas ses nuits c’est parce que ton lait ne lui suffit pas. Et enfin si souvent entendu : tu devrais essayer la tétine. Dur dur les mythes sur le bébé allaité

  6. Commentaire d’une collègue de boulot, qui a pourtant allaité ses fils et trouvait ça bien que je tire mon lait au travail : « quoi mais elle tète encore à un an! mais pourquoi, ça ne sert à rien! »
    ah?

  7. ah tu l’allaites encore (maya a 11 mois)! ah oui mais tu fais comme chez toi (je suis noire)!!

    en gros l’allaitement long c’est bien pour les noirs et les chimpanzés!!!
    NB: je suis certes noire mais tout à fait francaise puisque née à Paris et ai toujours vécu ici et n’avais jamais vu personne de ma famille allaiter

  8. Laurence

    Le pédiatre, à la visite juste avant ma reprise du boulot : « bon je vous prescris du lait en poudre alors » (bébé RGO)
    Moi « non je compte continuer à l’allaiter »
    Lui « mais vous allez faire comment ??? »
    Moi « ben… avec un tire lait, et la nounou lui donnera mon lait en mon absence… »
    Lui « Mais vous savez qu’un enfant boit environ 1 litre par jour ! »
    Moi « Oui mais quand il sera avec moi il boira à la source… »
    Lui « mais quand même… enfin de toute façon c’est comme pour les animaux il y a des femmes qui sont bonnes laitières et d’autres qui sont mauvaises laitières »
    Moi « … »

    Et en sortant du cabinet j’ai vu qu’il m’avait prescrit du lait en poudre sur son ordonnance 😉 Et je ne l’ai jamais acheté !

  9. La pédiatre de la PMI : « il faut attendre 2 heures entre chaque tétée, pour que vos seins se remplissent ».

    Un vieux monsieur à une fête de famille: « vous le nourrissez encore? » (bah non maintenant qu’il a 3 mois je ne lui donne plus rien à manger!)

    Mon médecin orthopédique, en me montrant l’Afrique sur sa mappemonde: « l’allaitement c’est pour là  » (pfff)

  10. Pour ma part, les réflexions ne viennent pas tant du travail que de la famille : c’est à longueur de journée des phrases du genre :
    – « tu comptes l’allaiter jusqu’à ses 18 ans ? » (et pourquoi pas finalement …)
    – « elle devrait manger comme les enfants de son âge ! » (ma fille a 10 mois 1/2)
    – « il faut bien la nourrir, la pauvre petite ! »

    – ou encore, la pédiatre de la PMI qui me dit : « le lait maternel à 10 mois, ça ne suffit pas : il faut lui donner du lait artificiel et des petits pots de légumes ».

    – contraception : que faire si je ne veux pas prendre la pilule (entraine chez moi baisse de la lactation) ? : « arrêter l’allaitement ! »

    • @Solyane
      Oh là là , ça doit être difficile d’entendre ce genre de réflexions à longueur de journées…
      Bon courage !

  11. Anne-Laure

    D’une ancienne voisine, alors que Samuel avait 6 mois et que je m’apprêtais à reprendre le travail :
    « tu devrais saisir l’occasion pour arrêter d’allaiter.
    – ah bon, mais pourquoi?
    – ah, j’ai connu une femme qui a allaité trop longtemps, et c’est pas bon.
    -.. ah bon, pourquoi?
    – eh bien, euh.. d’abord, les dents ! il la mordait! Et puis ça fait une relation trop fusionnelle, c’est mauvais pour l’enfant ».

    Précision : sa fille de 30 ans vit encore sous son toît. Est-ce parce qu’elle l’a allaité plus de 6 mois?

    merci pour ce blog, qui m’a vraiment aidé pour la reprise du boulot. Un de ces jours je vous écrirai un petit récit de mon allaitement si ça peut aider d’autres femmes…
    PS : Sam a 11 mois, je bosse, et il tête toujours matin, soir-retrouvailles et soir-dodo… et à volonté week-ends et vacances!

    • @Anne-Laure
      Vos remerciements me vont droit au cœur !
      Votre voisine m’a bien fait rire…
      Ce serait vraiment bien de pouvoir lire votre témoignage ici 😉 .

  12. oh purée ! que c’est vrai tout cela !

  13. Violaine

    Je travaille dans l’administration agricole. A la pause café du travail, je discute avec un collègue et lui dit que j’allète mon bébé. Il me répond que sa femme ne l’a pas fait, car elle n’avait pas assez de lait « Ah bon, mais on a toujours assez de lait, il suffit de faire téter le bébé souvent ». « Non », qu’il me répond, « le médecin avait calculé qu’elle n’avait pas assez de lait ». (Ses enfants ont une vingtaine d’année, à l’époque, peut-être que ça se faisait ???)

    Et de conclure: « les femmes, c’est comme les vaches, il y en a qui sont bonnes laitières et d’autres non ! »

    (Je n’ai pas eu la présence d’esprit de répondre qu’on ne nous demande pas de produire 50 L par jour, mais juste de nourrir notre enfant… Dommage!)

  14. Violaine

    Désolée pour l’horrible grosse faute d’orthographe… Je ne sais pas comment j’ai pu me tromper sur ce mot là ! La fatigue sans doute.

  15. Florence

    Ah, je n’avais pas vu ce sujet !
    Alors, j’apporte ma petite pierre à l’édifice.

    A la clinique, une auxiliaire de puericulture m’a dit « vous voyez bien que vous n’avez pas assez de lait » car après pesée avant et après la tétée elle ne prenait que 30 g et pas 50 g.

    Le pédiatre à la maternité m’avait aussi dit « vous avez bien compris Madame : vous donnez 10 mn chaque sein puis systématiquement un biberon de complément ».

    Je suis rentrée chez moi, j’ai lu le livre de Marie Thirion, j’ai proposé le sein au bébé à volonté et n’ai jamais donné un seul biberon de complément (en surveillant le poids du bébé de près au début quand même).
    Elle a 8 mois et est toujours exclusivement allaitée et a un très beau poids. Pour une maman qui n’a soit-disant « pas assez de lait », je trouve que je me débrouille !

  16. Cilou

    Je suis toujours sidérée par les réflexions que l’on peut entendre dans les maternités !

    Cette rubrique quant à moi, m’a bien servie ce week-end. Ma belle famille me faisant remarquer que mon bébé va avoir 6 mois bientôt, me demande si je vais continuer à le nourrir : quand même 6 mois !
    J’ai eu une seconde d’hésitation entre la colère et l’ironie et j’ai choisi la seconde solution en répliquant que c’est vrai ils avaient tout à fait raison et qu’à partir de 6 mois, j’arrêtais de nourrir les enfants. Il étaient alors assez grands pour ce servir tout seul du micro onde et faire leur commande de courses sur internet. Un peu d’argent de poche devrait suffire à leur bonheur 🙂 Du coup tout le monde a rigolé et l’on est passé à un autre sujet (la personne ayant posé la question se sentant du coup un peu ridicule).

  17. Natie01

    Il y a effectivement plein de remarques comme çà . Moi, à la maternité, une auxiliaire puéri m’a dit alors que je lui demandais conseil à cause de crevasses: « vous avez une peau de rousse,donc vous ne pourrez pas allaiter, votre peau est trop fragile ». Cà m’avait drôlement réconforté. Mais, si je la revoyais, je pourrai lui dire que ma fille a 13 mois et que je l’allaite toujours!!

  18. Nurselily

    Bonjour,
    J’adore l’idée, alors je me lance:
    Ma mère me demande « Et combien de temps tu comptes l’allaiter? »
    Je lui réponds « Autant de temps que possible. »
    « Mais comment tu vas faire? »
    « La crèche accepte le lait maternel, alors je vais le tirer pour qu’il le lui donne en mon absence. En plus, je peux lui donner le sein là -bas le matin en sortant du travail. Ou bien, le soir, avant le travail quand il sera d’après-midi. » (Nous sommes tous les 2 infirmiers, moi de nuit, lui alterne matin 6h45-14h30 et après midi 13h45-21h30. Il ira à la crèche de l’hôpital.)
    « Ah… » L’air perplexe.
    Là mon petit A se réveille et pleure, je lui dit qu’il a faim. Elle me répond « Mais c’est pas l’heure!!! »
    « Heu…-je commence à perdre mon sang froid mais je me retiens- comment te dire, Y A PAS D’HEURE! »
    « OUI mais bon il va falloir qu’il s’habitue, parce qu’à la crèche c’est 2 biberons pas plus!! »

    Voilà , c’est bien connu quand crèche on laisse mourir de faim les bébés allaités. De plus, il n’avait pas tout à fait 2 mois et je reprend le travail que pour ses 5 mois. Pour finir elle est cuisinière en crèche et m’a allaité…incompréhensible.

  19. Vervaine

    Ah le fameux « faut qu’il s’habitue ». Il est terrible celui-là , et on nous le ressort à tout bout de champ!
    Fatiguant de dire que le jour venu , bébé s’adaptera, et que autant en profiter tant qu’on peut ! Surtout quand on voit à quelle vitesse ça évolue, un bébé. Bon courage !

  20. IngLau

    Mon frère, 3 enfants de 18 à 12 ans, tous allaités : « tant que tu l’allaiteras, elle ne fera pas ses nuits » (son expérience en fait).
    Raté ! Ma fille fait ses nuits depuis qu’elle a 5 mois et avant cela, faisait minuit-4:00… Et est toujours allaitée (avec parfois un complément de LA selon ce que j’arrive à tirer) et diversifiée.

  21. Emmanuelle

    Un vieux sujet, mais je ne résiste pas au plaisir…
    le « ha, tu la nourris encore ?? », c’est un grand classique (mon aînée s’est sevrée doucement à 4 ans, la seconde est en train de se sevrer en douceur aussi, à 3 ans, et le 3° grossit à vue d’oeil sous ma ceinture)…

    J’ai aussi eu droit à :
    « ha mais j’espère que le deuxième, tu ne vas pas l’allaiter comme l’aînée, hein, ça suffit, elle t’a tout pompé, là ! » (nous venions d’annoncer NuméroBis, et l’ « aînée » venait d’avoir 14 mois… pour l’anecdote, elles ont été co-allaitée loooooooooongtemps)

    A propos du co-allaitement, j’ai évidemment eu :
    « mais comment tu peux en faire téter deux ?! » (ben heu… voyons… j’ai deux seins, deux bras… et aussi, je peux dire à la plus grande d’attendre que sa petite soeur ait fini, par exemple ?)

    Et aussi le très classique « tu es sûre que ton lait lui suffit ??? », avec une puce avec des courbes de croissance à faire pâlir une girafe…

    à la PMI : « Ha. Il y a un problème, là . (gloups ? Quoi ???) Ben la balance ne doit pas marcher (gloups ! Elle grossit pas ???) Ben d’après mon calcul, elle prend un kilo par semaine, c’est pas normal du tout !!! ».
    Ben si. C’était une préma qui rattrapait sa courbe de poids, ça a été confirmé par la mesure prise 2 jours plus tard (non mais ! Quand on vous dit que la cantine est bonne !!)

  22. Cécile

    Quand j’ai dit à mon gynécologue que j’allaitais encore mon premier enfant âgé de 5 mois, il m’a répondu : « oh ! A cet âge là , ce ne sont plus que des têtées de plaisir ! ». C’est sûr ! C’est bien connu, une compote et un biberon de lait maternisé à 16h00 (quand j’étais au travail), ca suffit à nourrir un enfant pour la journée.
    Pour mon deuxième qui a 3 mois, une tante vient de me dire « tu ne vas quand même pas faire comme pour le premier (allaité 13 mois) car après il va être trop attaché à toi comme l’ainé ! » …

  23. Guariguette

    De la part du pédiatre : « il a pris un kilo depuis le mois dernier et il a grandit de 4 cm, c’est beaucoup, j’ai dû me tromper, je recommence. Ah non c’est bien ça… » Mon fils de 5 mois allaité exclusivement est dans le haut de la courbe de croissance et de poids (bien que cette courbe est basée sur une alimentation au lait en poudre)
    Du même pédiatre j’ai eu droit récemment à  » quoi vous faites 7 tétées par jour, elle est motivée la maman… » Et oui 7 tétées par jour quand je ne travaille pas, 4 quand je travaille avec 3 bib que je laisse à la nounou et alors???

  24. Esther

    moi avec mon bébé de un mois j ai souvent droit mais elle boit que ton lait elle boit pas d eau comment elle se hydrate

    Autre réflexion pour mon aînée il y a 18 ans une auxiliaire puéricultrice de la maternite m a dit vous n arriverez pas a l allaiter vos bouts de seins sont pas formes résultat allaitée un an

  25. Evita

    A la maternité mon fils a 3 jours. Il vagît dans mes bras, il est 2h du matin. Je demande conseillé une puericultrice « ah non ne l’allaitez pas encore, enfin, faites comme vous voulez un, mais ne venez pas me voir en pleurant si vous avez des crevasses! ». Et puis, cette même nuit, l’équipe de nuit d’auxilières de puericulture lui ont donné un biberon de complément (je précise qu’il avait déjà repris son poids de naissance !) sous prétexte « vous allez voir, s’il pleure c’est qu’il a faim et vous n’avez pas encore de lait, après ce biberon il s’endormira direct »… Il en a pris 10 ml, (« voilà c’est le petit bonus qui lui manquait » ont-elles dit) et n’a pas arrêté de pleurer pour autant :p. Mais depuis, j’ai appris plein de choses sur l’allaitement, aucun autre biberon de complément, il a bientôt 7 mois, je l’allaite toujours, je tire au travail, et il est vraiment très joyeux ;)!

  26. Je trouve cette rubrique alors que j’ai encore dans l’oreille la remarque d’une amie bien intentionnée à qui je disais que j’allaitais encore, à 6 mois, et que j’espérais continuer jusqu’à un an: « fais attention, tu es accro, méfie-toi ». De quoi???

  27. Pédiatre de PMI, mon 3° fils, 11 mois 1/2, visite pour la crèche familiale.
    – qu’est-ce qu’il a comme lait?
    – le mien (regard torve de la pédiatre, qui recalcule l’âge du gamin dans sa tête)
    – vous avez commencé les laitages?
    – ben non, il a mon lait.
    – oui, mais vous devez avoir commencé les laitages?
    – ben, non, il a mon lait. Mon lait, c’est du lait, comme les laitages.
    – oui, mais chez la nounou? Vous allez pas lui donner chez la nounou?
    – ben, je tire mon lait et je fais des flans avec de l’agar-agar, et elle lui donne.
    – … (renoncement de la pédiatre à qui l’association des termes laitages+tire-lait+flan a définitivement saturé le cerveau)

  28. Méline

    Lors d’un baptême, j’ai eu droit à de nombreuses réflexions de la famille présente, ma fille avait 2 mois et demi :
    -« Tu l’allaites toujours ? Tu as encore assez de lait ? » Je ne savais pas que le lait se tarissait au fil des mois…
    – de la même personne un peu plus tard : « Mais si elle tête aussi souvent c’est peut-être que tu n’as pas assez de lait » Merci de revenir à la charge alors que je t’ai déjà expliqué qu’Éloïse a une courbe de poids absolument parfaite.
    D’autres personnes m’ont souvent demandé lors de cette même journée, après chaque tétée : « et là maintenant, c’est dans combien de temps la prochaine tétée ? » Comment dire… Aucune idée !! C’est quand elle le voudra !!

    Une collègue de travail à qui j’expliquais au téléphone que ma fille avait fait plusieurs nuits entières de suite mais qu’elle se réveillait à nouveau une ou deux fois m’a alors dit : « ça doit être ton lait qui n’est plus assez riche maintenant ».

    Heureusement que je m’étais renseignée sur l’allaitement avant mon accouchement car sinon j’aurais arrêté plusieurs fois en écoutant les commentaires des autres. Je comprends les femmes qui malheureusement abandonnent trop vite…

    Et pour fini, une réflexion de ma grand-mère de 93 ans : « Elle a un double menton, c’est bien, ça veut dire que tu as du bon lait ». Ouf, heureusement que je n’ai pas du « MAUVAIS » lait !!!!!!

  29. Belle-maman :
    « Tu as de la chance d’avoir du lait, moi je n’en avais pas j’ai pas pu » j’ai rien répondu les explications auraient été trop longues pour elle, sa fille a allaité 3 mois pas de soucis connus dans la famille à priori
    « Tu le nourris encore ? » Oui à son âge il ne peut pas encore tenir 24h sans manger
    « Combien il prend ?  » ben autant qu’il veut
    « A quelle heure il mange ?  » ben quand il a faim
    « Mais comment il fait pour avoir de si belles cuisses alors qu’il ne finit jamais ses purées?  » ben sa maman a un super pouvoir, elle fabrique….. Du lait

  30. Pour faire sourire…
    Quand on me demande pourquoi je continue à allaiter, ma réponse est la suivante :  » C’est pour garder une poitrine généreuse que je n’avais pas avant! « 

  31. Le classique : « il fait ses nuits ? »
    « Non »
    « Ah mais tu l’allaite c’est pour ça »

    Et sinon il a eu du reflux interne, puis diagnostic IPLV tardif, l’angoisse de la séparation, à fond sur l’apprentissage de la marche, les dents qui travaillent et poussent mais à part ça c’est parce qu’il est allaité qu’il ne fait pas ses nuits….

    • @Emilie
      Les bébés à reflux ont effectivement beaucoup de mal à bien dormir…car réveillés par la douleur. Donc oui bien sûr, c’est à cause de l’allaitement 🙁

      • Oh oui et reflux interne, non visible par les gens de l’extérieur, alors mon bébé fait des caprices aussi… j’aurais tout entendu

  32. « Vous le « nourrissez » (encore) ? » … J’ai l’impression que c’est une expression typique de personnes âgées ! Et j’en côtoie beaucoup !
    Comme si les expressions « donner le sein » (surtout ne pas trop Donner de soi !), nourrir au sein, ou même allaiter étaient honteuses… On voulait dire « nourrir au sein », bien évidemment, mais on n’ose pas prononcer le nom de cet organe qui doit rester caché…
    Quant à ma maman, le « tu as encore du lait? » est de rigueur à peu près tous les mois, comme toutes les femmes à qui on a dit qu’elles n’en avaient plus assez…

  33. Emmanuelle

    Bonjour,

    J’ai découvert votre blog pendant ma 2ème grossesse et aujourd’hui bb2 a 3 mois et demi et toujours allaité (bb1 allaitée 18 mois avec reprise du travail à 4 mois). Merci pour tous vos articles et conseils, il n’y a rien a jeter !!!
    Je tiens à vous faire partager les remarques de ma tante, qui a pourtant allaité ses deux enfants 8 et 6 mois et travaille à l’UNICEF, et est très favorable a l’allaitement !
    Pour ma fille, aujourd’hui âgée de 4 ans et très indépendante et bien dans ses baskets : elle avait à peine un mois, et venait de se mettre à pleurer une demi-heure après une tétée, donc moi, je la remets aussitôt au sein, et la voilà qui se calme tranquillement. Réflexion de ma tante : « Ah, ne devient pas une de ces mères esclaves de leur enfant! »
    Heureusement que j’étais encore complètement décalée à cause du manque de sommeil et des nouveaux rythmes, je n’y ai pas prêté attention …

    Il y a quelques semaines, visite avec bb2, on discute tranquillement allaitement (je ne lui rappelle pas sa phrase « tueuse » il y a 4 ans …) :
    « Ma tante : je suis super en faveur de l’allaitement, tu sais j’ai allaité mes enfants 8 et 6 mois
    Moi : oui c’est chouette, tu te rappelles j’ai allaité ma fille 18 mois
    Elle : 18 mois c’est quand même beaucoup ! »

    Je crois que sa réflexion trahit le fait que l’allaitement « long » est encore mal vécu dans notre société, et que les personnes les mieux attentionnées peuvent être « contreproductives »! Il faut donc se faire confiance en tant que parent et prendre du recul …

    Encore merci pour vos articles, je conseille votre blog à toutes mes connaissances enceintes ou qui sont en début d’allaitement !

  34. Florence

    Bonjour, je découvre votre blog via un site de pmettes. Maman de jumeaux de 18 mois, je les allaite encore alors que mes débuts étaient difficiles. Enfants prématurés, césarienne, montée de lait 4 jours après l’accouchement. Comme quoi ! Mon anecdote est assez révélatrice, mon généraliste, un vieux garçon qui remplaçait un homme charmant, me dit « il va falloir vous fixer une date pour stopper l’allaitement (ils avaient 6 mois) (?! ), vous risquez un affaissement de la poitrine avec des jumeaux ». Pff !! Ignare ! Jamais revu, je préfère mille fois ma pédiatre qui a allaité sa fille 15 mois et m’encourage jusqu’au 2 ans de mes bébés. Venant d’un médecin, je trouve cela grave et mesquin.

  35. Laetitia Micol

    Mon fils va avoir 17mois et il est allaité exclusivement donc j’ai eu droit a toutes ses réflexions : – tu vas l’allaiter jusqu’à quand? « Je pensais 18ans mais faudra que je m’arrange avec sa copine! »
    _ mais il a des dents ! Il doit mordre ! « Ben non il TETE !
    – ah, il fait pas encore ses nuits c’est parce qu’il est allaité, c’est pas assez nourrissant ou il a pris l’habitude.
    Et toute les remarques de vache laitière, d’exclave de son enfant. ..
    en attendant mon fils se porte très bien ,il n’ a été malade que 2 fois (rhino et angine) et ça depuis qu’il est en crèche.
    Ce blog est une pur merveille. Merci pour tout

  36. J’ai beaucoup ri avec toutes ces anecdotes
    Pour ma part, j’ai mon entourage familial qui me demande à chaque occasion si je lui donne TOUJOURS le sein (il a 6 mois) comme si tout le monde attend que je dise « Non » pour souffler de soulagement ! Je réponds que je vais continuer jusqu’à ses 18 ans, au minimum ! mais visiblement ça ne fait rire que moi.
    Ma chef au boulot qui insiste en me disant qu’il ne va jamais plus me décoller si je lui donne le sein encore et qu’il ne me voit que comme son garde-manger sur pattes et non comme sa maman (!!!!)
    Ce qui m’a étonné aussi c’est la réflexion de mon généraliste à qui je demandais des vitamines pour ma fatigue et parce que j’avais entendu dire qu’il faut faire attention aux carences lorsque l’on allaite longtemps : « Non mais il va avoir 6 mois donc vous pouvez arrêter de l’allaiter, tout simplement » comme si c’était un fardeau et que j’attendais le feu vert pour m’en délivrer.
    Votre blog et toutes ces expériences partagées sont d’un grand soutien face à ces réflexions, car parfois on n’arrive plus à en rire.

  37. Léo météo

    Ouh la la, des réflexions comme celles là , j’en ai entendu!
    Les pires ont été quand ma fille d’1,5 mois à été hospitalisée en néonatalogie pendant plus d’une semaine et à la fin (plus malade), elle tétait toutes les heures. Les puéricultrices n’ont pas arrêté :  » vous allez lui faire mal au ventre  » (non, le lait maternel se digère très bien), « un bébé de cet âge doit boire toutes les 3 à 4 heures (oui, au biberon!), « si elle tète aussi souvent, c’est que vous n’avez pas assez de lait. On va lui donner un complément. (La tétée câlin, vous connaissez? Pour un bébé qui a subi 3 prises de sang, 2 ponctions lombaires, vous pensez qu’elle n’à pas besoin d’être rassurée?),  » vous allez vous faire mal aux seins à force (non, ce qui fait mal, c’est le muguet qu’elle a chopé à cause de tous ces antibiotiques..)
    Et je n’ai mis que ceux qui m’ont marquée. Pour des puéricultrices au contact de prématurés,je pense que ça manque de formation en allaitement!

  38. Nous prenions l’avion pour aller passer les fêtes en famille avec mon bébé de 2 mois et demi.
    Au passage des portiques, l’agent me demande les liquides emportés pour nourrir bébé.  »
    _je n’ai aucun liquide dans mes sacs, j’allaite.
    – Mais comment allez vous le nourrir?
    _ il boit mon lait
    _ Donc vous n’avez AUCUN biberon avec vous?? »
    Au lieu de faire attendre les gens derrière moi pour expliquer le concept à ce brave monsieur, je suis passée pour une mère indigne qui affame son petit.. En angleterre, les femmes qui allaitent sont celles qui n’ont pas assez d’argent pour acheter du bon lait en boite!

    • @Letts
      😀 ben non, sans biberon, on laisse son bébé mourir de faim !

    • Anaelle

      Ça me fait penser au vigile du supermarché à qui j’ai montré mon tire-lait dans le sac en précisant « vous ne vendez pas de tire-lait ici donc pas de confusion possible en caisse » Il était très étonné par le terme « tire-lait », j’ai du lui expliquer l’usage que j’avais de cette machine, comme je travaille et que je veux continuer à donner le sein au bébé, je tire mon lait en journée etc. Il avait de gros yeux ronds et a fini par répondre « Ah oui comme les vaches quoi ». Bon, au moins, j’ai le sentiment d’avoir fait une action pédagogique.

  39. Je vous lis du Danemark où l’allaitement long est beaucoup plus banal qu’en France et je suis SIDÉRÉE de la grossièreté, du manque de tact et de l’ignorance de certaines personnes voire professionnels de l’enfance !!
    J’ai allaité mon 1è pendant 13 mois, et le second va vers ses 13 mois et est toujours allaité.
    Mais ca m’a permis de me rappeler une anecdote : bébé avait environ 3-4h de vie qu’une infirmière (un peu âgée) vient me voir sur mon lit, moi à moitié décalquée, pour me suggérer de lui donner dès biberon en complément car comme il pesait 4kg et quelques, il aurait forcément plus faim que la moyenne et il fallait dès à présent penser à comment remplir son ventre de bébé ogre.
    Je me rappelle m’être demandé pourquoi elle me parlait de ça alors que ça n’avait aucune pertinence dans ma situation, mais ça devait être une dame de la vieille école qui voulait me « soulager »
    Quant à ses questions pratiques et logistiques qui intéressent tout le monde, je les ai beaucoup eu par ma maman, Française donc : mais il tête combien de fois par jour ? Et à quelle heure ? Et c’est quand la prochaine tétée ? Et tu lui redonne déjà le sein ? Mais il a mangé combien là (comme si je pouvais le mesurer) ?

  40. Bonjour,

    Les pires phrases assassines viennent de mon conjoint. Il est allé jusqu’à me dire : la pauvre, à 4 mois elle aimerait faire autre chose que te téter tout le temps. Selon lui je la maintiens dans un état de bébé, et je l’empêche d’évoluer en lui « fourant à tout bout de champs mon téton dans la bouche »… Il me dit que je fais ça plus pour moi que pour elle, que je la force même à têter alors que « ça se voit bien qu’elle n’en veut plus de tes nibards »! Que c’est crade comme pratique, que j’ai les mamelles qui coulent …
    Lorsque sa mère est venue chez nous 3 semaines pour nous épauler lors de ma reprise du travail, elle s’y est mise aussi et, à chaque fois que la petite pleurait le soir elle me disait d’un air de dire que j’étais complètement irresponsable : « je pense qu’elle a encore faim… Il faudrait lui donner un biberon de lait »… Quelle pression j’avais ! A chaque fois que quelque chose n’allait pas, l’allaitement était en cause pour mon conjoint et sa mère … Alors que ma fille a aujourd’hui 5 mois et se porte comme un charme, grandit bien et grossit allègrement.

    Merci en tous cas pour cet article, je me sens un peu moins seule ! 😉

  41. Merci @Véronique Darmangeat
    Je ne me laisse pas démonter car mon seul baromètre est ma fille, et pour l’instant elle tète de bon coeur !
    Mais je pense qu’ils finiront par me dire, plus tard, que j’avais finalement raison de tenir bon … L’espoir fait vivre !! 🙂

  42. priscille

    C’est le pédiatre qui m’a le plus choquée,
    J’ai une une petite puce qui longe la courbe du bas pour son poids (nous avons des petits bébés dans la famille), mais qui a très bon appétit et se porte bien, grossissant peu mais régulièrement.
    A 5 mois, Le pédiatre (inquiet pour son poids)
    _ elle boit combien par biberon?
    _ j’allaite exclusivement
    _ elle prend des petits pots?
    _ Pas encore.
    _ il faut qu’elle ait au moins 600ml de lait par jour. Vous mettez du sucre dans le biberon et du beurre dans la purée.
    _ …

    Je pense à changer de pédiatre…

    • @Priscille
      Je comprends ! Non seulement il ne vous écoute pas mais en plus ses conseils sont aberrants.
      Du sucre dans le biberon ??? C’est grave de dire une chose pareille !

  43. C’est assez pathétique quand même… Premier bébé allaité 2 mois puis déchirement/sevrage à la reprise du boulot à 2 mois. Ma deuxième a 7mois je reprend à temps plein dans 1 semaine. Mon activité professionnelle est très prenante avec des rythmes irréguliers, des absences de >30h etc. L’adaptation a la creche est compliquée car ma fille refuse de boire mon lait ailleurs qu’à la source. Elle mange diversifié avec laitages sauf les jours où elle fait grêve de la faim en attendant Maman (elle a passé quelques semaines à ne faire que téter et refuser la cuillère). Mais j’ai vécu 7 mois fantastiques avec un allaitement-plaisir.
    Ma mère (qui a fait du tire-allaitement pour ne pas habitués ses bb au sein…et qui manque souvent de « tendresse »)
    « Ben j’espère que tu as compris la leçon, pour ton 3e tu feras qu’au biberon n’est-ce pas? »

    Le papa qui, passés les 6 mois ne comprend plus vraiment je l’allaite.
    « Bah c’est que pour toi maintenant, Léna n’en a plus besoin concrètement; c’est toi qui crée le problème ».

    « Il faut penser aux gens qui vont la garder. »

    Je veux continuer si mes seins s’adaptent à ma vie trépidante où le tire-lait n’aura plus sa place. Puis arrêter d’allaiter, ne va pas nous rendre la vie forcément plus facile (en tout cas pour moi et surtout toutes les nuits…)

  44. Barbara

    Bonjour Véronique,
    Cette belle période est loin dans le calendrier pour moi (3 enfants de 31-26 et 24 ans…) mais à la lecture de ces commentaires, je m’y retrouve comme hier. Je voualis juste vous dire que depuis plusieurs années, j’emploie votre blog comme exemple de la bêtise humaine pour illustrer mes cours d’allaitement ici en Suisse. Merci pour ce site et le soutien qu’il apporte à tant de mamans. Mon anecdote à moi ne concerne pas l’allaitement mais mon 3ème qui se déplace « encore à 4 pattes » à 18 mois. Ma cousine: »quoi mais tu ne te fais pas de soucis? »
    Pendant que je réfléchis à ce que je vais répondre mon mari adoré rétorque: « non, on ne se fait pas de soucis t’as déjà vu un adulte à 4 pattes toi? » Je vous laisse imaginer la tête de ma cousine qui du coup m’a fichu la paix avec ses réflexions idiotes….

  45. Poupette avait 6 mois et la pédiatre m’a doctement déclaré « madame, votre lait n’est plus assez nourrissant. » Je lui ai répondu « mais elle a l’air d’aller bien, elle ne pleure quasiment jamais. »

    Et là la phrase qui TUE et me hante encore aujourd’hui « elle s’est tout simplement habituée à avoir faim. » Je suis sortie du cabinet en larmes. Depuis, j’ai changé de pédiatre.

  46. Pauline

    Bonjour,

    Je me permets de vous écrire ce petit message pour avoir votre avis, si c’est possible…

    J’allaite en même temps mes 2 filles :
    Manon qui va avoir 3 ans le 27 juillet et Elsa qui va avoir 1 an le 24 juin (j’ai donc allaité pedant la grossesse, malgré les « réticences » de quelques gynécos !).
    -Manon tête une fois le soir 10 min environ (sauf de rares fois où elle était malade et où elle ne voulait rien manger, juste téter, d’ailleurs c’était bien pratique !). Elle réclame souvent en journée, mais je dis non pour lui donner un « cadre ».
    -Elsa tête toujours le matin vers 7h et avant le coucher vers 20h, au minimum, c’est à dire quand je travaille (et aussi une tétée de « retrouvailles » quand je rentre du travail vers 18h). Quand je ne travaille pas, c’est à volonté (en pratique et sans que cela soit très précis, elle tète en plus vers 10h, 14h, 17h, voire plus, surtout s’il fait chaud).

    Ma question concerne Manon : quand pensez-vous qu’il faille la sevrer (et aussi comment faire, car elle y est très attachée, d’autant qu’elle est très jalouse de sa sœur…)mais cette question est sûrement trop longue à détailler !). Pensez-vous qu’il faille le faire d’ailleurs (je ne suis pas contre continuer de l’allaiter…) ? Elle rentre à l’école en septembre.
    J’ai lu des choses très différentes à ce sujet…et les gens de mon entourage donnent aussi des avis très différents : ça favoriserait la « régression » et la jalousie, empêcherait l’autonomie…mais moi je ne suis pas d’accord avec ça, je pense que ça l’empêche au contraire d’être trop jalouse, que ça lui fait un petit moment exclusif où on fait en plus câlin et histoire du soir, et en plus depuis plusieurs mois elle ne veut presque aucun produit laitier ou yaourts, alors je me dis que c’est un apport peut être important ?

    Bref votre avis serait précieux…ou des références de lecture…

    Merci d’avance mille fois de votre aide, et merci encore de votre merveilleux blog !

    Pauline

    • @Pauline
      Vous n’etes pas du tout obligée de sevrer Manon. Elle s’arretera seule quand elle n’en aura plus besoin. Tout ce que vous pensez est exact. Continuez à faire ce que vous sentez bon pour elle.

  47. Marie

    A la maternité, pourtant amie des bébés…

    J’avais les tétons plats, mais je savais que l’allaitement était possible.
    Avant l’accouchement, une élève sage femme me demande quel est mon souhait entre bib et sein, ma réponse a été le sein, sans laisser le doute de réussir ou pas (de par mon entourage je suis certaine que « qd on veux on peut » celle qui ont un échec ont juste été mal accompagnées, et dcette élève me répond que j’allaiterais slmt si je peux…
    Premier soir une auxiliaire me dit: « ils puent vraiment vos seins, je vais tout de suite vous chercher des bouts de seins » super l’encouragement quelques heures après la naissance! Finalement il est tjs allaité en exclusif 2 mois plus Tard.
    Heureusement meilleur accompagnement par la suite…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *