fatigue et allaitementJ’en ai déjà parlé ici, certains bébés refusent de manger quand ils sont gardés et se rattrapent quand ils sont avec maman. Du coup, ils tètent beaucoup la nuit pour compenser les journées sans manger.
Ce mode de fonctionnement ne présente aucun risque pour le bébé mais il est souvent très fatigant pour la maman…

Comment survivre à cette période ?
Tout d’abord se souvenir qu’elle dure rarement plus de quelques semaines au delà desquelles votre bébé accepte enfin de se nourrir en votre absence.
Pendant ce temps là , il vaut mieux basculer en mode « survie du sommeil »… Le plus important est de réussir à dormir. Les beaux principes n’ont pas leur place face à vos besoins vitaux.
Il va donc falloir vous organiser de manière à vous réveiller le moins possible. Pour certaines familles, cela peut être plus simple de dormir avec son bébé car cela permet de lui donner à téter sans se réveiller.
Mais cette solution ne convient pas à tout le monde car certaines femmes n’arrivent pas à bien dormir à côté de leur bébé. Dans ce cas, il faut prévoir de pouvoir s’endormir avec son bébé au sein : un matelas par terre dans la chambre du bébé, un fauteuil très confortable dans lequel on ne peut pas laisser tomber son bébé,…
On peut aussi mettre le père à contribution pour qu’il aille chercher le bébé qui veut téter et le remette dans son lit.

Il peut être intéressant d’essayer de récupérer son enfant le plus tôt possible en fin de journée pour qu’il ait le temps de téter le plus possible pendant la soirée, cela permet parfois qu’il tète moins la nuit.

Enfin, dès que possible, on peut proposer des solides pendant la journée si le bébé les apprécie. Cela lui permettra d’avoir un apport alimentaire et de réduire sa demande la nuit.

Et vous, quelles sont vos méthodes de survie avec un bébé qui tète beaucoup la nuit ?

Articles en rapport :

 


213 Comments

  1. Le cododo… Ma fille va avoir 17 mois et elle s’est sevrée la nuit cet été, d’elle-même. On allait de 1 à x têtées la nuit: pour têter, se rassurer, soulager des dents qui travaillent, pics de croissance, etc etc. Combien de fois je me suis réveillée en ayant oublié la têtée précédente, en m’étant rendormie avant ma fille! Quand je réveille sonne à 6h, ça reste le moins fatigant!

    • @Gwen
      Merci pour ce témoignage 🙂

      • Leyla

        Bonsoir,
        En lisant cet article,je me sens moins seule,je continue d’allaiter ma fille de 10mois et elle réclame les tétées plusieurs fois par nuit et la reprise d’une activité professionnelle fait que je ne tiens plus. D’abord j’ai pas réussi la transition biberon,tirer mon lait pleins se tétines mais rien n’a marché,vers 5mois (on me reproche de ne pas avoir insister en affamant bébé elle aurait finit par accepter mais j’arrivais pas à m’y résoudre et je voulais continuer d’allaiter)donc elle compensait le soir et sachant qu’en journée elle avait un grand appétit, je ne compte même plus les tétées. Elle dormait la première partie de la nuit dans son lit mais vu les nombreuses tétées nocturnes je suis passée au cododo et la second reproche. ( elle fait pas ses nuits parce que tu allaites). Étant en crèche elle a été souvent malade et la elle ne veut que le sein. Je veux tenter un sevrage nocturne mais j’ai peur de ne plus avoir suffisamment de lait juste avec tétée matin et soir.surtout que j’ai l’impression d’avoir une diminution de ma lactation à cause de l’épuisement. C’est un bébé qui a beaucoup grossit ça n’inquiéte pas son pédiatre mais ça me culpabilise. Pas de solutions miracles mais peut on sevrér la nuit sans compromettre l’allaitement ?
        Merci d’avance de votre aide.

        • Leyla

          Il y a deux négationsemaines qui ont sautés. C’est un bébé qui n’à pas beaucoup d’apetit. Pas de biberons en journées. Qlq cuilleres de soupes et des laitages en journées donc pas beaucoup grossit.

        • @Leyla
          Dans votre cas, 2 tétées risquent de signer la fin de votre allaitement donc il faut en être consciente. Si elle mange peu la journée, elle compense la nuit. Donc il faut que vous soyez sûre qu’elle est capable de manger en journée pour compenser le sevrage de nuit.

          • Leyla

            Merci de votre réponse. Je m’en doutais un peu et je pense qu’aucune de nous esy n’est prêtes.elle va mieux depuis quelques jours seulement,elle mange mieux en journées et réclame moins la nuit,elle cherche le sein pour se rassurer surtout je pense.je vais attendre encore pour tenter le sevrage de nuit.j’aurai du mal elle lui dire non,elle sait tirer mon pull et se met à tétér.

          • @Leyla
            Vous avez raison de faire ce que vous sentez le mieux !

          • Anne-sophie

            Bonjour
            Mon fils a 7 mois et demi je l’allaite. Et il ne veut pas de la cuillère le biberon 1fois sur 2 et pas en grande quantité (que ce soit mon lait ou du lait artificiel)
            On m’avait dit que ça passerait mais ça fait déjà 2mois…
            Il tete 2 a 3 fois la nuit et avec le travail je suis épuisée. J’essaye un sevrage mais rien n’y fait…
            Des idées?? Je suis un peu perdue et très fatiguée… Et pourtant j’adore l’allaiter mais la ça devient plus contraignant qu’autre chose…
            Merci d’avance

          • @Anne-sophie
            S’il refuse la cuillère, vous pouvez essayer les aliments en morceaux : http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/introduction-des-solides/

  2. Ma fille a fait ses nuits à 6 semaines alors que je ne m’y attendait absolument pas du coup j’étais hyper stressée qu’il lui arrive quelque chose!
    Dans les mois qui ont suivi il y a eu quelques réveils la nuit, plus particulièrement quand elle était malade puis vers 9 mois plusieurs réveils par nuit donc elle tétait dans notre lit et y passait finalement pas mal de temps : à ce stade là je n’arrivais plus à m’endormir quand elle tétait et elle avait tendance à tétouiller pendant des plombes pour se réveiller dès que je lui retirais le téton! bref, ce n’était plus possible…(d’autant que j’avais repris le travail depuis bien longtemps) le papa, au lieu de l’amener dans le lit pour qu’elle tète, s’est donc chargé plusieurs nuits de suite de la rassurer quand elle se réveillait la nuit, nous lui avions expliqué avant qu’elle était assez grande pour ne plus téter la nuit… les premières nuits elle était vraiment « en colère » puis elle a appris et il a suffit de câlins pour la rassurer.
    Et dans son cas ce n’était pas nutritif car elle a toujours tout accepté comme nourriture ou biberon y compris lait artificiel et mangeait très bien en mon absence.

    • @L
      Merci pour ce témoignage, avec cette autre façon de faire !

    • Anne-sophie

      Merci pour cet article! Pourquoi pas je vais essayer! Je suis prête a tout essayer
      J’aimerais pouvoir continuer a faire une tétée matin et soir, mais mon ptit prince n’est pas de mon avis et voudrais continuer allaitement exclusif…. Jour et nuit

  3. Chez nous, c’est mon mari qui ne pouvait pas fermer l’oeil lorsque notre fils était dans la chambre. Je devais donc me lever et donner la tétée dans la chambre du bébé, dans un clic-clac que nous y avions installé, je pouvais ainsi somnoler tranquillement pendant que mon fils tétait.
    Tant que j’étais en congé, je gérais seule les nuits, et je laissais mon mari se reposer. Quand j’ai repris le travail, il m’a aidée à me recoucher plus vite en se levant à la fin de la tétée pour s’occuper du change, et pour le recoucher, c’étaient quelques minutes de gagnées pour mon sommeil.

  4. Océane

    Coucou

    est ce que vous trouvez qu’il y a des ages où ils se réveillent plus, de façon générale chez pas mal d’enfants?

    Ici, elle a bientot 9 mois, et tète beaucoup en ce moment, alors que plus jeune elle faisait des tétées plus espacées.
    C’est vrai qu’il y a surement les dents qui la travaillent, un petit rhume qui passe par là et la fameuse « angoisse de séparation » qui y font aussi…

    En tout cas ce n’est pas almimentaire elle mange très bien en mon absence et se réveille autant meme quand elle a bu du lait artificiel ou pris une purée avant de dormir.

    Donc on fait du cododo, mais chacun son lit quand meme parce qu’elle bouge trop.

    • @Kaline
      Tout arrangement qui convient à toute la famille est bon à prendre 🙂

      @Océane
      Cela dépend beaucoup des bébés, je ne pense pas qu’il y ait une règle. Par contre c’est clair que tous les réveils ne sont pas alimentaires…

  5. bonjour,
    Lorsque ma fille était toute petite, j’utilisais un fauteuil relax pour les tétées : je pouvais ainsi relever les jambes et abaisser le dossier pour dormir un peu avec mon bébé bien calé sur ma poitrine.
    Maintenant qu’elle est plus grande et bouge plus, il m’arrive de déplier le clic-clac dans sa chambre pour donner la tétée allongée et dormir un peu. Mais chacune rejoint son lit ensuite.
    A la reprise du travail, ma fille a effectivement fait la « grève de la faim » pendant deux semaines : elle refusait de manger avec la nounou et se rattrapait au sein dès qu’elle était avec moi ou au biberon avec son père ou sa grand-mère. Je l’ai rassurée au maximum la nuit, mais j’ai aussi trouvé une amélioration en lui donnant une petite tétée dans la voiture juste avant d’entrer chez nounou le matin. Non seulement elle avait quelquechose dans le ventre, mais surtout elle était plus détendue et souriante au moment de me quitter.

  6. Mon fils de 11 mois se réveille encore au moins trois fois la nuit. Il faut dire qu’entre son reflux et ses allergies (plv, lait chevre-brebis et blé/gluten) il n’est pas gaté. Alors nous avons adopté le cododo. Il commence la nuit dans son petit lit. Puis vers 1h00, il tète et nous nous rendormons sans trop faire attention. Cela permet de rester en forme et de pouvoir se lever pour aller travailler et s’occuper de l’ainee.

  7. bonjour,
    ces tétées nocturnes sont tout de même épuisantes lorsqu’on travaille le lendemain ! Ma petite a maintenant plus de 6 mois et toujours deux ou trois réveils dans la nuit ! En ce moment j’en viens à me demander si cela ne se passerai pas mieux si je supprimais la tétée dodo à 20h ? En effet, elle ne s’endormirai plus dans mes bras mais seule dans son lit…

  8. Bonjour, mon bébé a 5 mois et demi, et après avoir réussi à enchaîner quelques nuit avec un seul réveil (coucher à 20h, tetée à 4h, réveil à 8h), depuis quelques semaines il se réveille beaucoup plus souvent la nuit, toutes les 3 heures ou même plus fréquement. Au départ je lui donnais une tétée à chaque fois pour qu’il se rendorme, mais j’ai l’impression que ca l’a incité à raccourcir ses périodes de sommeil. Ensuite j’ai passé plus de temps sur la tété d’avant dodo, afin qu’il prenne plus et sois rassasié pour plus longtemps. J’ai essayé de ne pas répondre par le sein à chaque réveil, mon bébé se rendort parfois seul après avoir pleuré quelques minutes, parfois à l’aide d’une sucette et de son doudou. Mon mari est particulièrement fatigué (moi aussi depuis que j’ai repris le travail), il pense que c’est mon lait qui n’est pas assez nourrissant et espère que la diversification aidera notre fils à se réveiller moins souvent. De mon côté je ne sais pas si cela solutionnera le probleme des réveils nocturnes ou si nous devons changer la manière de répondre à ses demandes. Tout conseil est le bienvenu.

    • @Lorraine
      Il peut arriver qu’avec la diversification, les réveils diminuent…mais ce n’est pas une règle ! Et votre lait est l’aliment le plus complet et le plus nourrissant qui existe…
      Vous pouvez par contre vérifier que votre bébé ne souffre pas de quelque-chose qui le réveille : reflux, otite, allergie, …
      Bon courage !

  9. Véronique merci pour votre réponse si rapide !
    Je suppose que c’est la faim et l’envie de réconfort qui réveillent mon bébé car après quelques minutes passées au sein, il se rendort à poings fermés. Il a parfois le nez un peu encombré mais ca ne le gêne pas pour manger ou respirer. Il faudrait quand que je vérifie le taux d’humidité de sa chambre et lui lave mieux le nez le soir. Ma question était aussi de savoir si ce sont souvent les bébés allaités qui ont du mal à faire leurs nuits ou bien s’il n’y a aucune corrélation (c’est pour répondre à mon mari qui crois d’après les témoignages autour de lui que le passage au biberon aidera notre fils à faire ses nuits, alors que de mon côté je n’ai aucune envie de le sevrer sitot passé 6 mois).
    Je commence la purée de légumes pour Noël (mon bébé commence à être curieux de la nourriture, on verra s’il aime), on espère que ca le « calera » un peu plus et prolongera un peu ses nuits. Merci pour les encouragements !

    • @Lorraine
      Aucune étude n’a jamais montré une telle corrélation. Certains bébés allaités font des nuits de 13h à 1 mois alors que d’autres au biberons se réveillent 4 fois par nuit à 6 mois (ou plus). Dormir toute une nuit signifie que l’on est capable de se rendormir même en ayant faim. Tous les enfants l’apprennent … mais pas tous au même âge.
      Bon courage !

      • En effet ma pitchoune a fait ses nuits de 6h à 8h30 depuis qu’elle a 1 semaine et demie en espérant que ça dure et est bien allaitée (avec en plus un souci de frein trop court … encore merci Véronique d’avoir détecté ce souci!!!)

        Pour ma part j’ai décidé de ne prendre en compte aucun « on dit » … j’ai même entendu que l’allaitement ne serait pas hygiénique !!!

        Bon courage en tout cas!!

  10. Bonjour Lorraine, juste pour vous envoyer du courage et de la détermination. Mon mari m’a sorti les mêmes arguments, et avant que je ne sois sûre de moi et ai lu plein d’informations sérieuses sur l’allaitement, je ne savais pas trop quoi penser.
    Les remarques du genre « le fils de Truc, il a fait ses nuits en sortant de la maternité, il n’ a jamais pris le sein » ou « si tu lui donnais un bon gros bib de lait artificiel, ca le calerait la nuit (et avec des farines au cas où…) » ont le don de me hérisser le poil maintenant. Mais sur le coup, on ne sait, on se dit: ah bon, peut-être…
    C’est absolument faux, comme le dit Véronique. Pour prendre l’exemple de ma fille: elle a fait des nuits de 10h à 10 semaines (à l’époque allaitée exclusivement), puis vers ses six mois, elle s’est mise à se réveiller 2 ou 3 fois… elle sortait ses dents ! La douleur la réveillait la nuit, et une tétée l’apaisait et lui permettait de se rendormir vite (mais la maman était bien crevée!).
    Aujourd’hui, elle a plus de 10 mois, est diversifiée et se réveille encore parfois une fois au milieu de la nuit (mais là je crois que c’est parce qu’elle veut « sa dose » de maman, on a changé d’organisation et je la vois moins dans la journée).
    Donc voilà , juste pour donner mon témoignage sur le fait que les nuits ne sont jamais assurées définitivement et que l’allaitement n’a rien à y voir !!!
    Bon courage !

  11. Lorraine

    Bonjour Véronique et Vervaine,
    bonne année 2012 !! Merci pour vos réponses et vos encouragements, que je viens tout juste de lire. On a commencé la diversification la semaine dernière pour mon fils qui a 6 mois aujourd’hui. Je suis toujours aussi perdue, car mon fils a passé des nuits très agitées pendant les fêtes (changement de rythme, voyage, gencives sensibles). C’est allé jusqu’à 5 fois par nuit! J’étais tellement désespérée que j’ai essayé le biberon de lait maternel avec un peu de farine. Le résultat n’est pas flagrant, je ne sais plus trop quoi faire: répondre par le sein aux demandes, essayer de lui donner plus le soir (en tirant d’avance un peu de lait?),…?. Je vais faire part de votre témoignage à mon mari qui n’est pas contre l’allaitement mais veut vraiment trouver comment améliorer nos nuits.
    A bientôt
    Lorraine

    • @Lorraine
      5 réveils par nuit, c’est vraiment beaucoup ! Il faudrait quand même vérifier que quelque-chose ne le réveille pas : reflux ou allergie…
      Bon courage !

  12. Lorraine

    On est descendu à 2 réveils par nuit depuis quelques jours, chaque fois mon fils prend pas mal de lait au sein et se rendort une fois repu (il lui est arrivé d’avoir du mal à retrouver le sommeil au moment ou je le remets dans son lit). J’ai l’impression que c’est son rythme actuel et meme si c’est très fatigant pour moi, je ne sais pas trop ce que l’on pourrait faire pour redescendre à 1 réveil. Son papa propose de lui donner un biberon de lait maternel pour l’un des réveils, afin de me laisser dormir un peu. On a fait l’essai cette nuit et on va recommencer.

  13. benedicte

    bonjour,
    j’ai deja raconte mes periples dans le forum bebe refuse le biberon. apres 2 semaines et de la patience ca marche. elle est heureuse en creche, boit 150 ml par biberon et tout va bien
    le changement (soit 3 semaines} c’est qu’elle se reveille 3 fois par nuit depuis qu’elle est en creche alors qu’avant a 4 mois elle se reveillait une seule fois et avec la reprise du travail je suis epuisee et j ‘ai du mal a tirer mon lait.
    que faire, combien de temps ca dure, est ce une poussee de croissance ou un rattrapage de la journee, comment tenir
    merci

    • @Bénédicte
      Souvent c’est que le bébé veut profiter de sa maman la nuit puisqu’il ne la voit pas la journée… Je ne sais pas combien de temps ça va durer. Pour tenir, il vaut mieux éviter d’avoir à se lever la nuit, donc garder le bébé à portée de main.
      Bon courage !

  14. Alexandra

    Ma fille de 7 mois dormait 11-12h d’affilée jusqu’à 4 mois et demi. Depuis, elle se réveille presque toutes les nuits une fois, vers 4h. Elle ne se rendort qu’après avoir tété. Je ne sais pas si elle a vraiment faim ou si elle a pris l’habitude et n’arrive pas à se rendormir autrement. Elle mange très bien la journée (solides+mon lait et un bib de lait en poudre). Je me demande si ses besoins n’ont pas augmentés et si la tétée du soir est suffisante pour lui permettre de faire une nuit complète. Je ne veux pas compromettre mon allaitement mais je commence à fatiguer alors je songe à compléter la tétée du soir par autre chose pour la faire tenir plus longtemps. Qu’en pensez vous ? Merci

    • @Alexandra
      Je vous suggère de lui donner d’abord à téter le soir puis des solides (quitte à redonner une micro tétée après si elle ne s’endort qu’au sein) et de voir si ça change quelque-chose…
      Bon courage !

  15. Je me sens soulagée à lire vos posts, car je me retrouve dans beaucoup d’entre eux !!!
    Mon fils a 5 mois et demi et tête toutes les 2 heures la nuit, depuis ses 2 mois environ (avant c’était toutes les 4heures la nuit, 2h le jour)… Quelques unes de ces tétées sont agitées et il a besoin que je le prenne dans les bras et que je me lève avec lui 2 minutes pour se rendormir direct une fois posé.
    J’ai repris le travail il y a presque 2 mois et suis très fatiguée actuellement par ce rythme. Son papa voulait essayer de lui donner des biberons d’eau la nuit 1 tétée sur 2 pour peu à peu espacer. Frileuse au départ, j’ai cédé cette semaine => Colère… Résultat retour au sein…
    A de nombreuses reprises aussi, il m’a donné l’exemple du fils de Machin, de la fille de Truc qui fait ses nuits à 2 mois, au biberon… Il est quand meme convaincu des bienfaits du LM et m’encourage à continuer, on s’est organisés pour que ce soit faisable (je me couche avec mon fils, il assure les tâches ménagères). Mais fatiguant pour tous les 2, avec le travail en plus assez chargé !
    Ce week end on devait introduire un premier légume le midi. On va faire cela et une fois qu’il l’aura accepté et l’excitation de la découverte un peu retombée, on lui donnera ensuite le soir avec une tétée. Merci Véronique pour ce conseil. Je vous dirai si ca a eu l’effet escompté…
    Et un peu enragée après avoir consulté ce matin un médecin (pro allaitement) car très fatiguée et malade en ce moment : lorsque je lui ai fait part de quelques difficultés à récupérer de mon gros rhume car les nuits sont un peu dures, avec le ptit qui téte souvent, il m’a dit qu’il fallait songé à arrêter, que mon lait ne lui suffisait plus etc… etc… Ce qui est faux je pense, il se rattrappe de nos séparations de la journée, et c’est un moyen pour lui de se rassurer : pour la plupart des tétées il tétouille, il ne se nourrit pas vraiment…
    Merci encore pour toutes ces expériences partagées ! Courage à toutes !

  16. MARTINEAU

    Bonjour,
    Mon fils a eu 5 mois et se reveille encore la nuit au mieux deux fois au pire 5 fois. Il a sorti deux dents et je pense que d’autres ne devraient pas tarder. On lui donne de l’homéopathie camillia et du doliprane le soir avant le coucher. Je susi très fatiguée de ces reveils et je vois que parfois il n’a pas forcement faim car « il tetouille » mais je ne peux me résoudre à le laisser pleurer. Quant au cododo je ne sais pas comment font les mamans mais pour ma part impossible de dormir avec lui dans le m^me lit je ne dors pas bien de peur de le reveiller ou pire de l’ecraser. Ces nuits sont fatigantes et je ne vois pas le bout du tunnel. Jusqu’alors il s’endormait le soir sur le sein après avoir été bercé et la le soir il hurle quand je commence à le bercer. J’ai l’impression bien qu’il soit fatigué qu’il ne veut pas se coucher. J’ai entenu parler de la peur de la séparation mais il me semble un peu « jeune » pour ça??? J’ai pourtant mis dans sa chambre une veilleuse et la porte est ouverte. J’aurai besoin de conseils et de soutien car parfois je me sens un peu perdue
    Emmanuelle

    • @Emmanuelle
      5 réveils de nuit, c’est beaucoup. S’il hurle, il a peut-être mal. Peut-être fait-il du reflux. Qu’en dit le médecin ?

  17. MARTINEAU

    En fait dès qu’il se reveille il pleure je le mets sur le sein et il se calme de suite. Puis je le recouche. En effet quand on le berce et qu’il est allongé il pleure si je le tiens en position verticale il ne pleure pas. Du coup comment diagnostiquer un reflux et surtout que faire. j’en avais parlé à ma pédiatre qui m’avait dit qu’il n y avait rien à faire…..

    • @Emmanuelle
      A mon sens, il faudrait essayer un traitement anti-reflux de type inexium ou mopral et voir si c’est efficace.

  18. MARTINEAU

    c’est sur ordonnance?

  19. sabrina

    bonsoir
    moi j’ai un petit garcon de 10 mois cododo et endormissement au sein je vous avoue je n’ai jamais supporté de le laisser pleurer pour qu’il s’habitue a s’endormir seul et puis j etais tellement crevée que c’etait plus facile de l’endormir au sein.
    aujourd’hui je n’en peux plus il se reveille pour teter toutes hes heures en debut de soirée puis de moins en moins espacé a partir de 4 h du matin le papa travaille a 5h du mat donc refuse de m’aider et je suis devenue une tetine géante non seulement je dois a chaque fois le forcer a s’endormir que ce soit pour les siestes ou pour la nuit car il ne veut que crier sauter et faire des galipettes donc je le force a teter mais je suis arrivée a saturation j’aimerai le mettre dans son lit mais lorsque je le dépose en général il se reveille de suite je le reprend je le berce je le rendors et recommence des fois 5 fois dans la soirée jusqu’a ce qu’il dorme une heure max et puis rebelotte il se reveille et me veux donc je le reprend au lit
    je precise que c’est un petit amour de bébé qui se reveille toujours avec le sourire et que je prend beaucoup sur moi en me disant toujours qu’il n’y est pour rien c’est de ma faute et surtout il a eu de gros problemes de coliques jusqu’a 9 mois et que j’ai tout essayé laits en poudre, lait d’amande, sein uniquement,yaourts, ostéo, homéo, tout tout tout jusqu’a presque faire une dépression tellement j’etais crevée car toutes les nuits a partir de 4 h des fois avant il se tortillait de douleur et donc prenait le sein pour se rassurer.
    j’ai meme essayé la methode painley qui n’a pas fonctionné alors si vous avez une autre methode je suis preneuse : je precise aussi qu’il n’a jamais voulu ni doudou ni sucette ….je n’en peux plus peut etre faut il que je le laisse hurler dans son lit pour s’endormir mais vais je tenir le coup?? merci de votre attention

    • @Sabrina
      Je comprends votre épuisement ! Par contre, je pense que votre situation nécessite une consultation : c’est impossible de vous répondre sans saisir l’ensemble de la situation.
      Bon courage !

  20. sabrina

    merci veronique dde m avoir repondu par contre de quelle consultation me parlez vous quand vous me dites que ma situation necessite une consulte? parce que j aideja vu un pedopsychiatre qui m’a dit que ce n etait pas grave que bebe s’endorme au sein mais qu’il faudrait qu’a un an max il dorme dans son lit…

  21. sabrina

    vous avez raison veronique une cnnsultante en lactation je n’y avais pas pensé je vais poser la question merci de votre aide

    • vanop

      Bonjour Sabrina,

      Je vois que votre post date un peu mais peut-être aurais-je la chance que vous me lisiez
      Je me retrouve totalement dans ce témoignage que vous avez fait et me demande aujourd’hui quelles ont été les solutions que vous avez trouvé Je me trouve démunie face à cette situation et pas du tout soutenue par le papa de ma fille. Notre couple part peu à peu à la dérive ma fille dort de moins en moins et le burn-out s’installe en moi
      J’espère que vous pourrez m’envoyer un petit message. Je suis de Nice et peux me déplacer dans le 06 pour consulter. Tout comme vous j’entends ce discours du sevrage à longueur de temps et n’arrive pas à m’y résigner car au fond de moi je n’ai pas l’impression que ce soit la solution.
      Merci d’avance de m’accorder un peu de votre temps si vous avez mon message
      Belle journée,
      Sophie, maman de Juliette 9 mois.

  22. sabrina

    pardon veronique mais qui est aude becquart parce que les consultantes en lactation dans le 06 a cannes exactement la ou j’habite il n’y en a qu’une et j’ai peur qu’elle soit bien prise meme si je vais tenter quand meme mais vous etes consultante aussi donc peut etre toutes ne peuvent pas me répondre et que pensez vous de ce gastro pédiatre qui m’a dit de stopper le sein pour me proposer une marque de lait en poudre qu’apparement il propose systématiquemet a toutes les meres qui viennent pensez vous comme moi que c’est un incapable tout spécialiste qu’il est a me dire que le mal de mon bébé vient de mon sein et que l’allaitement sa suffit a 10 mois ce n’est plus un bébé dixit ses paroles qu’en pensez vous?? merci veronique

    • @Sabrina
      Je ne suis PAS DU TOUT d’accord avec ce gastro pédiatre !
      Aude Becquart aide bien en général sur les problèmes de sommeil : http://www.audebecquart.com/

      • Bonjour Véronique, je tombe par hazard sur ton post, merci.
        J’accompagne effectivement de très nombreuses mamans qui sont à 2 doigts d’arrêter l’allaitement car leur bébé se réveille de nombreuses fois la nuit pour téter. Elle sont épuisées.
        Lorsque je leur explique que les problèmes de réveils la nuit n’ont rien à voir avec l’allaitement, elles sont ravies de pouvoir continuer celui-ci.
        Je suis toujours heureuse de pouvoir accompagner les mamans qui souhaitent continuer d’allaiter et de commencer à dormir 🙂 Encore merci pour ton post.

        • Carolina

          Je suis assez surprise de voir recommandée ici une personne qui conseille le laisser pleurer (5 minutes, certes, mais c’est énorme ! je cite une maman qui raconte son expérience avec Mme Becquart sur son blog), de « ne pas montrer son émotion pour que l’enfant ne se sente pas maître » (je cite, sur allomamandodo.com), et qui dit qu’à 4 mois, bébé n’a plus faim, comme reporté par une maman plus bas… J’adore ce site, c’est en partie grâce à Lactissima que j’allaite toujours ma 13 mois et qu’elle n’a jamais eu de LA, malgré la reprise du travail… Mais je suis un peu perplexe de voir ça. C’est mon ressenti !

          • @Carolina
            Je comprends. Aude Becquart aide efficacement certaines familles mais comme elle ne dit jamais ce qu’elle préconise, je l’ignore. J’ai eu des retours positifs et d’autres négatifs. Si vous pouvez me donner le lien vers l’article de blog, je suis preneuse.

          • Bonjour Carolina,
            Je suis très surprise de vous lire suite à un article posté sur allomamandodo.

            Je ne laisse en aucun cas les bébés pleurer 5 minutes. ils ont besoin d’être en sécurité pour trouver un sommeil serein. Les parents qui me contactent sont contre le « laisser pleurer ».

            Les émotions sont seines, je ne vois pas comment un parent peut les cacher surtout que les enfants les captent.
            Il y a tout un travail autour des émotions lors des consultations.
            90 à 95% des parents qui me contactent arrivent a accompagner leur enfant dans un sommeil serein en toute bienveillance.

            Dans certains cas, c’est plus difficile pour d’autres parents. Cela peut faire parti de leur propre histoire. J’aimerais tant être une magicienne, et d’un coup de baguette magique faire dormir tous les enfants.

            Aude Becquart

  23. Hélène

    Bonjour,
    je me retrouve dans beaucoup de vos témoignages, à la différence que j’ai 2 filles de 9 mois qui tètent encore la nuit : l’une a déjà fait quelques nuits (4 au total, en considérant que 5h était le matin) et l’autre qui n’a fait aucune nuit.
    Elles dorment dans la même chambre donc nous ne pouvons pas les laisser pleurer sous peine de réveiller celle qui dort.
    Nous avons suivi les conseils de la PMI : passer à la soupe + féculents le soir et leur parler car elles comprennent à leur âge qu’il ne faut plus manger la nuit. Mais rien n’y fait, après de longues moments nocturnes de palabres douces ou plus fermes, elles ne se rendorment paisiblement qu’après avoir tété.

    Mon compagnon fait beaucoup de route et nous sommes tous les deux très fatigués de ces 9 mois sans sommeil et du travail que représente ces deux bébés par ailleurs adorables et très souriantes, il nous est donc difficile de nous battre toutes les nuits pour négocier avec elles.
    De nouveau sur les conseils de la PMI, nous devons davantage les caler le soir pour qu’elles ne se réveillent pas la nuit. Nous commençons donc ce soir, verdict dans quelques jours/semaines…

    • @Hélène
      Malheureusement, essayer de les caler le soir risque d’être inefficace. De toute façon, à un moment dans la nuit elles auront faim, c’est normal, tout le monde a faim la nuit. Nous avons seulement appris à dormir en ayant faim.
      Pour qu’elles dorment toute la nuit, il faut donc qu’elles apprennent à se rendormir en ayant faim. Cela n’est pas toujours facile à apprendre et certains enfants l’apprennent tard.
      Pour vous, les rendormir par une tétée demande moins d’énergie que leur apprendre à se rendormir sans téter. Mais il est toujours possible de leur apprendre. Pour cela, une consultation en lactation peut être très utile.
      Bon courage !

  24. Hélène

    Bonjour Véronique, presque un mois est passé et je prends le temps de donner des nouvelles de nos nuits et apporter mon témoignage aux autres mamans, en particulier de jumeaux.

    Merci tout d’abord pour votre réponse qui nous a éclairé sur le mécanisme de la faim nocturne, naturelle et universelle, et l’importance d’apprendre aux bébés à se rendormir malgré cette faim.
    Nous avons donc décidé avec le papa de ne plus nourrir les filles la nuit, quitte à ce que nous passions de belles nuits blanches à les calmer, les bercer et les rendormir.

    Nous avons été servis puisque la première nuit, Roxane a mis 2 heures entières (bercement, paroles rassurantes, demandes plus fermes, caresses dans le dos, tout l’arsenal y est passé) avant de se rendormir dans le lit parapluie de notre chambre, pour éviter de réveiller Margot qui a pu dormir jusqu’à 6h40. Fatiguant.
    La nuit suivante, toutes les deux ont dormi de 20h à 5h pour la tétée puis je les ai recouchées jusqu’à 7H. Succès, réussite, espoir.
    La 3ème nuit, c’est au tour de Margot qui a mis 2h pour se rendormir, toujours dans le petit lit de notre chambre.

    Nous avons eu le sentiment que chacune faisait sa « nuit test » au cours que laquelle elle a pu faire l’expérience de ne pas être nourrie comme elle en avait l’habitude, et de comprendre qu’elle pourrait quand même se rendormir et que tout allait bien.
    Les nuits suivantes ont été en dents de scie : soit on les rendormait en 2 minutes, soit il fallait 2 heures. C’était épuisant mais il fallait tenir coûte que coûte jusqu’à 5h du matin, heure fatidique où je m’autorisais à leur donner le sein.
    Puis les « bonnes » nuits se sont enchaînées (2, 3 jours d’affilé) émaillées de nuits plus difficiles par ci par là .
    La nuit dernière, Margot s’est réveillée à 6h30 et Roxane à 7h, la meilleure nuit jamais passée en 10 mois pour cette dernière!…et pour les parents aussi.
    Le temps passant, je crois que leur « chronobiologie » a également repoussé le repas nocturne au matin, elles ont donc peut-être moins faim la nuit. J’ai l’impression que nous parvenons progressivement à repousser le minuteur de la faim qu’elles ont dans le ventre : après quelques semaines elles se réveillaient quasiment automatiquement à 5h (à 30 minutes près) et aujourd’hui elles arrivent plus facilement à dépasser 6h du matin toutes les deux, certes en se réveillant un peu la nuit, mais nous ne nous déplaçons même plus, généralement elles se rendorment seules.

    En tous cas, nous sommes en bonne voie. Je suis fière d’avoir pris le taureau par les cornes et je suis fière de voir les progrès que mes filles ont accompli en si peu de temps.
    Merci à vous, Véronique pour vos paroles inspirantes.

    • @Hélène
      Un grand bravo à vous et à vos filles !!!
      Et merci beaucoup pour ce témoignage qui devrait aider d’autres parents !

  25. Blandine

    Bonjour,
    Véronique, un grand merci pour ce blog et toutes les informations qu’il contient. C’est une source de motivation et de soutien très importante! Merci!
    Mon bébé a presque 6 mois et se reveille beaucoup la nuit. Cela n’a commencé que mi-janvier quand j’ai repris le travail car avant il faisait ses nuits depuis l’age de 6 semaines.
    En général, il se réveille entre trois et quatre fois par nuit et réclame à manger. Comme nous faisons du co-dodo, cela ne me dérange pas plus que cela qu’il réclame, et je pensais que cela serait temporaire car lié à l’entrée en creche, le changement de rythme, un rhume,… Mais cela fait presque 8 semaines maintenant.
    De plus, ces derniers temps, il s’endort au sein après la têtée et se réveille si je tente de récupérer mon sein et le remettre dans son lit. On a essayé de le bercer et le rendormir mais il n’y a que le sein. En gros, j’ai l’impression de le nourrir toute la nuit!

    Nous avons pensé que peut etre il ne prenait pas assez de lait la journée. En gros, car je lui donne le sein vers 6h30, 7h, 8.45 en le déposant à la creche puis je vais l’allaiter vers 12h. Au final, il ne prend qu’un biberon de 180/200 ml à la creche vers 15.30. Puis je l’allaite vers 18h et plus ou moins en continu jusqu’au coucher à 20h.

    Je ne sais pas sur quel parametre je peux agir car je tire mon lait au travail une fois par jour mais cela ne donne que 150/170 ml et une fois le soir à la maison(environ 50/60 ml). J’essaie parfois d’ajouter des tirages notamment tirer l’autre sein pendant la tetee de midi mais cela ne donne pas beaucoup (à peine 50ml).

    Vu que mon bébé a l’air en pleine forme je ne m’inquiete pas pour lui, il est bien nourri. Je commence à me demander si ma lactation tiendra le choc avec la fatigue. Je commence à accuser le coup de ces nuits hachees et au sommeil peu réparateur.

    Désolée pour ce roman, je ne crois pas qu’il y ait grand chose à faire mais si jamais vous avez une idée. Merci encore pour votre travail! Votre blog est d’utilité publique!

    • @Blandine
      Je pense qu’il prend suffisamment de lait la journée mais il doit avoir envie de vous voir la nuit et il a pris ce nouveau rythme 🙁
      Vous pouvez essayer de lui réapprendre à se rendormir sans téter mais à cet âge là ce n’est pas toujours facile.
      Bon courage !

  26. Blandine

    Merci beaucoup de votre réponse!

  27. Karine

    Avant tout merci beaucoup pour ce site très instructif !
    J’allaite ma fille depuis 4 mois et avec la reprise du travail c’est une mine d’informations et très encourageant.
    Par contre j’ai un souci avec les nuits agitées. Notre puce se réveille encore 3 fois dans la nuit : nous la couchons vers 21h30/22h puis elle se réveille à 2H/2h30, 5h/5h30 et même 6h30/7h avant que nous soyons finalement obligés de la réveiller à 8h30 pour aller chez la nounou. Ca fait environ un mois que ça dure car avant ses 3 mois elle ne faisait qu’un réveil par nuit vers 5h.
    J’ai donc d’abord cru au pic de croissance, ensuite qu’elle était pertubée par ma reprise et la nounou, mais finalement ça fait bientôt plus de 15 jours que j’ai repris le travail et rien ne semble s’améliorer.
    Je précise que je l’allaite exclusivement et que je tire mon lait la journée, ensuite la nounou lui donne le lendemain au biberon. Elle a d’ailleurs eu du mal au début avec le bib, mais finalement s’y est bien faite et prends entre 300 et 400 ml chez la nounou (entre 9h et 18h). Le reste du temps, tétées à la demande.
    Bref, je me pose beaucoup de questions à propos de ces multiples réveils et me demande même si je n’ai pas assez de lait et s’il faut lui proposer un complément, voire même j’hésite à passer en mixte car entre le travail, les nuits agités et les tirages, tout celà est très fatiguant. Qu’en pensez-vous ?

    • @Karine
      Le plus probable, c’est qu’elle se réveille la nuit pour vous voir, c’est normal et ça devrait s’améliorer avec le temps. Courage !

    • Bonjour, je me reconnais tout à fait dans votre témoignage sauf que je n’ai pas repris le travail mais ma fille qui, jusqu’à 3 mois ne se réveillait qu’1 fois par nuit se réveille maintenant beaucoup plus souvent et pas toujours pour téter. on arrive pas à comprendre ce qui la réveille et il faut souvent pas mal de temps pour la rendormir. quelle(s) solution(s) ont bien fonctionné pour vous même si c’était il y a un petit moment. merci beaucoup!

  28. laurence

    Mon bébé de 5 mois et demi se réveille toutes les deux heures depuis qu’il a 4 mois (avant, alors qu’il avait des RGO, il faisait ses nuits allez comprendre…). Rien ne le calme à part le sein qu’il tête plus ou moins longtemps. J’ai essayé sur les conseils de mon pédiatre de lui donner un biberon de lait en poudre le soir, ça n’a absolument pas fonctionné !!!! De plus, il a tendance à faire la tête quand on lui présente un biberon…Le sein de maman, c’est nettement mieux. Je reprends le travail dans deux mois, suis crevée. J’ai demandé au papa d’arranger la chambre et de bricoler le lit à barreaux pour faire du cododo…Par bonheur, il est d’accord…En même temps, il travaille de nuit donc quand il dort à la maison, il VEUT DORMIR ! C’est la seule solution que j’ai trouvée et encore, je suis toujours très fatiguée. Une chose est sûre, le biberon du soir ne sert à rien !

    • @Laurence
      Des réveils aussi fréquents peuvent signifier qu’il y a un souci qui réveil votre bébé : douleurs liées au RGO, à une allergie, torticolis,…
      Est-ce que votre bébé dort bien près de vous ou bien est-ce qu’il se réveille également ?

  29. laurence

    Bonjour,

    Il se réveille également toutes les 2 heures y compris à côté de moi. Je suis allée voir le pédiatre qui n’a rien trouvé semble-t-il. Dans la journée, il espace bien ses tétées. Mon médecin traitant, lui, pense que c’est juste un bébé angoissé à cause de ses nombreux aller-retours à l’hôpital et à cause de l’arrêt respiratoire qu’il nous a fait à 2 mois. Il a été sous inexium et gaviscon pendant 4 mois puis le pédiatre a estimé qu’il fallait arrêter. Dans la journée, il dort peu, tout juste une heure le matin et une heure l’après-midi sauf si je fais la sieste avec lui. Mais au bout d’une heure, il se réveille, accroche mon sein et se rendort. Du coup, la sieste dure 2h.
    J’ai également pensé que ses RGO n’étaient pas terminées mais on me dit le contraire. Cette nuit, je l’ai mis dans son lit, il a tété à 21h30, 1h30, 4h, 7h. C’était mieux mais allez savoir pourquoi ? Honnêtement, après maints rendez-vous chez des médecins différents, après m’être vraiment pris la tête à comprendre, je suis découragée. Du coup, je prends les choses comme elles viennent sans trop m’inquiéter mais il ne semble pas vraiment y avoir de solution.
    Devrais-je le remettre sous inexium et sous gaviscon ? cela va-t-il s’arranger avec les aliments solides ? je n’en sais rien…Je ne sais plus.

    • @Laurence
      Si les réveils nocturnes correspondent à l’arrêt de l’Inexium, il y a quand même de fortes chances pour qu’il y ait une correlation non ? Ca vaudrait peut-être la peine de demander au médecin de lui represcrire de l’Inexium pour voir si ça change quelque-chose…
      Bon courage !

  30. laurence

    Merci au fait de m’avoir répondu, je n’attendais pas de réponse et je me sens moins seule du coup…ça m’aidera peut-être à me poser les bonnes questions et/ou à trouver des réponses…

  31. laurence

    Votre question a fait raisonner en nous les angoisses et questionnements du début de vie d’EZIO. Du coup, c’est positif car je viens d’envoyer un mail à la pédiatre du CHU qui a pris en charge mon fils lors des RGO, juste au cas où nous pourrions faire un test comme vous le suggérer. Nous verrons bien. De plus, ces deux garçons ont fait des RGO jusqu’à 9 mois donc elle sait de quoi elle parle.

    Je pensais que c’était fini définitivement puisque le pédiatre nous l’avait garanti mais j’ai demandé l’avis d’un autre pédiatre. Je vous tiendrai au courant.

  32. Bonjour
    Mon bebe a 7 mois et demi, est sous inexium pr un rgo est allaité à la demande et a fait… 2 nuits 23h 6h depuis sa naissance!!!
    Aujourd’hui c est dodo à 20h30 puis réveils 23h 1h. 3h 5h 7h. Et entre 23h et 3h c est souvent plein de petits réveils, pleurs, se rendort avec un câlin puis 10 min après recommence… Jusqu’à ce que je le remette au sein, et souvent je m endort et lui aussi en cododo. Je reprend le travail mi janvier et je suis épuisée..
    Je ne sais plus pourquoi il se réveille, me voir, manger, il a garder ce rythme de manger pr soulager sa gorge?? Quand je le laisse pleurer. Ça ne dur pas je n y arrive pas et ça ne change rien. Il s endort se re réveille… Bref je ne sais plus!!!!
    En plus il ne tete plus qu un cote!!!
    Merci pr vos idées …

  33. Ennajma

    Bonjour je tenais d abord à vous remercier pour vos articles et toutes les mamans pour leurs témoignages. Mon second à 9 semaines et l aîné 18 mois sevré à 6 mois à sa demande (bébé très gourmand). J essaie d allaiter à la demande ce qui est parfois très difficile avec l aîné qui réclame encore beaucoup sa maman. La nuit c est cododo afin de me reposer un peu mais j ai l impression que comme je ne lui ai pas fait faire son rot il régurgite énormément pendant son sommeil. Merci par avance.

  34. Camille

    Bonsoir,

    Mon fils vient d’avoir 7 mois et n’a jamais fait ses nuits. Jusqu’à l’âge de 3 mois et demi, il se réveillait en moyenne une à deux fois par nuit, en général vers 2h et 5h (hors pic de croissance). Depuis le début de l’adaptation chez la nounou (à 3 mois et demi donc), c’est très chaotique. Je pensais que ça passerais une fois qu’il se serait habitué à la nounou, puis à ma reprise du travail. Mais rien n’a changé et je commence à trouver ça très long et surtout très fatigant!
    La moyenne actuelle est plus souvent autour des 5 fois par nuit que des 2. Il y a certes eu des poussées dentaires par moment, mais même en dehors de ça, les nuits sont toujours aussi compliquées. Je pratique le cododo pour ma survie. Il commence sa nuit dans son lit et je le garde dans le notre dès minuit ainsi je peux me rendormir rapidement lorsqu’il réclame le sein.
    Je me demandais si la faim pouvait maintenant entrée en jeu ou s’il a pris l’habitude de demander souvent la nuit. Dois-je essayer de lui donner un peu de solides le soir? Je sais que ça ne changera peut être rien mais je suis tellement fatiguée que je réfléchis à toutes les solutions essayables.

    Merci pour votre blog qui est plein de ressources pour les mamans allaitantes!

    • @Camille
      Il a surement pris des habitude 🙂
      Vous pouvez essayer de le remettre dans son lit et voir s’il demande moins en n’ayant pas le sein sous le nez, ça peut vraiment marcher…

  35. Camille

    Merci pour votre réponse aussi rapide.

    Hier, j’ai tenté de lui donner des solides le soir, il n’en a pas voulu. Par contre, j’ai effectivement tenté de le remettre dans son lit après la tétée de minuit mais ça l’a réveillé alors qu’il dormait profondément à côté de moi. Ce fut impossible de le rendormir dans son lit, mais peut-être n’ai-je pas assez persévéré . Au bout d’une demi-heure, je l’ai repris avec moi et il s’est endormi instantanément sans le sein, juste parce qu’il sentait qu’il était contre moi.
    J’en viens à avoir envie de le mettre dans son chambre alors que j’apprécie vraiment qu’il soit avec nous. En plus, je me demande s’il n’est pas réveillé par le bruit que nous pouvons faire la nuit…
    Je vais donc persévérer à essayer de le remettre dans son lit la nuit, quitte à vivre quelques nuits difficiles. Si ça peut marcher, cela vaut le coup d’essayer

  36. Quel soulagement de lire tous ces commentaires! Je me sens moins seule… Mon fils est âgé de 4 mois et a décidé d’adhérer au clan ‘anti-bib, anti-lait en poudre’ il est par ailleurs je pense intolérant aux plv ( 2 essais de lait en poudre à la tasse et malgré les très faibles quantités diarrhée et vomissement). Je suis par ailleurs son doudou/sa tétine sur pattes très particulièrement la nuit. Tout comme pour son frère aîné, j’ai pratiqué le cododo depuis ses 1ers jours pour préserver mes nuits et pour me rassurer de ses très nombreuses régurgitations (j’ai peur de l’étouffement depuis le gros RGO de mon aîné qui m’a fait parfois très peur).
    A 4 mois il gère désormais mieux ses régurgitations (il ne s’en plaint plus du tout même entre les tétées et en a de moins en moins la nuit), je suis rassurée sur ce volet. En revanche il bouge beaucoup plus la nuit et il a augmenté le rythme de ses tétées. Je m’explique: jusqu’alors il se réveillait toutes les 2/3 heures pour un « vrai » repas mais depuis 1 mois il continue et augmente ce rythme mais Simplement pour « tétouiller », il sollicite même encore plus le sein pour ce petit câlin entre ses différentes phases de sommeil (bref il ne sait pas se rendormir sans le sein)… Résultat je dors très mal puisque le moindre de ses mouvements et les demandes de tétoune câlin (jusqu’à 6 fois par nuit) me réveille. Les réveils sont plus nombreux et je suis très fatiguée, la reprise du travail approchant à grands pas. Le sachant capable d’espacer un peu ses repas J’ai essayé de le faire dormir petit à petit dans son lit dans sa chambre : les réveils sont encore plus nombreux, il me réclame et surtout réclame le sein…. Il Hurle des que je le pose dans son lit alors je craque et le prends avec nous. Des mamans peuvent-elles témoigner d’un sevrage du cododo en douceur?

    • @Claire
      Avez-vous essayer l’éviction des produits laitiers pour vous ? S’il est allergique, il peut réagir aux quelques traces qui viennent de votre alimentation et cela peut l’empêcher de dormir correctement !

  37. Oui je vais arrêter de consommer les produits laitiers issus de lait de vache et faire des essais! Oh la la je n’y avais pas pensé mais cela pourrait aussi expliquer ses terribles coliques des premières semaines que l’on mettaient sur le compte des reflux acides car je suis une grande consommatrice de yaourts et fromages… Heureusement qu’il y’a votre blog car je trouve que l’on est très mal informés de ce type d’intolérance, pourtant j’ai consulté divers pédiatres et médecins… Je viens de lire aussi l’article sur quel lait donner lors du sevrage et des critiques sur le lait de croissance que j’ai donné à mon aîné jusque très récemment… Je confirme que ces critiques sont également confirmées en Allemagne. En effet, pour en avoir parlé avec mes cousines allemandes des études récentes ont dénoncées les lait de croissance (après 1 an) et favorisent le lait entier de 1 à 3 ans…
    Aussi je souhaite témoigner que mon aîné à toujours eu de grosses difficultés pour s’endormir le soir. Les médecins m’ont dit que c’était du « caprice » qu’il fallait arrêter de rester avec lui jusqu’à ce qu’il s’endorme, le faire devenir autonome (il a presque 3 ans)… Je n’ai jamais écouté ces « conseils », impossible de laisser pleurer mon fils et convaincue qu’il y avait autre chose dont l’angoisse de la séparation. Il ne s’est jamais plaint de maux de ventre, pas de diarrhée rien.Je n’avais pas pensé au lait de croissance convaincue de donner le « meilleur » à mon enfant… Mais voilà , depuis que je lui donne du lait  » normal » cela va beaucoup mieux pour s’endormir le soir, ce devait être un souci de digestion… Je m’en veux juste de ne pas y avoir pensé avant. Merci pour toutes ces précieuses informations!

    • @Claire
      Vous n’avez pas à vous en vouloir, vous ne pouviez pas deviner… L’essentiel que vous fassiez du mieux possible, c’est ça qui est vraiment important !

  38. sasmirah

    Bonjour,
    Ma fille de presque 11 mois se réveille enorméménent la nuit depuis qu’elle est bébé. Elle a fait quelques rares nuits de 5,6,7 h mais se réveille plutôt en moyenne toutes les 3, 4 heures, quand ce n’est pas toutes les heures. Elle a souffert d’un reflux et fait une oesophagite à 2 mois et demi au moment de ma reprise de travail. Elle a également refusé le biberon. Je me retrouve dans tous les témoignages et me sens moins seule, et j’ai l’impression que reflux et mauvaises nuits sont liés. Aujourd’hui, après 4 tentatives d’arrêt d’inexium, nous venons enfin de stopper le traitement, mais les nuits n’ont jamais changé. Enfin, si, il y a des hauts et des bas mais 6 heures d’affilée restent une exception rarissime!. Je suis epuisée et me retrouve dans l’incapacité de concillier trvail et nuits hachées. J’ai essayé le cododo mais rien n’y fait et le papa prône l’apprentissage à l’endormissement dans son lit avec nous à côté mais c’est les hurlements jusqu’à se faire vomir (depuis tout bébé). Je tente actuellement le sevrage nocturne mais ma fille réclame le sein et pleure si je refuse. c’est dur. je ne sais + quoi faire.
    J’ai essayé la méthode Pantley, mais malgré quelques progrés ponctuels, j’ai abandonné cat trop contraignante. j’ai evidemment entendu toutes les remarques du type qu’elle est »mal habituée », capricieuse, tyrannique, etc et que ces réveils sont de notre fait. Et pourtant quelle petite fille agréable la journée: sereine, qui vit sa vie, sans problème de séparation… Des idées?

  39. Bonsoir mon fils a 21 mois je l allaite toujours et il dort avec moi dans mon lit pour question pratique mais voilà aujourd’hui il est rentré à la crèche et sa ce passe mal il me réclame tout le temps g donc pris la décision de le mettre dans son lit dans sa chambre et je pense que je vais devoir prendre des cachets pour arrêté le tete qu il prend en principe pour dormir pouvez vous m aider a régler cette angoisse de la nuit sachant qu’il se reveil aussi beaucoup merci d avance

    • @Sophie
      Malheureusement je ne connais pas votre situation réellement et ne peut donc pas vous donner des pistes. Dans un cas comme le vôtre une consultation avec une consultante en lactation me semble une bonne idée.

  40. sasmirah

    Je ne sais plus quoi penser car le gastropediatre et le medecin pensent que c’est terminé et il n’y a pas vraiment d’autres symptomes actuellement. Par ailleurs, sous inexium, les nuits n’étaient pas meilleures…Cette nuit, encore 5 réveils! Et des dents qui travaillent. J’appréhende la reprise du travail (après 10 jours d’arrêt pour épuisement). Face à ma fatigue, le papa se montre + radical: « il faut qu’elle comprenne » dit-il, « sinon, tu vas t’effondrer! ». Que répondre?…

    • @sasmirah
      A distance je ne sais vraiment pas quoi vous dire. Mais je pense qu’une vraie consultation avec une consultante en lactation (avec le papa) pourrait vous donner des pistes.

      • Alexia

        Il faut savoir que l’inexium, qui est un anti reflux très récent sous forme pédiatrique, n’est pas bien toléré par pas mal de BB.
        Il a des effets secondaires comme par ex des douleurs abdominales et parfois est simplement inefficace. Dans ce cas, essayer un autre anti reflux comme le mopral, même si sa forme est plus compliquée à donner, permet de vérifier si il y a un problème.

        De plus, un BB peut aussi avoir une allergie alimentaire à quelque chose que vous manger ou qu’il mange, ce qui peut lui donner des douleurs abdominales la nuit et la réveiller. Les suspects N°1 sont les produits laitiers (brebis et chèvre compris), les oeufs, le poisson et le blé.

        Et un BB qui souffre est un BB qui veut sa maman, qu’il soit allaité ou non, c’est assez naturel.

        En tout cas, bon courage

  41. sasmirah

    Merci pour vos réponses rapides. J’ai appelé la conseillère en lactation que je connais. Elle me conseille les biberons de lait maternel à la place du sein et une consultation psy pour éclairer la relation mère-enfant (car ma fille a tendance à rejeter son père quand je suis là , depuis qu’elle est bébé, en particulier au moment du sommeil); ce qui nous questionne et n’arrange pas ma fatigue!
    On verra…

  42. Anne K

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour ce site et ses articles au combien rassurants et déculpabilisants!
    ma fille de faisait des nuits de 11h dès l’âge de 1mois mais à partir de la poussée de croissance de 3 mois elle a commencé à se réveiller un ou deux fois par nuits. Au départ je me suis dis que c’était du à la transition du cododo à son lit mais en fait ce n’est pas le cas.
    Par ailleurs, son père et moi avons du beaucoup voyager au cours des derniers 3mois soit de l’âge de 4mois à celui de 7mois.
    Résultat ma puce se réveille entre 4 et 6 fois par nuit, je la mets en sein parfois elle fait une longue tétée et parfois se redort au contact du sein.
    Je recommence à travailler à temps partiel à compter de la semaine prochaine et ne sais pas trop comment faire 1-pour apprendre à ma fille à s’endormir sans mon sein et 2-comment faire la nuit pour qu’elle s’endorme sans nécessairement boire une fois qu’elle est réveillée
    J’avoue être assaillie d’amies qui me conseillent de la laisser pleurer et qui me culpabilise de l’endormir au sein, mais étant déjà fatiguée l’entendre hurler voire s’étouffer en criant mama c’est au dessus de mes forces.
    Bref un bien long message pour appeler à l’aide et vous demander des conseils.
    Merci d’avance

    • @Anne K
      Il n’y a pas de réponse toute faite à votre question. Vous parlez de dormir dans son lit, de vos voyages, de pleurs. Je vous suggère d’essayer de comprendre si elle a faim ou si elle a besoin de votre présence (ou les deux). Tous ses besoins sont légitimes mais si lui donner à téter ne vous convient plus, vous pouvez y répondre autrement.
      Pour vous aider, je vous propose cet article : http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/sevrage-de-nuit/

  43. Anne K

    Merci pour votre réponse, je viens de lire l’article sur le sevrage de nuit et il est fort inspirant! Je vais tenter de me procurer votre livre au Canada.
    J’ai l’impression que ma fille à besoin d’être rassurée plus que faim, en tous cas elle ne semble pas souffrir d’un autre mal que d’apprendre à se rendormir seule.
    En tous cas forte de la lecture de l’expérience des différentes mamans, un calme s’est installé en moi. Ma fille s’est réveillée deux fois cette nuit et je l’ai bercée jusqu’à ce qu’elle s’endorme de nouveau. Même si elle a passé 1h30 dans nos bras alternance papa et maman elle a fini par trouver le calme et le sommeil! Faut-il vraiment la rassurer alors qu’elle est couchée dans son lit ou la bercer peut aussi être une solution? Merci encore votre site est une mine d’or!

  44. julia

    Bonjour, mon bebe a 5 mois et demi. il faisait tres bien ses nuits sans se reveiller de 21h a 9h et voila que depuis 10 jours il se reveille a nouveau 1 a 2 fois la nuit pour teter! Il tete vraiment, pdt 10-15 min sams s’endormir et se rendort apres. il m’a pas l’habitude de s’endormir au sein mais plutot avec des calins. il est encore en allaitement maternel exclusif. peut il avoir faim? Chaud et donc soif? J’ai peur qu’il prenne l’habitude de remanger la nuit systematiquement alors qi’il s’en passait. mon lait ne lui suffit peut etre plus? Qq fois il prend des biberon de 260-330 ml de lait maternel tiré cela me parait enorme.que dois je faire svp. car avec le boulot c’est dur de devoir se relever la nuit 🙁 merci de votre aide

    • @julia
      En fait, son comportement est très certainement normal. L’apprentissage des nuits n’est pas linéaire et certains bébés font leurs nuits pendant un temps puis se réveillent à nouveau, c’est juste normal…

  45. Julia

    Ok merci de votre repose et des conseils a travers votre blog. Je vais donc attendre qu’il grandisse pour pouvoir lui apprendre a se rendormir avec sa faim!

  46. Artemisia

    Bonjour, maman d’un petit garçon d’un mois, je sollicite votre aide car je suis un peu dépassée. A la sortie de la maternité, bébé demandait à téter toutes les 3 heures environ mais, depuis 10 jours, il sollicite le sein toutes les 1h30, y compris la nuit et j’avoue être totalement désemparée. Je ne parviens plus à me reposer et suis exténuée. De plus, j’ai le sentiment que lui même n’est pas rassasié puisqu’il demande si fréquemment. Les tétées sont courtes (10-15 minutes) et bébé s’endort le plus souvent au sein. Pour autant sa courbe est exponentielle (50g / jour environ). Auriez-vous qqes conseils à m’apporter afin de ne pas « craquer » ? Merci pour votre aide.

    • @Artemisia
      Vous pouvez explorer la piste suivante : est-ce que votre bébé demande à téter pour pouvoir être contre vous ? Si vous le gardez contre vous, est-ce qu’il dort mieux ?
      Autre piste : souffre-t-il d’un reflux qui le gêne pour dormir ?
      Dernière piste : c’est juste son rythme…

  47. Muriel

    c’est normal, ça s’appelle un pic de croissance, c’est transitoire
    du lait vous en avez assez, c’est dur à suivre mais faites confiance à bébé

  48. Muriel

    ah pardon, je n’avais pas lu correctement, au temps pour moi
    (mais j’ai une bonne excuse : bébé de 11 semaines tète 2 à 3 fois la nuit et j’ai du dodo à rattraper 😀 )

  49. kahina

    Bonjour,
    ma fille allaitée de 7 mois et demi se réveille toutes les 2h la nuit, je suis morte d’épuisement car ça fait plus de deux mois que ça dure. Elle se réveille pour manger, elle a faim et tète bien, à moitié endormie et dès qu’elle est rassasiée elle se rendort. Le problème c’est qu’avant ses cinq mois elle dormait 3h d’affilée puis 4 puis 5 puis 6 et même parfois 8h d’affilée. Puis vers 5 mois il y a eu les douleurs des gencives et depuis c’est infernal.
    Vous avez parlé dans les commentaires du fait que les bébés doivent apprendre à se rendormir avec la faim au ventre, qu’ils faut les habituer, pourriez-vous développer cela dans un article plus précis?plus clair? Remplacer la tétée par un biberon d’eau, une tétine, le petit doigt, un calin, de la patience? Bref, donnez-nous des pistes car c’est un problème très fréquent et il pourri la vie de nombreux parents, moi je ne veux plus jamais d’enfants à cause de cela, quand je pense que ça peut durer jusqu’à ses deux ans, deux ans sans sommeil, je vais finir folle et avec un divorce..

  50. ce que je faisait avant de me coucher : tétée en pilotage automatique.

    mettre bébé au sein juste avant de se coucher (même s’il est endormi, il fait une tétée dans un demi-sommeil sans se réveiller), et du coup le prochain réveil tétée est un peu décalé, ce qui fait gagner un peu de sommeil!

  51. Bonjour,
    Je suis maman de 3 enfants, un 1er allaité 7 mois, une 2eme allaité 5 mois et un 3eme allaité 8 mois.
    Autant les 2 premiers ont bien dormi rapidement, autant mon dernier a commencé par bien dormir la nuit à 3 mois puis vers 5 mois s’est réveillé d’abri 2 fois par nuit puis jusque 5 à 6 fois par nuit.
    Je le mettais au sein à chaque fois , surtout pour qu ‘il ne réveille pas son frère et sa soeur.
    Je m’interroge bcp sur ces tetees nocturnes et tous les témoignages de ces maman qui peuvent avoir un sommeil si entrecoupé pdt de si longs mois…..
    Au biberon , personne n’accepterait de tels réveils nocturnes. Certes la digestion du lait maternel est différente mais est il vraiment bon qu’un enfant ne mette pas son système digestif au repos passé un certain âge où l’on sait qu ‘il n’a pas besoin de se nourrir toutes les 2H?
    La fatigue est tellement grande pour toutes ces mères qui ont en plus besoin d’être opérationnelles la nuit.
    Pour ma part, et ça ne concerne que moi, j’ai très mal vécu cette fin d’allaitement et ce sentiment d’être enchainée, que mon sommeil ne soit pas respecté.
    Je pense aussi que chacune, nous autorisons ou non nos enfants à téter la nuit.
    Mais quand meme est ce vraiment supportable qu’un enfant se réveille encore 5X la nuit à 12 ou 15 mois????????!

    • @Fleur
      Je pense effectivement que c’est une question propre à chaque famille et à chaque culture. C’est à chaque famille de trouver les réponses qui lui conviennent. je ne pense pas qu’il y ait un modèle valable pour tout le monde !

      • Ah bon! Et il n est pas dangereux pour l équilibre physique et psychiQue de ces femmes de ne pas avoir de sommeil correct pendant 1 an voire 2 ans ou plus ?

        • Je pense comme dit Véronique Darmangeat que c’est une question propre à chaque famille, chaque femme, pourquoi généraliser, pourquoi essentialiser « ces femmes » et décider à leur place ce qui serait mieux pour elles? Par contre il y a un article sur le sevrage de nuit pour les familles et les femmes qui sentent que c’est cela qu’elles veulent (mais parfois, sevrage de nuit ne veut pas dire arrêt des réveils de nuit, attention 😉 ). Pour ma part je peux témoigner : ce qui était bien pour mon équilibre psychique c’était de pouvoir répondre aux demandes de mon bébé, y compris de lait, y compris nocturnes, et de fier mon ressenti à ce sujet, de faire fi des « tu devrais faire ça » qui m’ont vraiment miné psychologiquement un certain temps. Pour l’équilibre physique, j’ai trouvé mon compte en me couchant plus tôt, en siestant le weekend (peut-être aurais-je pris un décision différente si j’avais eu plusieurs enfants, je ne dis pas le contraire), en cododotant les premiers mois puis en permettant à mon bambin de nous rejoindre à la moitié de la nuit un fois plus grand, et en profitant à fond des rares fois où il a dormi 5-6h de suite, ça rechargeait mes batteries pour un long moment ! Et comme chaque femme, chaque famille, chaque enfant évolue, bientôt viendra le moment ou je dirai à mon enfant de ne plus têter la nuit, non pas parcequ’on m’a dit qu’il le fallait, mais parceque c’est comme ça que je le sens 🙂

        • @Fleur
          Non, ce n’est pas dangereux et c’est vraiment une affaire de choix.

  52. Bonjour Véronique,

    tout d’abord merci beaucoup pour ce blog, vraiment. Ca fait du BIEN de voir qu’on n’est pas seule. Ca me donne des « rails ». J’ai imprimé le document pour la nounou et le lait maternel, c’était top. Elle fait très attention.

    Je lisais cet article car à 5 mois mon bébé est loin de faire ses nuits (entre 2 à 7, 8, 9 réveils la nuit) et je suis un tout petit peu fatiguée 🙂

    J’ai lu dans les commentaires que vous citiez Aude Becquart comme aide potentielle pour résoudre ce problème.
    Je l’ai contactée il y a quelques semaines pour ce problème (de réveils, dont 2 pour la faim à 4 mois – bébé de 5kg et qques).

    Elle m’a indiqué qu’à cet âge les bébés n’avaient plus faim la nuit. Que les bébés de cet âge mangeaient souvent que 4 fois et que les 3 bibs de la nounou et mes 4 tétées, c’était beaucoup trop.
    Que mon fils ne POUVAIT PAS avoir faim la nuit, que je le connaissais mal.
    De plus, sa méthode n’est absolument pas compatible avec un cododo.

    Par ailleurs, elle nous a donné des conseils fort pertinents pour l’endormissement, l’utilisation d’un doudou, etc (pas de chance, on en appliquait déjà 90%)
    Je ne voudrai pas décrier son travail, visiblement beaucoup de parents sont très satisfaits, et les conseils hors allaitement sont bien (si votre bébé à juste un problème de sommeil ou d’endormissement – il ne sait s’endormir qu’au sein, je pense que c’est votre « homme » 🙂 )

    En revanche, je ne conseillerai pas à une maman en difficulté avec son allaitement. Suite à ce RV, j’ai failli tout laisser tomber. J’ai cru que mon lait n’était pas assez nourrissant (puisque mon fils n’était pas en capacité de tenir alors qu’il « devrait »), que je n’étais pas une bonne maman etc etc. Ca a été très très dur.
    Votre blog m’a permis de me remettre quelques idées en place et j’ai un RV avec un conseillère en lactation demain car j’ai vraiment perdu confiance en ma capacité à nourrir mon bébé suite à cet entretien.

    Peut-être Véronique pourriez vous lui proposer de l’informer sur les mères allaitantes et leurs spécificités?

    • @Anne
      Je vous remercie vraiment de ce retour, c’est très important pour moi !

    • Je tombe sur ce commentaire très intéressant… moi aussi j’ai failli faire appel à elle, mais j’ai écouté mon instinct et mon fils, car des fois il se réveille et se rendort tout simplement dans mes bras sans téter. Alors pour moi j’ai compris que ce n’était pas l’allaitement le problème…. mais un « outil » pour se rendormir plus vite la nuit, bébé et moi 🙂 Par contre ce qui me chagrine c’est que j’ai conseillé Aude Becquart à une connaissance :/

      Merci pour ce retour d’expérience !

  53. J’ai beaucoup hésité avant d’écrire ce post (c’est toujours plus facile de dire du bien ++ de quelqu’un que de critiquer, surtout quand c’est une personne très reconnue, et c’est difficile aussi de le faire avec mesure).
    Mais je pense qu’on peut aussi tous s’améliorer:)

    Merci pour le feed back et continuez le blog, c’est une vraie béquille!

  54. Vinciane

    Bonjour,

    Ma fille de 6 mois se réveille encore beaucoup la nuit, surtout depuis ses 2 mois et demi, âge où j’ai repris le travail et où elle va à la crèche. Avant, elle faisait une 1ère partie de nuit allant de 4 à 6h (voire même 7h deux fois). Mais elle ne l’a plus jamais fait depuis son entrée à la crèche.

    En gros, elle se réveille de 3 à 6-7 fois la nuit. Quand elle se réveille, elle a besoin de téter pour se rendormir. Parfois, ça marche si je lui tiens juste ses bras, mais pas toujours. Ses réveils si fréquents ne me dérangent pas plus que ça, puisqu’on dort en cododo. Souvent je me rendors avant même qu’elle ait fini de téter. Mais j’ai vu dans les différents commentaires que ce n’était pas normal des réveils trop fréquents, et qu’il fallait chercher s’il n’y avait pas une cause tel un RGO ou autre.

    Je n’ai pas l’impression que ma fille soit gênée par quelque chose la nuit. Je pense qu’elle se réveille et qu’elle a besoin de téter ou d’être rassurée par ma présence pour se rendormir. Je voulais donc avoir votre avis là -dessus. Est-ce qu’il faut forcément s’inquiéter si l’enfant se réveille beaucoup la nuit ? A partir de quel âge ce n’est pas normal qu’il se réveille autant ?

    Par ailleurs, elle a la tétine à la crèche (elle en a besoin notamment pour s’endormir) mais je ne lui donne pas à la maison. Est-ce que ça peut jouer sur ses réveils si fréquents à la maison ?
    Je n’ai pas envie de lui donner de tétine à la maison, et préfère lui proposer le sein à la place. Elle a pris peu de poids entre 2 et 4 mois (l’adaptation à la crèche a été difficile), alors je n’ai pas envie de lui donner la tétine pour combler son besoin de succion sans apport nutritif.

    Merci de vos éclairages.
    Et merci pour votre site qui me rassure beaucoup.

  55. Florence

    Bonjour Véronique !
    Je ne suis pas certaine de poser ma question au bon endroit, et j’espère ne pas faire de doublon… Je croyais l’avoir postée hier mais je ne la retrouve pas !
    Ma petite fille a 3 semaines aujourd’hui. A la sortie de la maternité, elle tétait peu souvent (5/jour) et ne prenait pas beaucoup de poids. La sage-femme m’avait conseillé de profiter de ses phases de sommeil moins profond pour la réveiller et la faire téter, pour une bonne prise de poids et mise en place de la lactation.
    Je n’en ai pas eu besoin : elle a fait un pic de croissance, est restée accrochée à mes seins pendant 48h, et depuis, elle tète bien plus souvent… Et de manière très irrégulière ! Ça peut être 2h comme 3, 4, 5… Mais elle grandit bien et prend du poids (c’est l’essentiel !)
    Difficile de prévoir un horaire pour tirer mon lait quand elle en aura peut-être besoin une heure plus tard. D’autant plus qu’elle régurgite parfois un volume impressionnant, transformant mon soutien-gorge en piscine (tout ce bon lait gâché ! quel dommage !) et réclame à manger tout de suite, ça ne lui coupe pas l’appétit !
    D’où ma question : va-t-elle se réguler un peu, et observer des tétées plus régulières ? Prochainement, ou dans plusieurs mois ? Ou pas du tout

  56. Bonjour veronique,
    ma préoccupation est celleci mon fils qui a eu 4mois il ya quelque jours se reveil parfois 3,4 fois pour teter ou souvent il est tres agité mais se calme seul apres quelque seconde je commence a etre vraiment fatigué.impossible de ne pas lui donner le sein quand je le vois se tortiller parfois avec les doigts dans la bouche et la quand je lui donne le sein il le tire vraiment tète une bonne quantité mais parfois pas .faut noter que je travail plus et je lui donne exclusivem le sein vraiment a la demande depuis sa naissance et je le ferai jusqa ses 6mois.jai l’impression que je lui donne un mauvais rithm qui ne la pas l’aide a faire ses nuits , qant a moi j’arrive plus à m’endormir après .

    • @Ghis
      A cet âge là , ces réveils sont a priori normaux. Si vous avez l’impression qu’il a mal, je vous suggère de vérifier avec son médecin que rien ne peut le réveiller (otite, RGO, allergie,…).

  57. Dois je limiter la tétée de nuit? Si oui comment? ? Je suis un peu perdue . Pourquoi il a autant fain la nuit ou est agité autant? Jaimerai bien quil puisse dormir et teter chaque 2h la nuit

  58. Et ne pas teter chaque 2h la nuit pardon

  59. Merci pour ta réponse Véronique.
    Le petit souffrait d’infection urinaire qui a été soignee .jusque la c’était son seul problem maintenant tout va bien mais il s’agite tjrs la nuit et tète plusieurs fois la nuit.dois je limiter les tétées de nuit apres 23h ,meme sil le réclame pour lui donner une chance de mieux s’endormir?

    • @Ghis
      Avec un bébé de cet âge là , je ne conseille pas de réduire le nombre de tétées…mais de prendre son mal en patience. Il est petit, il en a encore besoin.

  60. Merci veronique

  61. Bambin qui tète toujours beaucoup la nuit, j’ai *enfin* trouvé la cause. On a décelé plusieurs allergies chez mon loulou : protéines de lait de vache et blé. Donc non ce n’est pas normal qu’un bébé se réveille en gros pleurs la nuit, toutes les 2h au mieux, toutes les heures ou 1/2 heures, et tète pour se soulager. Non ce n’est pas parce qu’il a pris la « mauvaise » habitude de s’endormir au sein.
    Le cododo nous a sauvé, car ça dure depuis ses 10 mois, il en a 20. J’avais mis ça sur le compte de la séparation suite à ma reprise du travail, mais il avait fini par s’adapter et tout se passe bien en garde. Seulement avec des symptômes « légers », le corps médical ne croyait pas aux allergies. Et bien heureusement que j’ai insisté sur le terrain allergique de la famille (étant moi-même allergique au pollen) !

    Je pense que l’allaitement l’a pas mal protégé, car il tétait énormément et picorait, jusqu’à il y a quelques mois, où il a inversé ses apports nourriture/tétées.
    Depuis les évictions ça va mieux ! loulou dort toujours collé à moi, se réveille encore la nuit, mais arrive à s’endormir juste à mon contact, en attrapant ma main…

  62. Virginie

    Bonjour Valérie.
    Ma fille a 4mois et je l’allaite exclusivement.
    Par contre elle dort avec son père et moi dans notre grand lit.
    La nuit elle bouge énormément …
    Et dès qu’elle comme à mordre ses mains et a bouger la tête dans tous les sens je lui propose le sein… Mon problème c’est qu’elle dort quand je lui propose. Faudraiit il que j’attende qu’elle se réveille ? Ou qu’elle pleure pour lui proposer ?
    Car quand je lui propose souvent elle pleure donc je dois sûrement la réveiller ….
    En plus son père veut que nous la mettions dans son lit qui est dans la chambre d’a coté, moi aussi D’ailleurs car elle bouge tellement que je dors vraiment mal….
    Du coup quand elle sera dans sa chambre, je devrais attendre qu’elle pleure ?

    J’aurais aimé que vous me disiez quoi faire ?
    Merci beaucoup et merci pour votre site qui est très bien …!

    • @Virginie
      Si vous la mettez dans son propre lit, vous l’entendrez moins vite donc de toute façon, ce sera différent.
      Je ne peux pas vous dire quoi faire car je ne connais pas votre bébé… Si elle pleure quand vous lui proposez le sein, vous pouvez peut-être attendre un peu et voir ce que ça donne.

  63. Bonjour Véronique,
    mon fils a eu 6mois le 30juillet ,allaité exclusivement. Depuis lors jai essayé d’introduire les jus de fruits , cerelac fruit et ble , du lait en poudre (6 cuillères et 210ml d’eau correspondant a la dose de son âge) mais il ne veut prendre ni fruit ni lait en poudre il veut mon lait et rien d’autre jai tout tenté .j’aurai aimé continuer à lui donner que mon lait mais le problème c’est quil ne prend plus de poids depuis 2semaines il est quitté de 7,6kg à 7,3 puis 7,2kg , il fait de petites tétés mais dans la nuit un peu plus
    Je sais pas trop quoi faire , est ce que je lui donne ce quil faut?
    doit je lui donner le biberon la même quantité que celle des bébés qui n’ont pas allaité? Je me dis que je devrai donner moins le temps qu’il s’adapte au lait en poudre.
    peut il déjà prendre du yaourt? Comment faire pour qu’il accepte autre chose?
    Je suis totalement perdue

    • @Bellah
      Il faudrait reprendre les choses dans l’ordre :
      – comprendre pourquoi il n’a pas pris de poids : le plus probable c’est qu’il ne tète pas suffisamment. Je vous suggère donc de lui proposer le sein plus souvent.
      – S’il refuse le lait en poudre, ce n’est pas comme ça que vous pourrez lui faire prendre du poids… Il vaut mieux insister sur les tétées.
      – Vous pouvez lui proposer des solides, autant qu’il en veut mais toujours après les tétées !

  64. A raison de combien de fois je dois lui donner le biberon sachant quil allaite toujours et a quel heure
    merci

  65. Katia Gaffré

    Bonjour Véronique,
    Tout d’abord, un grand merci pour ce blog qui était devenu ma bible lorsque j’ai repris le travail aux 4 mois 1/2 de ma grande que j’ai pu continuer à allaiter jusqu’à ses 8 mois, en grande partie grâce à vous et à vos précieux conseils. Je passe mon temps à le conseiller à des amies qui veulent tirer leur lait (enfin c’est quand même plutôt rare et je suis quand même vue comme un extra-terrestre parfois…)!
    Ma 2e fille a eu 6 mois hier. Je continue à l’allaiter exclusivement, avec introduction de compotes depuis environ 1 mois au goûter. J’ai repris le travail mi septembre et elle est gardée par une nounou avec qui ça se passe très bien et chez qui elle boit 2 biberons de 150 ml (la nounou m’indique toutefois que depuis quelques jours elle prendrait volontiers plus pour le 2e biberon, complété par une compote, je lui ai donc dit qu’elle pouvait lui proposer plus sachant qu’elle a toujours un peu de lait d’avance, et je me suis mise à décongeler un peu de mon stock car je ne tire plus assez). Bref, depuis quelques jours, alors qu’elle ne se réveillait plus qu’une fois la nuit, vers 4h, elle s’est mise à se réveiller toutes les 2 heures!! Je la mets à chaque fois au sein et elle se rendort rapidement mais j’ai l’impression de ne plus avoir beaucoup de lait, et cela m’épuise!! Pourtant je tire une fois par jour au bureau et elle tête le matin et 2 fois le soir, en plus de la nuit. Que pensez-vous qu’il puisse lui arriver? Est-ce que ça peut être un problème de quantité de lait, ou autre chose? J’avais pris le parti, pour tirer suffisamment le matin, de lui donner toujours le même sein la nuit, est-ce que ça peut être dû à cela? cette nuit, alors qu’elle avait tété avant de se coucher vers 20h, elle s’est mise à pleurer vers 22h45 et j’ai dû finir par la remettre au sein. Nous l’avons remise dans notre chambre car, autant me lever 1 fois me convenait, autant 4 fois, ça n’est plus possible et elle risque de réveiller sa soeur… Est-ce que ça peut être dû à une poussée de croissance qui fait qu’elle a subitement plus faim qu’avant?
    Merci par avance de votre réponse!
    A bientôt!

    • @Katia
      Cela peut être passager. Il faut voir si cela persiste si elle n’est pas malade et si elle prend du poids correctement.

      • Merci de votre réponse, j’espère vraiment que c’est passager! Ma mère (je précise, profondément pro-allaitement et ayant allaité longuement ses 3 enfants à une époque où ce n’était pas vraiment à la mode…), me suggère de lui donner un biberon de LA après la tétée du soir pour la « caler ». Que pensez-vous de cette proposition?

  66. Camille L

    Bonjour Véronique,
    Merci pour votre blog, quelle source d’informations intéressantes!
    Je me pose actuellement la question des tétées nocturnes. Ma fille a 5 mois, elle tête 2 fois la nuit (dodo à 20h après une bonne tétée puis réveil vers 1h et vers 5h). Elle faisait des nuits plus longues il y a quelques temps et pouvait tenir jusqu’a 8h sans téter. ça a changé. Je reprends le travail dans 10 jours et commence à souffrir du manque de sommeil.

    La PMI me conseille d’essayer de donner un biberon de LA (90ml) le soir avant le coucher, je ne sais pas quoi faire de cette proposition. Est-ce une bonne idée? Je souhaite continuer de l’allaiter encore un peu, 2 mois pleins si possible? Je vais tenter de tirer mon lait au travail avec le Symphony de medela. J’ai démarré les purées et compotes il y a 2 jours, elle semble aimer ça.

    Merci beaucoup pour vos conseils!
    Camille

    • @Camille
      2 réveils la nuit à son âge sont normaux et l’apprentissage des nuits n’est pas linéaire…
      Le biberon le soir fonctionne pour certains bébés mais pas pour tous, à vous de voir.

  67. Bonjour Véronique, vous m’avez vue à plusieurs reprises au début de mon allaitement, maintenant tout va bien, mais ma fille qui a 4 mois se met depuis plusieurs semaines à se réveiller plusieurs fois par nuit (voire toutes les heures certaines nuits). elle ne réclame pas à boire à chaque fois et met pas mal de temps à se rendormir. Est-ce normal à son âge? A partir de quand faut-il s’inquiéter? je n’ai pas repris le travail donc pas de gros changement dans son quotidien mais la fatigue commence à se faire sentir…. merci d’avance!

  68. Bonjour,
    Ma fille a 6 mois et a commencé la purée (40g le midi) et la compote (40g au gouter) et boit 2 bibs de 150ml de mon lait dans la journée. (je commence a avoir beaucoup de mal a fournir les 300ml je suis obligée de tirer mon lait 3 à 4 fois dans la journée pour obtenir les biberons du lendemain, malgrès la prise du fenugrec et les tisanes).
    Elle a une tétée le matin, une dans la nuit entre 2 et 4h et par contre le soir c’est une tétée interminable à partir de 20h. Elle d’endort apres avoir passée environ 2h aux seins.
    Est ce normal ? Du coup elle n’a pas de rythme pour le soir.
    Du coup je la couche tard et j’ai peur qu’elle n’ai pas sa dose le soir, est ce possible ?
    Merci pour les conseils !
    Je souhaite conserver mon allaitement au moins pour l’hiver pour la proteger au maximum et aller jusqu’a ses 1 an si je peux.

  69. Bonjour,
    Je fais à nouveau appel à vous… Je vous avais demandé conseil lorsque mon fils avait 2 mois. Il faisait des « pics de croissance à rallonge  » très régulièrement. Il ne m’en fait plus depuis son troisième mois et je pense qu’il voulait simplement être rassuré…
    Taïga a maintenant 5 mois et ne dort plus dans la journée (1heure en tout pour aujourd’hui ) . Il prend 4 repas par jour et sa courbe de croissance est bonne. La nuit il ne veut que se rendormir au sein. Il n’a même pas faim car il s’endort rapidement. Nous avons tout essayé le laisser pleurer, le bercer , lui donner du LA le soir rien ni fait et la situation se dégrade depuis 1 mois. On est passé de 1 à 3 réveils la nuit… Je précise qu’il sait s’endormir seul car lors de sa dernière tété de 19h30 c’est le cas. Dois-je lui donner de l’eau? Ne pas céder ?
    Je précise que nous avons tout essayé : pédiatre, ostéopathe, homéopathe, medecin traditionnel… Il ne souffre d’aucun problème physique….

    Merci d’avance pour vos réponses

  70. Bonjour,

    Voilà , je m’interroge concernant les nuits de mon bébé de 8 mois et 1 semaine.
    Ces journées sont bien rythmées et ces nuits aussi…!!! :-/
    En fait, il se réveille toutes les nuits vers 23h30 – minuit puis vers 3h30 – 4h. Et la solution de facilité et celle qui va bien pour qu’il se rendorme est la tétée.
    Mais je ne pense pas que ce soit réellement de la faim, même si, quand il n’a pas son quota de lait, il ne se rendort pas.
    Voici son alimentation dans une journée : 6h30 une tétée, 9h00 un bib de LM de 120 ml, midi un petit pot légumes-viandes de 200gr + 1 flan de LM de 100 gr (ou une tétée), goûter 1 compote + 1 flan LM de 100 gr (ou une tétée). 18h00 : tétée retrouvaille. 19h00 : 100gr petit pot du soir pour bébé + 1 tétée ou uniquement une tétée. Coucher vers 19h30.
    Finalement, il dort de 19h30 à 6h30 avec deux réveils tétée : minuit et 4h.
    Qu’en pensez-vous ?

  71. Vanessa

    Mon bébé de 8 mois se lève a minuit et 5h du matin, il ne se rendort pas sans la tétée, après avoir essayé de le laisser pleurer pendant des heures et même le biberon il se réveil toujours, je ne sais pas comment passer a autre chose et maman de 4 enfants je suis épuisée. J’ai même arrêtée la tétée du soir pour être sûr qu’il a bien tout ce qu’il faut pour tenir la nuit, le soir il mange des légumes a la semoule et un laitage.

  72. Alice

    Bonjour,

    Je vous écrits pour vous demander conseil car je suis désespérée. Mon fils vient d’avoir 11 mois et tète encore trois fois par nuit si tout va bien. S’il a mal aux dents, est malade ou autre c’est plutôt cinq ou six fois. Parfois il se réveille une demi heure après une tétée et redemande le sein, je n’ai même pas eu le temps de me rendormir… Il dort dans un lit collé au notre en début de nuit et finit en cododo quand je n’en peux plus. Si je lui refuse le sein, il se met dans des colères hallucinantes, cela peut durer 2 heures, jusqu’à ce que je cède il n’y a pas de baisse d’intensité. En fait j’ai l’impression qu’il ne sait pas s’endormir ou se réendormir seul, il a besoin de moi comme un doudou. La journée il mange peu et refuse tous biberons… Mais ses journées à la crèche se passent bien. Je n’ai pas assez d’énergie pour affronter ses pleurs, je ne sais plus quoi faire. Pouvez-vous me conseiller ? Merci d’avance

  73. Alice

    Bonjour,

    J’aimerais ne plus l’allaiter la nuit, et aussi que mon compagnon puisse le coucher. Mais j’ai réellement peur de la réaction de mon bébé. Je ne peux pas m’empêcher de penser que s’il pleure autant pour avoir ce qu’il veut c’est qu’il en a besoin. Je suis partagée entre mes besoins de sommeil et d’autonomie, et ses besoins à lui. J’ai peur qu’il se sente abandonné si je ne réponds pas à ses demandes…

  74. Alice Wa

    Bonjour.
    J’ai un petit garçon de 4mois qui à mon avis tête beaucoup la nuit. Je dis « à mon avis » parce que je l’endors dans son lit mais à partir de son premier réveil je le prends avec nous dans notre grand lit et il y reste jusqu’au matin. Et comme je dors je me rends à peine compte quand il tête donc je ne sais pas combien de temps ni de fois dans la nuit. Bref en soi ca ne me dérange pas, ça ne me fatigue pas et ça permet à mon homme et à ma « grande » fille de dormir. Ce qui m’inquiète c’est que dans le cadre de mon activité professionnelle je vais avoir des déplacements de plusieurs jours d’ici deux mois environ. Certes il sera déjà plus grand et la situation aura peut être changé d’ici là mais je redoute beaucoup mon absence de nuit. Autant en journée, les biberons et câlins prennent le relais, autant la nuit.. Pensez vous qu’il faut qu’on l’habitue à se rendormir sans moi avant les déplacements où est ce contre productif et mon homme trouvera une solution le moment venu? Et du coup faut il qu’il prévoit des biberons de nuit, je ne sais pas trop car je pense qu’il tête aussi pour se rendormir comme avec une « tétine ». Avez vous des conseils à me donner pour anticiper au mieux ces absences (de mon côté je tirerai mon lait pour entretenir la lactation). Par avance merci beaucoup.
    Alice.

    • @Alice
      Je pense qu’il vaut mieux laisser gérer le papa le moment venu. Ils trouveront leur façon de faire en votre absence même si les premières fois ne seront pas forcément faciles.

  75. Alice Wa

    Question complémentaire: pensez vous qu’une tétée matin, à volonté le soir plus des tétées la nuit les jours de travail et un allaitement à la demande les week end suffisent à entretenir la lactation où il faut que je garde un tirage dans la journée au travail? Je démarre un nouveau travail et je ne suis pas sûre de pouvoir tirer facilement..
    Encore merci!

  76. Alice Wa

    Merci de vos réponses et bonne reprise!
    Ah si une question qui n’est pas en lien avec les nuits mais y a-t-il des études qui montrent une différence entre allaitement exclusif et allaitement majoritaire avec quelques biberons de lait artificiel (éventuellement un par jour). Si je comprends bien les bénéfices de l’allaitement maternel d’un point de vue nutrition et santé du bébé, j’ai du mal à comprendre en quoi le lait artificiel pourrait « annuler » des bienfaits. Je crois que je cherche à me déculpabiliser de lui donner ponctuellement du lait en poudre quand je ne peux pas tirer suffisamment.. Encore merci merci pour ce blog que je lisais et relisais déjà pour ma fille et qui m’est toujours aussi précieux!

    • @Alice
      Je ne pense pas que l’on puisse dire qu’une préparation pour nourrisson annule les bienfaits de l’allaitement.
      Dans beaucoup d’études sur les effets du non allaitement, si on compare un allaitement exclusif et un allaitement mixte, les effets ne sont pas exactement les mêmes.
      D’autre part, le fait qu’un bébé prenne de temps en temps un biberon de préparation pour nourrisson modifie durablement sa flore intestinale.
      Mais tout ce que le bébé prend comme lait maternel est bon pour lui !
      Donc pour être plus juste, je dirais que le fait de nourrir un bébé avec une préparation pour nourrisson a des effets néfastes pour sa santé. Moins il prend de préparation pour nourrisson, moins il y a d’effets néfastes pour la santé.

  77. Bonjour Véronique, j’ai une amie qui a un souci avec son fils qui a beaucoup tété la nuit, jusqu’à ses 2 ans. Il a maintenant presque 3 ans et fait toujours une tétée le matin, une avant la sieste les week-ends, et le soir.
    On vient de lui découvrir une carrie; cette carrie est soignée à l’hôpital car aucun dentiste ne souhaitait pratiquer d’anesthésie dans la gensive sur un enfant si jeune. A l’hôpital, mon amie a demandé au médecin pourquoi il avait une carrie, sachant qu’elle fait attention à son alimentation et qu’il se brosse les dents chaque jour. Le médecin lui a assuré que c’était à cause des tétées de nuit, puis du soir (c’est vrai qu’il s’endort encore aussi au sein, donc ne se brosse pas les dents après). Il lui a dit que l’effet des biberons du soir était le même, et que beaucoup d’enfants s’endormant avec un biberon avaient des carries.
    Est-ce vrai que le lait maternel puisse provoquer des carries ? Il me semble que les préparations pour nourrissons sont beaucoup plus sucrées, non ? J’ai du mal à croire que ce soit la cause de sa carrie ! Ses 2 aînés ont été allaités beaucoup moins longtemps et n’ont pas eu ce problème, d’où son doute.

    • @Clara
      C’est faux ! les tétées de nuit n’induisent pas les caries car le lait maternel est très peu cariogène, contrairement aux préparations pour nourrissons.

  78. C’est bien ce qu’il me semblait ! Je vais lui transmettre, merci beaucoup.

  79. Bonjour,
    mon enfant va avoir 13 mois et je l’allaite toujours. Cependant, nous nous posons la question des nuits, car mademoiselle se réveille encore très souvent pour manger (et pas seulement pour un câlin). Le médecin nous avait indiqué que cela irait mieux avec l’introduction d’un repas de légumes le soir: mais j’ai l’impression qu’elle demande encore plus! Vers 1 an nous étions à 2-3 réveils, et là on dépasse régulièrement les 3 réveils, ce qui reste fatiguant… Je souhaite poursuivre l’allaitement (1 ou 2 réveils iraient encore), mais combien de fois ai-je entendu que physiologiquement elle ne devrais pas avoir faim la nuit!
    Merci de bien vouloir m’éclairer sur la question.

    • @Janski
      Oui elle a faim la nuit, comme tout le monde et elle ne sait pas encore se rendormir en ayant faim.
      Elle apprendra que toute seule et si vous souhaitez qu’elle apprenne plus vite, vous pouvez faire un sevrage de nuit.

  80. Bonjour,

    J’ai allaité exclusivement ma fille jusqu’à ses 4 mois.
    Ensuite, j’ai repris le travail, la crèche lui donne 2 biberons de LA qu’elle boit bien. Le soir et la nuit, elle prend le sein toutes les 2/3 heures.
    J’ai vu avec la pédiatre pour ses 5 mois qui m’a dit qu’il fallait que j’arrête de lui donner le sein la nuit. Elle pouvait se réveiller une 1 fois mais pas plus. Je ne sais pas du tout comment faire. J’ai essayé cette nuit de la calmer avec la tétine ou juste la prendre contre moi mais elle réclame le sein et s’endort dessus.

    • @Sfinou
      Je ne vois pas pourquoi arrêter : votre fille en a encore besoin puisqu’elle le demande…

      • Je suis d’accord mais comme la pediatre me dit que ce « n’est pas normal »et qu’a cause de ça ma fille ne dort pas bien. Comme la journee elle tient plusieurs heures sans manger, elle considère qu’elle peut faire ça aussi la nuit…

        • @Sfinou
          Je peux juste vous dire que ses réveils sont normaux et que s’ils ne vous posent pas de problème, vous pouvez continuer à l’allaiter la nuit.

          • Merci beaucoup, ils commencent a me fatiguer beaucoup mais je pense faire un sevrage nocturne pendant les vacances de Noel. Elle aura 7 mois.

  81. Véronique

    Bonjour Véronique, merci pour votre site, plein d’info, de conseils et de témoignages utiles !
    Je reprends le travail dans 1 mois et ma fille de 4 mois 1/2 commence la crèche en adaptation « cool » demain. Je vais tirer mon lait pour son biberon de 11h du matin qu’elle prendra à la crèche, car je souhaite continuer l’allaitement exclusif le plus possible (jusqu’à ses 6 mois idéalement).
    En revanche Lucie ne fait toujours pas ses nuits, elle se réveille entre 3 et 5 fois chaque nuit pour téter… Je suis de plus en plus fatiguée de me lever aussi souvent et souhaite compléter le sein du soir (vers 19h) par un biberon de lait artificiel, si cela peut l’aider à dormir plus longtemps : qu’en pensez-vous et est-il possible selon vous de mélanger du lait artificiel à du lait que j’ai fraîchement tiré (par exemple 2 dosettes pour 60 ml de lait maternel) ? Merci de votre aide !

    • @Véronique
      Vous pouvez essayer, sans garanti de résultat.
      Si vous essayez, il faut d’abord reconstituer la préparation pour nourrisson avec 30 ml d’eau pour une dose de poudre. Une fois reconstituée, vous pouvez mélanger au lait maternel si vous le souhaitez.

  82. Bonjour,
    Mon fils vient d’avoir 5 mois, il dort avec moi car impossible de le posé, même pendant ses siestes il peut hurle pendant des heures mais ne s’endormira pas. Je passe mes journée dans le canapé. La nuit et pendant ses siestes il mange toute les heures, ma pédiatre m’a dit de le mettre à l’homéopathie mais rien n’y fait. Je commence à prendre le rythme mais je suis fatiguée car je n’arrive pas à me reposer meme pendant ses siestes. Le biberon on a esseye toute les marque et les tétine différentes c’est même pas la peine… si vous avez des conseils je les prends avec plaisirs.

  83. Bénédicte

    Bonjour Véronique,
    Mon fils a bientôt 7 mois, je l’allaite exclusivement depuis sa naissance. Il a fait des nuits complètes à 2 mois jusqu’à 4 mois, et depuis ma reprise du travail il se réveille à nouveau beaucoup la nuit. Au début, j’ai pris sur moi pour me lever, lui donner le sein et le rendormir aussi souvent que nécessaire et je tenais bien le coup, mais depuis Noël c’est devenu très difficile à vivre. Il s’endort difficilement dans son lit le soir, et lorsqu’il se réveille (au bout de 3-4h maximum) je le prends avec moi car c’est trop épuisant de lutter pour qu’il se rendorme dans son lit. Du coup il finit le plus souvent la nuit avec nous et il se réveille en général 2 autres fois pour téter. Ses pleurs ressemblent souvent à des pleurs d’angoisse, et le cododo nous permet de le rassurer tout de suite quand il se réveille. De temps en temps on parvient à le faire se rendormir juste avec une tétine, son doudou, un câlin, mais la plupart du temps il a besoin de téter, et ces derniers temps il a l’air d’avoir vraiment faim car il pleure lorsque le sein n’est pas assez « plein ». Pourtant, il mange bien la journée, il boit mon lait au biberon à la crèche sans aucun souci (360-400 ml en tout), un peu de purée et de compote, et tète matin et soir. Avec la fatigue et les tétées fréquentes, j’ai du mal à tirer suffisamment et je dois puiser dans mon stock de lait congelé. Et surtout, je commence à accuser le coup physiquement. Un médecin m’a dit que « ce n’était pas bon pour sa croissance de se réveiller encore la nuit pour manger » et qu’il fallait qu’il ait tout son apport la journée. Le médecin qui le suit, en qui j’ai davantage confiance, m’a dit qu’il cherchait du réconfort et que c’était sans doute lié à des angoisses de séparation. Par ailleurs, il est en pleine forme et a le sourire aux lèvres dès qu’on ne lui demande plus de dormir… Merci d’avance pour vos conseils !

    • @Bénédicte
      Je pense que le médecin qui le suit n’a pas tort. Si vous le sentez inquiet, il vaut mieux le rassurer au maximum pour le moment. Donc ce que vous faites est bien.

  84. Bénédicte

    Merci pour votre réponse ! et merci pour vos articles et vos commentaires, ce blog m’accompagne depuis le début de mon allaitement et sa lecture est très instructive et réconfortante !

  85. J’ai besoin de conseils. Ma fille de 3 mois a de grandes difficultés à trouver son sommeil le soir. J’ai tout essayé , la bercer dans les bras dans son lit dans son cosy, la laisser pleurer, la mettre au sein mais rien n’y fait. Elle refuse le sein, et ne s’endort pas avant 23h – minuit. Elle est complètement décalée. Elle se réveille le lendemain à 10/11h.

    Avez-vous des conseils pour que le soir se passe mieux et qu’elle s’endorme plus tôt ?

    • @Marie
      Malheureusement c’est le cas de beaucoup de bébés de cet âge… En général cela passe tout seul avec de la patience si par ailleurs elle se porte bien.

  86. Oh oui elle va très bien. C’est que les soirée sont longues et les nuits courtes avec les 1er qui se réveille tôt. Mais si ça passe ….Je vais patienter. Merci beaucoup pour votre réponse rapide.

  87. Marie-Catherine

    Bonjour Marie,

    Nous avons eu le même souci avec notre deuxième fille, elle s’endormait dans les bras ou au sein mais dès que la déposait dans son lit, c’était des pleurs et hurlements. Elle aussi était complètement décalée. Je commençais moi même à m’inquiéter un peu, voyant se profiler la reprise du travail…
    Et puis, petit à petit nous avons gagné des quarts d’heure, je lui ai expliqué qu’il fallait qu’elle dorme plus tôt parce que ça devenait compliqué pour tout le monde. Et finalement, nous sommes arrivés à un endormissement (avec quelques exceptions bien entendu!!) à une heure tout à fait correcte!
    Très bon courage à vous.

  88. Marie Catherine, merci de partager votre vécu. Ma fille a maintenant 3 mois 1/2 et je la sens plus sereine le soir et moi aussi car je suis partie du principe qu’il fallait lui laisser le temps de trouver son propre rythme. Les choses s améliorent doucement. Je profite aussi de tout ces moments car je reprends le travail dans un mois et son rythme va être chamboulé.

  89. Un petit mot pour vous remercier de vos bons mots remplis de bienveillance et d’empathie. C’est un plaisir de lire autant de douceur sans jugement. Ici, petit garçon de 9 mois, beaucoup de réveils la nuit, du cododo depuis bien longtemps… C’est épuisant, souvent difficile mais on l’écoute on attend on patiente… On lui fait confiance même si parfois on doute. Merci encore. J’ai hâte à sa première nuit complète quand même

  90. Maï

    Bonjour,

    Je commence par remercier Véronique pour son soutien l’an dernier : une simple réponse de sa part à un mail inquiet lors de l’apparition des premières dents de ma fille en février 2016 (elle me « mordait ») a suffi à me rassurer 🙂 Et pour longtemps puisque je continue 11 mois plus tard!

    Ma fille a 19 mois. J’aimerais qu’elle ne tète plus la nuit parce que je suis lasse de ses très nombreux réveils (entre 2 et 11 réveils nocturnes pour des nuits de 21h30 à 8h du matin en général).
    Ma fille se (et nous, mon mari et moi) réveille TOUTES LES NUITS, en moyenne 5 ou 6 fois par nuit.
    Mon mari n’est pas altéré mais moi, j’étais tellement épuisée (je travaille à temps complet) que nous en sommes venus à pratiquer le cododo ces derniers mois.

    Il y a quelques jours, nous avons consulté une psychologue, d’abord mon mari et moi seuls une première séance (peu engageante) puis tous les 3 une autre séance (désastreuse).
    Voici sa conclusion: « Madame, la nuit, vous devez dormir. En revanche, vous ne devez pas faire culpabiliser votre fille en lui disant que vous êtes fatiguée parce qu’elle ne vous laisse pas dormir. C’est votre problème, pas le sien. Alors maintenant, la nuit, dormez! Ou allez dormir chez une copine, appuyez-vous sur votre mari. »
    La solution de la nuit chez une copine, si elle peut apporter un soulagement temporaire, n’en est pas une à mes yeux (c’est une fuite!) et je ne vois pas comment je pourrais m’appuyer encore plus sur mon époux.
    En effet, il est également réveillé par notre fille la nuit et bien qu’il ne doive pas, lui, s’asseoir pour donner le sein (je n’allaite pas allongée, trouvant la position inconfortable), ce qui lui permet de se rendormir illico, je sais qu’il ne peut pas faire plus que ce qu’il fait déjà (essayer de la calmer en lui faisant un câlin) : quand ma fille ne se rendort pas avec la tétine et/ou un câlin de mon mari ou de ma part, elle montre très clairement qu’elle veut téter. Elle le dit. Elle s’assied, me repousse si j’essaie de la rallonger sans l’allaiter.
    Bref, je ne vois pas comment je pourrais continuer (ou me remettre) à dormir à côté d’un bébé qui pleure.

    Je n’ai pas de doute sur le fait que, la nuit, ma fille ne tète plus par faim depuis longtemps; je pense qu’elle tète par besoin affectif.
    Je suis donc partagée entre l’envie de retrouver mes nuis entières de sommeil et l’envie de la rassurer comme elle semble en avoir besoin. Je n’ai pas l’intention d’arrêter l’allaitement de jour et je souhaite que le sevrage de jour soit naturel mais je voudrais vraiment mettre fin à l’allaitement de nuit.

    Avec un bébé aussi grand, quelles options peut-on envisager?
    Etant intolérante au lactose, j’ai essayé d’éliminer de mon alimentation et de celle de ma fille tous les produits laitiers (pendant 3 mois) et le gluten (pendant 1 mois). Aucune différence.

    Certaines d’entre vous ont-elles connaissance de traitement homéopathique ou de thérapies (familiales ou individuelles) ayant fonctionné?

    Je précise que l’endormissement est déjà une étape difficile pour notre fille, qui ne s’endort jamais seule, que ce soit à la maison ou à la crèche.

    Merci d’avance à celles qui voudront bien me répondre!

  91. Bonjour Véronique,

    Ma fille -que vous avez vue vers ses trois mois- vient d’en avoir dix-huit et est toujours allaitée (matin, soirée, nuit) : merci à vous sans qui je n’aurais pas pu dépasser certaines difficultés !
    Elle se réveille encore la nuit parfois 1 à 3 fois, parfois 6 ou 7 fois, c’est par phase. Lorsqu’elle se réveille 6 à 7 fois, c’est en geignant ou criant, et elle a tendance à se contorsionner, comme si elle avait mal. Ma question est donc la suivante : un bambin de 18 mois peut-il, selon vous, souffrir d’un RGO ?
    Merci de votre attention !

    Marie

  92. Merci de votre réponse rapide ! J’ai lu à plusieurs endroits sur votre blog que, passés quelques mois, un RGO pouvait être source de réveils multiples mais j’ignorais jusqu’à quel âge les enfants pouvaient être concernés. Je poursuis donc mes observations pour en parler éventuellement au médecin.
    Merci pour ce blog si précieux !

  93. Charlotte

    Bonjour à toutes. Même si cette article date de plusieurs années je vous fais part de mon expérience de jeune maman allaitante.
    Mon fils a 3 mois et 10 jours. Pour le moment je n’ai pas repris le travail (reprise prévue le mois prochain). Il a donc « accès » au sein à volonté.
    Il a toujours été un bon mangeur (tétées toutes les deux heures jours et nuits)
    Mais voilà que depuis son pic de croissance des 3 mois il ne tète quasiment plus la journée, je lui propose souvent mais ne veut pas ou très peu de temps) par contre la nuit c’est un calvaire il tète toutes les heures. C’est complètement épuisant. Je tiens le cap car j’ai du mal à imaginer m’arrêter d’allaiter. J’ai déjà fait des stocks de lait pour la crèche, etc …
    Depuis qq jours j’essaye de lui donner des tétées dans une chambre au calme et dans la pénombre mais ça n’a pas l’air d’être efficace…
    Je me sens désemparée et je suis preneuse de tous vos conseils.

    • @Charlotte
      Je suis désolée de ne pas pouvoir vous aider car il faudrait pour cela que je vois votre bébé. Je vous suggère de prendre rdv avec une consultante en lactation certifiée IBCLC.

      • Mélanie

        Bonjour,
        je fais suite à ce mail car il arrive régulièrement que nous ne puissions pas obtenir de réponse via votre site ou les forums de la Leche League (et c’est normal ! ). Est-il possible de faire un petit article nous permettant de trouver rapidement une conseillère près de chez nous (type annuaire spécifique) ou de solliciter les lectrices pour que nous vous transmettions les adresses ?
        Cordialement.

  94. Aurelie

    Bonjour, mon fils a 3 mois et j’aimerais commencer à tirer mon lait pour que son papa lui donne un biberon le soir avant de le coucher (ou lorsque je devrais m’absenter). Est-ce que ça pourrait lui permettre de dormir plus longtemps la nuit? En effet, il se réveille encore souvent, parfois toutes les heures, mais j’ai l’impression que ce n’est pas par faim car il a tendance à « tétouiller ». Il a ensuite du mal à se rendormir. Ou devrais-je le laisser continuer à téter jusqu’à ce qu’il se rendorme? Je compte tirer mon lait après la première tétée du matin, est-ce le meilleur moment? Merci pour vos conseils.

    • @Aurélie
      Bonjour,
      Je trouve votre message à mon retour de congé.
      Tirer le lait le matin est une bonne idée.
      Le biberon le soir ne changera pas forcément ses nuits, cela dépend des bébés.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *