Quand prendre sa pause tire-lait ?

pause tire-laitBeaucoup de femmes me demandent quel est le meilleur moment pour prendre ses pauses tire-lait.

Tout dépend de votre travail. En effet, selon le code du travail, les pauses allaitement doivent théoriquement être décidées d’un commun accord entre le patron et sa salariée. Si aucun accord n’est trouvé, la salariée dispose de 30 minutes en milieu de matinée et de 30 minutes en milieu d’après-midi.
Mais beaucoup de femmes ne demandent rien à leur patron et prennent leur pauses quand c’est possible pour elles.

Si vous avez la possibilité de choisir vos moments de pause, il va falloir apprendre à connaitre votre lactation. Certaines femmes stockent beaucoup de lait dans leur glande mammaire et peuvent se contenter d’une pause par jour pour tirer la quantité nécessaire à leur bébé sans risquer l’engorgement.
D’autres femmes stockent peu de lait et doivent tirer trois fois par jour pour obtenir les quantités nécessaires. Ces tirages sont du coup plus brefs.

Si votre bébé a tété juste avant votre départ de la maison, il est en général plus productif d’attendre trois heures avant de tirer votre lait.
Si votre bébé demande à téter dès votre retour, il vaut mieux tirer au plus tard 2 heures avant votre retour.

Entre ces bornes, c’est à vous de voir ce qui est le plus pratique dans votre activité quotidienne et comment vos seins réagissent.

Ce n’est absolument pas grave si les heures de tirage ne sont pas régulières. Si vous avez du attendre très longtemps avant de tirer votre lait, faites attention à l’engorgement ! Il vaut parfois mieux s’absenter quelques minutes au toilettes pour soulager les seins afin d’éviter l’engorgement.

Et vous, à quel moment tirez-vous votre lait ?

Articles en rapport :

 


15 Comments

  1. Au début de ma reprise : absence de 8h30 à 17h30, mon loulou tétait toujours avant de partir, vers 8h. Je tirais à 11h et 15h, je le récupère à 17h30 et tétée vers 18h une fois rentrés et posés.
    Ensuite, à partir de ses 10 mois, je tirais seulement le midi sur la pause déjeuner, comme loulou commençait à refuser le LM tiré tel quel, je ne tirais que ce qu’il fallait pour faire 2 crèmes pour midi et gouter, en complément du repas.
    Et là , je ne tire plus depuis début janvier 🙂 je ne suis pas mécontente d’être libérée de cette tâche 😉 on continue les tétées à volonté quand on est ensemble, et j’écoule mon stock au congel pour les petites crèmes.

  2. Hélène

    Depuis ma reprise début janvier, la pause tire-lait est en général vers 14h30-15h. Le midi, j’ai la chance de pouvoir allaiter mon cher bambin de bientôt 6 mois sur place à la crèche (merci l’heure d’allaitement:)
    Si je ne peux pas me rendre à la crèche le midi, les horaires de mes 2 pauses tire-lait sont assez semblables à ceux d’Emilie : 11h et 15h ! Sinon, je vais connaître mon premier déplacement avec une réunion toute l’après-midi en dehors de mon lieu de « tirage »! Une amie m’a prêté un tire-lait manuel car le tire-lait électrique que j’ai est vraiment trop volumineux… Donc, j’ai prévu de m’absenter en cours de réunion pour tirer du lait. D’ailleurs, je me demandais : est-ce que le lait tiré pourra bien se conserver 3 à 4h dans 1 sac isotherme avec pain de glace ? Sachant que ce sac isotherme aura être au réfrigérateur le matin. Merci !

  3. Emmanuelle

    Bonjour,

    Au bout d’un mois de reprise du travail (bébé de 5 mois et demi aujourd’hui), je suis à peu près rodée dans mes prises de pause tire-lait !

    J’essaye un maximum de tirer mon lait au même rythme que les tétées de mon bébé, à savoir une fois à midi et une fois vers 16h (il prend en tout 4 tétées par jour). Cela fonctionne plutôt bien mais je me suis rendue compte, comme ma lactation est bien installée, que si un jour j’ai des réunions et/ou déplacements qui tombent mal, je peux aussi tirer le matin avant de partir sur le sein où mon bébé n’a pas tété, et ensuite ne faire qu’un tirage au boulot vers 14h-14h30. Je complète toujours de toute façon avec un tirage le soir avant de me coucher vers 22h, car mon bébé a fini de téter vers 20h30, heure à laquelle il se couche. Avec ça, j’arrive à fournir environ 530 ml à la nounou pour 2 biberons (bébé glouton !!).

    Donc au début j’étais assez stressée à l’idée de devoir décaler des tirages, mais en fait après 5 mois et demi d’allaitement exclusif, le corps s’adapte plutôt bien et ça permet de tout concilier !

    Encore merci pour ce blog super !!!!

  4. Bonour, 6 mois d’allaitement à la fin de la semaine pour une petite pépette (léger retard de croissance donc début difficiles mais super contente d’en être arriver là !) 😉
    Je tirais vers 11h et 15h aussi et je vais commencer à tirer seulement sur l’heure de midi pour gagner du temps. J’espère que cela va bien marcher 😉
    Autrement je tire avant de me coucher vers 22h30 car ma fille dort de 20h à 7h depuis ses 7 semaines et que j’ai donc dû stimuler la nuit pour remplacer une tétée de bébé par un tirage et donc éviter une chute de lactation.

  5. Bonjour,

    Je tire deux fois au travail, aux heures des tétées habituelles (11h et 15h). Mais je tire moins que ce que ma petite de 4 mois boit pour éviter d’y passer trop de temps (160 mL au lieu de 220 ml), du coup je complète le soir. Je me demandais si ce fonctionnement pouvait dérégler la lactation, et faire en sorte qu’elle n’ait plus assez de lait le weekend à 11h et 15h?

  6. Hélène

    Pour compléter suite à mon précédent témoignage.
    J’ai testé à plusieurs reprises des « tirages » lors de déplacements professionnels sur une demie journée. Finalement, j’ai laissé tomber le tire-lait manuel et apporter à chaque fois mon tire-lait électrique ! Un peu l’impression de me déplacer avec une grosse boîte à outils pour venir faire des réparations dans différents lieux avec le Medela Lactina mais bon j’en choisirai un autre pour le prochain bébé ! A part ce détail assez anecdotique, je souhaitais dire qu’à chaque fois j’ai été agréablement surprise par la réaction des personnes contactées pour tirer mon lait sur place. Elles se sont toutes montrées très compréhensives et attentionnées pour me trouver une salle. Du coup, j’ai pu tirer mon lait dans des lieux divers et variées : salle de cours à l’université, loge dans une salle de spectacle, bureau d’une maison des associations… Et ça fait du bien ces soutiens au quotidien ! Jeudi, je vais faire un déplacement sur 1a journée complète cette fois (7h à 19h) : j’envisage de tirer mon lait une seule fois vers 12h. Est-ce que ça ira pour le conserver ensuite dans le sac isotherme avec pain de glace ?

  7. Berenice

    Bonjour, je reprends le travail cette semaine, bébé de 3 mois et demi allaité exclusivement, j’ai la possibilité de tirer mon lait 3 fois par jour (calculé pour remplacer les vraies tétées), mais en deux fois j’ai tiré largement de quoi laisser à la nounou! Je préfèrerais m’en tenir à deux tirages par jour, mais je crains que cela fasse baisser ma lactation…que me conseillez vous?
    J’en profite pour vous remercier pour votre blog et les fiches pratiques à laisser à l’assistante maternelle sont top!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *