Allaiter et travailler : le témoignage de Sandra

Je suis la maman d’un petit garçon de 3,5 mois que j’allaite exclusivement depuis sa naissance. Depuis 2 jours (oui c’est tout frais) j’ai repris le travail et j’ai décidé de donner mon lait à la nourrice.

A partir de 1 mois et demi j’ai commencé à tirer mon lait pour en faire un petit stock au congélateur. Mon fils tétait et de l’autre sein je tirais mon lait (tire-lait Kitett Fisio en location). J’étais assez dubitative parce que je tirais environ 200 ml par jour ce que je trouvais peu mais mon médecin qui s’y connait bien en allaitement puisqu’elle a allaité sa fille jusqu’à 2 ans et demi m’a dit que c’était une très bonne « consommation » puisque mon fils continuait à téter toute la journée. J’ai réussi à me constituer un stock d’un peu plus de 2 litres au congélateur (avec le recul et pour un second allaitement je pense que je m’y prendrai plus tôt et de façon plus régulière pour avoir un stock plus conséquent).

Comme je suis une maman assez stressée et angoissée nous avons décidé avec le papa d’habituer notre fils au biberon environ un mois avant la reprise. Premier essai (avec papa, moi à l’étage) avec une tétine Calma de Medela, mon fils a bu 90 ml. Deuxième essai (toujours papa et même tétine) : refus (je n’étais pas très loin et il était affamé…). Troisième essai (avec la mamie et même tétine) : 60 ml mais beaucoup de mal à prendre le biberon.
Voyant la reprise arriver à grand pas nous avons donc décidé de changer de tétine : Biberon Mam avec tétine débit 2. Mon fils a englouti le biberon et n’a plus voulu le sein de toute la journée, ça coulait plus vite que le sein et c’était plus facile. J’en ai pleuré toute la journée. Puis j’ai tenté de lui redonner la nuit quand il commençait à peine à se réveiller et il a repris le sein. Par la suite nous avons décider que ce serait seulement la nounou qui lui donnerait le biberon et nous avons pris une tétine nouveau né (débit 1).

A la reprise du travail (soit au 3,5 mois de mon fils) et un peu avant pendant l’adaptation, la nounou lui a donné le biberon pendant qu’elle le gardait et il l’a très bien pris. Quand j’allais le récupérer il prenait volontiers le sein que je n’avais pas « vidé » en son absence pour qu’il soit plein et qu’il ne râle pas parce que ça n’allait pas assez vite.

Aujourd’hui après deux jours de travail, voilà comment ça se passe : la nuit et le matin avant de partir travailler, il tète (environ 2-3 tétées), je tire mon lait à la dernière tétée avant de partir (mon fils sur un sein et tire-lait pour l’autre) et je récolte environ 80 ml.
Le midi, comme j’ai la possibilité de rentrer chez moi, je tire mon lait (double pompage) et j’obtiens environ 180 ml.
Le soir en rentrant (18h) soit il réclame une tétée de retrouvaille (c’était le cas hier) soit il dort (c’est le cas aujourd’hui) et du coup je tire mon lait sur le sein qu’il ne prend pas (environ 80 ml). Le soir il prend 2 tétées soit 4 à 5 tétées par jour environ et un tirage de lait de 340 ml environ.
Pour l’instant je donne à sa nourrice 400 ml de lait pour une garde de 9h à 18h mais sur les 2 jours il n’a pris que 300-310 ml à la journée, répartis sur 4 biberons. Comme je tire un peu le week-end et que pour l’instant je tire plus que ce qu’il consomme, j’ai toujours un peu d’avance sur le jour d’après et je n’ai pas besoin de piocher dans mes réserves de surgelé.

Je reviens après presque trois semaines complètes de travail pour vous faire part de l’évolution de ma situation. Pour l’instant tout se passe à merveille.
Très rapidement mon fils est passé d’une consommation de 300-310 ml en 4 biberons à une consommation de 300-310 ml en 3 biberons (vous aviez raison, sa consommation par jour ne varie quasiment pas de jours en jours, parfois 290, parfois 330 mais jamais au delà). Du coup alors qu’au début je fournissais 400 ml à la nounou, je commence petit à petit à diminuer mes doses données pour maintenant lui donner 340 ml. Cela me permet de moins me stresser sur la quantité que je tire par jour et de moins me mettre la pression.

Au début je lui fournissais un biberon de 150 ml et un autre biberon recharge de 250 ml qu’elle versait au fur et à mesure dans le premier biberon pour compléter sauf qu’au bout d’une semaine je me suis rendue compte que l’odeur du premier biberon était très forte, un goût très désagréable… J’ai pensé de suite (grâce à votre site) à un problème de lait prédigéré mais après avoir fait un test de laisser 20 ml au frigo pendant 5 jours et de le goûter tous les jours je me suis rendu compte que le problème ne venait pas de là. Je pense (mais je n’en suis pas certaine) que le problème venait peut être du fait que le lait du premier biberon était réchauffé plus de 2 fois puisque je lui fournissais 150 ml, qu’il buvait ce qu’il voulait, que la nounou complétait avec la recharge et ainsi de suite tout au long de la journée. Du coup il y avait toujours un reste de lait qui était réchauffé plus de deux fois.
Maintenant je lui fourni 3 biberons numérotés. Le premier contient le lait qui reste de la veille (et qui a été réchauffé 1 fois) et les deux derniers du lait frais (s’il en reste après la journée dans ces deux biberons il serviront pour le lendemain et ainsi de suite). Niveau quantité des biberons pour l’instant on tâtonne un peu puisque mon fils ne prends pas la même quantité à chaque fois. Souvent le biberon de 10 h il boit moins (donc actuellement je lui mets 100 ml), celui de 13 h un peu plus (donc je lui met 130 ml) et celui de 16 h est de 110 ml (sachant que je le récupère 2 h après il patiente sans soucis).

Et toujours tétées à volonté à la maison : deux tétées de nuit, une au matin, et le soir entre une à deux tétées. Ici on n’a pas souvent la tétée des retrouvailles parce que la plupart du temps il dort en rentrant de chez la nounou donc la tétée des retrouvailles se couple avec la tétée du soir.
Sinon pour tirer le lait je le fais toujours en trois fois :
– le matin sur un sein pendant qu’il tète l’autre.
– le midi sur les deux seins (le tirage le plus difficile parce que bébé n’est pas là et qu’il faut que je mange en même temps le tout en 30 min :/ ).
– le soir sur un sein pendant qu’il tète l’autre.
Pour l’instant ça fonctionne bien, on croise les doigts pour que ça continue (et au pire j’ai deux litres de lait au congélateur en cas de coup dur).
Voilà j’espère que ça pourra aider d’autres personnes.

Articles en rapport :

 

Lire des articles ou poser des questions en commentaire ne suffit pas à résoudre votre problème ? Savez-vous que vous pouvez prendre RDV pour une consultation avec moi ? N’hésitez pas à me contacter !

2 Comments

  1. Félicitations pour cette organisation du tonnerre! Et évidemment,bravo à votre fils qui s’est si bien adapté 😉

    2L de réserve, c’est beaucoup à mes yeux, bravo! Et si jamais il ne les boit pas, vous pourrez toujours lui faire la cuisine avec.

    Et je trouve ça chouette que vous soyez tombée une médecin qui s’y connaisse et qui a elle-même allaité!

  2. Vraiment bravo! J’ai repris le travail au 8,5 mois de mon fils et depuis (il a maintenant presque 12 mois), je ne tire qu’une fois par jour. Je suis vraiment admirative des mamans qui tirent plusieurs fois dans la journée!!! Si j’avais dû, je crois que je n’aurai pas pu tenir longtemps…
    C’est votre photo qui m’a faite réagir 🙂 j’ai les mêmes fauteuils à la maison et j’allaite mon fils dedans depuis le début, je les trouve bien pratique pour cela. Et mon osthéo aussi les a dans sa salle d’attente…
    2 L de stock, chapeau!!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *